BTTH Chapitre 115

BTTH Chapitre 114
BTTH Chapitre 116

Salut à tous ! Voici le dernier BTTH régulier de la semaine !

Comme vous l’avez remarqué, grâce à la grande générosité de JR, nous avons deux chapitres bonus de TDG ! Cependant, ayant un GN de Vampire:LM ce soir, je ne vais pas pouvoir les entamer dès aujourd’hui. J’essaierai donc de faire les deux demain avec DNC !

Bonne lecture à vous et merci encore, JR !

 

Chapitre 115 – Danger à l’entrée de la cave

 

Deux ombres apparurent à la lueur vive de la lune, au bord de la falaise abrupte.

Xiao Yan fit un pas en avant pour regarder les ténèbres au fond de la falaise, avant de se retourner en souriant et de demander à la Docteure Fée, qui était vêtue d’habits noirs moulants : “On commence ?”

Hochant légèrement la tête, elle s’accroupit pour ramasser quelques branches sèches avant de rapidement les attacher ensemble, formant ainsi deux torches. Elle les saupoudra d’une poudre légèrement jaune puis trouva de quoi les allumer.

“Tiens, prends ça.” Tendant la torche à Xiao Yan, la Docteure Fée sortit une fois de plus une longue corde et lui fit signe, souriant en lui disant : “En tant que mec, tu ne vas pas laisser une faible femme comme moi être l’avant-garde, pas vrai ?”

Xiao Yan leva la torche et tira sur la corde de toutes ses forces, afin de s’assurer qu’il n’y avait pas de problème avec. Il jeta ensuite un regard à la souriante Docteure, secoua la tête et répondit calmement : “Descendons ensemble ; je ne peux pas être détendu si je laisse mes arrières à quelqu’un que je ne connais que depuis peu.”

“Tu… n’as-tu donc aucune virilité ?”

La Docteure Fée était indignée que Xiao Yan doute d’elle. D’habitude, les mercenaires qu’elle rencontrait étaient plutôt des gens ouverts et francs ; elle voyait rarement des gens comme Xiao Yan qui étaient prudent, même face à une faible femme comme elle qui n’était qu’une Dou Zhe.

“Je n’ai qu’une vie et ne peux pas me permettre de jouer avec ; faire le héro devant une beauté ne ferait que me mettre en danger… *glousse*, autant oublier ça.” Xiao Yan ignora le ton de la demoiselle, restant aussi calme que la surface d’un cours d’eau.

“Espèce de…”

Xiao Yan pencha la tête en arrière et demanda en souriant : “Tu veux toujours descendre ? Si on tarde encore, il va bientôt faire jour.”

“On y va !” La Docteure Fée, regardant le sourire repoussant de Xiao Yan, ne put que grincer des dents et frapper le sol du pied haineusement.

Un léger sourire sur le visage, Xiao Yan attacha la corde à un arbre épais et solide. Il testa une fois de plus la résistance de la corde de toutes ses forces avant d’ouvrir ses bras, histoire d’inciter la Docteure à y venir. “Viens là.”

Quand elle vit le geste de Xiao Yan, elle trébucha de quelques pas en arrière, son visage enchanteur rougi de timidité et de colère tandis qu’elle protesta : “J’ai ma propre corde, je n’ai pas besoin de ton aide !”

“Très bien, dans ce cas tu peux descendre seule mais j’aimerai te rappeler que rien ne garantit qu’il n’y aura pas de serpents empoisonnés, de scorpions ou de souris… sur la falaise ce soir.” Xiao Yan sourit nonchalamment et dit en haussant les épaules.

“Enfoiré… Tu mourras d’une mort horrible, j’en suis sûre !”

Une ombre noire se jeta férocement sur Xiao Yan et celui-ci l’attrapa en tendant la main. Il découvrit en regardant ce que c’était qu’il s’agissait de la corde qui était auparavant entre les mains de la Docteure Fée.

“Si tu oses faire quoi que ce soit de déplacé, je te jure que je vais t’empoisonner à mort !”

A la suite de la menace du Docteure, une brise odorante souffla vers Xiao Yan et peu après, un corps doux et tendre se vautra dans son étreinte.

Ce corps doux et tendre s’écrasa dans son étreinte comme il s’écrasa dans le fond de son coeur, le faisant trembler incontrôlablement. (NdT ERECTION SURPRISE §§§§)

Soupirant grandement, il repoussa le feu brûlant au fond de son coeur et enroula ses bras autour de la taille fine qu’il avait auparavant encensé comme étant de la plus haute qualité. Il attira de ses deux bras la fine et douce taille vers lui et perdit momentanément la raison.

Alors qu’il appréciait l’adorable douceur et souplesse de la Docteure, la voix indignée de celle-ci éclata dans son oreille : “On y va ou pas ?”

“Pardon.”

Xiao Yan rit mais cela étant, il n’y avait aucune sincérité dans son excuse. Une fois qu’il eut fermement attiré la beauté vers lui, la pointe de son pied s’appuya légèrement sur le bord de la falaise et le duo plongea directement dans les ténèbres totales de la falaise.

