BTTH Chapitre 99

BTTH Chapitre 98
BTTH Chapitre 100

Je fus un peu long mais ça en valait la peine ! Bonne lecture de ce deuxième chapitre régulier de la semaine !

 

 

Chapitre 99 – Menacer

 

Ge La sourit froidement en voyant Xiao Yan approcher. Il avait vu de nombreux nouveaux étudiants sortir du lot mais aucun d’entre eux n’a bien fini. Épuiser le courage des nouveaux étudiants pendant leur recrutement était une tradition non-officielle de l’Académie Jia Nan. Ceux qui étaient assez qualifiés pour être recruté avaient souvent beaucoup de talents et ce genre d’individus était du genre à être dorloté chez eux sans avoir jamais affronté de moqueries ou de provocations. Avec cette attitude, des bagarres éclataient facilement à cause de disputes orales, dans cette Académie remplit de talents remarquables. Ça n’amenait que des problèmes dispensables et c’est pourquoi pendant le recrutement de nouveaux étudiants, il était important de leur faire clairement comprendre leurs limites et d’user leur arrogance et leur énergie.

Même les enseignants de l’Académie Jia Nan, mis devant cette règle non-officielle, ne levaient aucune objection et c’est pourquoi cette règle continua à être transmise de génération en génération.

Ge La sourit froidement en serrant ses poings, permettant à son léger Dou Qi de les envelopper. Il avait lui aussi résisté avec son talent lorsqu’il a rejoint l’Académie mais un senior Dou Zhe 2 étoiles n’eut besoin que d’un coup de point pour l’envoyer courir se tenir sous le soleil une demie-heure. Cette humiliation personnelle avait fait davantage grandir encore son désir de broyer le courage de tout nouvelle étudiant qu’il voyait.

Le jeune homme s’arrêta enfin juste devant Ge La sous les yeux attentifs des gens environnants.

Les filles à côté de Xiao Yu lui firent à contrecœur des reproches en voyant le sourire sinistre de Ge La : “Yu Er, pourquoi ne l’arrêtes-tu pas ? Il vaut mieux être sous le soleil que de souffrir de blessures physiques.”

Xue Ni, qui se tenait à côté d’elle, se souvint de l’estimation que Xiao Yu avait faite de Xiao Yan et elle cligna ses yeux clairs. Elle fixa curieusement le jeune homme qui continuait de porter un léger sourire. Elle voulait savoir si Xiao Yu avait raison et si ce jeune homme du nom de Xiao Yan avait vraiment un talent comparable à celui de cette Sorcière.

Xue Ni ferma fermement ses lèvres rouges, plaça ses mains devant sa poitrine tandis que l’anticipation se lisait dans son regard.

Xiao Yu, toujours rouge d’embarras, paraissait extrêmement attirante. Elle étendit paresseusement son bras et bougea les cheveux noirs sur son front de côté et murmura d’un ton désinvolte en regardant le dos du jeune homme : “Difficile de dire qui va souffrir…”

Les vingt et plus nouveaux étudiants sous le soleil tournèrent un regard curieux sur les deux hommes dans la tête prêts à se battre. Avait de choisir de rester sous le soleil, ils avaient également tenter de riposter mais ces ripostes furent facilement réprimées par leurs seniors, bien plus forts qu’eux. Ils commencèrent à jubiler devant l’infortune de ce type qui voulait défier la force des seniors tandis qu’ils se préparèrent à observer de quelle façon il allait s’humilier.

Le sourire de Ge La s’agrandit car il aimait être le centre de l’attention. Ses petits yeux regardèrent Xiao Yan et il parla en souriant : “Tu es prêt ?”

“Commencez.” Xiao Yan se gratta simplement le menton, laissant les spectateurs perplexes.

“Heh heh, gamin. Tu n’as pas une mauvaise mentalité.” Ge Le fut un peu surpris devant l’attitude de Xiao Yan. Il sentit immédiatement la colère monter en lui ? Essayait-il de le prendre de haut ?

Xiao Yan relâcha lentement sa respiration et ne s’embêta pas à dire quoi que ce soit d’autre. Il fixa simplement paresseusement le visage plus ou moins en colère de son adversaire.

“Très bien !”

