BTTH Chapitre 104 2ème partie

BTTH Chapitre 104 1ère partie
BTTH Chapitre 105

Bonsoir à tous !  Je suis désolé pour la qualité du chapitre, je suis sur le chemin du retour et j’ai du travailler à partir de mon téléphone portable ! Bonne lecture néanmoins !



Ruo Ling sourit en regardant l’endroit couvert d’un rideau d’eau qui dissimulait tout à la vue de tous. Au vu de la force qu’elle avait utilisée dans cette attaque, Xiao Yan débat avoir été tout juste assommé.

Ruo Ling pencha la tête sur le côté et dit à Xiao Yu : “Yu’er, porte le s’il te plaît. Il n’est pas sain de rester trempé un long mom-… ” Cependant, son expression changea abruptement avant qu’elle ne puisse finir sa phrase. Elle tourna lentement la tête et fixa intensément le terrain couvert d’eau de ses beaux yeux. Un léger brouillard montait sur la petite place. On entendit de légers pas en parvenir tandis que la silhouette d’un jeune homme en émergea lentement. Il s’arrête finalement au milieu de la place et observa l’expression médusée de Ruo Ling. Le jeune homme se frotta la tête et rit : “Maîtresse Ruo Ling, he suis désolée. Il semblerait que vous ne puissiez éviter ce congé d’un an…”

Tout le monde fut grandement choqué en voyant le visage souriant du jeune homme qui se tenait dans le brouillard.

La stupéfaction sur le visage de Ruo Ling se rétracta lentement tandis qu’elle regardait les vêtements de Xiao Yan qui n’étaient même pas mouillés bien qu’il se soit tenu sous le rideau d’eau. Elle dit gentiment après avoir observé le jeune homme une fois de plus : “Tu sembles être capable, petit garçon. On dirait que je t’ai sous-estimé. ”

“Ha Ha, c’est un coup de chance. Si Maîtresse Ruo Ling avait utilisé toute sa force, je n’aurais pas été capable de tenir trois rounds.” dit Xiao Yan en secouant la tête.

A cette réplique, Ruo Ling jeta un regard dédaigneux à Xiao Yan et dit d’un ton agacé : “Comment pourrais je continuer de vivre à l’Académie si j’utilisais toute ma force contre un nouvel étudiant, un Dou Zhe 4 étoiles
? ”

“Puisque tu as rempli la condition que je t’avais imposé, je vais t’accorder ton année de congé, uh…” dit-elle d’un air impuissant en secouant la tête. Il était clair qu’elle rechignait à le laisser partir malgré tout.

“Ha ha. Merci sincèrement pour votre aide, Maîtresse Ruo Ling. » Xiao Yan poussa un soupir de soulagement en son fort intérieur en l’entendent donner son approbation et la joie avait envahit son visage.

Ruo Ling sourit amèrement en le voyant aussi excité : “Eh, les autres souhaitent anxieusement passer davantage de temps à l’académie mais toi petit monstre, veut prendre un congé aussi long ? Tu sais vraiment comment provoquer des migraines chez les gens. Je vais être occupée un moment à l’académie, à m’occuper du problème de ton absence.”

Xiao Yan sourit d’un air embarrassé mais reste silencieux. Il ne voulait rien dire de superflu à ce sujet.

Voyanr quil n’avait aucune intention de s’expliquer, Ruo Ling secoua la tête d’un air impuissant, rangea son fouet et dit : “Très bien, arrêtons la le recrutement d’aujourd’hui. Nous resterons sept jours encore dans cette ville à poursuivre le recrutement. »

Xiao Yan hocha la tête. Le poids qui comprimait son cœur, à ce moment, avait complètement disparu. A présent que les affaire à Wu Tan étaient réglées, il allait juste avoir besoin de deux à trois jours de préparation avant de partir s’entraîner avec Yao Lao en toute sérénité.

Voyant que Ruo Ling s’apprêtait à partir, Xiao Yu courut a elle, lui saisit la main et dit en souriant : “Maîtresse, pourquoi ne pas passer le temps de votre séjour à Wu Tan dans le Clan Xiao ? »

“Aller au Clan Xiao ?’

Légèrement stupéfaite, Ruo Ling fronca les sourcils et dit avec hésitation : “L’académie Jia Nan a déjà une zone de réception dans cette ville. Ne dérangerions nous pas en allant à la redis en ce du Clan ?”

“Haha. Ce n’est pas un problème. C’est notre honneur que de pouvoir inviter un enseignant de l’académie Jia Nan. Je pense que tout le monde au clan sera honoré de recevoir Maîtresse Ruo Ling.” dit Xiao Yan en faisant un pas en avant.

En tant qu académie de renom, l’académie Jia Nan a une énorme influence sur le Continent Jia Ma. En termes de force et de capacité, même la Salle des Ventes Miteer est loin derrière l’académie.

Cette dite académie avait adopté une attitude condescendante envers les petites forces localds composant Wu Tan et à cause de cette attitude, elle n’avait eu, pendant les périodes de recrutement, que bien peu de rapports avec elles, alors accepter une invitation à séjourner dans un clan…

Sous ces circonstances, les diverses forces dans la ville connaissaient leurs limites et comprenaient la différence les séparant. Est-ce que le faible est en droit d’attendre de la politesse de la part du puissant ?

