BTTH Chapitre 84

BTTH Chapitre 83
BTTH Chapitre 85

Bonne BTTH à tous ! Qui sème la merde récolte… 😀

 

 

Chapitre 84 –  Handicaper

Liu Xi était très excité par une belle demoiselle habillée de vert qui ne se tenait pas loin de lui.

Les vêtements de la jeune fille étaient élégants et son petit visage exquis était dépourvu de maquillage, montrant une beauté naturelle et son innocence. Ses cheveux noirs soyeux qu’elle gardait dans un bandeau vert descendaient à sa taille. Ses cheveux flottant au vent faisait battre des cœurs.

Sur les toutes petites hanches de la jeune femme se trouvait une ceinture d’un violet pâle mettant en valeur ses courbes gracieuses qui captivait le regard des passants. Liu Xi pensa en son fort intérieur : “Si je pouvais ceindre une hanche pareille, à quel point serait-ce agréable ?’

Liu Xi était cramoisi en regardant la demoiselle et sentait ses mains trembler d’excitation. La jeune fille devant lui était totalement différente des filles avec lesquelles il s’était amusé jusqu’à présent : avec son tempérament raffiné, similaire à une fleur de lotus, le libidineux Liu Xi ne put s’empêcher de désirer l’avoir immédiatement.

Jetant un regard à Xiao Ning qui fut envoyé au sol en un coup, Liu Xi rit : “Pouvoir protéger des dames demande une vraie aptitude que toi, tu n’as pas.”

Le visage de Xiao Ning devint rouge et il grinça furieusement des dents en étant ridiculisé par Liu Xi.

“Xiao Ning, reviens. Tu n’es pas de taille contre lui.” dit Xiao Yu en faisant un pas en avant. Son expression était quelque peu glaciale.

Xiao Ning serra les dents et après avoir jaugé la force des deux parties mentalement, il ne put que battre en retraite malgré lui. Il était totalement embarrassé d’avoir perdu sous les yeux de la fille qu’il aimait.

Après avoir regardé le corps de Xiao Yu de la tête au pied, Liu Xi posa enfin son regard sur ses longues jambes sexy et se sentit obligé d’en faire l’éloge : “Une autre demoiselle de haute qualité ; j’ai vraiment beaucoup de chance aujourd’hui.”

“Haha, Liu Xi Da-ge (NdT Da-ge : grand-frère), ce sont des membres du Clan Xiao. Cette femme s’appelle Xiao Yu ; elle n’a que peu de patience et les hommes sans capacité ne peuvent la séduire.” Jia Lie Ao, qui était accompagné par un groupe d’hommes musclés, avança avec un grand sourire et rit affreusement.

“Keke, plus c’est rebelle… plus c’est délicieux.” Le regard de Liu Xi revint à nouveau sur la jeune fille silencieux en vert, ses yeux dégageant une lueur verte: “Qui est cette demoiselle ?”

La bouche de Jia Lie Ao tressauta légèrement quand il s’aperçut que sa bien-aimée avait attiré l’attention de Liu Xi. Il jura férocement en son fort intérieur avant de répondre d’un air impuissant : “C’est Xiao Xun Er.”

“C’est un beau nom.” Liu Xi ne perdit pas davantage de son oxygène pour Jia Lie Ao et rit en hochant la tête. Il avança de deux pas et jouant au gentleman, il dit : “Je m’appelle Liu Xi. Puis-je vous inviter à m’accompagner dans le tour du marché ? Si vous trouvez quoi que ce soit d’intéressant, n’hésitez pas à le mettre sur ma note.” En parlant, les bras de Liu Xi s’étendirent en dévoilant lentement le badge sur sa poitrine rappelant sa profession.

Le badge était un simple chaudron médicinal sur la surface duquel le soleil reflétait un reflet argenté.

“Un alchimiste de premier rang ?” La foule alentour fut choquée en voyant le pin’s symbole sur la poitrine de Liu Xi dont le sourire s’élargit en entendant ces exclamations.

