TDG Chapitre 152

TDG Chapitre 151
TDG Chapitre 153

Et voici le dernier chapitre régulier de la semaine ! Vous retrouverez Nie Li lundi !

Bonne lecture et bon week-end à tous !

 

 

Chapitre 152 – Vieil Homme

 

Un millier de bouteilles ?

Duan Jian fut stupéfait ; comment Nie Li pouvait-il avoir autant de précieux élixirs ?

Nie Li lui jeta un peu à son expression perplexe, ne put s’empêcher de sourire et sortit du magasin.

Ils trouvèrent un hôtel en ville et payèrent pour huit jours, soit un total de six sacs de nourriture. (NdT et une seule chambre, vous croyez ? :p)

A cet instant, il ne leur restait plus qu’à attendre que le moment convenu avec les autres arrive et ils pourraient alors provoquer du grabuge sur le Territoire de la Famille des Ailes Argentées.

Nie Li resta dans sa propre chambre et sortit ce qu’il avait acheté : les sept parchemins de patrons de gravure avec des sorts de rang Légende interdits, et les trois dagues volantes.

Il ouvrit un des parchemin. Sa gravure, faite avec du sang de démon, était vraiment brouillée. Cependant, elle émettait encore une puissante énergie. Le patron de gravure de ce parchemin était très dense et extrêmement complexe. Une personne ordinaire serait incapable de le comprendre mais pour Nie Li, ce n’était pas vraiment difficile. (NdT Ahlala, que ne sait-il pas ! :p)

“C’est, en fait, un sort interdit de rang légende de type invocation.” Nie Li fut choqué ; même lui ignorait quelle créature serait invoquée.

En fait, la plupart des gens ne réalisaient pas que le monde où ils habitaient se trouvait dans un vaste domaine sans limites. L’endroit d’où venaient Nie Li et ses amis s’appelait le Continent Divin ; c’était un des six continents qui appartenait au monde principal. Et dans ce monde principal, il y avait plein de domaines annexes comme le domaine de la Prison des Abysses.

La Prison des Abysses devait être un domaine annexe relativement petit. Certains d’entre eux étaient très vastes, mais aussi plein de dangers. Le Démon des Abysses qui avait attaqué le Manoir du Gouverneur venait du domaine des Abysses (NdT sans déconner ?), un des domaines annexes les plus dangereux et terrifiants.

Outre le Domaine des Abysses, il y avait aussi le Domaine du Blizzard, le Domaine du Tonnerre, le Domaine Infernal et ainsi de suite.

L’accès vers ces mondes subsidiaires se trouvait dans le monde principal afin que les gens puisses aller et venir dans ces mondes.

Les sorts d’invocation étaient utilisés pour invoquer de puissantes formes de vie depuis ces domaines annexes. La plupart de ces formes de vie écoutaient les ordres de l’invocateur ; cela dit, d’autres ne les écoutaient pas et ça provoquait un énorme désastre, comme ce qui s’était passé avec le Démon des Abysses.

Nie Li retira soigneusement la poussière du parchemin à l’inscription de rang Légende. Il récupéra ensuite plusieurs herbes, les raffina et appliqua lentement la solution sur le patron de gravure.

La solution qu’il utilisait était nommée la potion d’Apurement. Elle devait éveiller le sang de démon utiliser dans la gravure, lui permettant ainsi de pouvoir à nouveau libérer son pouvoir.

Un moment plus tard, le parchemin retrouva un aspect parfait et fut empli de pouvoir.

Sa puissance avait été entièrement restauré. Nie Li continua et traita les autres parchemins de rang Légende de la même façon. Un seul d’entre eux était un parchemin d’invocation. Les autres étaient des parchemins de sorts élémentaires, d’autres basés sur un système de facultés (功能 系 fontion/faculté et système, en gros. Aucune idée). Une fois qu’il eut traité tout les parchemins, Nie Li sourit doucement.

