BTTH Chapitre 56

BTTH Chapitre 55
BTTH Chapitre 57

Premier BTTH régulier de la semaine ! Un ennemi se rappelle au bon souvenir de Xiao Yan !

 

 

Chapitre 56: Académie Jia Nan

Ce jour là était le plus gros jour d’activité dans les six derniers mois pour la Salle des Ventes Miteer. Dans le salon de réception spacieux et luxueux, beaucoup de personnes discutaient et bougeaient ça et là ce qui causa une migraine au groupe de Xiao Yan à cause du bruit. C’était comme si un insecte géant volait près de leurs oreilles et ne voulait pas s’en aller.

Xiao Zhan secoua la tête d’un air impuissant devant la foule si dense que même une fourmi ne pourrait pas la traverser. Le mieux serait que les gardes de la sécurité de la salle des ventes escortent son groupe jusqu’à l’entrée réservée aux hôtes de marques. Ce serait là la meilleure manière d’entrer.

L’intérieur même de la Salle des Ventes était assez calme bien qu’il y ait pas moins de monde qu’à l’extérieur. Xiao Zhan jeta un regard à la salle peuplée tandis qu’il marchait tranquillement avec Xiao Yan et les autres membres du clan pour trouver leurs sièges.

Assis sur l’extérieur de la rangée de sièges, Xiao Yan fit le tour de la salle du regard, s’ennuyant visiblement, tout en se vautrant dans sa chaise sans se soucier du reste du monde.

“Grande-Sœur, la session de recrutement de l’Académie Jia Nan va commencer dans six mois pas vrai ?” Xiao Yan s’était assis tranquillement et était sur le point de s’endormir quand il entendit la question que Xiao Ning posa. L’évocation de ce nom particulier lui fit lever légèrement lever les sourcils d’intérêt.

L’Académie Jia Nan, une Académie de Dou Qi célèbre sur le continent Dou Qi, possédait une force qui dépassait allègrement l’imagination d’un homme normal. Il se disait que pour être enseignant à l’Académie Jia Nan, il fallait être au moins au niveau de Da Dou Shi et que même la célèbre Faction des Nuages Brumeux ne pouvait rivaliser avec la puissance de l’Académie Jia Nan.

Sur le Continent Dou Qi, les Académies étaient quelque peu différentes des clans. En rejoignant un clan, on se retrouvait restreint par le clan mais il fallait aussi faire attention à toutes ses actions car elles affecteraient le clan. Une Académie était différente puisque après la remise des diplômes, tout les liens entre la personne et l’Académie étaient coupés !

Bien qu’on dise ça, les êtres humains ne sont pas des animaux dénués de sentiments. Dans une tour d’ivoire comme l’académie, les élèves s’y attachent facilement et après la remise des diplômes, ces vagues sentiments devenaient la raison pour laquelle les élèves diplômés étaient désireux de soutenir l’académie de leur mieux.

L’aide d’une seule personne pouvait ne pas faire de grandes différences mais l’aide de milliers ou de dizaines de personnes deviendrait une force plutôt effrayante… Et c’était là l’objectif de chaque académie.

Être recruté dans une académie était aussi le meilleur raccourci dans l’obtention de techniques de Dou et de Méthodes de Qi. Dans une académie du niveau de Jia Nan, si une personne obtenaient des résultats exceptionnels, il pouvait éventuellement attirer l’attention d’un enseignant ce qui lui ouvrirait les portes permettant d’obtenir de techniques de Dou et des Méthodes de Qi de haut niveau. Avec ces deux ressources à disposition, il était bien plus rapide de devenir un Dou Zhe puissant.

Les techniques de Dou, les méthodes de Qi et les pilules alchimiques étaient les trois marchandises les plus recherchées sur le Continent Dou Qi. L’Académie Jia Nan dominaient deux de ces trois domaines et c’est pourquoi les gens à travers le continent pensaient que s’ils pouvaient entrer à cette académie, ils n’auraient plus jamais à s’inquiéter à propos de leur futur. Toute personne diplômée de l’Académie devenait un talent très recherché et aux brillantes perspectives d’avenir.

C’est pourquoi chaque année d’innombrables jeunes se rendaient à la capitale de l’Empire Jia Ma et faisaient tout leur possible dans l’espoir de rentrer d’une manière ou l’autre dans l’Académie Jia Nan.

L’Académie Jia Nan était sans le moindre doute un endroit génial, cependant le critère de recrutement était extrêmement sévère: Il fallait atteindre le Duan Qi rang 9 avant l’âge de 18 ans !

Cette condition bloquait l’accès à de nombreuses personnes moins douées et ainsi, seuls les plus talentueux pouvaient entrer dans l’Académie Jia Nan.

……

A la question de Xiao Ning, Xiao Yu répondit d’un léger hochement de tête. Elle répondit fièrement en jetant un rapide coup d’oeil à Xiao Yan: “Ne te tracasse pas, tu as déjà remplit la condition. De plus, la personne en charge du recrutement dans la ville de Wu Tan est mon enseignante qui est une Da Dou Shi 5 étoiles. Ca et le fait que je lui glisserai un mot à ton sujet, tu n’auras pas le moindre problème.”