Le visage de Xiao Yu changea légèrement aux mots « alchimiste de premier rang » mais avec sa personnalité, elle n’allait pas faire des courses avec une personne au regard louche à cause de son occupation. Elle dit d’un seul trait :  “Nous sommes occupées, trouvez quelqu’un d’autre.” Une fois cela dit, elle saisit la main de Xun Er et fit demi-tour afin de s’en aller.

Au moment où elle se retournait, quelques hommes baraqués sortir de la foule et bloquèrent la sortie en souriant d’un air licencieux.

L’expression de Xiao Yu devint lugubre en voyant que la sortie avait été bloquée. Elle se tourna vers Jia Lie Ao et dit froidement : “C’est le territoire du Clan Xiao ici, n’êtes-vous pas un peu trop arrogant ?”

“Niehehe, le Clan Xiao ? Sont-ils très forts ? Tout ce qu’ils ont fait, c’est gagner un peu de popularité avec l’aide de la Poudre de Coagulation de Sang. Si je le voulais, je pourrais facilement détruire ce clan. La Poudre de Retour du Printemps n’est qu’un produit que j’ai fait au pif.” dit fièrement Liu Xi en frottant ses manches blanches comme neige.

Xiao Yu devint furieuse à ces mots mais resta silencieuse. Elle savait au fond d’elle de quoi était capable un alchimiste et n’osa pas être trop agressive dans ses paroles et attirer des ennuis au Clan Xiao.

Bien que Xiao Yu se soucia de tout cela, ce n’était pas le cas pour Xun Er ; elle avait à présent compris que le détritus en face d’elle retardait sa rencontre avec Xiao Yan.

Levant légèrement le regard et regardant l’arrogant Liu Xi, Xun Er entre-ouvrit légèrement sa bouche et parla d’une voix éthérée, stupéfiant tout le monde : “Les merdes resteront des merdes, même dans la peau d’un alchimiste. Pour utiliser les mots de Xiao Yan ge-ge, qu’un type comme vous se la joue en vantant ses petites capacités… est stupide.”

La rue fut plongée dans le silence ; de nombreuses personnes étaient ébahies. La jeune femme à l’apparence si élégante était aussi douée que quiconque quand il s’agissait de réprimander quelqu’un.

Xiao Yu était tout aussi stupéfaite en regardant Xun Er, à côté d’elle. Un long moment plus tard, elle grimaça d’un air impuissant et dit : “Je t’avais dit que tu serais corrompue par ce petit bâtard…”

Le sourire sur le visage étroit de Liu Xi se rétrécit, après avoir été aussi ridiculisé de façon aussi débridée par Xun Er. Il dit d’un air lugubre : “Vous êtes la première personne à oser me parler de la sorte.”

“Vraiment. Quelle idiotie.”

Xun Er, se frottant son front propre et brillant de ses petites mains, était à présent quasi-certaine que la personne en face d’elle était soit un imbécile ou exagérément arrogant.

Liu Xi, l’air lugubre, fit un geste de la main et ordonna froidement : “Jia Lie Ao, faites le ! A la base, je voulais employer des moyens légitimes mais elle est bien trop ingrate.”

“Eh…” Jia Lie Ao fut surpris et se frotta la tête, souffrant d’une migraine. Tout en souriant d’un air circonspect, il pensa : “A quoi pense ce mec ? Père avait raison, il ne connaît rien d’autre que l’Alchimie. Comment une personne pareille peut-elle être alchimiste ?”

Il soupira et ne put que dire en souriant : “Liu Xi Da-ge, notre clan Jia Lie ne peut se permettre d’offenser le Clan Xiao actuellement.”

“Le Clan Xiao ?” Liu Xi dit d’un air dédaigneux en riant froidement : “Si je peux l’avoir, je vous aiderai à ruiner le Clan Xiao. En plus de la Poudre de Retour du Printemps, je suis capable de faire deux ou trois autres types de médecine et une fois que je les aurai raffiné, le Clan Xiao retourna à son état désolé.”

