TDG Chapitre 115

TDG Chapitre 114
TDG Chapitre 116

Salut tas de gens, voici votre dernier chapitre régulier de TDG pour la semaine ! Bonne lecture !

(ceux qui trouvaient que Ni Li abusait, vous allez être heureux :p)

 

 

Chapitre 115 – Vieille Canaille

 

‘Ca va trop loin, je suis toujours le Gouverneur !’

‘Il va même jusque là…’

Ye Zong ne pouvait plus le supporter. *Roar!* Son corps s’élargit, se libéra de l’immobilisation qu’exerçait le Serpent de Feu et balança un coup de poing à l’Ours des Enfers, l’envoyant bouler à des dizaines de mètres de là.

Nie Li ordonna immédiatement aux autres esprits démons de charger Ye Zong. Bien que ce dernier ait utilisé une technique secrète permettant à sa force de monter en flèche, ça lui restait difficile de tuer autant d’esprits démons. A moins qu’il ne puisse percer au rang Légende, il lui était impossible de briser la formation.

Ye Xiu approcha de Nie Li et, l’air légèrement embarrassé, il dit : “Nie Li, pourquoi n’en resterais-tu pas là ? Si ça continue, le Gouverneur n’aura plus grande face. Ne pourrais-tu pas faire un pas en arrière ?”

“Comment le pourrais-je. J’ai encore un pari en route avec lui : s’il brise la Formation de la Deuxième Colonne Divine Meurtrière alors je ne pourrais plus jamais revoir Ziyun ! Je n’arrêterai que lorsqu’il admettra sa défaite !” dit Nie Li en retroussant ses lèvres.

Pourquoi ces deux là étaient aussi têtus ?

L’un voulait de la face quoi qu’il arrive et souffrait tandis que l’autre ne voulait rien lâcher. S’ils se recroisaient plus tard, ce serait certainement très douloureux.

Tandis que Ye Xiu essayait d’un air découragé de convaincre Nie Li, celui-ci dit soudainement : “Il est inutile d’essayer de me convaincre. Un beau-père et son beau-fils seront toujours ennemis.”

A ces paroles, Ye Xiu en resta bouche-bée et en tomba presque. ‘Que se passe-t’il ? Est-ce que Ye Zong a accepté que tu épouses Ye Ziyun ? Même si Ye Zong a accepté, Ziyun elle non !’

Cette impudence était inégalable !

Ye Zong utilisa toute sa force, rendant le Dragon de Terre aux Écailles Noires extrêmement violent. D’énormes cratères furent créés alentours à cause des attaques mais même ainsi, il ne put rien contre ces esprits démons de rang Or Noir, sans parler de la Formation même.

La puissance de Ye Zong avait déjà atteint le summum du rang Or Noir et n’était qu’à un pas du rang Légende. Nie Li n’avait utilisé aucune technique mortelles ce qui était une chance car n’importe quel autre spirite démon de rang Or Noir ordinaire, même avec cinq ou six personnes, aurait été tué, dissous par le venin et transformé en une mare de boue.

Deux heures passèrent et Ye Zong avait déjà atteint sa limite.

Il comprit alors à quel point la Deuxième Colonne Divine Meurtrière était puissante et sut que Nie Li était secrètement indulgent à son égard. Si ça avait été un combat à mort, il aurait déjà été tué.

Cependant, il ne voulait pas admettre défaite. S’il le faisait, il ne pourrait plus intervenir dans les histoires entre Nie Li et Ye Ziyun. Même s’il parvenait à faire en sorte que Yun’er reste loin de lui, saurait-elle se prévenir de lui quand celui-ci jouerait les filous ? Lui-même souffrait sous le joug de Nie Li alors ne parlons pas de la naïve Yun’er!

Qui sait quand elle finirait par être convaincue par Nie Li et finirait…

Ye Zong fut déprimé rien que d’y penser. Il était évident que Nie Li avait de mauvaises intentions à l’égard de sa fille mais il ne pouvait rien faire contre lui !

Boum !

