TDG Chapitre 112

TDG Chapitre 111
TDG Chapitre 113

Et hop, chapitre bonus 2/3 ! On remercie une nouvelle fois Linweth pour sa générosité !

Merci encore de me lire ! Si les histoires vous plaisent, n’oubliez pas de faire connaître le site, d’aimer sa page facebook et de la partager ! Le site vit grâce à vous !

 

 

Chapitre 112 – Discute avec moi

 

Ye Zong devint vert de rage en entendant Nie Li parler. C’était déjà assez mal comme ça de casser du sucre sur son dos en son absence mais en plus, il avait arnaqué l’innocente Ziyun. C’était être dépourvu de conscience et de santé mentale ! S’il n’avait pas besoin de Nie Li pour établir la Formation des Dix Mille Esprits Démons, il se serait déjà montré et lui aurait collé une sacrée raclée.

Ye Ziyun avait l’air triste et dit à Nie Li : “Nie Li, ne te méprends pas sur mon père. C’est une très bonne personne : je sais qu’il voudrait passer plus de temps avec moi mais il est le Gouverneur, au final. Il porte sur ses épaules la vie et la mort de beaucoup de monde dans Bourg-Triomphe et il n’ose pas se relâcher un instant. Bien qu’il ne passe pas beaucoup de temps avec moi, c’est la personne que je respecte et admire le plus. Je ne hais que moi seule parce que je suis trop faible et incapable de partager ses fardeaux…”

En entendant les paroles de Ye Ziyun, Ye Zong, qui s’était caché derrière un coin, resta un long moment silencieux. Il ressentit une aigreur dans son nez (NdT : l’aigreur qu’on ressent quand le nez picote quand on est ému). Il avait toujours été strict devant sa fille mais il savait que ce qu’il faisait pour elle était loin de suffire et qu’il lui devait énormément. Il fut incapable de contrôler ses émotions avant un long moment après avoir entendu ce que Ye Ziyun avait dit ce soir là. Alors voilà ce qu’elle pensait réellement…

“Nie Li, je pensais au départ qu’avec mon talent.. Je craignais ne jamais pouvoir atteindre le niveau de mon père. Quand tu m’as transmis cette technique de culture et m’a donné l’esprit démon Impératrice des Neiges, ma force a subi une transformation drastique qui m’a permis de réaliser mes rêves. Bien que mon père n’acceptera jamais qu’on soit ensemble, j’accepterai trois de tes demandes pour te rendre la pareille. Je ne refuserai aucune requête quelle qu’elle soit tant que je peux le faire.” Ye Ziyun réalisa soudainement quelque chose, rougissant plus encore. Cependant, elle bomba fièrement le torse, ses yeux clairs emplis de résolution.

Son père lui avait appris toute petite que dans la vie, il fallait repayer la bonté qu’on recevait ; de plus, il fallait tenir parole et faire ce qu’on avait promis.

Ye Zong fronça les sourcils ; il était ému. Alors la raison pour laquelle la culture de Yun Er augmentait aussi vite était que Nie Li la conseillait. Cela changea un peu son opinion de lui ; il semblait que Nie Li s’occupait très bien de Yun Er.

Nie Li révéla soudain un sourire malfaisant et marcha vers Ye Ziyun : “Vraiment ? Quelle que soit ma requête, tu l’accepteras ?”

Devant le sourire plein de signification de Nie Li et son approche, Ye Ziyun fit un pas en arrière sous la panique. Ses joues devinrent plus rouges encore ; qu’allait faire Nie Li ? Des scènes apparurent dans son esprit… Mais elle réalisa quelque chose et bomba le torse. Elle avait promis de réaliser trois souhaits de Nie Li et devait tenir parole. Sans quoi, elle serait méprisé des autres.

Nie Li avança pas à pas jusqu’à être à côté de Ye Ziyun et il baissa la tête pour la regarder. Ye Ziyun, à ce moment, était adorablement timide. Ces lèvres légèrement séparées, ce nez brillant comme du cristal et ses yeux vibrants d’intelligence étaient en particulier attirants, comme des raisins mures qui donneraient envie aux gens de mordre dedans.

Elle portait une robe blanche entourée d’un ruban blanc également, révélant son adorable silhouette. Sa robe flottait dans le vent et lui donnait l’apparence d’une fée dans la nuit tandis qu’une odeur féminine lui arrivait.

C’était une fille extrêmement enchanteresse !

Des scènes de sa vie passée émergèrent lentement du cerveau de Nie Li, l’attendrissant. Il voulait vraiment, à cet instant précis, enlacer cette silhouette de jade !

Ye Ziyun devint plus troublée encore en sentant Nie Li approcher dans cette ambiance unique. Son coeur battit plus fort encore et même son cou blanc comme du jade avait pris une tinte de rouge.

Une ambiance enchanteresse entoura les deux personnes.

La nuit à ce moment était tout simplement formidable.