Devant cette assurance, Jia Lie Ao fut à nouveau surpris : Il ne s’attendait pas à ce que ce gugus dévoile toutes les cartes de sa main d’un coup, comme ça. Il soupira derechef, bien que secrètement ravi : est-ce que cela voulait dire que plus on était stupide, plus il était probable de devenir alchimiste ? Jia Lie Ao fit un geste de la main et commanda : “Capturez les !”

A ces mots, plus de dix hommes énormes à l’air féroce et solide approchèrent et encerclèrent le petit groupe.

Xiao Yu devint furieuse devant l’arrogance de ses adversaires. Elle ricana et se saisit d’un long fouet vert à sa ceinture avant de fouetter impitoyablement l’homme épais s’approchait d’elle. “Pa”  Une longue tache de sang apparut sur le visage de l’homme en un clin d’oeil.

Bien qu’elle soit une Dou Zhe trois étoiles, Xiao Yu, après avoir tabassé deux ou trois types, se trouva dans une position désavantageuse face à plus de dix personnes à la force similaire à un Dou Zhe. Elle en fut réduite à ne pouvoir qu’esquiver, ce qui l’embarrassa.

Xiao Yu dut reculer de quelques pas, le visage pale, après avoir forcé un autre homme à cracher du sang et à battre en retraite. Elle tourna la tête vers Xiao Ning et lui ordonna : “Prends Xun Er avec toi et va chercher ce petit enfoiré !”

Xiao Ning hocha précipitamment la tête et son expression changea tout d’un coup quand il dit : “Prends garde, Grande-Soeur !”

A cet avertissement, Xiao Yu tourna promptement la tête et vit que l’homme qu’elle avait fouetté tout à l’heure avait levé son poing de fer d’un air sinistre avant de l’abattre vicieusement vers sa poitrine.

Xiao Yu était livide de rage face à ce coup-bas inattendu ; le Dou Qi se concentra dans sa paume et alors qu’elle allait le relâcher furieusement, une silhouette noire apparut promptement à ses côtés. Un vent féroce frappa l’homme et l’énorme force derrière ce vent envoya le type rouler quelques mètres avant de s’arrêter petit à petit, le visage en sang.

“Handicapez tout les attaquants.”

Un jeune homme tenant un bâton en acier jeta un regard glacial à Liu Xi et Jia Lie Ao qui étaient de l’autre côté. Le petit bruit qu’il fit avec ses lèvres était un peu effrayant.

Dix énormes hommes équipés du même bâton d’acier et souriant d’un air mauvais chargèrent ensemble à l’ordre du jeune homme.

BTTH Chapitre 83
BTTH Chapitre 85

12 Commentaires

  1. ogabell

    Merci

    Répondre
  2. shyvan

    Mrc

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  6. narone

    Soldat quel est vôtre métier ?! Arou arou arou ! Merci pour le chapitre.

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      jolie référence !

      Répondre
  7. Newkan

    Je propose à xiao yan ge ge de crucifier les attaquants et les laissez à l’agonie environs 6 mois tout en les torturant et en arrachant leurs avant bras et leurs pieds avant la crucifixion , n’oublions pas d’empecher l’hémorragie en brûlant vifs les dites partie 0:) ps.y à moyens de faire une exception et de sortir le chapitre plus tôt ? X) l’auteur et vraiment cruel d’arrêter les chapitres comme sa T.T

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Les dons sont là pour ça ! 😀

      Répondre
  8. comme en terre

    récolte des coups de bâton…
    merci pour le chap ! 🙂

    Répondre
  9. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  10. Amsson

    Bon c’est peut être que moi mais a force de lire de LN j’ai oublier les nom de celui j’étais embrouiller tout le cham mdrrr mais bref merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com