Ye Zong fut repoussé sous le coup du poing de l’Ours des Enfers et atterrit plus loin au sol, respirant bruyamment. S’était-il déjà fait battre aussi vilainement depuis qu’il avait atteint le niveau de spirite démon de rang Or Noir ? Son corps rapetissa et les caractéristiques du Dragon disparurent lentement de son corps jusqu’à ce qu’il retrouve sa forme humaine originale.

Il avait perdu.

“Alors, comment était-ce ? Vous avez perdu, Gouverneur.” Nie Li avait les deux mains sur ses hanches et prenait Ye Zong de haut.

‘Hmpf hmpf, c’est le Gouverneur de Bourg-Triomphe et après ? Il est néanmoins toujours loin de pouvoir jouer avec moi !’

Ye Zong fut enragé par le regard suffisant de Nie Li. Ce gamin avait tout prévu depuis le début et l’a laissé plongé dans son piège. Avoir une expression pareille après avoir gagné, c’était un appel à se faire démolir !

Ye Zong bondit soudainement, attrapa la jambe de Nie Li et le souleva, de sorte que Nie Li eut la tête en bas.

“Gamin puant, non seulement tu as des intentions déplacées envers ma fille mais en plus tu m’as dupé avec ce piège. Tu crois que je ne peux pas m’occuper de toi ?” Ye Zong était extrêmement furieux (NdT pour changer :p). Ce jour là fut le jour où il fut plus furieux que jamais !

“Putain de merde ! Tu es le Gouverneur alors comment peux-tu revenir sur ta promesse ? Quelle effronterie de ta part !” Bien que Nie Li soit un rang Argent 5 étoiles, un spirite démon de rang Or Noir, même ayant subi un combat épuisant, avait assez de puissance pour le subjuguer.

Nie Li n’allait quand-même pas exécuter une technique secrète pour mourir avec lui, pas vrai ?

“Tu oses encore jurer ? Je suis éhonté, et alors ? J’ai juste compris que je ne pourrais pas m’occuper de toi sans être éhonté !” Ye Zong frappa soudainement les fesses de Nie Li, dans un grand *Pa*.

“Va chier ! Plutôt mourir que d’être humilié ! Pourquoi me fesses-tu ?”

“Pourquoi ? Parce que je suis le père de Ye Ziyun. Bordel, voyons voir si tu oses encore avoir des vues sur Yun’er. Vois comme je m’occuperai de toi !” Des injures jaillirent de la bouche de Ye Zong tandis qu’il abattit une autre claque sur les fesses de Nie Li.

“Va chier, tu sais qui tu frappes ? Si je me mets en colère, les conséquences seront désastreuses !” Nie Li essaya de se dégager de la prise de Ye Zong mais la main de ce dernier était comme un crochet de ferme, accrochant fermement sa cuisse.

“Toujours énervé ? Les conséquences seront désastreuses ? Bordel, moi ton père suis bien plus en colère encore ! Tu essais encore de discuter ?” Ye Zong balança une autre volée sur les fesses de Nie Li, ce qui provoqua un son un claquement très clair.

“Tu joues les canailles parce que tu ne peux pas me battre ? Vieux scélérat !”

“Je suis un vieux scélérat, et alors ?”

Ye Zong colla rageusement d’autres volées sur les fesses de Nie Li, faisant crier ce dernier de douleur.

Ye Xiu ne sut plus s’il fallait rire ou pleurer devant cette scène. Quelle était exactement cette situation ? Ye Zong était trop différent de d’habitude. Le Ye Zong habituel n’avait aucune expression mais à présent, il n’avait aucune grandeur ou majesté du Gouverneur. Cette attitude irrationnelle ressemblait à celle d’un père qui collait à un fils indigne une bonne leçon.

Ye Xiu sut, à l’expression de Nie Li, que Ye Zong n’avait pas la main lourde et en fut rassuré.

“Tu te rends gamin ?” Ye Zong renifla tandis que ces sourcils bondirent.

“Tu joues au scélérat, je ne me rendrai pas !”

