DNC Chapitre 4

DNC Chapitre 3
DNC Chapitre 5

Chu Yang, tu m’auras encore bien fait rire ! Bonne lecture !

Le Secret derrière l’Épée des Neuf Calamités

 

Cette sorte de désir ardent avait atteint son paroxysme et appelait Chu Yang, qui attendit patiemment. Il n’eut pas longtemps à attendre avant que l’Épée des Neuf Calamités, terne et faible, située dans son dantian n’émette à nouveau ce désir fort et intense…

Le genre de sensation que pouvait avoir un bébé qui ne peut plus tolérer sa faim et qui agite ses bras et jambes tout en pleurant et criant après son lait. Ce genre de sensation fit transpirer Chu Yang momentanément ; il n’avait aucune idée de ce qui avait pu donner naissance à cette sensation ridicule.

Quand sa conscience entra en contact avec ce sentiment, l’Épée des Neuf Calamités émit de légères impressions de résistance et de curiosité, telle un bébé se regardant dans un miroir avec ses grands yeux innocents. Ce regard de poupon était empli de désir, de méconnaissance et d’attente.

Sans raison aucune, Chu Yang sentit une poussée de douce affection en son cœur et il voulut envelopper l’épée de sa conscience… A ce moment, la silhouette de celle-ci ne résista qu’un court temps et abaissa ensuite sa garde.

Au contact de sa conscience, Chu Yang comprit également d’où était venue cette chose !

Il ne s’agissait pas à proprement parler de l’Épée des Neuf Calamités ; techniquement, c’était l’Âme de l’Épée des Neuf Calamités ! Ou sa conscience, si on veut !

Quand il avait utilisé cette technique destructrice et plongé l’Épée dans son propre cœur, le sang de ce dernier jaillit et stimula l’Âme de l’Épée ; cela signifia également le commencement du plus grand secret de l’Épée des Neuf Calamités…

Mais c’est exactement cette stimulation de l’Âme de l’Épée qui l’avait finalement ramené à son enfance sans qu’il le sache !

La technique finale de l’Épée des Neuf Calamités était, à la base, une technique taboue. Il n’y avait qu’une personne résolument déterminée qui puisse exercer cette technique où il fallait mourir avec l’ennemi en se suicidant d’abord puis en tuant l’ennemi !

Ce que Chu Yang ignorait, c’était que ce n’était là qu’un des mystères de l’Épée des Neuf Calamités !

Tous les précédents maîtres de l’Épée n’avaient pratiqué que la Voix de la Culture de l’Épée mais aucun n’avait jamais obtenu son approbation ! Tout ça parce qu’ils la traitaient complètement comme un outil d’entraînement… Que pouvait-on gagner de la sorte ?

Une épée à la base est dénue de sentiments. C’est pourquoi ces individus, poussés par leur entraînement, avaient automatiquement choisi la Voie de l’Épée Insensible !

Voilà pourquoi tous les précédents maîtres de l’Épée des Neuf Calamités n’étaient que des « esclaves de l’Épée » ! Chu Yang n’était également qu’un esclave de l’épée dans sa vie passée ! Un Esclave de l’Épée !

C’était l’épée qui utilisait les hommes et non pas les hommes qui utilisaient l’épée !

Mais Chu Yang, lui, avait exécuté la technique finale, ‘Avec le sang de mon cœur, dix milles calamités s’abattront !’

Aucun de ceux qui avaient utilisé l’Épée des Neuf Calamités, à part Chu Yang, n’avaient osé utiliser cette technique !  Et quand leur vie s’éteignait ou quand ils étaient tué par les autres, l’Épée des Neuf Calamités se brisait automatiquement et retournait à son état fragmenté, se dispersant à travers les continents. Elle attendait avec impatience son véritable Maître, le jour où elle retrouverait toute sa gloire et dévoilerait sa vraie destinée…

C’est pourquoi lorsque Chu Yang, détaché de tout, exécuta la technique finale, l’Âme de l’Épée s’activa complètement et s’établit dans son dantian. C’est également à ce moment que cet objet divin, classé n°1 sur le Continent des Neuf Cieux, eut enfin réellement un Maître !

C’était également la raison pour laquelle elle accepta Chu Yang si facilement.

On peut dire qu’à l’exception de la personne qui avait forgé l’épée, Chu Yang était le premier Maître de l’Épée des Neuf Calamités !

Le véritable Maître de l’Épée.

Voilà ce qu’elle voulait dire, survivre en faisant face à la mort !

Chu Yang sut qu’à partir de ce moment précis, il s’engagerait dans une voie complètement différente de celle de sa vie passée !

A cet instant, l’Âme de l’Épée était comme un bébé qui voulait absolument qu’on le couche et demandait à avoir les divers fragments la constituant, ainsi qu’à être nourrie d’énergie spirituelle qu’on trouvait de par le monde ! En se laissant emporter par ses sentiments pressants, elle pressait Chu Yang d’aller récupérer ses fragments ! Quant à trouver les nutriments nécessaires à l’Épée…

Chu Yang se concentra entièrement dans son dantian puis, en se concentrant au travers de sa conscience, il embrassa cette Âme de l’Épée, terne et faible, et mit toute son énergie à tenter de la calmer…

Un moment plus tard, l’Âme de l’Épée sembla sentir la sincérité de Chu Yang et commença à doucement se calmer. Bien qu’il resta une certaine réticence, elle cessa de pousser ses appels…

On aurait dit un enfant qui n’avait pas réussi à obtenir son jouet favori mais qui comprenait suffisamment pour ne pas piquer une crise et ne faisait que bouder et retenir ses larmes en regardant son ou ses parents comme s’il leur en voulait…

L’Âme de l’Épée était comme un adorable petit enfant.

