BTTH Chapitre 82

BTTH Chapitre 81
BTTH Chapitre 83

Dernier BTTH de la semaine ! Vous retrouverez Xiao Yan mardi ! A demain, fans de Chu Feng !

 

 

Chapitre 82 – Dire la vérité

Ya Fei, après avoir papoté avec Xiao Zhan et les autres, décida de partir et Xiao Yan, qui était resté silencieux à côté d’elle, remplit son rôle d’hôte et l’escorta à la porte sous le regard approbateur de Xiao Zhan.

Après être sorti par la porte principale, Xiao Yan n’avait clairement aucunement l’intention de rentrer et les mains derrière la tête, les yeux plissés, il suivit Ya Fei de près ; personne n’aurait pu dire ce à quoi il pensait.

Ya Fei, qui marchait à côté de Xiao Yan, devint légèrement anxieuse. Ses poings serrés étaient déjà couverts de sueur. Elle avait toujours eu une excellente mémoire et ce depuis sa jeunesse et, par chance, elle avait vu les mains du mystérieux alchimiste encapuchonné de noir la dernière fois qu’ils s’étaient rencontré, à la salle des ventes. Ces belles mains pleines de vitalité étaient des mains de jeune homme et qui plus est, sur une de ces belles mains se trouvait un anneau noir comme celui que Xiao Yan portait à ce moment. Cette coïncidence fut le point de départ de sa réflexion et en réfléchissant à la raison pour laquelle le Clan Xiao était dans les bonnes grâces de cet alchimiste, la solution de cette énigme semblait prête à apparaître à tout moment.

Ya Fei, tout en mordant ses lèvres rouges, mesura le jeune homme à ses côtés du coin de l’œil. Le dit jeune homme, vêtu d’habits noirs bons marchés, était grand et avait un corps solide. Ses mains étaient jointes derrière sa tête et il se dégageait de lui une impression paresseuse. Bien que son visage délicat ait la tendresse d’une jeune homme, la pliure qui apparaissait et disparaissait au coin de ses lèvres n’appartenait pas à un jeune homme naïf et inexpérimenté.

Bien qu’elle ait prit toute la mesure de Xiao Yan, Ya Fei avait néanmoins du mal à croire que la personne qui les avait contrait, Gu Ni et elle, à l’obéissance à la salle des ventes soit en fait un jeune homme de 17 ans.

Au moment où Ya Fei ne put que sourire amèrement, le jeune homme à côté d’elle parla enfin d’une voix indifférente : “T’en as assez vu ?”

Ralentissant ses pas, Ya Fei soupira : “Tu… Devrais-je m’adresser à toi en tant que cher ancien ou Xiao Yan Di-di (NdT Di-di > petit frère) ?”

Xiao Yan leva un sourcil avant de désigner abruptement du menton un coin : “Par là.”

Ya Fei suivit son regard et s’y rendit. Ses joues rougirent involontairement ; l’endroit que Xiao Yan avait désigné était un des points de rencontres populaires des amoureux de Wu Tang.

Légèrement hésitante, elle voulut tout d’abord faiblement suggérer de changer d’endroit mais Xiao Yan s’était déjà déplacé avec assurance vers cet endroit et s’était assis sur une chaise de pierre sous un saule vert foncé.

Devant la manière péremptoire de Xiao Yan qui était l’opposé du comportement respectueux qu’il avait au Clan Xiao, Ya Fei ne put que secouer la tête d’un air impuissant. Ce changement de personnalité n’était-il pas un peu trop rapide ?

Avançant lentement, Ya Fei s’assit face à Xiao Yan. Deux beaux yeux brillèrent, jaugeant le jeune homme en face d’eux.

“M’as-tu reconnu ?” demanda vaguement Xiao Yan  en tendant la main pour cueillir une feuille de saule à mâcher.

Ya Fei réarrangea ses cheveux d’un geste qui fit écarquiller les yeux d’un homme au loin. Elle lécha ses lèvres et rit amèrement : “En fait, j’espérais vraiment me tromper.”

A ces mots, Xiao Yan plissa les yeux et il mordit brutalement dans la feuille amère.

“Tu n’as pas l’intention de me tuer, pas vrai ?” demanda Ya Fei d’une petite voix timide, devant l’attitude de Xiao Yan. Cependant, il y avait toujours un léger sourire dans son regard.

“J’ai l’intention de te violer et d’ensuite me débarrasser de ton cadavre.” dit Xiao Yan d’un air mauvais.

Ya Fei rougit devant des mots si crus et inappropriés ; elle le fixa de ses yeux coquets et le gronda : “Où cet enfant a t’il apprit des choses pareilles ?”

Xiao Yan sourit en coin et s’étendit paresseusement. Puisque son identité était déjà dévoilée, il n’avait plus à tourner autour du pot : “L’homme en noir qui a fait affaire avec toi est bien moi, en effet.”

