BTTH Chapitre 100

BTTH Chapitre 99
BTTH Chapitre 101

Bonjour à tous ! Nous voici déjà au 100ème chapitre de BTTH \o/ Pour fêter ça ainsi que l’arrivée de l’automne, le compteur de donations va rester ouvert jusqu’à dimanche 9 octobre et exceptionnellement, tout les multiples de 50, je ferai un chapitre en plus ! (par exemple 100€ => 3 chapitres au lieu de deux, 150€ => 4, etc)

 

Bonne lecture et à demain pour le dernier DNC de la semaine ! N’hésitez pas à faire tourner le site s’il vous plaît !

 

 

Chapitre 100 – la Classification du Potentiel d’une Personne

 

La voix féminine inattendue était si douce qu’elle en était poignante. Même Xiao Yan, malgré sa force mentale, se sentit un petit peu distrait par cette tendresse. Il finit par suivre, un moment plus tard, la source de la voix et regarda vers l’intérieur de la tente.

Dans l’ombrage de celle-ci se tenait une dame habillée en vert qui se tenait élégamment debout en souriant. Le sourire de son beau visage était chaleureux et elle jeta un rapide coup d’oeil alentour. La tendresse de son regard était comparable à un ruisseau d’eau clair et calme, qui faisaient que les autres étaient intoxiqué par la douceur particulière et saisissante de la dame.

Cette femme semblait bien plus vieille que Xiao Yu et les autres. Sa silhouette exquise et volumineuse dégageait une beauté adulte forgée par les ans. Ce genre de beauté naturelle surpassait largement ce que Xiao Yu et ces filles immatures avaient.

Xiao Yan balaya du regard la dame et bien que son apparence soit légèrement en dessous de celle de Xun Er et de Xiao Yu, sa gentillesse naturelle était quelque chose qui émerveillait Xiao Yan.

Elle était vraiment aussi douce que l’eau, démontrant la quintessence même de la douceur.

Xiao Yan réalisa que, depuis l’arrivée de la dame, le regard de certains jeunes étudiants dans la tente était devenu doucement fervent et ce regard qu’ils lui portaient contenant lui-même un étrange sentiment.

Xiao Yan secoua immédiatement la tête après avoir découvert ce phénomène. Il semblait que ces types craquaient plus ou moins pour la dame, ce qui n’était pas vraiment surprenant. Les jeunes hommes aimaient habituellement les femmes plus mûres qu’eux… Euh, il semble que ce soit appelé avoir une préférence pour les femmes plus âgées.

Xiao Yu poussa un cri de surprise juste après avoir vu la douce dame apparaître hors de la tente :“Maîtresse Ruo Ling, ha ha, vous me manquiez tellement.”

Ce après quoi, elle bondit vers elle en souriant et la serra fort sa taille rebondie mais pas grasse.

“Hehe, Yu’er, tu profites bien de tes vacances ?” dit en souriant la douce dame qui était appelée Maîtresse Ruo, tandis qu’elle serrait Xiao Yu dans ses bras.

“Ca ne se passe pas mal.” Xiao Yu mordit l’oreille de Maîtresse Ruo Ling (NdT wat, du yuri là comme ça de but en blanc ?) avec un sourire impertinent. Elle plaisanta doucement : “Maîtresse devient de plus en plus douce, si ça continue n’importe quel homme qui attirera son regard sera complètement piégé par cette douceur.”

Le rouge monta légèrement sur le visage de Ruo Ling tandis qu’elle secoua la tête d’un air impuissant. Elle gâta Xiao Yu en lui tapotant la tête but fit abruptement face à Xiao Yan et aux autres en levant le menton. De sa voix douce, elle dit : “Sont-là les gens que tu as amené ? Il semblerait qu’ils soient très bons.”

“Ha ha, bien sûr qu’ils le sont.” Bombant fièrement le torse, Xiao Yu pencha la tête de côté et fixa férocement Luo Bu avant de se plaindre d’une voix basse : “Ce type devient de plus en plus arrogant.”

