BTTH Chapitre 89

BTTH Chapitre 88
BTTH Chapitre 90

Bon, ça y est, Xiao Yan est en mode meurtrier, on ne va pas l’arrêter… Et comme certains l’ont compris dans les commentaires hier, c’est aujourd’hui mon anniversaire-euh \o/ Merci à qui me l’a souhaité hier néanmoins 😀

 

 

Chapitre 89 : Nuit Sombre et Venteuse

La lune argentée était haute dans le ciel et couvrait le sol de sa lueur argentée qui donnait au monde un air mystérieux.

Après le tohu-bohu de la journée, la nuit apporta les ténèbres et le calme à la ville de Wu Tan. On entendait dans certaines maisons, depuis la rue, le bruit occasionnel d’activités nocturnes.

Une jeune homme était allongé sur son lit, dans une chambre de la cour arrière du clan Xiao. Ses yeux, aussi sombre que le ciel nocturne, étaient emplis d’un silence glacial.

Après un long silence, Xiao Yan demanda soudainement d’une voix douce : “Maître, Quelle est votre puissance dans votre état actuel ?”

“Pourquoi ?” L’anneau noir qu’il portait émit une réponse quelconque. Un instant plus tard, Yao Lao répondit vaguement : “Bien que je sois dans ma forme spirituelle, je n’ai aucun problème pour gérer les petites mouches du type Da Dou Shi ou Dou ling avec ma flamme exceptionnelle.”

Une légère joie apparut sur le visage de Xiao Yan à cette réponse. Cependant, son regard était toujours aussi froid.

Voyant son comportement, Yao Lao demanda avec surprise : “Tu veux tuer le type de cet après-midi ?”

“Jia Lie Ao ne mérite pas tant d’efforts.” murmura Xiao Yan en souriant. “Je perds patience à attendre la compétition avec le Clan Jia Lie et les deux mois approchent vite… C’est pourquoi j’espérais tuer secrètement l’alchimiste du nom de Liu Xi. Une fois qu’il sera mort, le Clan Jia Lie, sans médecine de soin, perdra le reste de ses marchés. Une fois que ce sera fait, même si leur clan perdure, leur force aura grandement déclinée et ils ne seront plus capables de menacer le Clan Xiao.”

Après un bref silence, la voix taquine de Yao Lao s’échappa de l’anneau : “Oh. As-tu vraiment perdu patience? Tu n’es pas du genre impulsif pourtant, au vu de ton caractère. On dirait que tu tiens beaucoup à cette fille du nom de Xun Er… Ce type n’a fait qu’être un peu salace et pourtant, tu as une telle rancune envers lui… Quel enfant jaloux tu fais.”

Le visage de Xiao Yan rougit sous les paroles de Yao Lao. La honte d’avoir ses sentiments révélés aussi facilement l’énerva encore plus : “Je n’ai pas le temps depuis le début ; comment pourrais-je continuer de jouer avec eux. Même si j’avais pas rencontré ce type aujourd’hui, j’aurais commencé à utiliser certaines ruses.”

Yao Lao rit fort en voyant la façon dont Xiao Yan réagissait : “D’accord, d’accord, ça n’a rien à voir avec cette fille…” Le ton moqueur de son rire fit que Xiao Yan roula des yeux l’air impuissant.

Yao Lao cessa de rire et dit : “Puisque tu veux agir, allons-y. Je ne suis qu’une âme aussi vais-je avoir besoin d’emprunter ton corps.”

Xiao Yan hocha précipitamment la tête et sauta rapidement de son lit. Il sortit l’anneau de stockage de sa poche intérieure et récupéra l’énorme cape noire qu’il avait préparé au préalable. Il la passa sur ses épaules d’un geste poli par l’habitude et le corps fin du jeune homme devint la silhouette gonflée d’un mystérieux homme vêtu de noir.

Yao Lao fit un petit rappel en souriant, voyant à quel point Xiao Yan était bien préparé : “Allons-y. Tu n’as rien besoin de faire, laisse moi simplement contrôler ton corps. Avec mon esprit entourant ton corps, tu n’as pas à craindre que quelqu’un te reconnaisse par ton odeur.”

“D’accord.” Hochant la tête, Xiao Yan atteignit facilement la fenêtre et balaya les alentours du regard, tel un voleur. Ce n’est qu’après qu’il bondit et son corps descendit rapidement ce après quoi, une grande puissance mystérieuse se dégagea de l’anneau.

