BTTH Chapitre 98

BTTH Chapitre 97
BTTH Chapitre 99

Premier BTTH régulier de la semaine ! Il va y avoir du sport !

 

 

Chapitre 98 – Rendre les choses compliquées

Xiao Yan se mit lentement en route vers la large tente. Xiao Yu était derrière lui à le fixer rageusement en serrant les dents ; elle ne s’était pas attendu à ce que Xiao Yan décline son offre et ne lui donne pas de face.

Tandis que le groupe approchait de l’énorme tente verte, ils aperçurent une dizaine de personnes réunies dans son ombre, séparés en de petits cercles qui discutaient. Au vu de leur expressions détendues, il s’agissait probablement d’étudiants de la même académie que Xue Ni, l’Académie Jia Nan.

Hors de la zone d’ombre de la tente, une vingtaine de jeunes hommes et femmes étaient assis à terre sous le soleil. Bien que la chaleur du soleil les fassent constamment transpirer, leurs expressions restaient timides. De premier abord, il semblait que ce soit les nouveaux étudiants qui venaient de passer l’examen d’entrée à l’extérieur.

Deux filles qui discutaient  levèrent soudainement leur tête et virent Xiao Yu venir à elles avec son groupe. Leur visages s’illuminèrent instantanément à sa vue et elles se précipitèrent vers elle, ne cessant de rire et l’encerclant.

Xiao Yan sentit la migraine naître à cause de l’assaut soudain de ce vacarme ; il ne s’était pas préparé au babillage bruyant des adolescentes. Son regard balaya les jolies jeunes étudiantes et au vu de leurs expressions surprises, Xiao Yan réalisa que Xiao Yu avaient de bonnes amies à l’académie.

“Aya ! Ne pouvez-vous pas toutes être un peu plus réservées ?” dit Xiao Yu d’un air impuissant. Elle ne savait pas s’il fallait rire ou pleurer tandis qu’elle dut repousser la paire d’amies qui se jetaient constamment sur elle.

Une fille au visage magnifique balaya secrètement de la main la poitrine de Xiao Yu avant de la poser sur son épaule en plaisantant : “Yu Er, je ne t’ai pas vu depuis deux mois et il semblerait que tes jambes soient devenues plus galbées en mon absence. Sois honnête : as-tu… ah?”

Xiao Yan, de côté, soupira d’un air impuissant et jeta un étrange regard à Xiao Yu. Pourquoi toutes ses amies étaient elles des perverses ?

Xiao Yu rougit et repoussa la fille : “Va t’en, débauchée. N’agis pas de manière aussi débridée avec moi.”  Elle fit rapidement un pas en arrière en voyant que les autres filles tentaient de lui sauter dessus, pointa Xiao Yan et les autres du doigt et les présenta précipitamment. Fort heureusement, cela permit avec succès de faire oublier aux filles leurs taquineries

Les étudiantes poussèrent un soupir de surprise après avoir balayé du regard Xun Er et Xiao Mei, “Héhé, quelles superbes filles.”

Leur regard se tourna ensuite graduellement vers Xiao Yan. Quant à Xiao Ning, il eut la chance d’être négligé parce qu’il était le frère de Xiao Yu.

Bien que Xiao Yan soit plus jeune de deux/trois ans  que Xiao Yu, sa taille pouvait être facilement comparée à la sienne après cette année d’entraînement intensif. Son visage paraissait encore un peu jeune et délicat mais il portait avec lui une maturité qui n’allait pas avec son âge. Cette contradiction visuelle fit que les filles ne purent que le regarder une seconde fois, impuissantes.

“Hee hee, quel beau jeune homme. Yu Er, est-il ton cousin ? Ton cousin de sang ? Sois honnête avec moi : tu te le gardais pour toi-même ?”

Indépendamment de son calme, en entendant ces demoiselles poser ouvertement des questions personnelles devant les deux partis, le coin des lèvres de Xiao Yan ne put s’empêcher de tressaillir. Le regard qu’il portait sur Xiao Yu devint de plus en plus étrange.

Le visage de Xiao Yu rougit sous l’embarras et l’impuissance en entendant les boutades de ses amies. Elle allait s’expliquait quand le coin de ses yeux aperçut une silhouette masculine qui arrivait à grandes enjambées.

