BTTH Chapitre 103

BTTH Chapitre 102
BTTH Chapitre 104 1ère partie

Bonjour à tous ! Ca fait plaisir de vous retrouver ! :3 Mes vacances se sont très bien passées si ce n’est que je vous écris de l’hôpital car je me suis fait renversé par une voiture ^^ » Rassurez-vous, rien de grave mais je souffre du dos comme pas permis. Je vais donc reprendre un rythme plus ou moins normal si ce n’est que je ne ferai, tant que je serai en convalescence, qu’un DNC par semaine (le dimanche) et tenterai tant bien que mal de rattraper les chapitres bonus que je dois à mes généreux mécènes que je souhaite chaleureusement remercier.

Si pour une raison ou une autre, je ne suis pas capable de poster un chapitre, je vous préviendrai. En attendant, bonne lecture !

 

 

Chapitre 103 – Premier combat contre une Da Dou Shi

Tout le monde lança un regard « respectueux » à Xiao Yan en l’entendant accepter la condition imposée par Ruo Ling.

Bien qu’il soit extrêmement talentueux, l’énorme différence entre elle et lui était très difficile à combler ; la différence entre un Dou Zhe et une Da Dou Shi n’était pas quelque chose que le talent seul pouvait combler.

Xiao Yu fut également stupéfaite par la réponse de Xiao Yan. Elle soupira d’un air impuissant un moment plus tard ; il semblait que ce type ne reculerait pas tant qu’il ne se prendrait pas un mur.

“C’est un peu petit ici, sortons donc à l’extérieur.”

Ruo Ling sourit à Xiao Yan et les emmena hors de la tête. En un clin d’oeil, sa silhouette ample et exquise révéla un charme adulte attirant.

Xiao Yan se frotta le nez, opina du chef et suivit. Après un bref moment d’hésitation, tout le monde sous la tente se précipita à l’extérieur également.

Le soleil se couchait déjà et sa lumière rouge pâle couvrait la place d’un voile rouge. Les pierres et le sol refroidissaient enfin après avoir cuits au soleil toute la journée. En se tenant au milieu de la place, on pouvait occasionnellement entrapercevoir  une foule bien plus réduite à l’extérieur.

Un vent frais et froid souffla au milieu de la place, rafraîchissant agréablement Xiao Yu et les autres qui venaient de sortir de la tente.

Xiao Yan vint se tenir au milieu du terrain sous le regard de tous et se tint à l’opposé de Ruo Ling en souriant. Il dit d’une voix sèche : “J’espère que Maîtresse sera clémente à mon égard.”

Les lèvres de cette dernière formèrent un doux sourire à ces mots. Elle leva lentement sa main blanche ; l’anneau de stockage vert à son doigt brilla et un long fouet bleu apparut

Le fouet était bleu nuit sur toute sa longueur et au bout de celui-ci oscillait une grande quantité d’énergie. La garde du fouet était sculptée après attention d’une tête de serpent dans la bouche duquel se trouvait une pierre magique incrustée, aussi grosse que le poing d’un bébé. Le long du fouet se trouvaient des inscriptions en symboles de Dou Qi qui émettaient une légère lueur

N’importe qui pouvait voir, rien qu’en regardant le moulage du grand fouet, que l’objet entre les mains de Maîtresse Ruo Ling était une arme au noyau magique qui avait été méticuleusement créé. Il était évident grâce à la douce aura de l’arme qu’elle était du même attribut que son propriétaire. La force de cette dernière, en utilisant cette arme, serait améliorée d’au moins un ou deux niveaux.

Ruo Ling montrait par ses actions à Xiao Yan et son sourire sec qu’il n’avait aucune chance de tirer un an de congé d’elle.

Il ne put que secouer la tête avec un petit sourire en coin devant la magnifique femme et son long fouet qui se dressaient devant lui.

“Eh, choisis donc une arme à utiliser.”

Luo Ring agita la main et retira une épée en acier de son anneau de stockage. Elle fit une légère chiquenaude du doigt et l’épée se transforma en une ombre noire qui volait à toute vitesse vers Xiao Yan.

Celui ne bougea pas tandis qu’il fixait l’épée métallique voler dans sa direction à une vitesse terrifiante, la laissant ainsi se précipiter à sa rencontre.

Quand l’épée ne fut plus qu’à 50cm de Xiao Yan, elle s’arrêta soudainement et tomba, se plantant dans la fissure d’un rocher noir.

Il haussa les épaules et se saisit de l’épée avant de faire une coupe oblique sans crier gare. Il n’avait jamais appris de techniques de Dou d’épées et était peu familier avec cette arme.