Ye Zong, caché dans les ténèbres, regardait Nie Li approcher Ye Ziyun avec son air frivole, ce qui annula tout de suite les bonnes impressions qu’il avait pu avoir de lui. Des veines gonflèrent sur ses bras ; s’il posait même un doigt sur sa fille, il n’hésiterait pas à le cogner au point que sa propre mère ne le reconnaîtrait pas !

Nie Li respira avidement l’odeur de Ye Ziyun. Une lueur de solitude et de tristesse traversa son regard. s body. Il s’inquiétait souvent que tout ce qu’il voyait alors n’était qu’un rêve et tout les soirs, il était réveillé par des cauchemars : des scènes où il voyait Ye Ziyun mourir, où il trempait son oreiller de larmes de regrets.

Ye Ziyun ne saurait jamais à quel point l’amour que Nie Li lui portait était éternel, ses innombrables rencontres avec la mort et ces centaines d’années de solitudes… Seul le souvenir de Ye Ziyun lui réchauffait alors le cœur. Ce genre de sentiment était imprimé dans sa moëlle…

A son retour (NdT sa réincarnation), il s’était senti béni mais en même temps, il avait peur de perdre tout ce qui se trouvait devant lui. Voilà pourquoi il ne pouvait cesser d’augmenter sa force ainsi que celles de ceux l’entourant : pour qu’ils aient la capacité de se protéger eux-même quand la crise arriverait.

Il ne laisserait pas, quoi qu’il arrive, laisser ces personnes devant lui disparaître.

Nie Li pouvait vraiment sentir l’existence de Ye Ziyun, à se tenir si près d’elle. Il aspirait à l’enlacer, à lui parler à coeur ouvert. Cependant, après avoir poussé un long soupir du fond du coeur, il ravala tout ces sentiments. S’il l’enlaçait à cet instant, il la terrifierait, non ?

Nie Li eut un petit sourire en coin ; il approcha de l’oreille de Ye Ziyun et dit lentement : “Ma première demande est que je veux que tu…” Il fit exprès de laisser le « tu » en suspend.

Ye Ziyun frissonna de tout son long en entendant ça, ses deux mains tremblantes. Elle devinait que Nie Li ferait sans aucun doute ce genre de demande et bien que ce soit moralement interdit, vu que Nie Li avait tant fait pour elle et qu’elle avait promis d’accomplir trois de ses demandes, elle ne le rejeta pas.

Puisqu’il s’agissait de Nie Li, elle n’aurait pas de mal à l’accepter dans son cœur également.

Bien qu’elle pensait cela, son cœur était néanmoins dans la tourmente.

“Voyons voir si je te réduis pas en purée, bête !” Les poings de Ye Zong étaient si serrés qu’ils craquaient. Il était juste au bord de l’explosion. Son aura de rang Or Noir se dégagea de son corps, prêt à exploser à tout instant. S’i un expert de rang Or Noir décidait d’agir, la cour entière serait réduite en poussière !

Les mains blanches et fines de Ye Ziyun étaient sur sa poitrine et tremblaient. Son coeur battait également très fort ; ses joues étaient cramoisies, la rendant plus envoûtante encore. Son cœur était empêtré dans des luttes et des contradictions.

Nie Li sut qu’il était allé assez loin comme ça en sentant la violente aura de Ye Zong. S’il continuait, ce dernier allait exploser.

Nie Li étira sa taille et dit en souriant : “Je veux que tu… discutes avec moi.”

“Discuter avec toi ?” La main droite de Ye Ziyun s’arrêta dans les airs et elle regarda Nie Li d’un air abasourdi.

“Que voudrais-tu que je te dise, autrement ?” demanda Nie Li en regardant les joues rouges de Ziyun. Il ouvrit la bouche et la regarda d ‘un air choqué : “Est-il possible que tu ais pensé que je voulais le faire avec toi ? Ai-je l’air d’une personne indécente ?”

Ye Ziyun voulut, en entendant sa réplique, creuser un trou et s’y jeter. Elle pensait au départ que Nie Lie lui ferait une requête inappropriée, voudrait qu’elle… Elle avait vu de nombreuses choses arriver entre familles depuis sa naissance dans la Famille Vent&Neige. Treize ans était assez vieux pour être mariée et c’est pourquoi elle avait naturellement des connaissances à ce sujet.

Si Nie Li était quelqu’un de décent alors elle ne l’était pas ? Il avait fait exprès de lui faire comprendre de travers !

“Nie Li, je te déteste !” Ye Ziyun comprit qu’une fois de plus, il s’était joué d’elle. Rancunière, elle lui marcha sur le pied sans la moindre pitié, se retourna et s’en alla en courant. Nie Li était vraiment trop agaçant, il l’avait définitivement fait exprès.

En repensant à toutes ces pensées bizarres, son coeur battit la chamade

“Aaaaaaaaaaaouch !” Bien qu’il n’ait pas mal, Nie Li tint néanmoins son pied et hurla. Il cria à la silhouette de Ye Ziyun qui fuyait : “Hé, tu n’avais pas dit que tu ferais ce que je te demande ? Pourquoi ne discutes-tu pas avec moi et t’enfuis-tu ?”

