BTTH Chapitre 95

BTTH Chapitre 94
BTTH Chapitre 96

Chapitre 95 : Les circonstances du Clan Jia Lie

 

Les jours passants, la quantité de médecine de soin vendues sur les marchés de Wu Tan commença à diminuer et le dernier jour, quand la dernière bouteille de médecine fut enfin cédée, les membres du clan responsables des ventes n’avaient d’autres choix que de sourire d’un air embarrassé aux mercenaires qui se bousculaient au dehors : “Je suis sincèrement désolé ; notre étal va être temporairement fermé à cause d’une rupture de stock.”

Les mercenaires qui se pressaient les uns contre les autres dans l’espoir d’avoir une meilleure place devant l’étal devinrent silencieux à ces mots et après avoir jetés des regards furieux aux vendeurs un long moment, ils commencèrent à grogner furieusement.

La foule se dispersa pendant que quelques uns des clients les moins polis injuriaient copieusement les vendeurs de médecines.

La nouvelle selon laquelle le Clan Jia Li avait cessé d’écouler ses médecines de soin se répandit à travers tout Wu Tan en moins d’une heure. La première réaction du public fut le choc suivi par le ricanement de certains qui se réjouirent de leur malheur. D’autres furent emplis de regrets et d’autres encore soupirèrent…

Sans le soutien des médecines de soins, le Clan Jia Lie, dans leur lutte contre le Clan Xiao, était totalement vaincu. A la suite de leur misérable défaite, ils furent sévèrement affaiblis et il était peu probable qu’ils récupèrent jamais le haut niveau d’influence dont ils jouissaient dans Wu Tan par le passé.

 

Demeure du Clan Xiao, Salle de Réunion

Xiao Zhan fut momentanément stupéfait en apprenant la nouvelle que lui avait apporté un subordonné ; il se leva abruptement : “Le Clan Jia Lie a perdu sa source de médecines de soin ?” La joie visible sur son visage était difficile à cacher.

Il échangea des regards avec les trois doyens dans son excitations et vit que leur visages étaient également empli d’une joie incontrôlée. Xiao Zhan, un peu agité, fit deux pas dans la salle et un peu plus tard, il réussit enfin à réprimer sa joie ; il demanda au messager en souriant : “Et à propos de Liu Xi, leur alchimiste ?”

“Aucune idée. Personne ne l’a plus revu depuis ce jour où Jia Lie Ao et le jeune maître Xiao Yan se sont battus.”

Xiao Zhan et les trois doyens, à ces paroles, furent perplexes et ils tournèrent discrètement leur regard vers Xiao Yan qui se tenait dans un coin.

Voyant les quatre pairs d’yeux rivés sur lui, Xiao Yan roula des yeux et dit d’un air innocent : “Pourquoi me regardez-vous ? Ça n’a rien à voir avec moi.”

Xiao Zhan secoua la tête d’un air impuissant. Quoi qu’il en soit, il ne croyait pas la dénégation de son fils. Ça n’avait rien à voir avec lui ? Alors pourquoi Liu Xi disparaîtrait juste après avoir s’être disputé avec lui ?

Après une brève hésitation, le messager dit enfin à voix basse : “Ah au fait, Chef de Clan, un membre du cercle interne du clan Jia Lie a accidentellement ébruité le fait que le second doyen de leur clan, Jia Lie Nu, a été tué par un homme encapuchonné de noir alors qu’il transportait des ingrédients médicinaux.”

Les jambes de Xiao Zhan se figèrent soudainement ; ses paupières se contractèrent légèrement avant qu’il ne hoche la tête et renvoie le messager d’un geste de la main. Il fixa intensément Xiao Yan et dit avec un grand sourire : “Yan Er, je ne crois pas qu’il y ait qui que ce soit dans Wu Tan capable de tuer Jia Lie Nu, un Da Dou Shi trois étoiles, si ce n’est ton Maître.”

Xiao Yan se frotta le nez et soupira. Il hocha la tête d’un air impuissant. “Jia Lie Nu est bel et bien mort.”

