BTTH Chapitre 85

BTTH Chapitre 84
BTTH Chapitre 86

Dernier BTTH de la semaine ! Le clash arrive !

 

 

Chapitre 85 – Consentement

 

Face aux douzaines d’experts de niveau Dou Zhe 4 étoiles équipés de bâtons en acier, le groupe de dix personnes qui roulaient des muscles se figea soudainement. Avant même qu’ils n’aient le temps de s’échapper, ces bâtons en acier s’abattirent en une plus de coups sur chaque partie de leur corps. Des cris stridents résonnèrent en un instant dans toute la rue.

Après avoir jeté un regard glacial à Jia Lie Ao, Xiao Yan pencha la tête et fit face à Xiao Yu qui était rouge de rage et lui demanda d’une voix douce : “Est-ce que ça va ? Vous auriez dû me prévenir de votre arrivée. Ce groupe de connards du Clan Jia Lie cherche la merde ces derniers temps.”

Xiao Yu fut évidemment choquée par le fait que Xiao Yan s’occupe gentiment d’elle et le rouge de son visage se renforça d’un cran. Quelque peu perdue, elle détourna le regard et dit : “J’ai croisé Xun Er en sortant de la maison et quand elle m’a dit qu’elle voulait venir te voir, j’ai décidé de l’accompagner. Comment aurais-je pu savoir que j’allais tomber sur ces enfoirés ?”

Xiao Yan ne put s’empêcher de secouer la tête ; son regard se tourna vers la jeune femme habillée de vert donc le visage rayonnait de joie en le voyant là. Le sourire sur son visage devint plus doux encore : “On aurait dit que tu t’amusais bien à jurer juste avant.”

Xun Er secoua innocemment la tête en entendant Xiao Yan se moquer d’elle puis elle pinça les lèvres et dit avec un grand sourire : “Ce n’était pas mon intention. C’est juste que je n’aimais pas son attitude – Même Xiao Yan ge-ge à l’époque n’osait pas enlever quelqu’un en pleine rue.”

Face à la réjection cachée de Xun Er, Xiao Yan toucha son nez avec un sourire forcé. Il se peut qu’il ait été un peu arrogant à l’époque mais en tout cas, jamais au niveau de l’homme face à lui.

“Oh, n’est-ce pas le jeune maître du Clan Xiao ? On dirait que tu as pu te débarrasser du titre d’handicapé pendant l’année où je ne t’ai pas vu !” Jia Lie Ao ne put s’empêcher d’intervenir en voyant les deux discuter.

“Qui est-ce ?” Le regard de Liu Xi était tout aussi froid. Voir Xun Er bavarder et rire avec un autre homme après l’avoir ignorée fut un gros coup porté à son arrogant ego. Il ne put l’accepter.

Jia Lie Ao se tint à côté de Lu Xi et fit son introduction avec un sourire glacial : “Héhé, Liu Xi Da-ge, voici le fameux « génie » du clan Xiao dont le nom est Xiao Yan. A l’époque, bien qu’il se soit entraîné pendant près de dix ans, son Dou Qi est resté au troisième ou quatrième niveau seulement. Je ne sais pas ce qu’il a mangé récemment mais son Dou Qi est vite monté au huitième rang en quelques mois.”

“Peu importe le talent d’une personne, s’il n’est pas Dou Zhe, ce n’est qu’un déchet.” dit froidement Liu Xi.

L’expression de Xun Er devint plus glaciale encore après avoir entendu ça et une flamme dorée brilla dans ses yeux limpides.

Xiao Yan, tendant la main vers la tête de Xun Er et la tapotant légèrement, sourit indifféremment et secoua la tête. La tournant, il jeta un regard à Liu Xi qui était complètement vêtu de blanc. Son regard balaya mollement sa poitrine où se trouvait le badge d’alchimiste et sourit : “Vous devez être l’alchimiste raffinant la potion « Poudre de Retour du Printemps, n’est ce pas ?”

Lu Xi sourit froidement et bomba le torse, annonçant fièrement : “C’est exact ! Je suis l’alchimiste engagé par le clan Jia Lie.”

Xiao Yan, qui semblait avoir réalisé quelque chose, hocha la tête et rit : “Ca ne m’étonne pas. Seul un alchimiste tel que vous pourrait raffiner une médecine de soin d’aussi bas niveau. Vous êtes vraiment digne de l’enseignement de votre maître !”

A ces mots, les mercenaires alentour éclatèrent de rire : après avoir enduré l’horrible avarice du Clan Jia Lie, ils tenaient une sacrée rancune envers le créateur de la « Poudre de Retour du Printemps ». Voir Xiao Yan oser se moquer de cet dit créateur, ils se sentirent un peu satisfait.

Les rires alentours rendirent l’expression de Liu Xi plus lugubre encore. Il fixa froidement Xiao Yan : “Vous contribuez à créer un ennemi pour le Clan Xiao, un ennemi qu’il ne peut se permettre de se faire.”

A ces mots, Xiao fut un peu surpris. Il rit amèrement et se massa la tête, bouche-bée devant l’arrogance de cet homme. Se prenait-il vraiment pour le disciple d’un Dou Di ? Un alchimiste de premier rang est une personne que le Clan Xiao respecterait mais ce serait une vaste blague que de dire qu’il ne peut se permettre de s’en faire un ennemi.