Cette force mystérieuse enveloppa rapidement le corps  de Xiao Yan tout entier et immédiatement après, la silhouette tombante se mit soudainement à flotter dans les airs. D’un léger appui du pied sur le toit, la silhouette accéléra silencieusement hors du territoire du clan Xiao, tel un aigle, et disparut dans la nuit noire.

La nuit sombre et silencieuse présentait une bonne opportunité pour tuer.

……

Clan Jia Lie.

Jia Lie Bi, auparavant anxieux, fut stupéfait en apprenant l’annonce satisfaite de lui de Liu Xi avant de demander joyeusement : “Monsieur Liu est vraiment capable de raffiner une autre médecine ?”

Extrêmement satisfait de la réaction surprise de Jia Lie Bi, Liu Xi leva la coup de thé devant lui et prit une gorgée. Son expression était très fière : “En plus des médecines de soin, je suis capable de raffiner quelque chose correspondant très bien aux besoin des mercenaires ; une drogue du nom de « Pilule de Force Explosive ». Elle peut augmenter la force de l’utilisateur de dix pourcent pendant une courte période de temps.”

A ces mots, la joie grandit sur le visage de Jia Lie Bi. Si une drogue avec un tel effet pouvait être raffinée, il pourrait s’en servir comme une publicité pour attirer de nombreuses personnes. Il pourrait même être capable de pouvoir à nouveau oppresser le Clan Xiao.

“Malheureusement, cette “Pilule de Force Explosive” ne peut être raffinée en grandes quantités comme la médecine de soin. Avec mes capacités actuelles, je crains ne pouvoir en raffiner qu’une vingtaine par jour.” dit Liu Xi d’une voix pleine de regrets.

Jia Lie Bi agita la main et dit en souriant : “Haha, vingt pilules alors. Nous pouvons créer une sorte d’enchère où le plus haut enchérisseur emportera la mise. Dans tous les cas, la médecine de soin est notre cible principale ; nous ne nous en servirons que pour augmenter notre popularité.”

Une pensée traversa Liu Xi en voyant à quel point cette « Pilule de Force Explosive » avait captivé Jia Lie Bi et il dit abruptement : “Hé. Chef de Clan Jia Lie, je suis en effet capable de faire cette “Pilule de Force Explosive”, mais selon notre accord, je ne suis responsable que de la production des médecines de soin.”

Le visage de Jia Lie Bi changea soudainement ; cet homme rusé sut que ce type préparait quelque chose. Cependant, à ce niveau, tout ce qu’il put faire était de rire sèchement et demander : “Qu’entend Monsieur Liu Xi par là ?”

“Haha, détendez-vous. Je sais dans quel situation se trouve le Clan Jia Lie en ce moment et ne vais pas demander grand-chose.” Un sourire sinistre traversa le visage de Liu XI en voyant l’air détendu de Jia Lie Bi. “Tout ce que je veux, c’est que le Chef de Clan Jia Lie m’aide à mettre la main sur une demoiselle du nom de Xun Er.”

Avant même qu’il puisse sourire, le visage de Jia Lie Bi se raidit et le coin de ses yeux tressauta. Il ne s’attendait pas à ce que ce type qui était motivé par ses fortes envies sexuelles, s’attaque directement au Clan Xiao.

Soupirant, Jia Lie Bi sourit amèrement : “Monsieur Liu Xi, si notre clan Jia Lie touchait un membre du Clan Xiao, Xiao Zha, aurait une excuse pour nous attaquer ouvertement et ce ne serait alors plus une confrontation en affaires mais de la pure violence…“

Liu Xi tapota du doigt sur la table et dit doucement : “Ce n’est pas à moi de m’en soucier. Je me fiche de savoir si le Chef de Clan l’enlève de force ou la drogue discrètement. Tout ce qui m’importe est le résultat. Tant que vous me l’amenez, je raffinerai la « Pilule de Force Explosive”.

Le coin des yeux de Jia Lie Bi tressauta et malgré la colère montant en lui, il ne put qu’émettre un rire forcé : “Pouvez-vous me donner le temps de réfléchir ? Puis-je vous répondre demain ?”

