DNC Chapitre 25

DNC Chapitre 24
DNC Chapitre 26

Bonjour à tous ! Voici votre deuxième DNC régulier de la semaine ! Je ne l’ai pas posté hier parce que… mon wifi me vomit gentiment sur la tête -_-‘

Bonne lecture !

 

 

 

Chapitre 25 – Ce disciple n’est pas ordinaire

 

Tan Tan hocha la tête de façon répété en voyant Chu Yang devenir soudainement sérieux, bien qu’il soit un peu confus.

Son ami lui sourit tandis qu’ils portèrent tout les deux Shi Qianshan jusqu’à son lit. Ce dernier était encore inconscient et n’avait pas la moindre idée de ce qui s’était passé. Il ignorait également qu’après le combat d’aujourd’hui, il allait devenir célèbre parmi les disciples de la Secte.

Une fois rentré, le groupe de Liu Yunyan répandit immédiatement la nouvelle : Shi Qianshan était un talent qui cachait son jeu et était l’ennemi numéro 1 de tout les meilleurs disciples.

Chu Yang n’était que son frère cadet martial et il avait pu vaincre Qu Ping ! Dès lors, à quel point devait son aîné martial être monstrueux ?

Il suffisait aux disciples des neuf pic de regarder les blessures de Qu Ping pour ranger Shi Qianshan dans le classement des personnes dangereuses.

Dans son état comateux, ce dernier n’aurait jamais rêvé devenir involontairement un personnage clef de la Secte Au-Delà des Cieux. Le futur ne pouvait vraiment pas être prédit ; on ne pouvait pas savoir à l’avance quand une personne allait devenir célèbre de par les évènements qui se déroulaient au même moment…

Le sens spirituel acéré de Chu Yang perçut les gens qui observaient son combat depuis la forêt de bambous. Même s’il ignorait qui ils étaient, il put déterminer qu’ils étaient des pontes de la Secte.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il avait sorti ces répliques confuses à Tan Tan. Bien qu’il ait réellement l’intention de lui donner un conseil, Chu Yang visait principalement ces trois personnes.

Si la Secte Au-Delà des Cieux doit dépendre de ces types inutiles, elle ne grandira jamais. Seul moi, Chu Yang, peut m’en occuper.

S’il voulait obtenir la position de disciple n°1 et entrer sur le Terrain de la Congrégation des Sept Ombres pour y récupérer le fragment de l’Épée des Neuf Calamités, alors il devait faire remarquer chacun de ses mots et de ses actes par ces hauts-gradés.

Autrement, il allait devoir attendre quatre ans que la Secte soit détruite pour récupérer le fragment. Mais d’ici là, quel serait l’intérêt ?

S’il attirait ouvertement l’attention de ces pontes de la Secte, alors il deviendrait un des membres principaux de cette dernière et il aurait juste besoin à ce moment de dire : “Laissez-moi tout les fardeaux de la Secte Au-Delà des Cieux !”

L’arrogance ! Essayons de jouer sur l’arrogance cette fois, voir ce que ça va donner.

Bien longtemps après que Chu Yang et Tan Tan soit parti, il y eut des mouvements dans la forêt de bambous et trois silhouettes apparurent soudainement dans l’immensité violette de ces bambous. Ces trois individus avaient l’air pensifs ; les dernières paroles de Chu Yang semblaient avoir atteint leurs cibles.

Meng Chaoran bougea et apparut immédiatement à côté des deux autres sans faire le moindre bruit. Il dit en souriant : “Frère Aîné Martial, Septième Frère Martial, votre visite au Jardin de Bambous Violets m’a donné un choc.”

Les deux personnes étaient Wu YunLiang, le Maître de la Secte et Kong JungFeng, le Maître du Pic des Nuages Rêveurs. Cependant, à cet instant, le visage de ce dernier était blanc comme neige. Il y avait un trou dans son pantalon où le vent sifflait, ce qui faisait qu’il se retrouvait à serrer ses jambes l’une contre l’autre, l’air embarrassé. Sa position était assez étrange.