“Mais celui qui fait les médecines est une personne différente, non ?” rit Ya Fei en baladant son regard alentour. Elle n’était pas stupide : elle avait une très bonne idée de l’étendue des capacités de Xiao Yan. Même s’il était un alchimiste, avec son niveau actuel, il lui était impossible de raffiner des médecines de haute qualité telle que la Pilule d’Agrégation de Qi.

Xiao Yan sourit en coin et dit à Ya Fei qui avait déjà deviné en grande partie la vérité : “Si une femme est trop intelligente, aucun homme ne l’aimera.”

“Ce n’est là que l’avis d’hommes vulgaires.” dit dédaigneusement Ya Fei en levant un sourcil.

Xiao Yan roula des yeux ; il n’avait pas le  temps de discuter de choses aussi insignifiantes. Mâchonnant la feuille dont l’amertume s’était répandu dans sa bouche, il dit d’un air indifférent : “Tu devrais savoir pourquoi je suis venu te trouver ; fais tout ton possible, s’il te plaît, pour garder mon identité secrète. C’est dans l’intérêt de tous.”

Léchant ses lèvres, Xiao Yan jeta un regard à l’adorable beauté en face de lui : “Bien évidemment, n’utilise pas cette information pour me menacer. Autrement, tu perdras bien plus que tu ne gagneras.”

“Ai-je l’air d’être une grosse imbécile ?” Ya Fei ouvrit innocemment ses mains.

Xiao Yan regarda les deux beaux monts sur la poitrine de Ya Fei d’un air sérieux avant de hocher la tête : “Ils sont bien gros, en effets. Quant à savoir si tu as un cerveau ou non, tout dépendra de ton comportement à partir de maintenant.”

“…”

Devant le regard dévorant de cet homme plus jeune qu’elle de plusieurs années, Ya Fei secoua la tête, ne sachant pas si elle devait rire ou pleurer. Si on mettait de côté sa double identité de côté, il était difficile de lui en vouloir ne serait-ce que par sa beauté.

“Et que fait-on de notre collaboration ?” Ya Fei regarda anxieusement Xiao Yan. C’était LA question qu’elle voulait vraiment poser.

Xiao Yan haussa les épaules : “Il n’y aura pas de changement. Tu continueras de refuser de fournir le Clan Jia Lie en ingrédients médicinaux et je te paierai les cinq pilules d’agrégation de Qi.” Son ton indifférent permit à Ya Fei de soupirer de soulagement.

“Haha, j’ai hâte de travailler avec toi.” dit Ya Fei avec un beau sourire en tendant la main de manière gracieuse et naturelle.

Xiao Yan hocha paresseusement la tête et serra la délicate main de Ya Fei. Contrairement ce à quoi elle s’attendait d’ailleurs, il n’y eut qu’un bref contact entre eux.

Regardant ce jeune homme imprévisible, Ya Fei soupira incontrôlablement : “C’est vraiment à se demander si tu as réellement dix-sept ans. Je viens seulement de réaliser que tu m’as mené par le bout du nez depuis le début.”

Xiao Yan fit un geste de la main, écartant le sujet. Il se leva et commença à s’en aller. Tandis qu’il marchait, il dit : “Quand nous nous reverrons, tu devrais te comporter de la même façon que d’habitude afin que personne ne trouve que quelque chose cloche.”

Hochant la tête en souriant, Ya Fei dit doucement : “Si tu as le temps, pourrais-tu inviter l’alchimiste derrière toi à la Salle des Ventes Primeer ? Il y sera toujours le bienvenu.”

Ralentissant ses pas, Xiao Yan se frotta le nez et répondit vaguement : “Nous considérerons la chose quand nous aurons du temps libre.” Après s’être retourné une fois de plus et avoir salué Ya Fei, Xiao Yan partit pour de bon.

Ya Fei, restant sur place, observa la silhouette du jeune homme disparaître au loin. Elle sourit amèrement et secoua la tête avant de dire à voix basse : “Quel petit démon… Je ne comprends pas pourquoi la fille du Clan Na Lan voudrait annuler ses fiançailles avec lui. Je crains que dans le futur, ce Na Lan Su vomira du sang de regret.”

BTTH Chapitre 81
BTTH Chapitre 83

8 Commentaires

  1. ogabell

    Merci

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Newkan

    Vomir du sang ? Sa sera bien pire que sa X) j’adore sa façon de parler de à xiao yan merci pour la traduction XD

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. psycho

    Merci j’attend avec impatience le moment ou l’autre Na Lan Su  » vomira du sang » 🙂

    Répondre
  6. narone

    Merci 0/

    Répondre
  7. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  8. Glales

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com