L’expression de Xiao Yu changea et elle fronça les sourcils. Soudainement, elle rougit d’un air troublé tandis qu’elle dit d’une voix amoureuse : “Je n’ai pas de lien de sang avec lui, arrêtez de vous payer sa tête. Il est timide depuis tout petit.”

“Uh…” Toutes les étudiantes furent stupéfaites en entendant ça. Elles commencèrent à s’échanger des regard en regardant Xiao Yu qu’elles n’avaient jamais vu troublée. Elles ne voulaient que plaisanter à la base et ne s’attendaient pas à ce que Xiao Yu donne une explication sérieuse… De plus, le ton qu’elle a utilisé… C’est comme si elle mentait à moitié.

Même Xun Er et ceux qui suivaient Xiao Yu furent stupéfait par son ton intime. Ils s’échangèrent des regards et virent que tout le monde était confus. Quand la relation entre Xiao Yu et Xiao Yan était-elle devenue si bonne que ça ?

De son côté, Xiao Yan fixait froidement le jeu d’acteur de Xiao Yu. Il allait dévoiler la vérité quand Xiao Yu étendit rapidement les mains ; l’une d’entre elles attrapa une de ses mains tandis que l’autre épousseta d’un geste intime la poussière sur ses vêtements.

“Ah…” Les personnes alentours étaient totalement choquées devant les actions soudaines de Xiao Yu. Avaient-il jamais vu Xiao Yu traiter un homme de cette manière ?

Alors que tout le monde était encore plongé dans la stupéfaction, une voix d’homme se fit abruptement entendre : “Xiao Yu, tu… Ca fait longtemps.”

Tout le monde tourna la tête vers la voix. Un jeune homme en gris se tenait dans leur dos, un grand sourire sur le visage. Le jeune homme était beau garçon mais son grand sourire paraissait faux à Xiao Yan et aux autres.

L’air troublé sur le visage de Xiao Yu disparut peu à peu. Elle se retourna en tenant toujours la main de Xiao Yan et jeta un regard au jeune homme en disant d’un ton indifférent : “Ça fait longtemps, Luo Bu.”

“Ke ke.” Le jeune homme du nom de Luo Bu hocha la tête et rit  puis jeta un regard aux mains liées. Son regard se fit immédiatement glacial et emprunt de furie envers Xiao Yan.

“Ke ke, tu dois avoir amené ces personnes ici, pas vrai ?” demanda  Luo Bu en souriant tandis qu’il avançait vers eux.

“En effet.” Hochant négligemment la tête, Xiao Yan fit une nouvelle fois les présentations. Elle dit en souriant : “Je les ai amené pour qu’ils passent l’examen.”

“Oh, vraiment ?” Hochant la tête en souriant, Luo Bu sortit une boule de cristal rouge de la taille d’un poing. Il l’agita dans les airs et dit, un sourire aux lèvres : “Il se trouve que Maîtresse Ruo Ling m’a donné un cristal d’inspection. Pourquoi ne les laisserions-nous pas essayer ? Les autres cristaux ont été amenés aux entrées d’inspection. Si vous n’utilisez pas le mien, il va falloir attendre un moment.”

A ces mots, Xiao Yu hésita un peu avant de hocher la tête. Elle pencha celle-ci vers Xiao Yan et expliqua doucement : “Ce cristal d’inspection est très simple en soit-même : aussi longtemps que ta force a atteint le Duan Qi rang 8, il va s’allumer et tu auras alors passé l’examen initial.”

Xiao Yan la fixa et lui ordonna d’un ton indifférent : “Lâche-moi.”

“Uh.” Xiao Yu hocha la tête en souriant et libéra sagement sa main. La prise de Luo Bo se referma plus fermement sur la boule de cristal devant cette obéissance.

Frottant son poignet rougit par la prise de Xiao Yu, Xiao Yan dit à Xun Er en souriant : “Xun Er, pourquoi ne passeriez-vous pas d’abord.”

Xun Er opina du chef, un sourire aux lèvres et, prenant la tête du petit groupe de Xiao Mei et Xiao Ning, ils avancèrent ; quand leur paumes touchèrent la boule, elle s’illumina et ils reculèrent.

Xiao Yan, en les voyant tout trois réussirent, avança également et en touchant la boule de cristal négligemment, il obtint le même résultat..