Ye Ziyun renifla et dit : “Parle tout seul !” Elle était déjà entré chez elle.

Le moral de Nie Li monta en flèche en voyant sa délicate silhouette disparaître derrière la porte et il siffla joyeusement.

Ye Zong, toujours à son coin, était déjà sur le point d’éclater mais après avoir vu cette dernière scène, il resta stupéfait un bon moment et contint sa violente aura. Si Nie Li avait fait quoi que ce soit de mal à Ye Ziyun, il aurait sans le moindre doute agit mais à présent, il n’avait aucune raison de le faire. Il réalisa seulement qu’il s’était joué de lui ! Ye Zong se sentit impuissant en voyant Nie Li siffler au loin.

On ne pouvait mesurer Nie Li à l’aune du sens commun.

Quel genre de personne était-il ? Même ne pouvait le deviner.

Il faut savoir que était un gamin de treize-quatorze, ça ne pouvait pas être si difficile de le comprendre ?

En y repensant, même si Nie Li agissait un peu publiquement et dépasser les bornes, il n’était quand-même pas si mal que ça.

Cela étant, il était toujours un peu inquiet. Ye Ziyun était normalement une fille au cœur pure, enjouée et plus intelligente que la plupart mais à présent, Nie Li la taquinait complètement. Il lui fallait encore observer la situation avant de savoir si Nie Li avait de mauvaises intentions ou non.

La silhouette de Ye Zong disparut lentement dans les ténèbres.

Nie Li eut un petit sourire en coin en sentant son aura disparaître. Il ne faisait que le taquiner un peu. Un beau-père qui ne sait qu’être sévère était trop ennuyant. C’était intéressant d’être dans le Manoir du Gouverneur, à se concentrer sur l’entraînement, à taquiner occasionnellement Ye Ziyun et à agacer Ye Zong.

Puisque ce dernier était parti, Nie Li allait commencer son entraînement.

Nie Li, dans ses pensées, trouva une pierre et s’assit dessus. Son aura se fondait dans les ténèbres. Le Panda à Dents de Sabre et l’Ombre Fantôme étaient dans son royaume spirituel à soupirer constamment. Les pensées de Nie Li se lièrent à l’Épée Météorite du Dieu Tonnerre.

L’Épée scintillait d’éclairs qui semblaient doux et délicats mais qui contenaient en fait une puissance violente et déchaînée. Si Nie Li utilisait l’Épée Météorite du Dieu Tonnerre pour attaquer, sa puissance serait absolument terrifiante.

Si Ye Zong sentait cette aura sur Nie Li, il serait sans le moindre doute inexplicablement choqué par sa force spirituel qui avait déjà complètement surpassé les limites de son âge. Cependant, Nie Li cacha son aura spirituelle. Même un spirite démon de rang Or Noir comme Ye Zong aurait du mal à la détecter.

Il se plongea peu à peu dans un état méditatif d’entraînement.

TDG Chapitre 111
TDG Chapitre 113

20 Commentaires

  1. fixtyl

    Merci

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Gabbana

    Merci beaucoup 🙂

    Répondre
  4. Linweth

    GENIAL !!la suite la suite la suite la suite la suite la suite la suite la suite la suite la suite la suite !!!!!!!!

    Répondre
  5. Blackwars

    Merci^^:)

    Répondre
  6. Newkan

    Le jour où bourg triomphe se fera attaquer nie lié partira en guerre déchaîner

    Répondre
  7. Draco72

    Merci pour ce super travail!!

    Répondre
  8. nickylaboum

    la team Nie Li va etre surement dementiele mais j’aimerait vraiment qu’il finisse avec 2 femmes car j’aime beaucoup Ye Ziyun mais egalement Xiao Ning’erqui et tres attachante aussi

    Répondre
  9. ti

    Merci beaucoup

    Répondre
  10. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  11. asuna

    salut merci pour ce chapitre magnifique
    ces qui qui a payer pour un chapitre supplémentaire

    Répondre
    1. Linweth

      J’ai fait un don de 100€ et Wazouille nous fait 3 chapitres supplémentaire 😀

      Répondre
      1. Wazouille (Auteur de l'article)

        Faut bien fêter le premier don de 100€ 😉 *traduit avec une chaîne attachée à sa chaise*

        Répondre
        1. Linweth

          Il va y avoir l’autre dans la soirée ?

          Répondre
          1. Wazouille (Auteur de l'article)

            Il est long alors j’en doute… Mais je vais faire ce que je peux !

          2. Linweth

            Ce serait juste merveilleux si il sort ce soir 😀

  12. Kambei

    Merci pour le chapitre ^^ !
    Et thanks au donateur o/!

    Répondre
  13. Beuhbeuh

    Merci ! Nie li est vraiment excellent**

    Répondre
  14. psycho

    Merci pour au donateur et a toi bien sur 🙂

    Répondre
  15. Zhexiel

    Merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci!

    Je suis complètement addick et reconnaissant!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com