“Qui t’a dit de le provoquer exprès ? Tu devrais connaître ses sentiments à ton égard. Il aurait été étrange qu’il ne trouve pas d’excuses pour rendre les choses difficiles en te voyant agir de façon aussi intime avec un autre homme sous ses yeux.” dit Ruo Ling d’un air impuissant.

Xiao Yu fit la moue et dit : “Je vais juste le haïr davantage encore.”

Ruo Ling secoua la tête et relâcha Xiao Yu. Elle marcha doucement en avant et dit à la dizaine d’élèves sous le soleil brûlant en souriant : “Entrez, chers élèves.”

A ces mots, les nouveaux étudiants qui transpiraient sous le soleil furent immédiatement empli de joie ; ils se levèrent rapidement et entrèrent à l’ombre de la tente, l’air hagard.

Il faut admettre que même si la méthode pour calmer l’enthousiasme des nouveaux étudiants étaient un peu cruelle, elle était néanmoins efficace. A tout le moins, l’arrogance de ces nouveaux élèves qui entraient sous la tente avaient diminué par rapport au moment de leur arrivée.  Tous se retirèrent à l’ombre de la tente, le regard vagabondant constamment dans celle-ci.

Maîtresse Ruo Ning couvrit tout le monde d’un sourire débordant de douceur puis son regard tomba enfin sur le visage de Xiao Yan. Elle sourit et dit doucement : “Luo Bu n’a pas de mauvaises intentions. Il était un peu en colère auparavant alors ses actions ont été un peu imprudentes. Ne lui en veux pas, s’il te plaît.”

Xiao Yan se frotta la tête et sourit « timidement » : “Haha, Maîtresse doit plaisanter. Je suis quelqu’un de gentil ; pourquoi en voudrais-je au senior Luo Bu.”

A ces mots, la plupart des gens dans la tente roulèrent des yeux et rirent intérieurement. Ne trouvait-il pas qu’il était un peu comique de dire une chose pareille après avoir grossièrement assommé un senior ?

Maîtresse Ruo Ning cligna ses longs cils après avoir intensément fixé le jeune homme souriant devant elle. Elle avait le pressentiment qu’après toutes ces années à être professeur, elle avait enfin rencontré un élève qui allait lui donnait la pire des migraines.

Après avoir laissé son imagination galoper, Ruo Ling secoua la tête et ordonna à deux étudiants de ramener Ge La dans la tente. Elle baissa la tête et observa ses blessures ; immédiatement, elle fronça les sourcils et fixa Xiao Yan qui jouait les innocents d’un air critique.

Celui-ci sentit ses organes trembler sous l’assaut frontal du regard de l’enseignante. Le coin de ses lèvres se lézarda mais il tint bon.

Après avoir réfléchi un moment les sourcils froncés, Maîtresse Ruo Ning étendit sa main blanche et, immédiatement après, toucha légèrement la main de Ge La sous le regard envieux des étudiants. Une énergie bleu pale à l’air humide entra dans le corps de Ge La, guidée par sa main, et aida à calmer le Dou Qi désordonné dans le corps de ce dernier. Elle soigna ensuite quelques blessures provoquées par Xiao Yan.

Parmi les différentes sortes de Dou Qi, celui de type eau était le plus doux. En l’absence de médecines de soin, le Dou Qi de type eau était le meilleur choix dans le traitement de blessures. C’est pourquoi les praticiens du Dou Qi de type eau sont généralement connus comme étant des « Médecines de Soin sur Pattes ». Une personne connaissant des techniques de Qi d’élément d’eau était une nécessité dans de nombreux groupes de mercenaires. Après tout, quand un confrère était sévèrement blessé, seul un Dou Qi de type eau ou bois permettait d’aider ce confrère a gagner assez de temps pour guérir.

Sous la chaleur du Dou Qi de Maîtresse Ruo Ning, Ge La se réveilla rapidement en grognant. Il ouvrit les yeux, vit Ruo Ning assise à côté de lui, souriante ; son regard s’emplit de vénération. Il se leva immédiatement, l’air embarrassé, balaya du regard Xiao Yan et baissa lâchement les yeux.