“Si tu ne te rends pas, je continuerai à te fesser et ce jusqu’à ce que tu te rendes. On verra si tu oses toujours avoir des intentions malicieuses à l’égard de ma fille !”

“Tu es revenu sur ta parole et tu te prends pour un Gouverneur ? Tu n’es qu’une vieille canaille !”

“Je suis une vieille canaille, et alors ?” Ye Zong fut satisfait de ces fessées qui avaient balayées toutes ces émotions qui s’étaient accumulées en lui. Ce môme avait juste besoin de quelques raclées !

Le ciel s’assombrit et un jour s’écoula, juste comme ça.

Nie Li boita jusqu’à la cour de Ye Ziyun d’un air déprimé. Il avait préparé un plan contre Ye Zong, où l’Ours des Enfers devait s’asseoir sur le visage de ce dernier afin de se venger et gagner le pari. Au final, cette vieille canaille est revenu sur sa parole et l’a copieusement fessé.

“Ce Gouverneur exagère ! Bordel !” Nie Li siffla de douleur et attrapa rapidement ses fesses. Cette raclée était trop lamentable. “Je me vengerai tôt ou tard. Aïïïe.”

 

Dans un autre coin du Manoir

Ye Xiu avait une expression étrange en suivant Ye Zong.

“Gouverneur, cette Deuxième Colonne Divine Meurtrière…” Au moment où Ye Xiu allait évoquer la Colonne, il fut soudain interrompu par un éclat de rire.

“Ah ah ah…” Ye Zong ne put soudainement plus se retenir et rit comme un damné jusqu’à en faire trembler les murs alentours. Il se sentait si bien en repensant à Nie Li qui boitait !

“Uh…” Ye Xiu regarda Ye Zong qui venait de perdre son sang-froid. Il ne pouvait vraiment pas si faire ; autrefois, Ye Zong avait toujours été calme. Que se passait-il aujourd’hui ?

Ye Zong ravala son rire et agita immédiatement les mains en disant : “Excuse moi. Ye Xiu, continue de parler.”

Alors que Ye Xiu allait continuer de parler, il fut à nouveau interrompu par un éclat de rire : “Cette Deuxième Colonne Divine Meurtrière…”

“Ahahahahah… Je vais mourir de rire. Ce môme voulait se montrait déraisonnable avec moi, comme si je n’allais pas le briser en morceaux !” Ye Zong ne pouvait s’arrêter de rire ; il s’en tenait l’estomac et son visage était cramoisi.

Ye Xiu était bouche-bée devant Ye Zong qui avait perdu toute retenue. Il ne savait pas quoi dire et avait même oublié la question qu’il voulait poser. “Gouverneur, nous discuterons quand vous aurez fini de rire.”

“Ahahah… Ce Manoir est mon territoire. Si je reviens sur ma parole, que peux-tu me faire ?”

Tout le Manoir résonna du rire de Ye Zong.

Les gardes de faction et qui patrouillaient s’échangèrent des regards en entendant Ye Zong rire, se demandant ce qu’il se passait avec le Gouverneur en ce jour. Ils ne l’avaient jamais vu perdre sa contenance de cette façon auparavant. Se pouvait-il qu’une bonne nouvelle l’ait rendu si heureux ?

Au cours de toutes ces années, ils ne l’avaient jamais vu rire. Ye Zong était indifférent envers tout le monde et la majesté, la grandeur qu’il dégageait les rendaient nerveux en le regardant. Tout cela faisait qu’ils leur étaient un peu étrange d’entendre ce rire fier.

Ye Xiu, de son côté, comprenait pourquoi Ye Zong réagissait comme ça. Il avait sacrifié, toutes ces années, beaucoup trop de choses pour la sécurité de Bourg-Triomphe à rester assis au poste de Gouverneur. Il avait normalement l’air sévère constamment et même même sa propre fille n’avait pas beaucoup de contact avec lui. Il n’était pas comme ça quand il était jeune.

Ce n’est que sous les provocations répétées de Nie Li qu’il a fini par révéler sa vraie nature.