“Ai, comment est-il devenu alchimiste avec si peu d’intelligence ?” Soupirant et secouant la tête, Xiao Yan qui était un peu déprimé, échangea un regard avec Xun Er. Après cette brève conversation avec Liu Xi, il comprit enfin pourquoi la douce et gentille Xun Er détestait cet homme à ce point.

Xiao Yan se frotta doucement le visage de la paume, trop fainéant pour poursuivre une conversation avec un imbécile pareil. Il fit un signe de la main aux hommes robustes derrière lui et sourit : “Attaquez-les ! Même leur maître. Puisqu’ils osent causer des problèmes au sein de notre territoire, pas besoin de leur donner de la face ! On risque de se moquer de nous, autrement.”

Voyant quels ordres Xiao Yan donnait, l’expression de Jie Lie Ao changea. Il ne s’attendait pas à ce que Xiao Yan attaque vraiment. Roulant des yeux, il le provoqua en l’insultant : “Je pensais que tu avais un peu grandit mais il semble que tu ne sois encore qu’un inutile qui ne sait que dépendre de ses subordonnés.”

Xiao Yan agita le bâton en métal dans sa main en disant doucement : “Il y a mieux comme provocation.”

“Si tu souhaites prendre ça comme une provocation, alors fais-le. Un type aussi inutile que toi n’a pas ce qu’il faut pôur être aux côtés de Xun Er Xiao-jie.” dit Jia Lie Ao d’un ton insultant. Une lueur glaciale traversa son regard tandis qu’il poursuivit son plan maléfique : “Tu as déjà passé ta Cérémonie de Passage à l’Âge Adulte, pas vrai ? Eh. Cela signifie que si je te défie en duel, tu n’auras aucune raison de refuser, hein ?”

“Tu n’as vraiment aucune honte. Xiao Yan n’a que dix sept ans tandis que tu en as vingt-trois et tu oses le défier en dduel. Si tu veux jouer, je serai ton adversaire !” répliqua Xiao Yu au défi de Jia Lie Ao. Ses sourcils se tendirent tandis qu’elle frappa de son fouet, laissant une petite cicatrice blanche au sol.

Le coin des lèvres de Jia Lie Ao tressaillirent tandis qu’il dit d’un air provoquant : “On dirait que tu as de la chance avec les femmes, voilà une autre qui se jette à tes pieds. Eh, espèce de lâche qui ne sait que se planquer derrière des nanas.”

Certains des mercenaires alentours qui avait une bonne relation avec Xiao Yan hurlèrent devant l’air dominateur de Jia Lie Ao : “Bordel, cette tronche blanchie est trop arrogante ! Jeune maître, je vais jouer à votre place.”

L’expression de Jia Lie Ao changea devant le tumulte provoqué par ces paroles. Sa force n’était que celle d’un Dou Zhe 3 étoiles et il était un peu submergé par cette large foule en colère.

Il fixa Xiao Yan sur le visage duquel n’apparaissait aucune expression puis frotta ses manches en disant froidement : “Puisque tu n’as pas les couilles d’accepter mon défi, oublie tout ça. Rentrons, Liu Xin Da-ge. Une personne qui n’ose pas relever un défi ne mérite aucun respect.”

Liu Xi opina du chef avec un sourire machiavélique. Il jeta un regard à la dérobée à Xun Er un moment avant de fixer furieusement Xiao Yan et de dire : “Attends un peu, moutard. Je ferai en sorte que le Clan Xiao me l’envoie de lui-même. Parmi toutes les femmes qui ont attiré mon regard, aucune ne m’a échappé.”

Xun Er fixa indifféremment Liu Xi, dont le visage était empli de lubricité et une intention de tuer surgit enfin dans son regard.

Jia Lie Ao et Lu Xi firent demi-tour mais une paire d’hommes musclés et arrogants du clan Xiao apparurent à l’entrée du marché et barricadèrent celle-ci.

Au moment où Jia Lie Ao allait envoyer un signal pour avoir des renforts, la voix indifférente  d’un jeune homme résonna soudain derrière lui : “Je sais que tu as vraiment envie de m’estropier. Em, soit. Exauçons ton souhait… J’accepte ton défi.”

A ces mots, Jia Lie Ao fut d’abord stupéfait avant qu’un sourire sinistre n’apparaisse sur son visage. Le coin de ses lèvres se releva lentement tandis qu’il murmura : “C’est toi qui cherche la mort. Ne me blâme pas si quoi que ce soit arrive…”

BTTH Chapitre 84
BTTH Chapitre 86

11 Commentaires

  1. Psycho

    Merci

    Répondre
    1. Psycho

      Il y a une phrase encore ne anglais « Jia Lie Ao stood beside Lu Xi and made the introduction with a cold smile. » Encore merci vivement mardi 😉

      Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Usaki kiwi

    Merci pour le chapitre. Vite le prochai: Du sang !! du sang!! du sang:!!

    Répondre
  4. Blackers

    Merci pour ce deuxième chapitre

    Répondre
  5. shyvan

    Mrc

    Répondre
  6. tokyoghoul

    merci

    Répondre
  7. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  8. Naavi

    Merci ! Bon je vais pas pouvoir tenir, et continuer en anglais … J’avais déjà craqué pour TDG >.<

    Répondre
  9. Newkan

    Il est trop Clément xiao yan il fallait faire un exemple de ses deux la , surtout qu’il s’en sont pris à xun’er et xiao yu

    Répondre
  10. dashout

    il va y avoir de l’humiliation dans l’air xd

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com