Même un expert de rang Légende subirait des pertes face à Nie Li, s’il ne se méfiait pas de lui.

Une fois les parchemins rangés, Nie Li passa ensuite aux trois poignards volants.

‘Ces patrons de gravure sont vraiment très vieux, au moins dix mille ans…’ pensa Nie Li. Il injecta une petite quantité de force spirituelle dans un des couteaux ; les gravures s’illuminèrent rapidement. L’énergie coulait constamment dedans, lui faisant dégager des flammes ardentes.

Quand il éveilla le pouvoir du couteau volant, deux lettres antiques apparurent petit à petit sur celui-ci.

“Flamme Écarlate ?” Nie Li put déchiffrer ces deux mots. Après tout, l’alphabet du Continent Divin était transmise depuis très longtemps. Même s’il s’agissait de mots qu’il n’avait jamais vu auparavant, il pouvait néanmoins en déchiffrer le sens global. Ce couteau volant été appelé Flamme Écarlate ?

Il injecta sa force spirituelle dans les deux autres.

Nie Li lut les noms des deux autres couteaux : “Froid Écarlate, Vide Écarlate.” Alors chacun d’entre eux avait un nom différent…

La Flamme Écarlate contenait une énergie de feu très chaude et le Froid Écarlate, lui, une énergie de Glace glaciale. (NdT quelle révélation ! On ne s’en doutait pas dis donc) Quant au Vide Écarlate, il était le plus mystérieux des trois. Quand son pouvoir s’était éveillé, il fut couvert d’un brouillard noir indistinct.

Ces trois poignards volants ont des attributs différents. Je me demande quel maître les a forgé.’ se demanda Nie Li en son for intérieur. On pouvait dire que c’était des trésors du niveau Légende.

Ils étaient différent de l’Épée Météorite du Dieu Tonnerre. Cette épée n’était pas de ce monde alors que ces trois couteaux devaient avoir été fait par un expert bien d’ici. A ce moment, Nie Li pouvait à peine utiliser un dixième de la puissance de l’Épée Météorite. Quant aux poignards volants, il pouvait les utiliser à 60% de leur puissance.

‘J’ai enfin trouvé quelque chose que je peux utiliser tranquillement’ se dit Nie Li en s’asseyant en tailleur et en commençant à pratiquer la <Technique de Culture du Dieu Céleste>. Les trois poignards volèrent autour de lui en même temps et leur aura devenait similaire à la sienne.

Les jours passèrent et Nie Li consolida sa culture au rang Or 1 étoile. Il ne cessa d’absorber continuellement et de raffiner la force spirituelle des Cristaux de Sang, approchant lentement du rang Or 2 étoiles.

Duan Jian, lui, se trouvait dans la chambre à côté de celle  de Nie Li et se concentrait également sur son entraînement. Après chaque séance d’entraînement, il ouvrait les yeux et ce n’est qu’en sentant l’aura de Nie Li qu’il les refermait et continuer son entraînement. Avec l’éveil de son sang de dragon et grâce aux Sangs de Cristaux et aux <Pilules de Trempe Spirituelle>, sa culture avait atteint des sommets et approchait rapidement du rang Or Noir.

La force physique de Duan Jian était déjà comparable à celle d’experts de rang Légende ; ceux qui voudraient le tuer aller devoir y passer du temps ! Si ça culture atteignait le rang Or Noir alors il pourrait même menacer ces experts de rang Légende.

Tout ça lui avait été donné par Nie Li.

Duan Jian n’avait que deux objectifs dans sa vie : l’un était de se venger, l’autre de rendre à Nie Li sa bonté !

Nie Li pouvait sentir le moindre fait et geste de Duan Jian grâce à sa force spirituelle très développée. De son point de vue, s’il voulait réellement le suivre, il lui fournirait de grandes opportunités et un beau destin. S’il décidait de partir,  il ne  dirait rien.