Ruo Ling leva un sourcil noir devant le calme de Xiao Yan et ses beaux yeux étaient plein de louanges. Avec une telle force mentale à un si jeune âge en plus de son talent naturel, elle eut l’intuition que cette personne allait probablement devenir très, très forte…

Le long fouet de Ruo Ling frappa le sol devant Xiao Yan et l’énergie de l’eau qu’il contenait laissa immédiatement quelques gouttes d’eau sur le sol rocheux. Elle leva lentement la tête et demanda avec un sourire :

“Et si nous commencions, hm ?.”

Xiao Yan hocha lentement la tête, son expression devenant de plus en plus sérieuse. C’était son premier combat contre une Da Dou Shi et bien qu’il ait l’aide secrète de Yao Lao, il ressentait une certaine pression à faire face à une personne aussi forte.

Xiao Yu ne put s’empêcher de serrer anxieusement le poing en regardant l’endroit où le combat allait se dérouler. Son inquiétude était difficile à dissimuler.

Luo Bu, qui avait vu l’inquiétude dans le comportement de Xiao Yu, fut submergé par la jalousie, bien qu’il se soit contenu jusque là devant le talent de Xiao Yan, et le ridiculisa à nouveau : “Ha, quel type présomptueux à oser affronter Maîtresse Ruo Ling, une Da Dou Shi 5 étoiles, sur la base de son petit talent ! Quelle arrogance !”

A ces mots, Xiao Yu qui était jusque là inquiète redressa ses sourcils, se retourna rageusement et demanda : “Qu’est-ce que tu as dit ?”

“Je ne dis que la vérité.”

La colère de Xiao Yu ne fit qu’affermir la jalousie de Luo Bu.

“De quel droit te permets-tu de le critiquer ? Oserais-tu, toi, te battre avec une Da Dou Shi ? Tout ce que tu sais faire, c’est de montrer ton sourire hypocrite à la ronde mais quand tu rencontres des difficultés, tu es le premier à te cacher. Les hypocrites me dégoûtent ; même si je devais mourir, je ne t’aimerais jamais.”

Xiao Yu dit froidement tout ça, une expression glaciale sur le visage. Sa réponse dédaigneuse et impitoyable stupéfia les gens alentours qui, bien que la connaissant depuis longtemps, ne l’avaient jamais entendu parler de cette façon.

Le visage de Luo Bu alterna un moment entre le blanc et le noir avant qu’il ne tourne ses yeux tressaillants sur le jeune homme qui se tenait sur le champ de bataille. Une haine venimeuse brilla dans son regard.

Les sarcasmes et le ton glacé de ces échanges n’affecta pas l’atmosphère du champ de bataille. Xiao Yan fixait intensément Ruo Ling, son corps frissonnant légèrement à répétition. Il savait qu’une attaque d’une Da Dou Shi dépasserait grandement la vitesse, la force et l’expérience que ses adversaires habituels avaient. Par conséquent, il ne pouvait que concentrer toute son attention sur son adversaire et observer le moindre de ses mouvements pour prédire la prochaine attaque.

Maîtresse Luo Ring eut un léger sourire en voyant l’état de préparation dans lequel Xiao Yan se trouvait et elle agita la main. Tel un serpent quittant son trou, le long fouet laissa une légère ligne bleue dans les airs avant de s’abattre droit sur le jeune homme.

De l’humidité fut ajouté dans l’air frais, suivant le passage du fouet.

Xiao Yan plissa les yeux en voyant que le fouet avait déjà traversé une dizaine de mètres et il expira un souffle. Au moment où sa tête allait être frappée, il décala légèrement son corps sur la gauche.

Le long fouet, accompagné de son claquement, vinrent s’abattre le long des vêtements de Xiao Yan avant d’enfin atterir sur le sol rocheux. Une énorme tâche d’eau apparut rapidement sur le sol.

L’expression de Xiao Yan était imposante après avoir esquivé l’attaque de Ruo Ling et il bondit d’un coup, compressant son corps avant de le propulser vers l’enseignante comme une flèche quittant l’arc.

Les dix petits mètres les séparant furent franchis en un clin d’oeil ; cependant, au moment où Xiao Yan allait être à portée d’attaque, il sentit une grande force charger dans son dos.

Son expression changea et il se jeta face contre terre. Une ombre bleutée plana juste au-dessus de sa nuque avant de continuer horizontalement.

Allongé, Xiao Yan frappa férocement le sol et une force jaune sans forme frappa lourdement le sol. La force antagoniste propulsa immédiatement son corps dans les airs.

Là, Xiao Yan fit rapidement pivoter son corps. L’épée de métal dans sa main emprunta la force du momentum et il la lança vers Ruo Ling.