Avec un tel état d’esprit, aucune des diverses forces de Wu Tan n’était assez folle pour voir ses bonnes intentions snobées. Voilà pourquoi elles avaient toutes eu une attitude respectueuse et distante face au groupe de recrutement de l’académie. Elles n’osaient ni l’offenser, ni se comporter de façon éhontée et de tenter d’établir une relation avec ce groupe de crainte d’être la risée de tous.

Xiao Yan, après avoir passé dix ans à Wu Tan, comprenait bien quelle sorte d’existence distante était le groupe de recrutement de l’académie Jia Nantes. S’il parvenait a faire séjourner Ruo Ling dans la demeure du Clan Ciao, il pourrait augmenter de façon significative leur influence à Wu Tan, au point qu’ils ne soient pas plus faibles que la Salle des Ventes Miteer.

Au vu du statut particulier de Maîtresse Ruo Ling, si elle venait à exprimer une impression favorable envers une force quelconque, celle-ci obtiendrait un flux ininterrompu de visiteurs le lendemain, aussi petite cette force soit-elle.

Il était peut-être un peu exagéré de dire cela mais au bout du compte, Ruo Ling détenait le pouvoir de décider qui pouvait ou non entrer ou non dans l’académie. Les parents anxieux d’y faire entrer leurs enfants ne rateraient l’opportunité d’y parvenir pour rien au monde.

Voilà pourquoi, au cas où Ruo Ling séjournerait dans le Clan Xiao, toutes les forces de Wu Tan se montreraient plus aimables envers lui. Que Ruo Ling favorise le Clan Xiao serait terminer en beauté tout les problèmes causés par leur rapide expansion suite aux énormes profits engendrés par les ventes de médecine.

Le simple fait qu’ils résident dans le Clan Xiao quelques jours leur donnerait de nombreux avantages. Pas étonnant, dès lors, que Xiao Yan le recommande.

Ruo Ling écouta l’invitation de Xiao Yu les lèvres pincées. Elle savait d’expérience quel genre d’influence son statut avait à Wu Tan. Normalement, les professeurs des années précédentes auraient ignoré toute invitation des forces en présence dans la ville.

Cependant, Ruo Ling avait du mal à rejeter l’invitation directe de Xiao Yan.elle ne pouvait pas ignorer aussi facilement les paroles de celui qui était connu comme étant l’étudiant au potentiel le plus monstrueux que l’académie ait vu depuis des centaines d’années.

Elle aurait bien du mal à trouver un élève aussi prometteur si ce petit gars décidait de s’enfuir, énervé.

Ruo Lin pressa ses sourcils l’un contre l’autre et marmonna toute seule un moment avant d’enfin hocher la tête et de dire en souriant : “D’accord, je vais être aux bon soin du Clan Xiao ces prochains jours.”

Xiao Yu, voyant sa maîtresse opiner du chef, leva immédiatement un visage souriant et serra contre elle sa taille souple et douce.

Tapotant la tête de Xiao Yu comme une mère poule, Ruo Ling pencha la tête vers Luo Bu et ordonna : “Luo Bu, tu devrais retourner avec Ge La et les autres à la zone d’accueil. Nous reprendrons ici demain. Attention, ne causez pas de problèmes !”

“Um.”

Luo Bu hocha la tête d’un ait revêche, le regard posé sur le groupe de Gilles qui riaient adorablement et se chamaillent joyeusement en s’éloignant de plus en plus. Il ne put que secouer la tête d’un air impuissant : sans invitations de Xiao Yu, aucun d’entre eux n’osaient les suivre de force. Du coup, le groupe d’étudiants ne put que tout ranger, le cœur gros, sans la compagnie des demoiselles, avant de quitter mollement la place.

BTTH Chapitre 104 1ère partie
BTTH Chapitre 105

11 Commentaires

  1. luffy99

    Allez étant bon prince je pardonne ton correcteur automatique (surtout qu’il me fait ***** assez souvent xD ) merci pour cette super fin de chapitre ^^

    Répondre
  2. Reegunners

    Super chapitre !!!

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. hamatora

    merci pour ce chapitre 🙂

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci et c’est plus lisible que certain que j’ai lue autre part donc aucun soucis

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour cette fin de chapitre!!!!

    Répondre
  7. Daliyad

    grosse déception je m’attendais a un gros combat pas grave il reste sympa Mercie

    Répondre
  8. Blackwars

    Merci^^ cool de savoir que tu n’es plus à l’hopital

    Répondre
  9. Ouaipouaip

    Wu Dong Qian Kun est un novel qui se prête bien au thème de se site il y a actuellement plus de 300 chapitre anglais traduit par la team YellowLaw Translation au cas ou si par la suite vous voulez augmenté les novels disponible sur le site 🙂

    Répondre
  10. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. Lainkonifer

    « comprenait bien quelle sorte d’existence distante était le groupe de recrutement de l’académie Jia Nantes. » Il y a pas un peu une erreur ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com