Dans sa vie passée, il s’était battu contre l’Empereur Vertueux et les six bêtes démons de niveau Divinité et finit par mourir d’épuisement ; ce qui lui fit comprendre quelque chose. Bien souvent, on a beau avoir une puissance supérieure, on ne peut pas renverser une situation tout seul. Voilà pourquoi, dans cette vie, Nie Li formait sa propre équipe.

Lu Piao et Du Ze, ces deux frères de sa vie passée… Nie Li comprenait parfaitement leur caractère et, par conséquent, leur faisait confiance. Duan Jian, lui, était un étranger qu’il avait sauvé. Il s’en méfiait, plus ou moins, intérieurement. Cependant, il n’y avait pas l’air d’avoir de problèmes avec sa loyauté.

Si Duan Jian voulait le servir loyalement, alors Nie Li allait bien le former (NdT Eh Obi-wan, tu te souviens du dernier disciple que ton maître avait formé ? :D) mais s’il voulait partir, il ne le retiendrait pas.

Nie Li regarda au loin. Après avoir fait l’expérience de deux vies, il avait comprit quelque chose, petit à petit. Le monde dans lequel il se trouvait et sa compréhension de sa vie passée n’étaient qu’une petite partie d’un monde vaste et large. Tout ce que l’Empereur Kong Ming avait laissé derrière lui le fit réfléchir : quel genre d’existence était cette personne ? Nie Li était plein de respect et travaillait dur pour augmenter sa force. (NdT me demandez pas dans quel trip l’auteur est parti, aucune idée… Mais j’ai pas envie de prendre ce qu’il prend)

Le temps passa et les gens de la Prison des Abysses continuèrent de vivre normalement, luttant pour leur survie.

Après être resté assis pendant bien des jours, Nie Li ouvrit lentement les yeux. Cette nuit était la nuit de rendez-vous avec Ning’er et les autres.

“Il est temps  d’aller les chercher.” Nie Li sourit légèrement en se levant.

Nie Li et Duan Jian quittèrent l’hôtel ensemble.

Les rues étaient bondées, comme d’habitude. Ils avancèrent parmi la foule, ayant changé leur apparence pour ne pas attirer l’attention.

Tout d’un coup, un bruit lointain sur fit entendre, ce qui attira l’attention des deux compères.

Un aboiement furieux retentit : “Eh vieux machin, tu oses prends mes trucs ? Tu vas voir si je ne te casse pas la gueule !” Une homme costaux agita sa paume en essayant d’attraper un vieil homme.

Nie Li jeta un oeil dans cette direction et vit un vieil homme vêtu d’habits en lambeaux, aux cheveux en bataille et au pas titubant. Il n’avait pas la moindre expression dans le regard, si ce n’est que le vide.

L’homme bien bâti tenta d’attraper le corps du vieil homme. Cependant, sa main le rata ; il trébucha et vola, tombant solidement au sol. Le vieil homme leva la jambe et marcha sur le visage du type baraqué.

“Urghhh!” hurla ce dernier de douleur. “Je vais te tuer, vieux machin !”

Cependant, après lui avoir marché sur la tronche, le vieil homme tituba et continua d’avancer.

Le baraqué se releva et se prépara à bondir sur le vieil homme quand plusieurs jeunes hommes l’arrêtèrent immédiatement.

“Chef, ce vieil homme n’est pas ce qu’il paraît. Il pourrait être un expert suprême !”

“Ne nous emmerdons pas avec lui !”

Le type costaux réfléchit un moment, hocha la tête, cracha du sang et s’évanouit.

Le vieux machin tituba en passant à côté de Nie Li.

Ce dernier pouvait intensément sentir une terrifiante aura. L’intention de tuer semblait vouloir pénétrer tout son corps, ce qui le fit frissonner. Quelle intention de tuer terrifiante !!

