TDG Chapitre 123

TDG Chapitre 122
TDG Chapitre 124

Chapitre bonus 1/3 offert par nos généreux mécènes (dont je ne sais si je peux donner les noms… Pensez à indiquer si vous voulez voir ou non votre pseudo paraître dans les remerciements !).

 

 

 

Chapitre 123 – Le Jeune Maître du Manoir du Gouverneur

 

Quand Xiao Ning’er s’assit à côté du lit de Nie Li, Ye Ziyun soupira légèrement et alla de l’autre côté. Bien qu’elle ne paraisse pas inquiète, elle tournait de temps en temps son regard sur lui.

Le coeur de Ye Ziyun se troubla en regardant Nie Li.

“Ning’er t’aime tellement alors pourquoi continues-tu de me courir après ?”

Elle éprouvait un peu de rancune car Nie Li n’était qu’une canaille qui s’était invité de façon démesurée dans sa vie et avait causé des vagues dans son cœur calme.

Quand il lui demanda de conduire Nie Yu en sécurité, Ye Ziyun réalisa à quelle point elle s’inquiétait pour sa sécurité et quand elle le vit inconscient, elle réalisa enfin à quelle point elle était réellement inquiète pour lui.

Il semblait que Nie Li avait percé à travers son coeur.

Mais qu’allait-elle faire par la suite ?

Nie Li, qui jusque là dormait, commença soudaine à se débattre en agonie, ses sourcils joints l’un à l’autre ce qui fit paniquer Xiao Ning’er.

“Se peut-il qu’il cauchemarde ?” dit Xiao Ning’er avec inquiétude.

“Ziyun……”

Nie Li avait une expression douloureuse et appela de façon déchirante, le visage couvert de larmes.

Le coeur de Xiao Ning’er fut sérieusement déchiré en l’entendant appeler Ziyun, ne sachant pas de quoi il rêvait. Mais elle contint ses larmes et les empêcha de sortir. Quand elle avait approché Nie Li la première fois, il lui avait déjhà dit qu’il aimait Ye Ziyun. Cependant, elle l’aimait quand-même sans la moindre hésitation.

L’appel de Nie Li rendit l’atmosphère entre les deux filles extrêmement gênante.

Ye Ziyun ne put deviner pourquoi Nie Li rêverait d’elle, d’autant plus que ça avait l’air si douloureux que les larmes couvraient son visage. Elle avait l’impression que la Ziyun qu’il appelait n’était pas elle ; elle ne comprenait pas pourquoi il l’aimait tellement, au point de l’appeler dans ses rêves… Ye Ziyun était un peu touchée mais elle se sentait aussi mal envers Xiao Ning’er.

L’ atmosphère était silencieuse.

“Ning’er, je…” Ye Ziyun ne savait pas quoi dire. Elle savait que Xiao Ning’er aimait beaucoup Nie Li et malgré tout, elle le lui avait volé.

Les épaules de Xiao Ning’er tremblèrent légèrement car elle tentait d’empêcher ses larmes de couler. Elle baissa la tête et regarda le visage de Nie Li puis le couvrit de la couette qu’il avait repoussé et se leva. Elle retrouva alors son attitude froide originale.

“Ye Ziyun, je t’ai énormément enviée depuis toute petite. Tu es la fille du Gouverneur et n’a personne pour te forcer à faire quoi que ce soit. Tu dois juste tendre les mains et toutes les belles choses de ce monde te seront amenées. Quant à moi, je dois me battre pour tout ce que je veux. J’ai même du risquer ma vie pour me battre contre ce mariage dans la Famille Sacrée.”

“Il est trop dur de trouver quelqu’un qu’on peut aimer de tout son coeur dans ce monde. Nie Li m’a fait comprendre ce que ça signifiait que de continuer de vivre. Dans mon cœur, il est quelqu’un d’irremplaçable.”

“Je ne sais pas ce qu’il est arrivé entre vous au point que ça en soit inoubliable. Même dans ses rêves, il pense à toi.” La voix de Xiao Ning’er  marqua une pause pendant un moment, la tristesse traversant son regard, avant de redevenir ferme : “Cependant, tout ça n’a aucune importance.”