Le violent sifflement du vent assaillit leurs oreilles et colla leurs vêtements contre leur corps. La main de Xiao Yan tenait la Docteure tandis que la corde, enroulée autour de sa main droite, se tendit brusquement ; leur deux corps se retrouvèrent lentement suspendus dans les airs.

Après un long, long soupir, Xiao Yan tourna la tête vers la Docteure qui le serait fort contre elle, ce qui fit naître chez lui un sourire moqueur. Son regard se tourna ensuite vers les ténèbres environnantes et il demanda à voix basse : “Peux-tu dire où se trouve la cave ?”

La Docteure Fée se détendit enfin en entendant Xiao Yan poser une question sérieuse, apaisant la tension qui l’occupait depuis ce saut dans le vide. Son regard balaya tout les environs tandis qu’elle marmonnait dans sa barbe avant de pointer du doigt un coin des ténèbres et de dire à voix basse : “Ce devrait être par là…”

Xiao Yan regarda dans la direction désignée par la Docteur, hocha légèrement la tête et lui dit tout bas : “Accroche-toi bien.”

Elle sembla hésiter quelque peu mais quand Xiao Yan descendit de la paroi de la falaise du bout du pied et que leurs silhouettes bondirent à nouveau de côté, la Docteur attrapa précipitamment la taille de Xiao Yan, enfonçant son visage contre lui. (NdT J’espère qu’il ne porte pas de pantalon moulant…)

La pointe du pied de Xiao Yan continua de se déplacer le long de la paroi et avec l’aide de la force de traction de la corde, la distance entre eux et la cave se réduisit.

Réduisant à nouveau la distance, il dit à voix basse tout en montrant du menton un coin sombre au loin : “Lance la torche par là.”

“Oh.” La ravissante Docteur hocha légèrement la tête, comprenant ce qu’il attendait d’elle et elle visage le coin désigné et balança la torche dans sa main dans cette direction.

La dite torche fut balancée contre la paroi de la falaise et des étincelles jaillirent dans toutes les directions. A l’aide de cette mince lueur, Xiao Yan parvint à vaguement repérer la cave cachée au loin.

“Pfiou…” Il poussa un soupir de soulagement en voyant qu’ils étaient presque arrivés à destination. Tout d’un coup, tout les poils de son corps se dressèrent soudainement tandis qu’un avertissement traversa son esprit. Il poussa fortement du bout du pied la paroi et bondit vers l’extérieur.

Ssshhh…” Le bruit de l’air déchiré résonna à travers le ciel nocturne. Xiao Yan se servit de la lueur du feu pas encore éteint pour identifier ce qui avait tenté de les attaquer par surprise.

“Un Serpent des Falaises.” Le teint de Xiao Yan s’assombrit alors qu’il prononça ce nom et son expression devint hideuse.

Le Serpent des Falaises, comme spn nom l’indiquait, était une bête magique de type serpent qui vivait dans les falaises rocheuses et d’une force aux environs du rang un. Ce type de bête magique utilisait son long corps et les petites ailes qui s’y trouvaient pour s’élever dans les cieux comme un faucon. De plus, elle était d’attribut pierre, rendant son corps aussi solide qu’un roc, ce qui faisait que les armes normales pouvaient à peine l’endommager.

En temps normal, si Xiao Yan rencontrait un Serpent des Falaises en étant seul, il se retrouverait à se battre pour une victoire incertaine… Et là, étant dans le vide avec la Docteure Fée dans les mains, il ne pouvait vraiment pas essayer de se battre contre cette bête. C’est la raison pour laquelle son expression était hideuse.

Au cri d’alarme de Xiao Yan, la Docteur Fée trembla et lui demanda hâtivement : “Un Serpent des Falaises ? Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?” Elle avait également entendu parler de cette bête magique.

Xiao Yan plissa les yeux en regardant le Serpent des Falaises jaune qui vrillait dans les airs en les fixant froidement de ses pupilles triangulaires. Il marmonna un moment dans sa barbe avant qu’une idée lui parvienne soudainement et il demanda à voix basse : “Tu as encore la poudre qui rend inconscient les gens ?”

A cette question, les yeux noirs encre de la Docteure Fée roulèrent (NdT signe de réflexion) et peu après, elle hocha la tête avant de récupérer un sachet de poudre de sa poche intérieure et le tendit à Xiao Yan en disant : “C’est tout ce qu’il me reste, sers t’en avec parcimonie…… “

Xiao Yan prit le sac et vida tout dans sa main avant de la refermer fermement. Il fixa le Serpent qui semblait sur le point d’attaquer.

Ssshhh…”

Le Serpent battit des ailes dans un autre chuintement. Il plongea vers Xiao Yan avec une lueur inquiétante dans le regard. Des crocs aiguisés brillaient d’une lueur glaciale dans sa bouche.

