BTTH Chapitre 102

BTTH Chapitre 101
BTTH Chapitre 103

J’ai fini ce chapitre à 3h40. Je bosse pour vous, dites donc ! X________X

Je remercie mes deux donateurs avec sincérité, ça me fait plaisir de voir que mes lecteurs apprécient également BTTH !

 

 

Chapitre 102 : Demander un congé

 

Xiao Yan regarda Maîtresse Ruo Ling qui le fixait avec un faux sourire aux lèvres et ne put que tendre les mains de chaque côté en feignant l’ignorance. Ensuite, il feignit un regard ferme et mauvais en direction de Xun Er qui se couvrait la bouche pour cacher son rire.

Maîtresse Ruo Ling  roula le parchemin en peau de chèvre dans ses mains et rit doucement : “Hehe, et c’est ainsi que ce termine les inscriptions du jour ; nous allons encore passer sept jours ici. Félicitations à tous les étudiants qui ont été reçu aujourd’hui, vous êtes à partir d’aujourd’hui des membres de l’Académie Jia Nan. J’espère que vous aurez tous fini votre préparation sous ces sept jours, après lesquels l’émissaire volant de l’Académie arrivera à Wu Tan et nous en repartirons en vol direct.”

Les visages de toutes les personnes sous la tente s’illuminèrent de joie à ces mots.

Xiao Yan regarda Ruo Ling qui souriait légèrement en avançant d’un pas et eut un sourire sec. “Maîtresse Ruo Ling, j’ai encore quelque chose d’autre à vous dire…”

Ruo Ling leva son beau visage adorable en répondant d’un ton taquin : “Oh? Xiao Yan, le petit génie, de quoi d’autre veux-tu discuter avec Maîtresse ?”

Ce surnom gênant poussa Xiao Yan à sourire d’un air embarrassé en secouant la tête. Il testa les eaux : “Hum… Je me demandais s’il était possible que je ne vous suive pas à l’Académie Jia Nan parce qu’il me reste encore quelque chose à faire. Maîtresse Ruo Ling, m’est-il possible de demander un congé ?”

“Demander un congé ?” Légèrement stupéfaite, elle fronça les sourcils avant de répondre doucement : “Selon les règles, à part les jours désignés… Les nouveaux étudiants n’ont pas de congés pendant l’année scolaire.”

“Mais c’est vraiment important.” Xiao Yan haussa les épaules et ajouta d’une voix solennelle : “Extrêmement important, au point que je n’ai d’autre choix que de partir.”

Le visage délicat de Xun Er, qui était juste à côté, s’assombrit un peu aux mots de Xiao Yan et elle commença à triturer ses cheveux de ses doigts. Elle pensait à la base que son voyage vers l’Académie Jia Nan serait excitant mais à présent, son enthousiasme s’était évanoui.

“Demander un congé ?” Xiao Yu elle aussi fut choquée par ces mots. Elle fixa Xiao Yan, incapable de donner un sens à la situation.

Quand Ruo Ling vit le visage solennel de Xiao Yan, ses sourcils se froncèrent derechef. Un peu plus tard, elle hocha gentiment la tête et dit doucement : “Soit. De combien de temps as-tu besoin ? Si ce n’est pas trop long, je pourrais t’aider avec l’autorité que je possède.”

Xiao Yan regarda les doux yeux de Ruo Ling et sentit son visage rougir Après un moment de silence, il répondit d’un air embarrassé :“Probablement… un an.”

Toute la tente plongea dans le silence à ces mots et un par un, les regards se tournèrent rapidement sur le jeune homme qui souriait, l’air gêné. Un an ? Tout le monde cru alors avoir mal entendu. Bien qu’ils aient déjà vu des gens demander un congé… demander un an de congé juste après s’être inscrit… C’était bien la première fois que ça arrivait depuis la fondation de l’Académie Jia Nan.

Xue Ni fixa Xiao Yan, perplexe, tout en posant une rapide salve de questions à Xiao Yu d’une voix stupéfaite : “Yu-er. Ce gars de ton clan… est trop autoritaire, pas vrai ? Un an ? Veut-il vraiment ne pas venir à l’Académie ?”

Xiao Yu rit amèrement en secouant la tête ; elle ne comprenait pas non plus où Xiao Yan voulait en venir.

“… Tu te moques de moi ?” Ruo Ling cligna ses longs cils sans savoir si elle devait rire ou pleurer à la demande de Xiao Yan. Un congé d’une année ? C’était presque un tiers du temps total passé à l’académie.