“Sois sûr que s’ils n’avaient pas la capacité de passer cet examen, je n’aurais pas agi toute seule et ne les aurais pas amené ici.” dit Xiao Yu d’un ton indifférent en constatant le succès des quatre individus.

“Ke ke. Ce n’est pas que je ne te crois pas mais c’est la règle.” Luo Bu eut un sourire d’excuse à Xiao Yu et garda la boule de cristal. Il pointa du doigt les gens qui attendaient sous le soleil et, faisant face à Xiao Yan et aux autres, il dit en souriant : “Félicitations d’avoir passé l’examen initial. Maintenant, asseyez-vous sous le soleil pendant une demie-heure.”

A ces mots, Xiao Yu fronça les sourcils et demanda d’une voix glaciale : “Qu’est-ce que ça signifie, Luo Bu ?”

“Xiao Yu, tu es également une étudiante ici et tu devrais savoir qu’il y a une règle pendant le recrutement. Ke ke. Les nouveaux étudiants ces derniers temps sont de plus en plus impulsifs ; affaiblir leur courage pendant le recrutement sera bénéfique à leur vie à l’Académie.” expliqua Luo Bu en souriant.

“Hmph. Luo Bu, je me fiche de ce que tu peux dire aux nouveaux étudiants mais tu n’imposeras pas cette règle lamentable aux gens que j’ai amené.” dit Xiao Yu d’un ton glacial.

“C’est la règle.”

Le coin des lèvres de Lu Bu tressaillit ; que Xiao Yu lui en colle publiquement pour son grade sans considération envers sa réputation alimenta la colère et l’aigreur en lui.

“Luo Bu, tu devrais cesser de faire des problèmes ; tu sais très bien qu’il y a des règles dont on peut se passer alors pourquoi en faire tout un plat ?” Les filles alentour froncèrent leurs sourcils alors qu’elles furent incapables de supporter la façon que Luo Bu avait de faire une tempête dans un verre d’eau.

“Ke ke. Je suis désolé, ils ont passé l’examen sous ma responsabilité et selon les règles, pendant ce temps, je dois me charger d’eux.” Luo Bu eut un sourire radieux. Il changea soudain ses mots en voyants Xiao Yu furieuse. “D’accord, c’est bien parce que c’est toi mais vous n’avez pas à tous aller sous le soleil. Pourquoi ne laisserions-nous pas quelqu’un être le représentant ? Uh… Voyons voir… Laissons ce… ce garçon être le représentant. Ke ke, c’est un homme alors il n’y a pas à se soucier qu’il bronze un coup.” Après avoir fait passer son doigt sur quelques nouveaux étudiants, il sourit enfin et s’arrêta devant Xiao Yan.

Xiao Yan écarquilla les yeux et regarda d’un air indifférent le jeune homme en face de lui qui était tout sourire.

D’une grande enjambée de ses longues jambes attirantes, Xiao Yu se tint devant Xiao Yan et dit froidement : “Barre toi. Xiao Yan vient avec nous. Je vais personnellement partir chercher Maîtresse Ruo Ling pour lui parler de tout ça. Tu n’as pas besoin d’être là à donner des ordres !”

“Oh ah, Luo Bu Da-ge (NdT grand-frère pas de sang), on dirait que tu as quelques problèmes.” Un groupe d’hommes hilares surgit de l’ombre de la tente, comme s’ils étaient enchevêtrés les uns aux autres.

Luo Bu rangea la balle de cristal et dit d’un ton désinvolte : “Ce n’est rien de plus qu’un nouvel étudiant qui refuse d’aller sous le soleil.”

A ces mots, un jeune homme avec une étoile dorée sur la poitrine sourit doucement à Luo Bu. Son sourire emprunté montrait qu’il ne cherchait qu’à obtenir ses faveurs : “Heh, ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu un nouvel étudiant aussi arrogant. Luo Bu Da-ge, tu as besoin de notre aide ?”

Tout en souriant et en hochant la tête, Luo Bu fit face à Xiao Yu et son air morose avant de réfléchir. Soudain, il sourit et dit : “Pourquoi ne pas faire ça : il n’a pas à rester dehors mais il y a beaucoup de nouveaux étudiants qui regardent. Si les tiens seuls sont exemptés de rester sous le soleil, les autres ne vont pas être d’accord.”