“Moi, Xiao Ning’er, ne vait pas reconnaître si facilement ma défaite. Quoi qu’il advienne, je resterai toujours à ses côtés. S’il ne prête pas attention à moi, je serai son ombre. Même si c’est toi qu’il aime, même si vous finissez ensemble tout les deux, je n’abandonnerai pas.”

Xiao Ning’er resta sur place et la lueur de la lune traversa la fenêtre et illumina son corps. Elle portait des vêtements serrés et ressemblait à une sculpture de déesse. Elle regarda  Nie Li dormir et une légère trace de gentillesse traversa son regard.

Ye Ziyun à ce moment ne sut que répondre. Peut-être le mur qu’il y avait entre elle et Xiao Ning’er ne serait jamais franchi… De plus, elle ne pouvait lui dire des choses comme qu’elle prenne Nie Li ; c’eut été irrespectueux envers eux deux.

Peut-être était elle réticente à la laisser prendre Nie Li ? Son coeur était dans le chaos le plus complet.

Ye Ziyun était différente de Xiao Ning’er ; elle était calme et n’aimait pas la compétition. Elle ne faisait que vivre dans un monde paisible. Si Nie Li n’avait pas déboulé si soudainement dans sa vie, elle n’aurait peut-être pas une telle migraine mais ce qui était fait, était fait.

Les deux filles dans la petite pièce étaient émotives et ne savaient que dire.

Trois jours entiers passèrent sans que Nie Li ne se réveille. Les deux filles prenaient soin à tour de rôle de Nie Li. Quant à Nie Yu, elle était dans sa chambre à s’entraîner et à dormir quand elle était fatiguée.

Toutes sortes de constructions eurent lieu dans le Manoir du Gouverneur pendant ces jours là. Le plan de la Formation des Dix Mille Esprits Démons avait été transmis à Ye Xiu. Après avoir été témoin de la puissance de la Formation, ils envoyèrent immédiatement plus de monde la construire.

Si la Formation avait été établit plus tôt, la Guilde Noire n’aurait pas été aussi arrogante, à aller et venir à sa guise.

 

Manoir du Gouverneur, Hall des Affaires Courantes.

Ye Zong s’occupait alors d’organiser et de tenir diverses choses. Les pertes avaient été lourdes dans la dernière bataille ; il devait organiser les pensions. De nombreux endroits avaient été détruits dans le Manoir et il fallait envoyer quelqu’un les réparer. Dès qu’il pouvait, Ye Zong rendait visite à Nie Li sans le laisser savoir à Ye Ziyun et aux autres.

U,n garde entra précipitamment : “Gouverneur, le Jeune Maître Ye Han demande audience.”

Les sourcils froncés de Ye Zong se relâchèrent ; il sourit doucement et dit : “Oh? Xiao Han est revenu ? Faites-le vite entrer.”

Le garde sortit en courant et un beau jeune homme à l’air intelligent entra peu après. Il portait une robe blanche et son corps ressemblait à un arbre de jade (NdT nous on dirait « à une statue grecque »). Son visage semblait avoir été taillé dans la pierre avec des traits sévères et nets. Il avait un grand nez pointu, des lèvres moyennement charnues, des cheveux noirs et des yeux clairs.

Tout personne le voyant ne pourrait retenir leur cri de joie : ‘quel beau jeune homme ! »

Ye Han, le fils adoptif de Ye Zong et le possible successeur au poste de Gouverneur. Il a toujours eu l’attention de Bourg-Triomphe : quand il eut treize ans, de nombreuses familles envoyèrent des demandes en mariage mais il les rejeta tous avec pour excuse, l’intention de cultiver.

Ye Han ne décevait les attentes de personne. En tant que spirite démon, il atteignit le rang Or 1 étoile à dix huit ans, devenant le génie avec le plus de potentiel derrière Ye Mo. Par la suite, il suivit un doyen de la Famille Vent&Neige pendant deux ans. Bien sûr, si Nie Li n’était pas surgi de nul par si soudainement, le titre de génie n°1 aurait appartenu à Ye Han.

Ye Zong rit et demanda, perplexe : “Xiao Han, te voilà de retour. Où est Doyen Ye Ming? Il n’est pas rentré avec toi ?”

