BTTH Chapitre 78

BTTH Chapitre 77
BTTH Chapitre 79

Déjà le deuxième BTTH de la semaine ! Comme le temps passe vite ! Bonne lecture et n’oubliez pas de répondre au sondage !

Quelle LN désirez-vous voir traduite prochainement ?
  • lv 999 villager* 25%, 137 votes
    137 votes 25%
    137 votes - 25% of all votes
  • Tate no Yuusha no Nariagari / The Rising of the Shield Hero* 22%, 120 votes
    120 votes 22%
    120 votes - 22% of all votes
  • 100% DE CHANCE ET LA COMPÉTENCE DRESSEUR DE DRAGON* 19%, 105 votes
    105 votes 19%
    105 votes - 19% of all votes
  • Legendary Moonlight Sculptor* 10%, 54 votes
    54 votes 10%
    54 votes - 10% of all votes
  • Doulou dalu* 8%, 44 votes
    44 votes 8%
    44 votes - 8% of all votes
  • Aucun, y'a largement assez de trad en cours.* 5%, 26 votes
    26 votes 5%
    26 votes - 5% of all votes
  • Encore plus de Tales of Demon and God *.** 3%, 15 votes
    15 votes 3%
    15 votes - 3% of all votes
  • re:monster* 2%, 9 votes
    9 votes 2%
    9 votes - 2% of all votes
  • The Man Picked up by the Gods* 2%, 9 votes
    9 votes 2%
    9 votes - 2% of all votes
  • Souverain Des Trois Royaumes* 1%, 8 votes
    8 votes 1%
    8 votes - 1% of all votes
  • himekishi ga classmate stp* 1%, 6 votes
    6 votes 1%
    6 votes - 1% of all votes
  • On peut en avoir 3 ou pas ?* 1%, 5 votes
    5 votes 1%
    5 votes - 1% of all votes
  • Stellar Transformations* 0%, 2 votes
    2 votes
    2 votes - 0% of all votes
  • Zhan Long* 0%, 1 vote
    1 vote
    1 vote - 0% of all votes
Total des Votes: 541
4 août 2016 - 11 août 2016
* - ajouté par un visiteur
Voting is closed

Chapitre 78 – S’entraîner et s’entraîner et enfin percer

Ce n’est qu’en voyant l’homme en cape noire sortir de la pièce, satisfait avec ses ingrédients en main, que Ya Fei se détendit enfin. Elle s’était blottit sur sa chaise, la faisant ressembler à un renard roulé en boule. Sa position léthargique avait un charme particulier.

“Ce cher monsieur… Est vraiment audacieux.” dit Ya Fei, la tête posée contre le dossier frais de la chaise.

A côté d’elle, Gu Ni se caressait le front, soupirant : “Cinq pilules de Poudre d’Agrégation du Qi… Il est vrai qu’il est alchimiste de quatrième rang mais sa façon de conduire des négociations ne montre-elle pas une certaine… grandiloquence ?”

Ya Fei hocha la tête et pinça ses petites lèvres rouges avant de se moquer d’elle-même : “Je croyais pouvoir tenir sous sa pression mais qui aurait cru que…”

Gu Ni rit et répondit : “Si ça avez été moi, je crains que j’aurais accepté dès la mention de la troisième pilule. Vous avez été capable de dépasser mes attentes et de persévérer jusqu’à la cinquième, alors soyez-en fière.”

“J’ai démontré de la persévérance ? C’est plutôt parce qu’en entendant son offre, je n’étais plus capable de penser à quoi que ce soit. Mais qui aurait cru… Qu’il soit si direct dans sa proposition et ai même offert deux pilules de plus.”dit Ya Fei en roulant des yeux. Elle ne put s’empêcher de rire face à la situation.

Gu Ni rit à son explication et répondit : “Eh bien, les faits sont les faits et votre absence a aidé la Salle des Ventes Miteer à gagner un bonus de 400 000po.”

Ya Fei utilisa sa main couvrir sa bouche, poussant quelques tendres rires. Elle soupira en se relevant de sa chaise : “On dirait que le Clan Jia Lie va avoir  des problèmes.”

Gu Ni était de cet avis et hocha la tête.

“Mais n’est-ce pas un peu suspicieux ? Notre cher monsieur n’est-il pas supposé être un parfait étranger envers le Clan Xiao ? Pourquoi les aident-ils tant ? Il a même accepté d’échanger cinq pilules de poudre de concentration de Qi contre la fin de l’approvisionnement du Clan Jia Lie.” dit Ya Fei, une pointe de suspicion dans le regard.