En entendant l’aveu de son fils, Xiao Zhan secoua également la tête et soupira. Le Clan Jia Lie, qui avait combattu le clan Xiao pendant des décennies, tombait dans le déclin à cause d’un seul jeune homme… Ce sentiment était… Xiao Zhan sourit amèrement et dit : “Je sais que notre vénérable ancien nous aide grâce à toi. Cela étant, si tu as le temps, transmet lui les remerciements du Clan Xiao, s’il te plaît. Nous lui devons beaucoup.”

Xiao Yan haussa les épaules et hocha la tête d’un air insouciant.

“A présent, voyons comment le Clan Jia Lie va tenter de se sortir de ce merdier.” Xiao Zhan rit silencieusement. La jubilation dans son rire était difficile à cacher. Dans la lutte pour le marché des médecines de soin, le Clan Jia Lie a subit une lourde perte et cette perte a affaibli sévèrement leur clan tandis que le Clan Xiao en a grandement bénéficié.

Ces deux derniers mois, le clan Xiao s’est miraculeusement tiré de sa situation misérable initiale et a remporté la lutte. De plus, ces deux mois de profits des ventes de médecines de soins étaient équivalents à leur ancien revenu annuel et leur influence dans la ville de Wu Tan avait clairement dépassé celles du Clan Jia Lie et du Clan Ao Ba. Même la Salle des Ventes Miteer avait démontré des gestes de bonnes volontés à cause de Xiao Yan. Tout ces facteurs accumulés firent que le clan Xiao était sous les feux de la rampe de tout Wu Tan.

Cependant, un mille-pattes pouvait mourir mais pas tomber : bien que le Clan Jia Lie ait subi un terrible coup dur, ils restaient une force qu’il ne fallait pas sous-estimer. Personne à Wu Tan n’osait prendre de haut les forces armées que le clan avait créé au cours des années.

Le Clan Jia Lie réalisait pleinement l’influence qu’avait alors le Clan Xiao et de ce fait, savait qu’il était inutile de continuer à rivaliser avec eux. Ils se rassemblèrent comme un serpent venimeux dans sa cachette et pansèrent leurs plaies, semblant attendre une opportunité pour frapper leurs ennemis.

Cependant, ça ne dura pas longtemps : deux jours après que le Clan Jia Lie ait annoncé la fin de la vente des médecines de soin, le fournisseur d’ingrédients médicinaux de la ville de Ta Lan envoya un groupe mené par deux Da Dou Shi. Ils entrèrent agressivement dans la demeure familiale du Clan Jia Lie et demandèrent grossièrement que Jia Lie Bi leur paye les trois cent milles pièces d’or qu’il leur devait dans les deux jours qui suivaient.

Le fournisseur de Ta Lan aggravait ainsi le problème du Clan Jia Lie. Jia Lie Bi à ce moment, cependant, n’osait pas offenser imprudemment un groupe qui n’était pas moins fort qu’eux, aussi énervé soit-il. C’est pourquoi il ne put que ravaler son amertume et tenter de lever des fonds.

Ils ne purent, cependant, trouver que cent mille pièces d’or après avoir fouillé tout le clan, ce qui était loin de couvrir leur dette.

Jia Lie Bi ne put, dans son impuissance, que de faire le dos rond et tenter d’emprunter de l’argent auprès des puissances avec lesquelles le Clan Jia Lie avait de bonnes relations. Malheureusement, il y a toujours plus de personnes prêts à partager votre bonheur que de vous aider dans vos malheurs et devant l’état pathétique du Clan Jia Lie et l’hostilité du Clan Xiao, ces pouvoirs autrefois amis avec eux ne voulurent pas s’impliquer dans ce merdier.

Aider le Clan Jia Lie à ce moment ne ferait qu’offenser le Clan Xiao qui était l’étoile montante. Voilà pourquoi bien qu’après avoir mis des efforts considérables dans leur levée de fonds, Jia Lie Bi fut incapable de lever la somme nécessaire.

L’air morose, Jia Lie Bi rentra chez lui et s’emporta tel un dieu de la guerre ce après quoi, il évoqua à contrecœur une suggestion choquante : vendre les marchés.

