BTTH Chapitre 67

BTTH Chapitre 66
BTTH Chapitre 68

Dernier BTTH régulier de la semaine ! A mardi pour le prochain !

Chapitre 67 – Choix

Xiao Yan ne voulait vraiment pas abandonner le « Mantra de Feu ». L’attrait de l’évolution de cette technique pouvant évoluer au niveau Tian était vraiment puissant. Dans cet énorme continent Dou Qi, une méthode de Dou Qi de rang Tian équivalait à un ticket amenant directement à la position du plus fort.

Bien que cette méthode de Qi soit puissante, le pourcentage de succès n’était même pas de 20%, ce qui découragerait la plupart des gens. Xiao Yan croisa fortement ses dix doigts ensemble tandis que l’expression de son visage passait continuellement entre hésitation et détresse.

Yao Lao observa l’appréhension de Xiao Yan calmement, l’expression sur le visage de ce dernier montrait également des sentiments mélangés. Après un moment, il soupira légèrement : “Le choix n’appartient qu’à toi, je ne peux pas trop m’en mêler. Cependant, je veux te demander quelque chose… Qu’éprouves-tu pour cette fille, Xun Er ?”

“Eh ?” Xiao Yan était surpris que Yao Lao l’interroge à ce propos. Il rougit quelque peu puis après un moment, il eut un sourit forcé, ouvrit la bouche et dit : “Maître, pourquoi cette question soudaine ? Xun Er est ma jeune sœur. Que pourrais-je éprouver à son égard ?” En prononçant ces derniers mots, Xiao Yan eut l’air un peu faible.

“Eh eh, ta sœur ? Tu sais comme moi que vous n’êtes aucunement lié par le sang. Cette superbe fille n’a que 15 ou 16 ans et pourtant la jeune génération du Clan Xiao lui voue une admiration sans borne. Que dire de plus, quand elle sera adulte ?” A ce moment, Yao Lao jeta un regard à Xiao Yan. il sourit faiblement et dit : “Quand tu penses à la possibilité qu’elle épouse un autre homme un jour, que ressens-tu ?”

Xiao Yan se força à sourire un peu et fronça légèrement les sourcils. Il poussa un petit soupir et murmura : “Ce me semble… Un peu difficile à accepter.”

“Eh eh, étant donné que tu trouves ça relativement dur à accepter en ton cœur alors tu ne penses pas à elle comme à une simple petite sœur…” dit Yao Lao tout en ayant un sourire qui n’en était pas un.

Le visage cramoisi à nouveau, Xiao Yan resta muet avant de marmonner. Il étendit les bras d’un air impuissant puis dit dans un sourire forcé : “Que voulez-vous dire par là, Maître ?”

“Tout ça n’était que dans le but de te permettre de réaliser tes sentiments pour elle. Puisque vous êtes encore toi comme elle dans le brouillard à ce sujet, tu devrais jauger ta propre force et de ton potentiel de développement.” Le visage figé, Yao Lao avala et dit avec hésitation : “Les origines de cette fille sont un peu terrifiantes. J’ignore exactement la vérité et d’une manière ou l’autre, le petit Clan Xiao a une sorte de relation avec eux. Cependant, ce simple fait ne peut suffire à combler le gouffre entre vous deux. Le fossé vous séparant est vraiment trop immense ; Même si cette fille t’aime, les gens derrière elle ne peuvent l’accepter de quelque façon que ce soit !”

Xiao Yan ferma les yeux, croisa ses paumes ensemble et les tint fermement l’une contre l’autre.

Devant l’apparence de Xiao Yan, Lao Yao soupira et dit des mots sincères et honnêtes : “Ce continent est un monde où la force est respectée. Avoir de la force, c’est également avoir une dignité. Tu as vu auparavant l’attitude de Nalan Yanran ; La raison pour laquelle elle était capable de te prendre de haut et d’être aussi hautaine est son origine. Sa force est supérieure à la tienne !”

“Le pouvoir derrière Xun Er est plus terrifiant que la Faction des Nuages Brumeux. C’est pourquoi à leurs yeux, tu n’es qu’un ver de terre. Bien que tu ais un talent extraordinaire, il est improbable qu’il te voit comme quoi que ce soit d’important. Il faut dire qu’ils ont vu bien des génies extrêmement talentueux au fil des années… Ce n’est que si tu peux les faire craindre ta force que tu atteindras ton but.”

Xiao Yan toucha son nez et dans un haussement d’épaules, il demanda doucement : “SI je pratique le ‘Mantra de Feu’, aurais-je ce genre de puissance ?”

Yao Lao secoua la tête et le fixa à nouveau : “En fait, ce n’est qu’en réussissant à pratiquer le ‘Mantra de Feu’ que tu auras cette chance !”