Le calme de son adversaire blessait la fierté de Ge La. Il se précipita furieusement avec un sourire glacial vers Xiao Yan, le poing droit serré et entouré de Dou Qi. Ce poing, accompagné du vent qu’il provoquait, bombarda immédiatement en direction de la tête de Xiao Yan.

Le public alentour fronça les sourcils en le voyant utiliser une grande force contre un nouvel étudiant.

Xiao Yan leva doucement ses paupières, observa le gros poing se précipiter sur lui et secoua la tête. Il leva sa paume là où allait frapper le poing et l’arrêta.

Quand il arrêta le poing, sa paume ne fit pas le moindre mouvement. Le poing de Ge La avait une énorme quantité d’énergie et de force derrière lui et pourtant, il ne provoqua pas la moindre réaction, comme s’il avait donné un coup dans l’air.

Xiao Yan leva son visage, secoua la tête et murmura : “Ta vitesse est lente ! Ta force, faible ! Es-tu vraiment un étudiant de l’Académie Jia Nan ?”

La moquerie du murmure du jeune homme laissa tout le monde stupéfait. Les uns après les autres, les regards perplexes se tournèrent là où la paume et le poing entrèrent en contact. Il était difficile d’imaginer qu’un nouvel étudiant soit capable de bloquer facilement une attaque d’un Dou Zhe une étoile.

Luo Bu, qui était tout souriant, prit graduellement un air lugubre en regardant le combat. Son regard devint glacial alors qu’il regardait le jeune homme qui souriant légèrement. Il semblait qu’il avait commis une erreur. S’il avait su, il aurait laissé quelqu’un de plus fort se charger du combat.

“Enfoiré ! Tu veux mourir ?”

Le visage de Ga Le était devenu rouge à être ridiculisé publiquement par un nouvel étudiant tandis qu’il meuglait. Sa jambe droite visa le bas-ventre de Xiao Yan et il donna un violent coup de pied.

Xiao Yan, l’air indifférent, balaya de sa main libre le coup comme s’il frappait une mouche. Il toucha, au final, la cheville de Ga Le dans un craquement : une ecchymose apparut immédiatement.

“Hiss.”

Une douleur intense fut émise depuis la cheville, forçant Ge La à inspirer une grande goulée d’air frais. La fureur sur son visage devint plus intense encore. Il recula rapidement d’un pas et se libéra de la paume de Xiao Yan. Sa jambe droite quitta le sol et utilisa la force pour se lever haut dans les airs. Il tournoya abruptement sur lui-même tandis qu’un Dou Qi vert pâle apparut sur sa jambe droite. Une lame de vent couvrit sa jambe comme une lumière imaginaire avant de couper sans la moindre pitié vers la calotte crânienne de Xiao Yan.

Le groupe d’étudiantes, le visage empli de colère, hurlèrent furieusement en voyant la lame de lumière trouble en sur la jambe de Ge La : “Quelle effronterie, il va même jusqu’à utiliser le « Tranchant Vent-Lumière »,une technique de Dou de Huang supérieur. Ce type n’a vraiment aucune honte.”

Les sourcils de Xiao Yu se frissonnèrent légèrement devant ce que Gu La préparait mais elle se détendit juste après. L’autre fois, Xiao Yan handicapa les mains de Jia Lie Ao bien qu’il ait utilisé une technique de Dou de niveau Xuan Supérieur. Elle ne voulait pas croire qu’avec la force d’un simple Dou Zhe une étoile, ce type puisse blesser significativement Xiao Yan.

Xiao Yan leva le visage et le vent relativement tranchant le fit frissonner légèrement. Il leva lentement sa paume et visa Ge La qui était en pleine descente.

Il bougea ses lèvres et sa voix légère cria : “Dégage !”

Une force féroce et sans forme sortit précipitamment de la paume de Xiao Yan en même temps que le cri s’éteignit et atterrit brutalement sur la poitrine de Ge La.

“Puff !”

Le visage de Ge La tourna immédiatement au blanc tandis que sa poitrine souffrit d’un coup lourd. Un moment plus tard, son corps fut repoussé en arrière tandis qu’il cracha une gorgée de sang.

“Bang !”