“Haha, c’est fantastique.” En entendant la réponse de sa sœur, le visage de Xiao Ning s’illumina comme un feu d’artifice et il hocha la tête d’excitation.

La bouche de Xiao Yan tressaillit légèrement tandis qu’il écoutait leur conversation. Auparavant, il n’aurait pu qu’entrer à l’Académie Jia Nan dans l’espoir d’obtenir des Méthodes de Qi et des Techniques de Dou de plus haut niveau mais à présent, il avait Yao Lao, dans les origines restaient un mystère, comme Maître. Du coup, l’Académie Jia Nan ne l’intéressait plus.

“Xiao Yan ge-ge ne pense pas passer l’examen d’entrée de l’Académie Jia Nan dans six mois ?” demanda doucement Xun Er, remarquant le manque d’intérêt de Xiao Yan.

Xiao Yu leva un sourcil en entendant la question de Xun Er et elle jeta un regard aux deux autres. Elle avait déjà décidé que si ce petit bâtard tentait d’entrer à l’Académie Jia Nan, elle demanderait à sa professeur de le faire souffrir un peu.

Xiao Yan se frotta le nez et répondit paresseusement: “M’intéresse pas. Que pourrais-je apprendre avec une bande de mauviettes ? Il est bien plus excitant de sauter d’une falaise à la recherche de trésors cachés si j’ai envie d’une technique de Dou.”

“Humpf, quel ton de fanfaron. Crois tu vraiment que l’Académie te supplierait d’y entrer ? Ne sois pas si arrogant juste parce que tu as la chance d’avoir un peu de talent; Ils sont nombreux à l’Académie Jia Nan à t’égaler facilement ! En fait, je crois qu’il vaut mieux pour toi que tu n’y entres pas. Avec ton caractère détestable, tu ne voleras pas les coups que tu te prendras.” Xiao Yu intervint froidement quand Xiao Yan rabaissa l’académie dont elle était si fière et son expression devint glaciale.

Xiao Yan tourna la tête pour balayer du regard Xiao Yu toute indignée et les coins de ses lèvres s’affaissèrent mais il se préoccupa pas d’elle. Il devait remplir sa promesse avec Nalan Yanran dans moins de deux ans. Son seul but était alors de surpasser cette femme.

Il n’y avait plus beaucoup de temps mais la différence entre eux deux était encore trop vaste. Xiao Yan ne croyait pas que quiconque à l’Académie Jia Nan puisse l’aider à surpasser Nalan Yanran dans les deux années qui lui restait.

Puisqu’ils ne pouvaient pas l’aider, pourquoi s’embêterait il à s’engager dans cette académie pourrie ? A moins qu’ils ne puissent lui apprendre l’art de l’alchimie comme Yao Lao… ? Mais même si c’était le cas, pouvaient-ils rivaliser avec les compétences de Yao Lao ?

Xiao Yan secoua la tête et décida de ne plus débattre davantage avec elle à propos de l’académie. En jetant un oeil alentour, il remarqua que les deux autres grands clans étaient également arrivées à la salle des ventes.

Après qu’une autre foule soit passe, Xiao Yan sentit tout d’un coup un regard glacial le fixer. Il se tourna brièvement pour s’apercevoir que le propriétaire de ce regard était l’homme qu’il avait affronté sur la place du marché: Jia Lie Ao.

A cet instant, le jeune maître du Clan Jia Lie le fixait, nourrissant de noirs dessins tout en jetant occasionnellement des regards libidineux à la silhouette exquise de Xun Er à côté de lui. Xiao Yan du coup le fixa également, ce qui fit naître un sourire narquois sur le visage de ce jeune maître.

Regardant froidement Jia Lie Ao dont la bouche ne cessait de s’ouvrir et de se refermer, Xiao Yan put à peine déchiffrer ses paroles: “Petite merde inutile du Clan Xiao, tu as enfin accompli ta Cérémonie de Passage à l’Âge Adulte, pas vrai ? Tu ferais mieux de ne pas laisser ce jeune Maître te voir dans les rues de Wu Tan, sinon… eh eh eh!”

Plissant légèrement les yeux en regardant Jia Lie Ao qui éclatait de rire, Xiao Yan sourit légèrement tandis qu’une lueur funeste traversa son regard.

BTTH Chapitre 55
BTTH Chapitre 57

4 Commentaires

  1. BadKarma

    Ce connard était tellement inutile que je l’avais oublié ^^
    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  2. nounours

    merci pour le chap

    Répondre
  3. zesifry

    Merci pour le chapitre 🙂 Whoua j’avais oublier Jia Lie Ao le perso inutile ^^

    Répondre
  4. shyvan

    mrc 😀 moi aussi je l’ai oublier ce mec

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com