Soupirant doucement, Xiao Yan prit son menton dans sa main. Le sourire ineffable de cette fille élégante apparut doucement devant ses yeux. Ce rire de cristal (NdT en vo, rire comme une cloche d’argent) tinta à ses oreilles.

Xiao Yan prit une longue inspiration, sourit amèrement et dit : “Maître a dit tant de choses et prétend toujours ne pas se mêler de ma décision ?”

“Eh eh…” Yao Lao caressa son visage fripé et âgé en poussant un rire gêné. Il répondit, un peu embarrassé : “Soit, j’admets avoir eu l’intention de t’aiguiller un peu mais de mon point de vue, j’espérais vraiment que tu pratiques le ‘Mantra de Feu’.”

Yao Lao étendit ses bras tandis qu’il demanda : “Tu dois savoir qu’en ce moment, je ne suis qu’un simple esprit, pas vrai ?”

Xiao Yan hocha la tête.

“Les autres peuvent être morts mais vu que ma perception spirituelle est bien plus forte que celle des autres, j’ai d’une manière ou d’une autre étonnamment survécu dans cette forme…” Yao Lao sourit amèrement comme pour se moquer de lui-même.

“Je n’aime pas vivre ainsi, chaque jour me parait être une illusion vide et fausse. J’ai encore des choses à accomplir personnellement et c’est pourquoi je dois quitter cet état spirituel.”

“Maître veut ressusciter ?” Xiao Yan cligna des yeux, légèrement incrédule. Stupéfait, il continua : “Il ne devrait rien y avoir dans le monde qui permettre de ressusciter les morts non ?”

“Dans des circonstances normales, c’est le cas.” Yao Lao hocha la tête tandis qu’une expression passionnée apparut son visage tandis qu’il continua : “Pourtant, selon des descriptions obscures du ‘Mantra de Feu’, s’il est maîtrisé avec succès, on pourrait fusionner quelques types de Flammes Exceptionnelles ensemble pour forger un corps pouvant accueillir un esprit. Obtenir un tel corps serait une sorte de résurrection pour moi…”

“J’ai enduré d’innombrables années seul dans un monde sans lumière en espérant qu’un jour, je rencontre quelqu’un ayant une perception spirituelle assez forte pour remplir mes critères. J’ai énormément de chance de t’avoir enfin rencontré…” Une immense tristesse était gravé dans les traits de ce visage ridé et âgé, bien que seul quelqu’un de très observateur puisse le remarquer.

Yao Lao plongea son regard dans les deux yeux noirs comme la nuit de Xiao Yan qui le regardait en retour, sourit amèrement et continua : “He, considère que tout ce que j’ai dit n’est que le grommellement oisif d’un vieillard. Hélas, bien que j’ai dit que j’allais ne pas me mêler de ta décision, au final je n’ai pas pu m’empêcher de parler, je suis vraiment…”

Secouant tristement la tête, Yao Lao étendit ses mains noueuses et d’un petit mouvement de la main, un parchemin noir et un parchemin rouge brillèrent tandis qu’ils apparurent dans ses mains.

“Ce parchemin rouge est une méthode de Qi de rang Di Inférieur tandis que le parchemin noir est le ‘Mantra de Feu’…” Yao Lao sourit en levant ses deux mains. Son visage flétri se détendit un peu tandis qu’il dit : “Fais ton propre choix en pensant aux facteurs qui motiveront ta décision et souviens toi que quelque soit ton choix, tu seras toujours mon disciple et je ne te blâmerai jamais.”

La paume de Xiao Yan soutint son menton tandis qu’il fixait d’un air absent les deux parchemins brillants devant lui. Un long moment plus tard, il se lécha les lèvres et haussa les épaules paresseusement en souriant : “Bien que j’ia peur de la mort, sans force il n’y a pas d’honneur. Je refuse de subir à nouveau le genre d’humiliation que Nalan Yanran m’a fait endurer ce jour là. Et puis si ça ne va pas, je pourrai toujours changer de méthode de Qi.”

Il secoua la tête et un sourire éclatant illumina le visage déjà délicat de Xiao Yan. La silhouette de Xiao Yan qui tendait la main pour se saisir fermement du parchemin noir se refléta dans les yeux légèrement rouges et humides de Yao Lao.

Quand sa main toucha le parchemin, ce dernier se transforma en un flot d’informations qui se déversa directement dans la tête de Xiao Yan.

BTTH Chapitre 66
BTTH Chapitre 68

5 Commentaires

  1. psycho

    hohohoho il va devenir encore plus un monstre 🙂

    Répondre
  2. Piitchoun

    merci

    ta des nouvel du nouveau traducteur ?

    Répondre
  3. zesifry

    J’attendais ce moment, merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  4. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  5. Newkan

    Triste se chap mais on en apprend bien plus sur les autres personnages

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com