“Qui sait… Notre alchimiste respecté est mystérieux, n’est-ce pas ? J’ignorais que l’Empire Jia Ma avait une célébrité comme lui.” dit Gu Ni d’un air impuissant.

Ya Fei hocha légèrement la tête, le regard au loin. Après avoir quelque peu marmonné, elle ajouta : “On dirait qu’il va être plus que nécessaire d’avoir une relation étroite avec le Clan Xiao. Avec ces pilules, j’ai multiplié par 4 les profits de cette salle des ventes ; Voyons si quelqu’un peut me surpasser à la prochaine évaluation des employés…”

Un sourire se forma sur ces lèvres rouges quand le dernier mot fut dit. Elle sortit de la pièce les mains dans le dos en fredonnant un air.

……

Xiao Yan sortit de la salle des ventes et poussa un long soupir avant de dire à voix basse : “Maître, merci de tout cœur.”

“Il n’y a pas de quoi me remercier, c’est juste que si le Clan Jia Lie n’est pas piétiné, tu seras incapable de te concentrer pendant ce voyage dans lequel je t’entraîne n’est ce pas ?” répondit Yao Lao d’un air impuissant.

“He he.” Xiao Yan sourit et sans rien ajouter, il suivit sa routine habituelle de tournants abrupts et de zig-zags dans les rues avant d’enlever sa cape noire dans un coin vide. Il sortit ensuite prudemment de la rue et se dirigea vers le Clan Xiao.

De retour au clan, Xiao Yan rencontra occasionnellement d’autres membres dont il pouvait sentir que le regard se faisait plus envieux encore. Il apparaissait évident que les nouvelles de ce qui s’était passé tout à l’heure s’étaient répandues.

Xiao Yan ignora ces regards et continua sa lente marche vers sa maisonnette. Au détour d’un coin, une fille en rouge apparut soudainement sur une trajectoire de collision. Fort heureusement, Xiao Yan parvint à freiner à temps, évitant aux deux la situation embarrassante d’une chute.

“Xiao Yan ge-ge? Je t’ai enfin trouvé.” La fille en rouge recula d’un pas et leva la tête. Son visage jeune et pur contenait un charme particulier. La combinaison était un peu contradictoire, ce qui faisait que la jeune fille avait un charme indescriptible comparées à celles de son âge. Ce genre de charme avait même attiré le regard de Xiao Yan plusieurs fois.

Cette fille dont le visage était empli de joie n’était autre que Xiao Mei.

Le regard de Xiao Yan parcourut le joli visage de Xiao Mei et d’une voix monotone, il se frotta le nez en demandant : “Y’a-t’il quelque chose… ?”

En entendant cette salutation inhabituelle, le visage radieux de Xiao Mei s’embrunit légèrement et elle répondit à voix basse : “Le Chef de Clan veut que Xiao Yan ge-ge passe à la salle d’études.”

“Hmm?” Légèrement surpris, Xiao Yan hocha ensuite la tête et sourit en répondant : “D’accord, merci bien.” Il fit au revoir de la main avant de se diriger vers la salle d’études qui se trouvait dans la cour extérieure.

“Xiao Yan biao-ge, merci pour l’autre fois.” dit doucement Xiao Mei en regardant Xiao Yan s’en allait d’un pas solide. Une lueur de déception apparut dans son regard tandis qu’elle se mordit la lèvre.

Xiao Yan arrêta son pas tandis qu’il fit un élégant geste de la main vers Xiao Mei sans se retourner, répondant d’une voix détachée : “Pas de soucis.”

Xiao Mei fixa la silhouette s’éloignant de Xiao Yan avant de rassembler tout d’un coup son courage et de demander : “Xiao Yan biao-ge, participeras-tu au test d’inscription de l’Académie Jia Nan ?”

“Peut-être.” Les deux mains derrière la tête, Xiao Yan s’en alla lentement, sans un mot.

Quand Xiao Mei entendit sa réponse, son joli visage assombri s’illumina enfin. Elle serra ses mains en poings en regardant la silhouette de Xiao Yan disparaître au loin avant de soupirer amèrement et de s’en aller après un demi-tour.

……

Xiao Yan marcha un moment dans le clan avant d’enfin arriver devant une salle spacieuse. Il frappa doucement à la porte puis la poussa lentement avant d’entrer.