‘Peut-être que cet état d’esprit est une bonne chose pour Ye Zong.’ pensa Ye Xiu en son fort intérieur.

 

Cour de Ye Ziyun

Nie Li entra dans la cour en boitant quand soudain, une ombre fragile et adorable courut vers lui : c’était sa soeur, Xiao Yu

“Grand-frère Nie Li, où étais-tu ? J’ai passé une demie-journée à te chercher sans te trouver !” Nie Yu cligna des yeux, ses deux nattes la rendant extraordinairement mignonne.

Nie Li tapota la tête de Nie Yu, sourit doucement et dit : “Je suis un peu sorti.”

Une voix vive résonna depuis le côté : “Nie Li.”

Nie Li tourna la tête et vit Xiao Ning’er, qui se tenait l’air d’une façon enchanteresse. Elle portait alors une tenue d’entraînement qui soulignait de façon plus exquise encore son corps. Un caractère adorable se dégageait d’elle.

“Ning’er, pourquoi es-tu là ?” dit Nie Li en souriant.

Xiao Ning’er bouda, son regard portant une pointe de rancune et dit : “Je suis allé à ta cour te voir mais tu n’y étais pas. Je m’inquiétais que quelque chose te soit arrivé et suis venue voir Ye Ziyun. C’est ensuite que j’ai appris que tu avais déménagé ici.”

Xiao Ning’er éprouvait encore une légère amertume. Sans qu’elle sache quand, la silhouette de Nie Li s’était déjà imprimée en son coeur et elle ne pouvait plus la faire partir. Tout les soirs, elle se rappelait de ce qu’il s’était passé sur le terrain d’entraînement. Ca la rendait timide mais elle se le remémorait encore.

Elle aurait voulu que sa maladie ne guérisse pas si vite. Ainsi, elle aurait pu laisser Nie Li la soigner. Cependant, à chaque fois qu’elle y repensait, elle éprouvait un peu de déception et de frustration car celle que Nie Li aimait était Ye Ziyun. (NdT #TeamNing’er)

TDG Chapitre 114
TDG Chapitre 116

18 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. jayledingue

    merci pour le chapitre TDG

    Répondre
  3. Mopy

    Merci pour vos effort 🙂
    #TeamNing’er

    Répondre
  4. Cece2000

    Merci

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Linweth

    Ouah trop bien… je veux tellement lire la suite 🙁 Wazouille j’aimerais te parler de quelque truc alors si tu peux me dire comment te joindre (skype de pref) ce serait bien. Et merci pour le chapitre 😀

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Envoie moi un mail à contact@xiaowaz.fr !

      Répondre
  7. Azanor21

    Merci

    Répondre
  8. Loucyanna

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  9. Kathysse

    merci pour ce chapitre ^^
    on peut dire que Nie Li la bien cherché XD
    je me demander justement quand il allait s’en prendre une!
    avec ce caractère ^v^
    j’ai hâte de voir ce qu’il va se passer ensuite!

    Répondre
  10. Zhexiel

    Hahaha! Un chapitre magistral,comme toujours!

    PS:Pauvre Nie Li,il doit soufrir…
    PPS:Solution simple pour Nie Li:le harem! 😀

    Répondre
  11. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  12. nickylaboum

    merci et pour le harem de nie li je suis pour avec les deux femmes principal et la seductrice en rab

    Répondre
  13. Blackwars

    Me4ci^^

    Répondre
  14. Funshy

    Merci pour le chapitre, j’adore la relation qu’il ont les deux, ils arretent pas de me me faire marrer ^^

    Répondre
  15. Kingvall

    Génial, presque dommage d’avoir que 3 chap par semaine.

    Répondre
  16. Kingvall

    Les chapitres sortent vers qu’elle heure ?

    Répondre
    1. CarotteRap

      Les chapitres sortent entre 18h et 20h sinon ouais je trouve que c est tres dommage d avoir seulement 3 chapitre par semaine alors que c est le LN avec le plus grand succes du site …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com