Le Clan Jia Lie avait un total de trois marchés de taille moyenne et quatre de petites tailles dans la ville de Wu Tan. Ceux qu’il voulait vendre était deux marchés de taille moyenne avec les meilleurs emplacement et la plus grande popularité.

Les membres du clan réagirent fortement à cette proposition et la ville même toute entière était en état de choc.  Le revenu de ces deux marchés représentaient à eux seuls la moitié des revenus du Clan Jia Lie : qu’ils se retrouvent forcés à vendre ces marchés montrait à quel point ils étaient désespérés.

Si un marché disposait d’une foule suffisante, c’était une affaire sans aucun doute profitable. Cependant, il n’y avait qu’un peu plus de dix marchés dans tout Wu Tan et ces marchés étaient généralement contrôlés par le Clan Jia Lie et le Clan Xiao. Le Clan Ao Ba ne dépendait pas de marchés pour vivre. Au lieu de ça, leurs revenues venaient principalement des jeux d’argent illégaux et de bordels. Après avoir entendu que le Clan Jia Lie avait l’intention de vendre ses meilleurs marchés, beaucoup furent tentés mais une fois leur ferveur se calma, beaucoup abandonnèrent l’idée. Dans Wu Tan, la plus grande partie de la foule étaient sous le joug des marchés du clan Xiao et tout les marchés avaient du mal à être profitables, à part les marchés extrêmement profitables du clan Xiao. Il était certain qu’acheter les marchés à ce moment étaient un très mauvais investissement. Qui plus est, l’acheteur potentiel des marchés du Clan Jia Lie s’attireraient définitivement les foudres du Clan Xiao et ceux qui étaient un peu intéressé par l’achat n’eurent d’autres choix que de se retirer avec déception.

Jia Lie Bi, qui avait cru à la base qu’il y aurait un grand intérêt à l’annonce de son intention de vendre les marchés, goûta à nouveau à l’humiliation. Il ne s’était pas attendu à ce que l’influence du Clan Xiao ait déjà atteint un tel niveau.

La date limite approchait et devant son incapacité à lever des fonds, Jia Lie Bi se mit à transpirer d’anxiété et alors qu’il devenait extrêmement angoissé, un étranger apparut. Ils discutèrent un après-midi entier du prix et les marchés furent vendus à l’étranger au prix risible de deux cent mille pièces d’or. Cet étranger sortit en plastronnant avec les deux contrats de vente sous le regard morose de Jia Lie Bi et de son intention de tuer, très satisfait de lui.

Le Clan Jia Lie parvint enfin à se débarrasser du groupe du fournisseur avec ces deux cent milles pièces d’or pour les marchés. Jia Lie Bi eut envie de pleurer en voyant ces agents de recouvrement similaires à des bandits quitter la cour mais aucune larme ne sortit.

Peu après le départ de ces agents, un membre du clan accourut rapporter la dernière nouvelle : les deux marchés vendus cet après-midi étaient à présent sous le nom du clan Xiao. En entendant ça, Jia Lie Bi qui était extrêmement furieux fut stupéfait un instant avant de tousser du sang et de s’évanouir.

Tout les membres du clan soupirèrent en voyant Jia Lie Bi être transporté dans sa chambre. A partir de ce moment, leur clan était condamné à être un pouvoir de seconde zone à Wu Tan…

BTTH Chapitre 94
BTTH Chapitre 96

10 Commentaires

  1. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Kathysse

    Wow, quand xiao Yan, décide de faire quelque chose
    C’est pas à moitié ! XD
    Quand il avait dis qu’il détruirait le clan jia li
    C’était pas une blague! ^^’
    Pour le coup ils ont plutôt bien morfler !!!
    Et merci pour ce nouveau chapitre!
    J’ai hâte de voir la suite de tout ça!!! 🙂

    Répondre
  4. Kathysse

    Voilà 5 euros pour vous remercier de faire du si bon travail!
    En espérant que vous continuiez toujours comme ça! ^^

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci Kathysse ! Ne vous en faites pas, je compte bien poursuivre 😉

      Répondre
  5. psycho

    comment il l’ai a détruit XD Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  6. jayledingue

    merci pour le chapitre BTTH

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. Newkan

    Haha la clan est plus rien CXD ils ont rien compris XD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com