Son corps fut envoyé plus de dix mètres en arrière et atterrit lourdement sur un rocher chauffé par le soleil brûlant. Le corps de Ge La tressaillit légèrement tandis que son visage terrifié regardait le jeune homme qui se tenait à une certaine distance de là, la paume toujours tendue. Sa poitrine se comprima et sa vision devint sombre tandis qu’il s’évanouit enfin.

Il ne s’était pas passé plus de dix secondes entre la puissante attaque de Ge La et le moment où il fut envoyer voler sans raisons apparentes.

Les gens hors et dans le camp restèrent tous silencieux de façon harmonieuse en voyant la vitesse avec laquelle la victoire fut décidée.

Les nouveaux étudiants fixèrent bêtement Ga Le qui s’était évanoui près d’eux, sous le soleil brûlant. Un moment plus tard, leur regards fervents s’étaient tournés vers le jeune homme debout à l’ombre. C’était la première fois qu’il voyait un nouvel étudiant vaincre un senior. Qui plus est, ce nouvel étudiant paraissait être légèrement plus jeune qu’eux.

Les belles demoiselles parmi les nouveaux étudiants regardaient passionnément le jeune homme habillé de noir et son expression indifférent. Leur regards étaient empli d’une étincelle de vénération. Si ce n’était cette atmosphère inappropriée, elles auraient pu pousser des cris stridents une ou deux fois pour évacuer leurs sentiments d’adulation.

Xue Ni poussa un soupir choqué et secoua la tête en fixant intensément Xiao Yan. “C’est certainement… un talent terrifiant.” La force de Xiao Yan avait prouvé que ce que disait Xiao Yu était la vérité.

Les filles à côté de Xiao Yu, fixant bêtement le jeune homme en noir, demandèrent brusquement en bégayant : “Yu… Yu er. Cette personne de ta famille là, quel est exactement son niveau de force ? Selon les apparences, il est déjà devenu un Dou Zhe, pas vrai ?”

Quelle plaisanterie. Sa force était bien plus forte que la majorité des gens présents, étant donné qu’il était capable de massacrer un Dou Zhe une étoile à ce point.

Xiao Yu sourit gentiment en fixant intensément le jeune homme qui se tenait toujours là où le combat eut lieu. Une lueur inconnu traversa son regard et un moment plus tard, elle copia les façons de Xiao Yan en agitant les mains et en parlant avec un sourire :  “Si nous devions nous battre, même moi je ne pourrais pas le battre. Tu crois qu’il est Dou Zhe ?’

“Tsk tsk, un Dou Zhe à un si jeune âge. Même dans l’Académie Jia Nan, c’était considéré comme un des meilleurs talents. Heh heh, Yu er, il semblerait que tu ais bon goût ! Mais c’est ton cousin, pas vrai ? Pourquoi ne pas nous laisser l’avoir ?” taquina la magnifique demoiselle en riant

“Dégage, espèce de fille lubrique !”

Le visage cramoisie, Xiao Yu repoussa la fille au loin. Elle marmonna dans son fort intérieur, sans raison : “Je l’ai déjà dit, nous n’avons pas de liens de sang…”

L’apparence soudaine de ces sentiments du fond du coeur firent brûler la pointe des oreilles de Xiao Yu. Elle se gronda rapidement avant de calmer ses sentiments, n’osant pas laisser son imagination galoper librement.

A côté des rires venant de chez Xiao Yu, Luo Bu voyait son expression devenir de plus en plus lugubre. Il fixa froidement Xiao Yan tandis que le coin de ses lèvres tressaillit.

“Je n’ai pas besoin de sortir à présent, n’est-ce pas ?” Xiao Yan regarda Luo Bu en laissant tomber ses manches d’un air insouciant et lui sourit doucement.

“Ahah, on dirait que tu as des talents cachés.” Luo Bu afficha à nouveau un sourire radieux, cachant ainsi la froideur de son visage. Il avança et tapota l’épaule de Xiao Yan d’un air apparemment amical tandis qu’il murmura froidement : “Tu ferais mieux de ne pas être trop impudent, gamin. Bien que tu ais un peu de talent, il y en a plein à l’Académie Jia Nan qui sont plus remarquables que toi. Avec ton attitude, tu te retrouveras dans une situation défavorable à l’académie.”