Ruo Ling relâcha sa tête et demanda doucement : “Est-ce que ça va ?”

“Merci beaucoup, Maîtresse.” Ge La hocha la tête d’un air reconnaissant. “C’est bien de savoir que tu l’es.” Ruo Ling fit demi-tour en souriant et alla élégamment s’asseoir sur le fauteuil du chef. Elle observa les élèves rassemblés sous la tente en souriant puis elle secoua sa petite main ; un anneau à son doigt émit une lueur vacillante tandis qu’un parchemin vert en peau de chèvre et un pinceau apparurent entre ses mains.

Maîtresse Ruo Ling leva les yeux et sourit d’un air indolent : “Chers élèves, je vous félicite d’avoir passé le test. Vous pouvez à présent considérer être entré à l’Académie Jia Nan. Étant donné que l’école divise les étudiants par rapport à leur potentiel, je vais avoir besoin de connaître votre force actuelle.”

“Ceux de Duan Qi rang 8 appartiendraient à la classe F, en terme de potentiel. C’est le minimum requis pour entrer à l’Académie.”
“Ceux de Duan Qi rang 9 appartiendraient, eux, à la Classe E.”
“Les Dou Zhe 1 étoile, à la Classe D. Les deux étoiles, à la Classe C. En continuant ainsi, la plus haute classe est la Classe S, pour les Dou Zhe 5 étoiles. Bien sûr, elle est limité à ceux qui ont moins de 20 ans.”

“Hehe. Sur une décennie, l’Académie n’a eu qu’un élève au potentiel de classe S. Maintenant, cette petite Sorcière est plutôt incroyable à l’Académie.” Ruo Ling couvrit ses lèvres rouges et rit doucement. Ses grands cils fins clignèrent légèrement : “Je n’ai pas vraiment l’espoir extravagant de rencontrer quelqu’un de la même classe que la petite Sorcière mais si je peux avoir quelques personnes de classe B ou C, je serai satisfaite.”

A ces mots, elle jeta un coup d’oeil discret sur Xiao Yan et Xun Er. Parmi toutes les personnes dans la tête, seuls ces deux là lui donnaient un sentiment d’imprévisibilité, selon sa perception. Elle prédit que leur force ne devraient pas être inférieure à la classe C.

Elle n’était pas la seule à faire des suppositions. Tout ceux, sous la tente, qui avaient vu Xiao Yan se battre, en faisaient aussi. A quelle classe le potentiel de ce type apparemment anormal appartenait ?

“Bien, commençons. On commence à gauche : donnez votre nom, le niveau de votre Dou Qi et votre âge.” La main libre de Ruo Ling tint le pinceau à encre et elle sourit doucement.

Xiao Yu et les autres sous la tente, en voyant que les inscriptions allaient commencés, devinrent très intéressées et elles s’assirent oiseusement dans un coin.

Les belles étudiantes pressées contre Xiao Yu demandèrent avec curiosité : “Dis Yu er, à quel niveau ce Xiao Yan de ton clan se trouve ?”

A cette question, Xiao Yu plissa les sourcils et resta silencieuse un moment. Elle n’avait jamais vu Xiao Yan mesurer son Dou Qi et du coup, elle n’osait pas en dire trop pour ne pas embarrasser Xiao Yan en cas d’erreur. Xiao Yu, à ce moment, commençait à étrangement penser à lui sans raison apparente. Par le passé, elle aurait été heureuse de l’embarrasser.

Après quelques hésitations, elle donna une réponse quelque peu prudente : “Je pense qu’il devrait être capable d’atteindre la classe C ou B.”

Certains étudiantes dire d’un air envieux : “Wow, c’est déjà pas mal du tout. Il peut être considéré comme étant parmi les plus talentueux à entrer à l’Académie. Quand notre potentiel a été évalué à l’époque, le mieux qu’on ait eu était la classe D.”