Xiao Yan serra le poing de plus en plus fort le regardant froidement le Serpent des Falaises qui s’approchait de plus en plus près.

Voyant qu’il ne réagissait pas, la Docteure Fée l’exhorta urgemment : “Attaque le vite, espèce d’idiot !”

Xiao Yan l’ignora et resta silencieux, bien que le Dou Qi dans son corps ait commencé à circuler dans ses veines et ses artères.

En voyant que le Serpent n’était plus qu’à dix mètres d’eux, la Docteur Fée griffa le dos de Xiao Yan de colère : “Salopard, je vais mourir à cause de toi !”

C’est à ce moment qu’il se décida à agir. Son poing serré s’ouvrit tout d’un coup et un Qi violent surgit de sa paume, emportant la poudre blanche avec lui ; telle une flèche blanche, il jaillit vers le Serpent.

La poudre blanche s’écrasa contre la bête et explosa soudainement dans un nuage de poudre, l’enveloppant complètement.

“Plonk !”

La silhouette jaune se débattit un moment dans la poudre avant de tomber de façon rigide du ciel et de s’écraser lourdement au fond de la vallée.

Xiao Yan poussa enfin un soupir de soulagement en voyant le serpent disparaître dans les ténèbres. A cette hauteur, même avec son corps solide comme un roc, il devrait quand-même finir en viande hachée, non ?

Il leva la tête pour jeter un oeil à la poudre blanche flottant dans les airs. Il agita de nouveau sa paume et un Qi violent poussa vers l’avant, balayant immédiatement les aiJrs.

“Je n’arrive pas à croire que tu ais d’autres talents que celui de savoir malmener les femmes…” Bien que Xiao Yan ait plus ou moins triché dans ce combat, son calme au milieu de cette dangereuse situation était évident et même la Docteure Fée éprouva un nouveau respect envers lui.

Souriant sans enthousiasme, Xiao Yan serra la Docteure contre lui tout en descendant lentement vers un coin juste hors de la cave. Tandis qu’il regardait l’entrée de la caverne, il remarqua qu’elle était densément couverte de gravats et de morceaux de bois. Il fronça les sourcil et peu après, secoua la tête d’un air impuissant. Il semblait qu’il ait encore du boulot devant lui.

Il ouvrit lentement sa paume, prit une profonde inspiration et cria dans son esprit : “Paume de Feu !”

Alors que le cri résonna dans sa tête, une énorme force de poussée jaillit du centre de sa paume et comme vent violent balayant les feuilles mortes, elle balaya la pile de gravats et de bois dans les ténèbres de la falaise.

Une fois sa tâche accomplit, des gouttes de sueur froide apparurent sur le front de Xiao Yan tandis que sa respiration s’accéléra un peu : il ne pouvait pas utiliser plus de 60-70% du Dou Qi de son cyclone de Qi sous la suppression imposée par l’espadon noir sur son dos.

Il haleta un moment puis jeta un regard vers l’entrée à présent dégagée de la cave.

A présent que les débris avaient dégagé, Xiao Yan et la Docteure Fée purent, grâce à la lueur de la lune, voir l’entrée de la cave laissée là par un prédécesseur.

Cette entrée n’était pas très large et pouvait, au plus, accueillir deux ou trois personnes à la fois au plus. La cave était sombre mais on pouvait remarquer une légère lueur à l’intérieur, ce qui la rendait mystérieuse.

Il y avait de nombreuses marques de coups d’épée autour de l’entrée de la cave mais elles étaient très légères, peut-être à cause du passage du temps… Sans la vue perçante, peut-être Xiao Yan n’aurait jamais pu les découvrir.

“On est enfin là…”

Il serra la Docteure Fée contre lui en riant d’excitation et, avec un dernier bond contre la paroi, les deux silhouettes volèrent dans les airs avant d’atterrir ferment à l’entrée de la caverne.

Une fois atteris, la Docteure se sépara rapidement de l’étreinte de Xiao Yan et jaugea la cave du regard avec de la joie sur le visage.

“Entrons et voyons quelle genre de choses on pourrait mettre la main dessus. J’espère que nous ne serrons pas déçus”

Xiao Yan lui sourit doucement et sortit une torche de son anneau, puis ouvrit la marche dans la cave noire comme l’encre.

La Docteure semblait un peu hésitante en voyant les ténèbres de la cave. Un moment plus tard, elle frappa le sol du pied, serra les dents et rattrapa Xiao Yan.

BTTH Chapitre 114
BTTH Chapitre 116

15 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Dark

    Merci beaucoup pour ce superbe chapitre hâte de lire la suite

    Répondre
  4. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Myrddin

    Merci

    Répondre
  6. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  7. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  8. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  10. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  11. Max

    Le déchaînement d’un Waz XD
    Merci pour le chap

    Répondre
  12. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  13. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  14. nickylaboum

    merci

    Répondre
  15. Toriko

    « Tandis qu’elle marmonnait dans sa barbe » un charme original

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com