Pendant un instant, Chu Yang sentit la pitié monter en lui et en parallèle, la honte monta tout autant en son cœur…

Il contrôla son excitation et expira longuement. Il ouvrit les yeux mais ce fut Shi Qian Shan qui le regardait qu’il vit devant lui. On voyait au fin fond des yeux de ce dernier une pointe d’excitation probablement parce qu’il croyait que Chu Yang souffrait d’un problème provenant de ces blessures. Quand il vit Chu Yang ouvrir les yeux, cette excitation dans son regard mourut et d’une voix inquiète, il demanda : “Jeune Frère Martial Chu, que t’est-il arrivé ?”

“Rien. C’est juste que… tout à l’heure, j’ai eu l’envie soudaine de péter mais… Sachant que toi, Frère Aîné Martial, était derrière moi, j’étais embarrassé et ait dû dépenser beaucoup d’efforts pour me retenir…” dit Chu Yang sérieusement en regardant Shi Qian Shan d’un air innocent et candide.

“Urgh……” Shi Qian Shan changea d’expression et il dit d’un ton embarrassé : “Ce… Ce doit être très inconfortable pas vrai…” Il ne savait pas quoi répondre en ce court instant ; devait-il lui conseiller de péter ou… Devait-il lui dire de se retenir encore…

Ah, quelque soit la décision, il ne pouvait garder la face…

De l’autre côté, dans un *Pffrrt*, Tan Tan se mit à rire. Cependant, il comprenait bien que ça n’était pas le moment et du coup, il n’osa pas rire trop fort. Ajoutez à ça le fait qu’avec sa voix unique, le rire qui en résulta ressemblait davantage à un véritable, authentique pet qu’à un rire…

Shi Qian Shan en eut la nausée et manqua de vomir sur le coup.

Chu Yang sourit intérieurement. Il avait l’impression que sa propre mentalité avait changé, qu’il n’était plus celui qu’il avait été dans son autre vie…

Il avait obtenu la chance de pouvoir réparer ses erreurs passées et était devenu naturellement quelqu’un de calme et d’enthousiaste.

Dans sa vie passée, il avait obtenu la pointe de l’Épée des Neuf Calamités quatre ans à partir de ce jour précis et jamais dans sa vie passée il n’avait soupçonné que l’Épée des Neuf Calamités avait ce genre d’Âme !

La façon de penser de Chu Yang sembla également changer tandis qu’il marchait, pas à pas, vers les maisons au sein de la Forêt des Bambous Violets et ce changement se termina alors qu’il approchait de sa destination.

Il sentait son âme trembler à chaque pas qui le rapprochait de cette maison qui n’avait plus existé que dans ses souvenirs. De là naquit un nouveau sentiment qui apparut depuis son cœur : c’était de la nostalgie.

Dans cette maison se trouvait son Maître ! L’homme qu’il avait le plus respecté de toute sa vie !

Puisqu’il était retourné dans son corps d’adolescent, il ne se souciait plus d’avoir jamais été l’Artiste Martial Révéré à l’Épée Empoisonnée ! A cet instant, il était Chu Yang, un jeune ! Un jeune délicat et fragile !

Il y avait d’innombrables personnes sur ce continent qui pouvaient le tuer avant qu’il ne devienne adulte ! S’il s’était toujours vu comme l’Artiste Martial Révéré qu’il avait été, alors étant donné que ses capacités ne sauraient aller avec sa mentalité, il aurait été tué excessivement rapidement.

Chu Yang savait qu’un Artiste Martial Révéré aurait sa vie de gloire dans les Trois Cieux Inférieurs mais avec ce niveau, dans les Trois Cieux Centraux, il n’était pas rare de se retrouver pieds et poings liés et il fallait donc surveiller son comportement. Et si cet Artiste arrivait aux Trois Cieux Supérieurs…

Il ne serait rien de spécial !

Ce n’est qu’en oubliant ses anciennes gloires et en recommençant du début, un pas après l’autre et en continuant ainsi jusqu’au sommet qu’il pourrait avancer sur la bonne voie ! (NdT zhèngdào, un terme bouddhiste) Dès lors, sa première étape était de devenir le Frère Aîné Martial de tous les disciples des Quartiers Internes de la Secte Au-Delà des Cieux le plus vite possible puis entrer sur les Terres de la Congrégation des Sept Ombres et y récupérer le premier fragment de l’Épée des Neuf Calamités !

La route qu’il allait suivre dans cette vie semblait bien plus excitante que celle qu’il avait emprunté dans sa précédente !

Les trois hommes arrêtèrent leur pas en même temps ; ils étaient déjà arrivés au Jardin des Bambous Violets. Une grande et intense émotion surgit dans le regard de Chu Yang devant ces maisons qui n’existaient jusque là plus que dans ses souvenirs. Il avait involontairement cessé ses pas et restait immobile, sentant ses émotions surgir de son cœur tel un raz-de-marée. Il n’arrivait plus à contenir ses émotions !

DNC Chapitre 3
DNC Chapitre 5

7 Commentaires

  1. Mine,ix

    Merci M

    Répondre
    1. Minelix

      Oups pas un M mais un !

      Répondre
  2. comme en terre

    merci

    Répondre
  3. Tutite

    Merci !!!

    Répondre
  4. Psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  5. Meifumado

    !!! Merci

    Répondre
  6. Blackwars

    Merci super novel ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com