“Merci pour ce rappel.” Xiao hocha la tête en souriant et dit : “Mais je ne pense pas que tu ais les qualifications nécessaires à ton discours”

Xiao Yan n’était pas bête et avait bien compris que Luo Bu portait de l’hostilité envers lui. C’est pourquoi il n’y avait plus besoin de feindre l’ignorance devant lui ; même s’ils devaient se battre, Xiao Yan n’avait pas peur de lui et si on l’ennuyait davantage encore… Bah, ce n’était pas comme si ce serait la première fois qu’il tue quelqu’un et détruit le cadavre.

Bien que l’hostilité de Luo Bu provienne d’un malentendu, Xiao Yan n’était pas d’humeur à lui expliquer, de toute manière. Pour faire court, Luo Bu n’en était pas digne.

Qui plus est, il se disputait peut-être avec Xiao Yu tout les jours mais ce n’est pas pour autant qu’il voulait qu’elle soit blessé par cet hypocrite.

Le sourire radieux de Luo Bu fondit comme neige au soleil en entendant la réplique cinglante de Xiao Yan. Ses yeux le fixèrent froidement tandis que son visage tressaillit. La lueur glaciale qui les traversait semblait couper Xiao Yan en petits morceaux.

Xiao Yan ignora l’assaut visuel sans intérêt. Le sourire indifférent sur son beau visage délicat était bien meilleur à donner une bonne impression aux autres que le sourire forcé, prétentieux et hypocrite de ce type.

“Pauvre arrogant, quand tu entreras à l’Académie Jia Nan, je m’occuperai bien de toi, en tant que ton aîné…” dit Luo Bu en serrant les dents avec un sourire glacial.

Xiao Yan dit doucement en se touchant le visage : “J’ignore tout du reste mais si tu continues ton petit jeu, crois moi, je ferai en sorte que tu sois incapable de quitter la ville de Wu Tan.”

Le coin des lèvres de Luo Bu tressaillit tandis qu’il fixait le jeune homme. Il ne trouva, dans ses grands yeux noirs, qu’une profonde indifférence.

Son corps trembla ; quand il regarda dans ces yeux noirs glacés, il ressentit une terrifiante froideur, similaire à celle qu’il avait éprouvé en faisant face à un Loup Mystique sauvage seul,  lors de sa dernière mission.

Luo Bu avala sa salive à la dérobée, tout comme les menaces qu’il allait proférer.

“Très bien.” Luo Bu expira longuement, voulant se purger du tremblement embarrassant qu’il a éprouvé. Il sera les dents et hocha la tête ; il avait déjà pris sa décision. S’il en avait l’opportunité, il demanderait à quelqu’un d’établir une « bonne » relation avec ce gamin.

Xiao Yan, fixant indifféremment Luo Bu, réfléchissait s’il devait ou non trouver une opportunité de faire disparaître ce type de Wu Tan afin d’éviter de futurs problèmes quand une tendre voix féminine venant de la tente l’adoucit : “Héhé, ce petit garçon a un sacré talent. Cette fois encore, il semblerait que j’ai trouvé un trésor.”

BTTH Chapitre 98
BTTH Chapitre 100

13 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  3. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  5. Myrddin

    Merci

    Répondre
  6. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour ce chapitre, encore une traduction de très bonne qualité comme toujours avec toi!!! Merci encore de nous avoir fait découvrir ces trois excellent LN!! Bon courage pour la suite!!!!!

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup pour ce commentaire, ça me touche beaucoup !

      Répondre
  8. nickylaboum

    merci est c’est vrai que ces ln sont agreable a lire

    Répondre
  9. newkan

    Les xianxia sont géniaux <3 +.+ Merci beaucoup pour ses ln waz 😉

    Répondre
  10. Cece2000

    Merci beaucoup !

    Répondre
  11. Ibiki

    Le manga est pas mal même si le début a été long pour moi avant d’être bien.

    Pour le traducteur (désolé me souvient plus de ton pseudo)
    Voila un lien des chap en anglais je sais si c’est celui si que tu utilise mais je pense que les chap sont assez bien traduit du vo au va. http://m.wuxiaworld.com/btth-index/

    Répondre
    1. Ibiki

      Oublier de dit à part sa tu fait un super boulot merci.
      Ah oui il y a aussi les chap de ta les offres démons and hors sur le liens je cherche à à faire de la pub mais si sa peux t’aider moi sa m’arrange si je peux avoir plus de chap.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com