Dans la salle se trouvait Xiao Zhan et les trois doyens qui discutaient de quelque chose mais ils se turent tous en même temps en voyant Xiao Yan entrer.

Un sourire sur le visage, Xiao Yan marcha et demanda : “Père, tu me cherchais ?”

Xiao Zhan lui sourit en retour tandis qu’il hochait la tête et, jetant un regard aux trois doyens, il hésita avant de demander à voix basse : “Tu dois avoir vu ce vieux monsieur, pas vrai ?”

“En effet.” Xiao Yan inclina la tête, il savait évidemment de qui Xiao Zhan parlait.

“Sais-tu d’où il vient ?” murmura Xiao Zha.

“Je ne le connais que depuis peu, comment pourrais-je connaître ses origines ?” Xiao Yan était là parfaitement honnête car il ignorait réellement d’où venait Yao Lao.

Xiao Yan sourit et ajouta : “Mais je sais que c’est un alchimiste.”

“Sans rire…” Xiao Zhan roula des yeux en souriant tandis qu’il le taquina autant qu’il le tança.

Xiao Zhan secoua la tête et rit. D’excellente humeur, il continua de poser d’autres questions à propos de Yao Lao. Cependant, Xiao Yan répondit en plaisantant et en noyant le poisson et au final, Xiao Zhan ne put rien en tirer.

“Sale gosse, je ne sais même pas si tu joues on non la comédie.” Il ne put s’empêcher de secouer la tête d’un air impuissant en regardant son fils qui semblait ne rien savoir. D’un petit geste de la main, il continua : “Oublie ça, retourne donc vaquer à tes occupations et si tu rencontres à nouveau ce vieux monsieur, essaie de ne pas l’offenser. Le futur du clan dépend de lui.”

Xiao Yan haussa les épaules, évitant de commenter.

Le Premier Doyen fixa Xiao Yan et balbutia tout d’un coup : “Grmph…… Xiao Yan, ton aura actuelle parait… plus forte.”

Xiao Zhan fut surpris à ces mots et concentra son regard sur son fils. Un moment plus tard, il en resta un moment bouche-bée avant de dire avec stupéfaction : “Tu… as fait une percée au rang de Dou Zhe ?”

Les Second et Troisième Doyens en restèrent la mâchoire tombante, fixant avec incrédulité le jeune en face d’eux.

“Hic…” Xiao Yan se gratta la tête avant d’écarter les bras d’un air innocent : “Je crois bien, je me suis entraîné encore et encore et d’une manière ou d’une autre, j’ai fait une percée…”

Les yeux de Xiao Zhan s’écarquillèrent d’abasourdissement face à cette nouvelle. Sans savoir s’il devait rire ou pleurer, il dit : “Quel genre ‘d’entraînement’ est-ce que ça !”

Xiao Zhan s’était déjà habitué aux miracles de Xiao Yan. Il se força à sourire et d’un geste de la main, dit : “C’est bien que tu ais percé ; si tu as du temps, va à l’association d’examen du classement pour recevoir un badge de rang.”

Xiao Yan hocha la tête, ses lèvres dessinant un petit sourire en coin :“Puis-je partir à présent ? Je n’ai vraiment fait que m’entraîner sans relâche et ai percé…”

“File donc…” Xiao Zhan le gronda gentiment en roulant des yeux. Ce jeune homme aimait gratter les gens à rebrousse-poil. Ignorait-il vraiment que les trois doyens ont échoué deux fois à condenser leur cyclone de Qi et à parvenir à devenir des Dou Zhe ?

Fixant le visage livide des trois doyens, Xiao Yan sourit d’une oreille à l’autre et éclata de rire. Ce n’est qu’après avoir été sermonné une fois de plus par son père qu’il se précipita hors de la pièce.

Le visage des trois doyens se relâcha en entendant le rire s’estompant de Xiao Yan. Ils s’échangèrent un regard avant de rire, le visage amer.

BTTH Chapitre 77
BTTH Chapitre 79

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nawie

    son mère ^^

    Répondre
  3. ogabell

    Merci pour le chapitre. Et à la fin tu a marqué son mère plutôt que son père

    Répondre
  4. Amsson

    Dou zhe dou zhe

    Répondre
  5. Psycho

    Merci pour le chapitre il y a une faute a la fin « son mère » 🙂 encore merci vivement samedi 🙂

    Répondre
  6. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Ohayo

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  8. Meifumado

    Merci pour le btth.
    toujours aussi bon

    Répondre
  9. Blackwars

    Merci^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com