Ye Han  rassembla ses mains, l’air très poli et dit “Doyen Ye Ming a trouvé un endroit secret, trop dangereux pour moi alors il m’a renvoyé en premier à Bourg-Triomphe.”

“Oh? C’est donc ça. Haha, il est bon que tu sois de retour.” Ye Zong tapota les épaules de Ye Han. “Xiao Han a grandi, tu sembles plus remarquable encore qu’avant. Ta culture n’a pas été en reste ces derniers temps, pas vrai ?”

“C’est exact, je suis déjà rang Or 3 étoiles.”

Quand Ye Han parla de sa propre culture, il le dit d’un ton léger et doux mais maintint une attitude indifférente.

“Rang Or 3 étoiles ? Pas mal du tout, tu as grandement dépassé mes attentes !” Ye Zong rit et dit : “Nous organiserons un dîner ce soir au Manoir pour fêter ton retour.”

“Merci beaucoup, père adoptif.” Ye Han sourit doucement également. Il regarda alentour et dit d’un air perplexe : “Je me demande où est p’tite sœur Ziyun en ce moment ?”

Ye Zong fit une légère pause puis dit en riant : “Ziyun ne sait pas encore que tu es rentré, je vais lui envoyer quelqu’un la prévenir !”

Ye Han hocha la tête, montrant une douce expression sur son visage et dit en souriant : “J’ai ramené un cadeau à lui donner.”

“Ziyun veille sur un ami blessé. Je vais envoyer quelqu’un la chercher. D’ici là, il n’y a pas de mal à attendre ce soir pour lui donner. Père va tester ta culture et si tu ne passes pas ce test, je te punirai en te faisant te mettre face contre mur.” dit Ye Zong en riant à gorge déployée.

L’expression de Ye Han devint solennelle et il hocha la tête en disant : “Oui.”

Les diverses familles de Bourg-Triomphe surveillaient le moindre mouvement dans le Manoir du Gouverneur, aussi quand ils reçurent soudainement une invitation à joindre le dîner de bienvenue de Ye Han, ils envoyèrent des gens.

“As-tu entendu ? Le Jeune Maître du Manoir est de retour. Le Gouverneur va organiser un dîner pour célébrer son retour.”

“J’ai entendu dire que sa culture avait déjà atteint le rang Or 3 étoiles après deux ans seulement !”

“Rang Or 3 étoiles ? C’est vraiment extraordinaire ! Avec une telle vitesse de culture, il est déjà le génie n°1 de Bourg-Triomphe, non ?”

“Le Génie n°1 ? Pas forcément. Récemment, il y a eu plusieurs génies qui ont émergé de la ville ! Dont Nie Li qui a tué le Démon des Abysses de l’autre fois. C’est probablement lui le génie n° 1 !”

“C’est vrai.”

Diverses familles avaient envoyés leur représentant à l’invitation du Gouverneur. Quant à la Famille Sacrée, le Patriarche lui-même participait. Du côté de l’Association des Alchimistes, ce fut Yang Xin qui fut envoyée en tant que représentante.

Famille Huyan

“Papa, ce genre de banquet va être chiant à mourir et tu veux quand-même que j’y aille quoi qu’il arrive ?” Un adorable voix choyée résonna ; elle suffisait à faire fondre les hommes qui l’entendaient. Celle qui parlait était Huyan Lanruo qui portait une robe en soie séduisante. Son poitrine ferme se tenait là fièrement ; sa robe blanche ne pouvait pas couvrir ce profond ravin. Ils tremblaient quand elle marchait… Son charme était simplement désastreux.

“Lanruo, je ne veux pas te tanner mais tu devrais être déjà mariée à ton âge et cependant, tu sembles mépriser tout le monde. Cette fois, le Jeune Maître du Manoir du Gouverneur est rentré ; il est beau garçon et a un excellent talent. La famille derrière lui est plus solide encore ! Il n’y a rien que tu pourrais mépriser ! Ne correspond-il pas à tes standards ?”

TDG Chapitre 122
TDG Chapitre 124

6 Commentaires

  1. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. psycho

    Merci 😉 VOUS !!!!!

    Répondre
  4. Zhexiel

    Merci pour ce chapitre!
    PS:Je béni les mécènes!

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com