“C’est nous qui sommes effrayés !” dit Wu Yunliang. “Frère Junior Martial, que tu sois discret est une chose mais pourquoi as tu entraîné un disciple aussi parfait sans rien nous dire ? Nous avons presque été en danger à cause de ton disciple tout à l’heure !”

Kong Jingfeng hocha la tête à plusieurs reprises, d’accord avec Wu Yunliang. “Surtout moi, j’ai eu si peur que mon petit Jingfen s’en est presque racorni.”

Ces mots portaient vraiment de bien sombres pensées. (NdT Bah, il aurait pu chanter à des hauteurs jusque là inatteignables :D)

La prestation de Chu Yang, quelque soit la technique utilisée, était assez impressionnante pour que ces deux experts de haut rang soient surpris et même choqués !

Il maîtrisait la <Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace> et la terrifiante <Technique d’Épée de Revers de la Fleur des Cinq Points>. De plus, il avait une clarté mentale incroyable et la capacité de se saisir des opportunités qui s’offraient à lui. Tout ça avait extrêmement surpris ces deux personnages très importants de la Secte.

Ils pensaient tout deux qu’à la place de Chu Yang et avec son pouvoir Martial, ils n’auraient pas été capables de se comporter de façon aussi hautaine et dominatrice.

Ce disciple de Meng Chaoran était vraiment talentueux !

Ce dernier sourit tristement et dit : “Vous êtes presque tombés à la renverse de stupéfaction mais quant à moi, ma mâchoire est presque tombée au sol. Frère Aîné Martial, regarde mes yeux, tu vois comme ils sont rouges encore ? Je ne pouvais pas croire que mon disciple soit aussi monstrueux….”

Une légère trace d’agacement apparut sur son visage en disant cela.

Wu Yunliang et Kong Jingfeng souriaient depuis tout à l’heure mais ce dernier devint tout d’un coup abasourdi. Il comprit ce que Meng Chaoran voulait dire par là : “Tu veux dire que… ce gamin n’a pas appris ses arts martiaux de toi ?”

Meng Chaoran détourna le regard ; il ne voulait pas admettre la vérité mais au final, il soupira de résignation : “Oh, je lui ai appris, mais même moi ne… ”

Les deux autres furent, à ce moment, si abasourdis que leurs cheveux se dressèrent sur leur tête. Si même le maître qui enseignait la technique n’était pas parvenu à cultiver complètement la technique et que le disciple, lui, avait réussi, ça ne pouvait signifier qu’une chose. Il avait un talent divin ! Un talent divin inégalé !

Wu Yunliang pensait à la base que Meng Chaoran était parvenu à atteindre la maîtrise de la <Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace> et était intérieurement empli de joie. Cependant, à entendre Meng Chaoran, il fut temporairement stupéfié et ce n’est qu’après un long moment qu’il dit avec un sourire déformé : “Alors cette <Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace> était due à.…”

Meng Chaoran hocha la tête d’un air résolu : “Moi en tout cas, je n’ai pas réussi à la cultiver…”

Wu Yunliang comme Kong Jingfeng furent tout deux abasourdis !

“Est-il possible qu’il l’ait cultivé de lui-même ?” dit le Maître de la Secte en faisant tournoyer sa barbe entre ses doigts d’excitation.

“Je ne sais pas non plus.” Meng Chaoran soupira et continua : “Mon disciple est extrêmement intelligent ; il est possible qu’il l’ait cultivé lui-même f!”

Les deux autres en restèrent abasourdis. Meng Chaoran détendit ses bras et et haussa les épaules, comme pour dire : “Moi, je cherche plus à comprendre  !”

Ils étaient normalement tout les trois très sérieux devant leurs disciples mais sans ces derniers alentours, ils étaient très détendus.