Xiao Yan secoua la tête d’un air impuissant et dit : “Je discute sérieusement de ce sujet avec Maîtresse.”

Ses sourcils froncés l’un contre l’autre, Ruo Ling regarda son visage et bien qu’elle y lut de l’impuissance, elle ne put trouver la moindre trace de plaisanterie. Elle soupira en secouant la tête avant de demander doucement : “Ce congé est trop long et je n’ai pas l’autorité de l’approuver. Tu devrais y renoncer.  Au vu de ton potentiel, tu obtiendras définitivement le meilleur type d’entraînement à l’Académie. Pourquoi perdre ton temps avec ce congé à la place ?”

Xiao Yan poussa un rire amer en entendant son conseil : “Une année est déjà l’estimation la plus prudente que je puisse vous donner du temps dont j’ai besoin”

Ruo Ling se massa son front propre et brillant de sa main libre ; comme elle s’y attendait, ce petit salopard lui avait déjà collé une migraine aussi pénible et causait des problèmes avant même d’être officiellement son élève. Il semblait qu’il avait le potentiel de devenir un étudiant casse-b*rnes.

“Le congé est trop long…” Elle soupira en secouant à nouveau la tête. Ses mots signifiaient déjà qu’elle allait refuser.

Xiao Yan se pinça les lèvres et dit d’une voix douce mais mesquine :“Si je ne peux pas prendre un congé d’un an, je crois que je vais rétracter mon inscription. Si j’en ai l’opportunité, l’année prochaine, je participerai à nouveau à l’inscription à l’Académie.”

“Retirer ton inscription ?” Les mots de Xiao Yan provoquèrent un trouble dans la tente. De son côté, Xiao Yu piétinait le sol d’inquiétude.

Ruo Ling, voyant que Xiao Yan menaçait de rétracter son inscription, changea légèrement sa douce expression. Elle haïssait l’idée de se défaire d’un étudiant talentueux qu’elle venait de recruter. Un moment plus tard, elle dit d’une voix douce, en fixant avec attention le jeune homme têtu : “Xiao Yan, peux-tu ne pas me rendre les choses difficiles ? Le congé que tu demandes est bien trop long.”

La combinaison de la douce voix de Ruo Ling avec une trace de supplique couplée à son doux visage touchait les hommes droits au cœur ; la plupart étaient quasi incapable de lui refuser quoi que ce soit. Beaucoup des étudiants dans la tente hochaient déjà involontairement la tête en l’entendant. Ce n’est qu’en regagnant leurs sens qu’ils rougirent d’embarras.

Le coeur de Xiao Yan se mit également à battre rapidement sous l’attaque de cette beauté délicate. Cependant, sa maîtrise de soi était bien plus forte que celle d’une personne normale. Il expira lentement et sous le regard de tous, il secoua la tête et dit sincèrement : “Maîtresse Ruo Ling, j’ai besoin de cette année de congé et rien ne peut le changer.”

Ruo Ling observa le jeune homme qui lui avait répondu avec une résolution absolue et eut à nouveau la migraine. Sa main libre alla à nouveau masser son front propre et lumineux. Un moment plus tard, enfin un peu enragée par l’obstination de Xiao Yan, elle réagit soudainement en grinçant des dents, marcha rapidement jusqu’à s’arrêter devant Xiao Yan et dit rageusement devant son visage : “Petit salopard, pourquoi ne peux tu pas prendre en compte mes sentiments ? Qu’est ce que ça va t’apporter de prendre un aussi long congé ?”

“Ehhh……” Le visage des gens présents fut ampli de stupéfaction en voyant Ruo Ling enragée de façon inattendue par Xiao Yan. Ils ne purent que secouer la tête d’un air impuissant.

“Cet enfoiré pourrait faire revenir un mort à la vie en l’enrageant ; ce n’est vraiment pas de chance pour Maîtresse.” Xiao Yu se souvint de toutes les fois où Xiao Yan la rendit dingue jusqu’à ce qu’elle piétine le sol de rage. En tant que camarade victime, elle sympathisait avec elle.

Xiao Yan ne put que rire d’un ton emprunté en regardant Ruo Ling devant lui avec son visage déformé par la colère. Il avait sans aucun doute possible une technique provoquant la colère pour réussir à faire perdre son contrôle à une enseignante aussi douce. Et pourtant, il ferait tout pour obtenir ce congé…

Xiao Yan, respirant l’odeur fleurie du corps de Ruo Ling tout en jetant stoïquement des regards à sa silhouette ample et exquise, étouffa de force l’excitation qu’il éprouvait. Il dit, le regard inébranlable : “Maîtresse, j’ai mes propres difficultés, approuvez ma requête s’il vous plaît ou… je ne pourrais que rétracter mon inscription.”