L’épée lacéra l’air et sa silhouette noire contenait une force acérée semblable à la foudre.

Cette dernière fixa indifféremment l’épée qui déchirait les airs ; d’un léger mouvement de la main, elle fit revenir vers elle le fouet bleu qui s’enchevêtra de façon mystique dans les airs et forma un mur bleu.

“Ding !” Un son d’entrechoquement métallique résonna quand l’épée de métal et le mur bleu entrèrent en contact. Le choc violent réduisit l’épée en pièces.

Luo Ring leva son petit menton en voyant l’arme se briser en plus de dix morceaux et, alors qu’elle allait lancer son attaque, son expression changea.

Les morceau de l’épée furent soudainement saisis par une force sans forme qui les ramena à Xiao Yan.

Les petits morceaux de métal déchirèrent les airs et se précipitèrent vers lui. Le sifflement acéré du vent était bien plus fort que lorsque l’épée fut lancée plus tôt.

Quand ils eurent parcourus la moitié du chemin, une fore répulsive féroce jaillit de la paume de Xiao Yan et quand celui-ci donna un coup de sa paume, même la poussière au sol fut projetée dans les airs.

“Xiu xiu xiu!”

“Ce petit gars est vraiment compétent.” Maîtresse Luo Ring laissa échapper un compliment surpris en voyant que Xiao Yan se servait de sa force de Dou Zhe pour attirer et repousser des objets dans l’espace, ce qui nécessitait normalement la puissance d’un Da Dou Shi. Sa main libre forma rapidement une paume devant elle ; le Dou Qi en elle suivit les méridiens déterminés et se mit à circuler rapidement.

“Miroir d’Eau Affaiblissant !”

Un énorme morceau de Dou Qi bleu pâle s’échappa de la paume de Ruo Ling suite à son cri et forma un miroir rond d’eau bleue devant elle.

Le “Miroir d’Eau Affaiblissant” était une technique de Dou défensive qui ne pouvait être maîtrisée que par des personnes pratiquants un Dou Qi de type eau. Ce n’était pas une technique de haut niveau, juste de Huang Supérieur mais cela dit, c’était très pratique. De nombreuses personnes puissantes sur le Continent Dou Qi, connaissant bien le Dou Qi de type eau, pouvaient se servir du leur pour créer cet étrange miroir d’eau qui avait la capacité de réduire la puissance d’une attaque.

Ce miroir était épais d’un demi-mètre et émettait à la fois une lueur bleue et la lueur rouge du soleil couchant.

“Puff, puff…” La dizaine de morceaux de métal qui déchiraient les airs entrèrent en contact avec le miroir et le pénétrèrent instantanément. Cependant, une fois dedans, la force derrière chaque morceau fut éliminée par le torrent d’eau.

“Clonk…“ Sans force, les morceaux tombèrent mollement sur le sol de pierre dans un « clang » désespéré en quittant le miroir d’eau.

BTTH Chapitre 102
BTTH Chapitre 104 1ère partie

18 Commentaires

  1. tiseb

    Repose toi bien

    Répondre
  2. Minelix

    Bonne convalescence

    Répondre
  3. jayledingue

    merci pour le chapitre
    et bon rétablissement

    Répondre
  4. shyvan

    t’es pas chanceux dis donc ! 🙁 Mrc pour le chap 😀

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre en espérant que tu guérisse vite

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre, c’est bon de te revoir, tu nous as manqué! Repose toi bien surtout et bon rétablissement!

    Répondre
  8. Luffy99

    Bon rétablissement et merci pour ce chapitre ^^

    Répondre
  9. marethyu

    Bon rétablissement

    Répondre
  10. Myrddin

    Bon rétablissement et merci pour le chapitre

    Répondre
  11. elfouxX

    bonne chance ^^

    Répondre
  12. Newkan

    Gueris vite j’espere aue sa ne t arrivera plus

    Répondre
  13. korojii

    Merci pour le chapitre ! J’ai eu l’occasion de relire BTTH en entier, pour rafraichir un peut la mémoire 😉

    Je te souhaite un bon rétablissement, un bon retour après ses vacances mérité et un peut mouvementé.

    Bon courage pour la suite !

    Répondre
  14. Alixine24

    Bon courage

    Répondre
  15. Daliyad

    bonne convalescence repose toi bien
    et bon retour après ses vacances bien mérité malgré ce petit incident
    bon courage pour la suite

    Répondre
  16. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  17. Sinrok

    Bonjour,

    JE n’ai pas encore commencé la lecture de cette histoire, mais juste pour dire merci pour les traduction et bonne convalescence.

    Répondre
  18. Claudfranc

    Bon rétablissement!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com