“Héé Héé. Ce sera aussi bien. Chef de Clan, vous pouvez penser que c’est terminé mais avant de partir, j’aimerai ajouter quelque chose : le Clan Jia Lie et le Clan Xiao sont déjà devenus des ennemis irréconciliables. Pourquoi s’inquiéter pour une rancune supplémentaire ?” Éclatant d’un rire pervers, Liu Xi se leva et marcha d’un air important jusqu’à sortir du hall. Il se dirigea vers sa chambre dans la cour d’un pas pressé. L’extraordinaire jeune fille semblable à un lotus de tout à l’heure avait réveillé le désir en lui et tout ce qu’il voulait à présent, c’était de trouver une jeune et belle domestique pour satisfaire son envie.

Jia Lie Bi devint plus sinistre encore en voyant Liu Xi disparaître au détour d’un coin. Ce n’est qu’après un long moment qu’il soupira longuement et dit à voix haute : “Ce bâtard dont la tête est pleine de femmes mourra de la main de l’une d’entre elle un jour ou l’autre.”

Xiao Yan, qui se trouvait dans une chambre dans la cour arrière, regardai d’un air impuissant la superbe jeune femme assommée allongée sur le lit. Son corps n’était recouvert que d’une fine robe, exposant la plus grande partie de son corps nu.

“Ce type est de retour.” murmura Yao Lao depuis l’anneau. Xiao Yan se pressa rapidement dans un coin caché et à travers un petit trou, il put voir tout ce qui se passait dans la pièce.

“Craaaak…” La porte en bois fut lentement ouverte et le rire discernable de Liu Xi se fit soudainement entendre la pièce. “Ha ha. Me voilà, Précieuse. Prépare-toi à être ruinée ce soir.”

“Quel abruti à la tête pleine de sperme. Yao Lao, préparez-vous à frapper.” dit Xiao Yan intérieurement tandis qu’il sourit froidement et secoua la tête.

“D’accord… Attends, il y a du changement !” cria pour le prévenir Yao Lao quand il venait d’accepter. Xiao Yan sentit son cœur se serrer.

Son front était plein de sueur après avoir été effrayé par l’avertissement de son maître. Il resta où il était et n’osa pas bouger.

La voix de Yao Lao résonna à nouveau en lui : “Sur ta gauche !”

Il écouta cet avertissement et tourna la tête ; son regard se tournba sur la fenêtre à sa gauche et ses pupilles se contractèrent soudainement.

La fenêtre bien fermée avait été ouverte à l’insu de tous, permettant à la lueur de la lune de pénétrer la pièce. En un clin d’œil, le vide de la fenêtre fut étrangement remplacé par une jeune fille vêtue d’une robe dorée. Sous la robe se trouvait une paire de petits pieds blancs et ronds comme du jade qui tracèrent un arc attirant dans les airs.

La lueur de la lune se déversa dans la pièce, illuminant le visage exquis de la jeune fille. Elle était telle une déesse sous la lune, magnifique et pourtant mystérieuse.

Xiao Yan sentit sa gorge s’assécher devant l’apparition soudaine de la jeune fille. Son cœur murmura doucement un nom

“Xun… Xun Er?”

BTTH Chapitre 88
BTTH Chapitre 90

16 Commentaires

  1. Psycho

    Merci 🙂

    Répondre
    1. Psycho

      J’ai oublier joyeux anniversaire 🙂

      Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre et joyeux anniversaire

    Répondre
  3. Illmryn

    Merci et Bonne anniv

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre et bonne anniversaire

    Répondre
  5. grenvious

    xun er serait-elle venue crever liao ?

    Répondre
  6. tokyoghoul

    merci bonne anniversaire

    Répondre
  7. shyvan

    bonne anniv’ 😀

    Répondre
  8. Amsson

    Bon bah finalement j’ai pas oublier donc je le dit encore une fois et cette fois réellement happy birthday

    Répondre
  9. KamiTaisen

    Bonne anniv , moi aussi c’est mon anniv aujourd’hui.

    Répondre
  10. Illmryn

    Va y avoir le todag aujourd’hui ?

    Répondre
  11. piitchoun

    bon anniversaire

    Répondre
  12. zesifry

    Yeah, merci pour ce chapitre et je te souhaite un bon anniversaire qui j’espère va être dignement fêter 🙂

    Répondre
  13. Usaki kiwi

    Merci pour le chap >O<
    Bon anniversaire !! :p Ton cadeau c'est euh….. euh…. Tu veux un kiwi ? ^^

    Répondre
  14. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  15. Newkan

    Bonne anniversaire. 。^‿^。 comme cadeau un bon pour un calin de xun er <3

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com