Xiao Yu sourit légèrement mais n’en dit pas plus. Son regard était concentré sur l’évaluation qui avait déjà commencé au milieu de la tente.

L’homme à la peau légèrement noir tout à gauche annonça ses informations, le visage légèrement rouge :“Hei Yan, Duan Qi rang 9, 20 ans.”

Maîtresse Ruao Lin sourit et hocha la tête en notant les informations de l’élève. Ses lèvres se séparèrent : “Classe E.”

“Lin Dun, Duan Qi rang 8, 19 ans.”
“Classe F.”

“Ke Li, Duan Qi rang 9, 17 ans.”
“Classe E.”

……

Au moment où tout le monde passait tour à tour pour donner leurs informations, les nouveaux élèves venant de passer l’examen à l’extérieur entraient de temps en temps dans la tente. Après avoir été strictement averti par les seniors, ils se tinrent sagement et rapidement en file indienne et attendirent leur tour.

La plupart des vingt et quelques personnes qui avaient donné leurs informations étaient plus faibles qu’un Dou Zhe. Naturellement, il y avait une paire de nouveaux élèves qui, à la base, étaient de Duan Qi rang 9 mais qui rétrogradèrent au rang 8 après avoir échoué à devenir un Dou Zhe.

Avant le tour de Xiao Yan, le plus remarquable du groupe était un Dou Zhe 1 étoile de 17 ans. Selon le procédé de calcul du potentiel, ça n’était que de Classe D. Même ainsi, Ruo Ling se réjouit un peu. Après tout, c’était preuve de potentiel que d’atteindre le niveau de Dou Zhe 1 étoile pour un adolescent de 17 ans.

Après que les nouveaux élèves devant Xiao Yan aient fini de donner leurs informations, tout les regards de la tente se concentrèrent immédiatement sur le jeune homme qui allait s’endormir à force d’attendre.

Voyant les yeux dans le vague de Xiao Yan à côté d’elle, Xun Er essaya de le réveiller : “Xiao Yan ge-ge, c’est ton tour.”

“Oh.” Xiao Yan, qui venait de se réveiller, frotta rapidement la salive non-existante de ses lèvres et il regarda devant lui ; il ne trouva que la magnifique Maîtresse Ruo Ling qui lui adressait un grand sourire. Xiao Yan fit pivoter sa main et dévoila ses dents blanches dans un sourire mal à l’aise : “Je ne peux pas être comparé à la Petite Sorcière dont vous avez parlé. Après avoir tout calculé et m’être plusieurs fois mesuré… Il semble que je puisse à peine être compté comme une personne de classe A.”

“Uh…” Les mots quelque peu emplis de regrets de Xiao Yan firent taire soudainement la tante qui était pleine de murmures.

Dans un coin, le visage de Luo Bu tressaillit : il ne s’attendait pas à ce que ce jeune homme de 16 ou 17 ans ait une force comparable à la sienne.

Ge La, à côté de Luo Bu, blanchit un peu. Son visage était empli d’amertume ; pas étonnant qu’il ait perdu aussi durement. Ce type était un loup dans la peau d’un mouton.

“Yu-er… Tui… N’avais tu pas dit qu’il était au mieux de classe C ou B ? Pourquoi est-ce que c’est monté à la classe A ! A chaque période de recrutement de l’Académie, il n’y a pas plus de cent étudiants qui possèdent un potentiel de classe A !” marmonnèrent quelques étudiants en fixant Xiao Yan, bouches-bées.

Xiao Yu poussa un soupir d’un air impuissant en regardant intensément le visage délicat du jeune homme et marmonna : “Comment aurais-je pu savoir que ce type devenait plus anormal encore ?”

“Classe A ?” Ruo Ling cligna ses longs cils d’émerveillement et elle eut un sourire éclatant un moment plus tard.

“Il semblerait que j’ai trouvé un trésor… C’était donc vrai.” Ruo Ning se comporta comme une jeune fille et cligna grivoisement les yeux. Sa beauté fit écarquiller les yeux de certains hommes sous la tente.