Wu Yunliang réfléchit un moment  et dit “Indépendamment du « comment », qu’un tel talent apparaisse parmi tes trois disciples…”

Il rit à gorge déployé en parlant : “Avec sa culture, il n’aurait absolument pas dû pouvoir remarquer qu’on l’observait en secret mais ces dernières phrases nous étaient clairement destinées. Ca me rend dingue…”

“Un talent divin est né, une personne inutile fut dévoilée !” dit Meng Chaoran d’un air grotesque.

Ce n’était pas qu’il se fichait de Shi Qianshan, il n’aimait simplement pas sa façon de faire et était très déçu de lui. Triompher ouvertement de ses ennemis était la méthode permettant de s’élever au-dessus des autres dans le Jiang Hu. Les complots et les manipulations marchaient aussi mais leurs objectifs étaient de nature totalement différente.

Il était encore possible pour Shi Qianshan de traverser le Jiang Hu en complotant mais aujourd’hui, alors qu’il pouvait se battre, il avait choisi de se faire tabasser sans se défendre ! Du coup, le mince espoir qu’avait Meng Chaoran en lui disparut complètement.

Les héros peuvent être patients mais on ne devient jamais puissant en étant lâche !

“Inutile ? Tu parles de Shi Qianshan ?” Il y avait une certaine froideur dans le regard de Wu Yunliang. Il semblait que Shi Qianshan ait laissé une mauvaise impression au Maître de la Secte Au-Delà des Cieux.

Meng Chaoran se lamenta.

“Notre Secte, des neuf Pics au Jardin, a presque 800 disciples. Chaque maître a quelques disciples comme ça. Frère Junior Martial, ne laisse pas ça te plomber ! Seules les grandes vagues peuvent faire remonter le sable des grands fonds ! Génie ou inutile, nous finirons tous en des tas d’os desséchés au final !” Wu Yunliang continua lentement, le regard intense. “Chu Yang est bien assez, parmi tes disciples, pour compenser tout tes regrets. Les méthodes de ce gamin étaient cruelles et inflexibles, sa réflexion minutieuse. Ses mots étaient audacieux et rationnels. De plus, il a percé dans sa culture. C’est vraiment un rare talent, d’une grande complexité…”

Kong Jingfeng hocha la tête, d’accord avec son frère. Ils étaient tout les deux venus en observation : le premier objectif était de voir ce que feraient les disciples de Li Jinsong, mais le plus important était de voir le trou dans le sol qui avait brisé la jambe de Li Jianyin. Ensuite, c’était pour voir si la Secte avait un génie à l’intelligence et aux capacités supérieurs, un génie qu’ils cherchaient depuis longtemps.

Après avoir entendu le rapport de Wu Qianqian, ils suspectaient tous les deux que ce Chu Yang prétendait être un porc pour dévorer un tigre (NdT un loup déguisé en agneau quoi :p). Comment pourrait-il y avoir de telles coïncidences, autrement ? ? Le truc, c’est qu’ils avaient du mal à croire qu’il y ait un disciple avec une telle expérience et de telles capacités dans la huitième génération.

C’est pourquoi ils sont venus enquêter !

Cependant, après avoir vu Chu Yang s’occuper de Qu Ping, ils surent immédiatement qu’il n’y avait plus de raison d’enquêter. C’était bel et bien lui le responsable ! Ce Chu Yang était, indiscutablement, quelqu’un à ne pas sous-estimer.

L’état de la secte, à ce moment, pouvait être résumer par des troubles internes et une agression externe. Ils avaient vraiment besoin de talents, surtout parmi les gens. C’est pourquoi Wu Yunliang accordait une telle importance à Chu Yang et c’est tout ce qu’il voulait ! Autrement, il n’aurait pas bougé le petit doigt !

DNC Chapitre 24
DNC Chapitre 26

11 Commentaires

  1. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Kathysse

    Merci pour ce chapitre ! ^^

    Répondre
  3. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  4. jayledingue

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  9. psycho

    merci 🙂

    Répondre
  10. nickylaboum

    merci

    Répondre
  11. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com