DNC Chapitre 22

DNC Chapitre 21
DNC Chapitre 23

Salut à tous ! Désolé pour le retard, j’étais dans la seconde partie du déménagement :p Je me suis claqué le dos hier et ai donc abandonné l’idée de sortir le chapitre dans la soirée mais à présent que j’ai mon bureau, je suis reparti comme en quarante !

Bon, j’ai encore le BTTH à faire et près de 5 cartons de livres à sortir mais… C’est déjà !

Chu Yang n’attend que vous !

 

 

Chapitre 22 – Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace

 

Les jeunes derrière Qu Ping éclatèrent de rire quand il posa sa question. Tout le monde savait que top dix du classement était tenu par les Neuf Pics. Le plus vieux disciple du Jardin des Bambous Violets, Shi Qianshan, n’arrivait qu’en treizième position et les deux places au-dessus de la sienne étaient également tenues par des disciples des Pics.

C’est comme si ce fameux classement avait été inversé. Chu Yang et Tan Tan, des disciples ordinaires, étaient à présent confrontés à Qu Ping, une des disciples du  top 20. Il y avait une différent de près de 700 places entre eux… C’était en effet comme si un chat allait lécher la truffe d’un tigre… Ils flirtaient avec la mort !

Chu Yang rit tout simplement d’un rire très ordinaire mais absolument glacial. On était alors en été et il faisait chaud ; cependant, son rire était comme une bise glacée, soufflant des sommets enneigés des montagnes, glaçant tout le monde jusqu’aux os.

Le regard de Chu Yang se fit également glacial tandis qu’il parla lentement : “Ce n’est pas à des types comme vous de profaner l’honneur du Jardin des Bambous Violets. Qu Ping, aujourd’hui, tu vas m’aider à établir ma réputation !”

Tôt ou tard, je vais devoir écraser des gens pour devenir le meilleur disciple ! Dans ce cas, commençons dès aujourd’hui !

Aujourd’hui va avoir lieu la première bataille dans ma lutte pour les sommets de la Secte Au-Delà des Cieux !

Moi, Chu Yang, dans ma vie passé et jusqu’à aujourd’hui, me suis toujours tenu face au vent ou au sommet des vagues ; j’ai toujours été prêt à relever les défis des autres combattants. Bien que je sois dernier au plus bas niveau après ma résurrection, j’ai encore avec moi mon courage et ma dignité. On ne peut pas éviter le vent froid quand on se tient haut.

Un disciple martial de troisième rang avec une culture pauvre voulant se battre contre un Guerrier Martial de second rang ? Pour établir sa réputation ? Pas besoin d’y réfléchir à deux fois, c’était une sacrée blague. Les mecs derrière Qu Ping rire immédiatement en fixant Chu Yang, comme s’ils regardaient un abruti fini.

“Quelle connerie, tu veux établir ta réputation en te servant de Frère Aîné Martial comme tremplin ? Tu es fiévreux (NdT délirant) ou quoi ?”

“Cet abruti est complètement cinglé…”

“Frère Junior Martial Qu, dans ce cas, pourquoi ne pas prendre part à un match avec Chu Yang ?” Le chef du groupe n’était pas pressé d’agir par lui-même. Liu Yunyan fixa Chu Yang et dit lentement : “Ne sous-estime pas ton adversaire.”

Sa culture était supérieure à celle de Qu Ping et ses sens plus aiguisés. Quand Chu Yang est intervenu au début, il parlait si tranquillement qu’il n’avait rien senti venant de lui. Cependant, son aura avait à présent complètement changé et il ressentait une énorme pression et la température baisser.

Liu Yunyan prenait Chu Yang de haut tout à l’heure mais à présent, il se sentait comme un flocon de neige au soleil, sur le point de se faire vaporiser à tout moment, sans laisser de trace. Il eut peur, à ce moment, en voyant son regard acéré. Quand il donna son avertissement, « ne sous-estime pas ton adversaire », tout les rires cessèrent subitement.