Tout en parlant, il tapota les épaules du jeune homme à côté de lui et sourit à Xiao Yan : “Puisque tu n’as pas envie d’aller dehors, pourquoi ne pas faire un combat amical avec Ge La ici présent. Tu n’as pas besoin de le vaincre, bien sûr, juste de tenir pendant vingt rounds face à lui.”

Les filles à côté de Xiao Yu en entendant ça engueulèrent immédiatement et furieusement Luo Bu. Elles avaient enfin compris après cette scène que ce type était jaloux de Xiao Yan et qu’il essayait d’abuser de son autorité pour le punir par rancune personnelle.

Xiao Yu était devenue étrangement silencieuse comparée aux cris furieux autour d’elle. Elle pencha la tête et regarda Xiao Yan ; elle comprenait parfaitement que la force de Xiao Yan à ce moment n’était pas inférieure à la sienne. Gérer un Dou Zhe une étoile n’avait rien de difficile.

Xiao Yan ignora le regard de Xiao Yu et fixa d’un air indifférent Luo Bu qui souriait de toutes ses dents. Une froideur emplit ses yeux noirs ; il ne voulait pas se mêler, à la base, de ce qui ne le regardait pas mais ce type venait de lui forcer la main.

Le jeune homme du nom de Ge La fit un pas en avant et sourit à Xiao Yan, plein de mauvaises intentions : “Heh heh, viens. Laisse moi t’apprendre à respecter tes aînés, petit garçon. Autrement, tu nous accuseras quand, plus tard, tu souffriras à l’Académie.”

Tout en soupirant graduellement, Xiao Yan haussa simplement les épaules sous le regard de tous. Il fit deux pas en avant et, une fois à côté de Xiao Yu, il tendit abruptement la main et attrapa impitoyablement sa taille étroite avant de la serrer contre lui.

Xiao Yu fut momentanément stupéfaite face à l’attaque surprise soudaine de Xiao Yan avant de devenir cramoisie. Elle ne pouvait que cesser de lutter puisque Luo Bu était à côté et elle serra les dents, en injuriant répétitivement le type qui avait publiquement profité d’elle.

Le geste de Xiao Yan stupéfia complètement toutes les étudiantes alentour ; l’expression de Luo Bu, de son côté, s’assombrit immédiatement. Il pencha la tête vers Ge La et lui dit froidement :  “Sois sans pitié quand tu attaques.”

Ge La sourit de façon sinistre et hocha la tête.

Xun Er et les deux autres, de leur côté, ne purent que secouer la tête d’un air impuissant devant ce geste étrange.

“Intéressant.” murmura froidement Xiao Yan tandis que sa main caressa la taille de Xiao Yu deux fois de plus, semblant renâcler à la lâcher.

Une fois cela dit, Xiao Yan relâcha sa main sans accorder un autre regard au visage cramoisi de Xiao Yu. Il étira son coup tout en souriant en coin et avança lentement vers Ge La, qui le regardait d’un air sinistre.

BTTH Chapitre 97
BTTH Chapitre 99

15 Commentaires

  1. psycho

    F5 merci 🙂

    Répondre
  2. shyvan

    Mrc 😀

    Répondre
  3. luffy99

    génial ahah et maintenant il va gentiment écraser et humilier son adversaire ainsi que luo Bu j’espère xD

    Répondre
    1. pasdenom

      mince qu’est ce que j’ai hate ^^
      Les choses deviennent enfin interessante.

      Répondre
  4. jayledingue

    merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Illmryn

    Merci

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci

    Répondre
  8. Cece2000

    Merci

    Répondre
  9. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Kathysse

    Merci pour ce chapitre ^^

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci
    une fois le chapitre fini j’ai l’impression d’avoir une voix dans ma tete qui dit la suite au prochain episode lol c’est stressant

    Répondre
  12. Newkan

    Aucune chance pour l’ennemie X) aucune chance pour les filles….il s’est mis à l’aise XD

    Répondre
  13. Conan

    Merci pour ce chapitre! Je plains son adversaire! Xiao Yan le sadique le retour!!!!

    Répondre
  14. Blackwars

    Merci^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com