Ruo Ling avait traversé beaucoup d’épreuves pour trouver ce qui pouvait être évalué comme un étudiant de niveau démon, comment pouvait-elle le laisser partir si facilement. Ses yeux en amande s’écarquillèrent immédiatement tandis qu’elle cria : “Tu oses !”

Xiao Yan haussa les épaules, refusant de commenter.

Ruo Ling, en regardant l’attitude ‘rien à fiche’ de Xiao Yan, réalisa qu’elle avait plus ou moins perdu sa maîtrise de soi et son beau visage rougit légèrement tandis qu’elle recula d’un pas. Un long long silence plus tard, ses beaux yeux s’inclinèrent légèrement tandis qu’elle dit d’une voix morne : “Prévois-tu vraiment de demander ce congé d’un an quoi qu’il arrive ?”

Le comportement soudainement calme de Ruo Ling serra légèrement le coeur de Xiao Yan qui lui rendit son regard et y trouva une pointe de danger.

L’expression de Ruo Ling donna à Xiao Yu et à ceux qui la côtoyaient depuis un an d’avoir un pressentiment. Maîtresse Ruo Ling, dans ces occasions, était sans aucun doute dans un état dangereux.

Bien qu’il ait déjà senti ces signes de dangers, Xiao Yan à ce moment là ne pouvait plus que se préparer à encaisser ce qui allait lui tomber dessus, que ce soit une montagne de poignards ou une mer de flamme. Il avala sa salive, eut un sourire sec et hocha la tête.

Voyant cela, Ruo Ling soupira lentement.

Ses doigts fins peignèrent ses cheveux noirs tandis qu’elle hochait vivement la tête ; elle dit froidement : “Bien, dans ce cas, demander congé n’est pas impossible.”

A ces mots, Xiao Yan ne se sentit pas le moins du monde excité ; il savait qu’il y avait un  truc.

Les sourcils de Ruo Ling formèrent un arc de surprise en voyant Xiao Yan calme et posé. Il était évident que la maîtrise de soi dont il faisait preuve avait largement dépassé ses attentes.

Elle le fixa léthargiquement avant de lui adresser un tendre sourire mais sa douce voix fit que les autres prirent Xiao Yan en pitié.

“Si tu peux survivre 20 rounds avec moi, je réglerai les problèmes qui viendront avec ton congé !”

Xue Ni et les autres soupirèrent à la place de Xiao Yan en entendant cela. Peu après, elles regardèrent avec sympathie Xiao Yu qui essayait vraiment de se forcer à sourire et la consolèrent : “Yu-er, ne sois pas trop triste.”

“Ce bâtard arrogant.” Xiao Yu serra les dents et piétina férocement le sol. Seulement, dans son regard, on lisait une pointe d’inquiétude.

Ruo Ling dit tendrement en souriant et en regardant Xiao Yan : “Et maintenant ? Tu veux toujours prendre congé ?”

Les lèvres de Xiao Yan s’écartèrent tandis qu’il se gratta la tête. Une pointe de ridicule était visible dans ses yeux noirs comme nuit. Il sembla marmonner dans sa barbe un long moment avant de fermement hocher la tête sous le regard de tous.

“Bien sûr !”

Le sourire sur le visage de Ruo Ling devint, à cette réponse, encore plus beau et déchirant mais aussi… plus dangereux.

BTTH Chapitre 101
BTTH Chapitre 103

13 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Cece2000

    Merci

    Répondre
  3. Miss Tiger

    Mille merci, je ne me lasserai pas de ce light novel, merci pour ce chapitre et bonne continuation!

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Linweth

    Le rythme est vraiment lent et il répète des milliards de fois la même chose… Le rythme a vraiment ralenti depuis quelque temps la. C’est vraiment dommage.
    Sinon merci pour ce chapitre.

    Répondre
  8. hamatora

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  9. psycho

    hohoho sa va devenir chau Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. Newkan

    Maîtresse ,je Paris sur xiao yan XD

    Répondre
  11. Conan

    merci pour le chapitre! Xiao Yan va mettre une fessée à la belle professeur!!

    Répondre
  12. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  13. Steallet

    Merci pour tous les chapitres, je viens de tout rattraper ;/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com