Cela prouvait que dans ce match entre Qu Ping et Chu Yang, Liu Yunyan n’était pas trop optimiste sur les chances de son camarade ! Liu Yunyan était une figure proéminente du top 10. Bien qu’il en soit le dernier, sa force n’était pas ordinaire, étant un Guerrier Martial de quatrième rang. Une personne telle que lui serait naturellement capable de voir ce qui est important ou non !

Bien que Qu Ping ne soit qu’un Guerrier Martial de second rang, la différence entre lui et un Disciple Martial de troisième rang comme Chu Yang était la même qu’entre la terre et les cieux !

Guerrier Martial contre Disciple Martial, clairement un match entre un génie et un abruti…

Y’avait-il une raison de s »inquiéter à propos de ce combat.

Chu Yang sourit calmement. Il fit un pas en avant et dit : “Qu Ping, commence donc.”

Dans un rugissement bruyant,  Qu Ping vola soudainement en avant. Ses mouvements étaient agiles comme ceux d’un léopard en chasse. Ne voyant pas Chu Yang dégainer son arme, il fit naturellement de même.

Chu Yang se prépara à bouger quand ses yeux brillèrent soudainement. Il se sentit alors tout d’un coup observé, comme si le moindre de ses mouvements était scruté depuis les ténèbres.

Il put sentir ça grâce à son sens spirituel supérieur qu’il avait cultivé pendant sa vie passée. Ce sens lui avait permis de se tirer de dangers mortels un nombre incalculable de fois et à ce moment là, il s’était soudainement activé.

Cette fois, cela étant, il ne sentit aucune aura meurtrière venir des gens cachés dans les ombres. Il semblait qu’ils n’aient aucune mauvaise intention…

Chu Yang put, en parti, deviner l’identité de ces personnes. Il pensa : si les dieux m’ont donné une aussi bonne opportunité, laissez moi vous donner un peu d’excitation et de peur

Il n’avait pas besoin de jeter un œil alentour et son expression ne changea pas. Il prit simplement des mesures pour contrer l’assaut de Qu Ping.

Ses actions étaient clairement tout à fait ordinaires mais aux yeux des spectateurs, elles avaient quelque chose d’insondable. Le haut du corps de Chu Yang resta immobile mais donnait l’impression qu’il se précipitait en avant. Qu Ping, de son côté, s’aperçut que même s’il avançait, il n’arrivait pas à frôler les vêtements de ce dernier.

Il était clair, aux yeux de toutes les personnes présentes, que Chu Yang avançait de façon offensive en avant mais en fait, il reculait ! (NdT: CRAIGNEZ LA PUISSANCE DU MOONWALK ULTIME §§§)

Au premier regard, sa posture semblait offensive mais en fait, il esquivait !

La partie inférieure de son corps, ses jambes, gardèrent une position donnant l’impression qu’il allait en avant très rapidement avec des mouvements très flexibles… (NdT Chu Yang est Mickael Jackson. TELLEMENT CLASSE §§)

Ce phénomène grotesque renversait la perception de tout les spectateurs.

Dans la forêt de bambous, Meng Chaoran devint soudain bouche-bée. Il fut sur le point de crier à voix haute quand il se ressaisit et ferma la bouche si rapidement que ses dents s’entrechoquèrent dans un grand ‘clack’. Il eut mal aux deux joues…

Il n’était pas encore calme ; ses yeux étaient comme deux soucoupe tandis qu’il fixa la cour. Son regard était empli de terreur en était témoin des mouvements fluides de son disciple, qui était similaire à l’eau courante d’un ruisseau et de nuages flottants.

Au même moment dans une autre partie de la forêt, deux autres bruits résonnèrent également. Ces bruits se répercutèrent comme si l’atmosphère autour d’eux devenait vide.

Les esquives de Chu Yang les avaient tant choqué qu’ils étaient comme frappés par la foudre.

Ils suivirent ses déplacements sans cligner des yeux, le regard plein d’excitation et de joie !

La neige s’amoncelle dans les nuages,

Stupéfiant les cieux,

Comme si elle avançait, comme si elle reculait,

Comme si elle était là, comme si elle avait disparu !