Xiao Yan se frotta le nez tandis que Xun Er à côté de lui se mit tout d’un coup à rire doucement : “Xiao Yan ge-ge, tu as encore fait sensation.”

Xiao Yan roula des yeux et répliqua “Tsk, je sais que tu es plus fort que moi. Je crains que la Classe S doive être tienne.”

Pendant que les gens présents avaient encore à se remettre de leur choc, Xun Er tira sur les vêtements de Xiao Yan et lui demanda secrètement : “Uh… Devrais-je alors donner de fausses informations ?”

“Dis simplement qu’elle est ta force réelle. Tu crois que je serai jaloux ? Il serait bon pour ton futur développement de laisser savoir à l’Académie une partie de ton potentiel. Bien sûr, tu n’as pas à te soucier de tout ça.” Xiao Yan haussa les épaules et sourit.

Xun Er pinça ses lèvres et hocha la tête en disant d’un air adorable : “Dans ce cas, je vais écouter Xiao Yan ge-ge.” Elle fit un pas en avant tout en parlant. La voix mélodieuse et émouvante de la jeune fille résonna à travers la tente.

“Xiao Xun Er, Dou Zhe 6 étoiles. Âge… 16 ans…”

Ruo Ling, sur le fauteuil du chef, venait juste de lever sa plume pour se préparer à écrire les informations quand elle sentit sa main se raidir. Son doux visage dévoila enfin une expression stupéfaite !

BTTH Chapitre 99
BTTH Chapitre 101

16 Commentaires

  1. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Mircaé

    Merci pour ce magnifique chapitre !
    Comme cadeau pour cette fête, je me suis senti d’envie de faire un gros don. 🙂

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci énormément Mircaé ! Je peux enfin te remercier, ce coup-ci !

      Répondre
      1. Tadomikari

        100€ pour todag merci !! o/

        Répondre
      2. Mircaé

        De rien ! La dernier fois j’ai vue trop tard. 😀

        Continué comme ça ! Vous vendez du rêve pour des personnes comme moi qui n’ont pas le luxe de traduire par eux-même. 🙂

        Répondre
    2. Asuna

      merci pour le don Wazouille du est un dieu et Mirceé tu es un saint merci a vous deux pour vos éffort

      Répondre
  3. Conan

    Merci pour le chapitre!! Elle m’a tué ma petite Xun’er, Dou Zhe 6 étoiles à 16 ans!!!!

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci et merci au genereux donateur

    Répondre
  5. Myrddin

    Merci

    Répondre
  6. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  7. Mopy

    Merci pour vos traduction, votre travail est génial 😉 Je remerci aussi tout les mécennes qui permet de motiver et de récompenser le staff.

    Par contre j’ai une question savez vous si le LN Zhan long est traduit en français par quelqu’un ?

    Merci tout le monde 🙂

    Répondre
  8. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  9. Newkan

    La sorcière vient de se faire marave XD xun’er et xiao yan sont de vrai machine de guerre bravo pour le 100e de btth 😉

    Répondre
  10. Illmryn

    Merci pour le chap je me suis crée une vrai routine 🙂
    Chaque jours en rentre du bahut je vais faire un tour sur le site et sa fait vraiment plaise, merci pour votre travail

    Répondre
  11. Cece2000

    Merci !

    Répondre
  12. NekoNtai

    Merci pour le chapitre et pour le bonus. Mais par contre je suis pas d’accord avec l’explication « tout les multiples de 50, je ferai un chapitre en plus ! (par exemple 100€ => 3 chapitres au lieu de deux, 150€ => 4, etc) » si tu fait un chapitre en plus tout les multiple de 50€ sa devrai faire sa => 50€->2 chap au lieux de 1 100€->4chapitre parce que 100 est égale a 2×50. Parce que sinon sa veut dire que peu importe combien on donne on aura que 1 chap de plus.
    Dsl pour le pavé on sent qu’on est rentré en cours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com