Nie Li frissonna intérieurement. Seuls ceux qui avaient tué des centaines de milliers de vies pouvaient avoir une intention de tuer aussi terrifiante. Ce vieil homme avait probablement la force d’un rang Légende ou plus encore. Même Sikong Yi pourrait ne pas être à son niveau.

Sentant quelque chose, le vieil homme jeta un regard à Nie Li.

Avec ce seul regard, Nie Li sentit se dresser tout les poils de son corps. Il ne pouvait que se plaindre intérieurement : avec sa force actuelle, si le vieil homme décidait d’agir, il mourrait avant même de s’en rendre compte. Il ne put que rétracter sa propre aura de son mieux et éviter d’attirer l’attention du vieillard.

Le vieux retira son regard et continua de tituber en avant. Il murmurait quelque chose…

“L’infinité n’a pas de début, ce qui n’a pas de début ne peut pas avoir de fin. Merveilleux, merveilleux, hahaha…” finissant de marmonner, le vieil homme rit comme un damné et s’enfonça de plus en plus loin dans la foule.

Nie Li fut terrifié en l’entendant. Cependant, il fit comme si de rien était et continua de marcher calmement. Le vieux ne pouvait pas être un des successeurs de l’Empereur Kong Ming, pas vrai ? S’il savait qu’il en était également un, il mourrait, sans le moindre doute.

TDG Chapitre 151
TDG Chapitre 153

24 Commentaires

  1. Blackers

    merci pour ce chapitre

    Répondre
  2. Toonsa

    Merci pour ce chapitre !
    T’assure grave !

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Erate

    C’est génial ! Que l’attente est looooogue. Un grand merci 🙂

    Répondre
  5. Djeliek

    Merci pour ce chapitre!

    Répondre
  6. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.
    PS:Hahaha,Nie Lie à finalement trouvé son cauchemar!

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. Aizawa

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  9. Myrddin

    Merci

    Répondre
  10. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Kaito

    1er post de ma part.

    Je suis ardemment Todag chez la MnS et c’est avec plaisir que j’ai lu depuis le chapitre 1 le Novel, depuis je te suis XiaoWaz.

    Beau travail, continue comme ça. I like this.

    PS : Merci aux généreux donateurs en passant.

    Bonne continuation

    Répondre
  12. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  13. #Uta

    merci

    Répondre
  14. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  15. korojii

    Merci =)

    Répondre
  16. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  17. Conan

    Merci pour le chapitre!!!! Nie Li connaît enfin la peur!!!!

    Répondre
  18. dragondessonges

    merci pour ce chapitre et je voudrai parler a un membre du groupe qui publie les chapitre svp

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Oui ?

      Répondre
      1. dragondessonges

        bonjour je voulais savoir si les EPUB seron mi a jour et si c pas le cas et si on mindique comme fair je serai ravie daider car je trouve plus pratique sur la liseuse

        Répondre
        1. Wazouille (Auteur de l'article)

          Si tu lisais le sommaire de TDG, tu verrais plusieurs liens pour les EPUB, dont un mis à jour régulièrement ;p

          Répondre
          1. dragondessonges

            la mise a jour faite par diablo ne marche pas il ni a ke les titre de chapitre et kelke morceau de texte apres la 129 dou ma demande

  19. Angel-vieur

    Merci pour le chapitre et tes commentaires croustillants ^^

    Tu fais souvent plusieures fautes :
    – tu confonds de temps en temps l’infinitif et l’imparfait lorsque plusieurs verbes sont à conjuguer dans une même phrase
    – dans le cas d’un double participe, tu n’accorde pas le 2e qui s’accorde toujours ^^’ : « Elle a été donnée »
    – costaux est le pluriel de costal, tu confonds avec costaud

    PS : SPOILER !
    Le délire de l’auteur est très clair lorsque qu’on a lu les derniers chapitres ^^

    Répondre
  20. Pat

    Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com