Cette technique était familière de tout les membres de la Secte. C’était la Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace de cette dernière ! Les disciples de chaque génération l’avaient pratiqué ; tout le monde la connaissait. Même les domestiques les plus insignifiants pouvaient en faire quelques pas.

Cependant, personne n’avait pu atteindre l’efficacité que Chu Yang démontrait à ce moment.

La Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace avait été créée par le Fondateur de la Secte Au-Delà des Cieux. Cette année là, ce patriarche était allé au sommet d’une montagne se relaxer et se baigner sous le soleil chaud de l’hiver. Allongé là, il remarqua un nuage blanc flottant au milieu du ciel. La couleur de la neige au sol semblait se projeter dans les airs sous les rayons solaires.

La réflexion du soleil sur la neige et la couleur du nuage créèrent un effet mystique : il n’y avait pas un souffle de vent mais le nuage semblait flottait en avant comme en arrière. Il semblait parfois se disperser, et d’autres fois se rassembler. On ne pouvait tout simplement pas deviner son mouvement.

Le fondateur eut alors une illumination et après s’être plongé dans ses pensées pendant deux ans, il créa la Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace en souvenir de ce jour où la terre et les cieux l’ont inspiré.

Cette technique conquit le monde et en combinaison avec les techniques à l’épée, elle ne perdit pas une seule fois. Même face à des adversaires plus puissants, le patriarche ne fut jamais blessé.

Malheureusement, les générations suivantes ne purent jamais pleinement apprendre la Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace, peu importe les efforts qu’ils déployaient. Elles ne purent jamais obtenir les mêmes résultats que le fondateur, même en combinant leur culture intensive avec le qi interne. Elles ne purent l’utiliser pour attaquer l’ennemi ou se protéger ; dès lors, cette technique devint la plus inutile de la secte.

La cultiver était inutile, l’abandonner semblait être du gâchis.

Tout le monde pensa que le fondateur s’était trompé ou n’avait pas laissé la vraie technique derrière lui. Ce devint le plus grand regret de la Secte Au-Delà des Cieux.

Contre toute attente, quelques centaines d’années plus tard, le mystère de cette technique se révéla à nouveau avec Chu Yang.

Comment faisait-il pour l’utiliser comme ça ?

Qu Ping attaquait comme un dingue sans pouvoir poser un doigt sur les vêtements de Chu Yang. Plus il essayait d’attaquer, plus il s’énervait : il était un Guerrier Martial de second rang, comment était-il possible qu’il ne vainque pas un disciple martial de troisième rang. Ses frères martiaux observaient le combat alors comment pouvait-il perdre la face ?

La respiration de Qu Ping se fit plus laborieuse. Il décida de dégainer son épée mais avant qu’il ne puisse le faire, Chu Yang apparut devant lui, comme une ombre. Qu Ping fut horrifié et avant qu’il ne puisse esquiver, il y eut un « paf ». Il avait été frappé droit dans le nez !

Il se mit immédiatement à saigner et eut si mal que les larmes et la morve coulèrent sur son visage.

“Sois un bon garçon, ne pleure pas. C’est pour ton propre bien.” dit Chu Yang d’un air apaisant mais sans aucune émotion.

Son corps était comme un poisson nageant dans l’eau. Il y eut ensuite deux sons, ‘bam’ ‘bam’. Il frappa les deux yeux de Qu Ping et tout d’un coup, il y eut un panda tout neuf.

DNC Chapitre 21
DNC Chapitre 23

13 Commentaires

  1. Dark

    MERCI POUR LE CHAPITRE!!!!!!

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Illmryn

    Merci pour le chap.
    Un panda tout neuf ???

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Avec ses coquards ;p

      Répondre
  4. Conan

    Merci pour le chapitre!!! Un panda tout neuf!!!!!

    Répondre
  5. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.
    PS:lol,je l’avais pas vu venir le coup du panda. 😀

    Répondre
  8. Loucyanna

    Oh my god !
    Bien trouver le coup du panda XD Je ne l’ai absolument pas vu venir… XD
    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  9. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  11. Myrddin

    Mer i

    Répondre
  12. Blackwars

    Merci^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com