BTTH Chapitre 118 partie 1

BTTH Chapitre 117
BTTH Chapitre 118 partie 2

Et on arrive au dernier chapitre régulier de la semaine, déjà…

Cependant, grâce à Fabulass, un chapitre bonus arrive tout à l’heure ! Quel homme !

Bonne lecture ! ;p

 

Chapitre 118 – Échappée entre la vie et la mort partie 1

 

Plus de dix silhouettes apparurent au-delà de la porte de pierre, bloquant l’entrée.

Une autre silhouette arrive de derrière ce groupe. Ils reconnurent, sous la lueur des Pierres de Lunes, le visage de l’individu qui n’était autre que le jeune maître de la Compagnie des Mercenaires de Tête de Loup, Mu Li.

Le regard de ce dernier balaya les tas d’or brillant aux coins et l’avidité apparut dans ses yeux. Il se lécha les lèvres avant de rediriger son regard vers les deux boites de pierres ouvertes par Xiao Yan, sourit et dit : “Je suis désolé de vous déranger tout les deux.”

Xiao Yan renforça lentement sa prise sur les clefs dans sa main. Son expression devint un petit peu sombre en voyant la Docteure Fée à côté de lui qui fronçait les sourcils ; elle s’adressa froidement à Mu Li : “Vous nous avez suivi ?”

Mu Li haussa les épaules et dit : “On ne peut pas dire ça. Il y a quelques jours, j’ai appris que la Docteure Fée avait trouvé une cave aux trésors. Je ne connaissais pas l’endroit exact, alors…”

“Comment as-tu eu cette information ? Je ne l’ai dit qu’à mon assistante, Li Fei… Tu l’as soudoyée ?” Un éclair de suspicion traversa le visage de la Docteure mais il fut vite remplacé par de la colère.

“Ke ke, cette bonne femme est vraiment stupide. Il a suffi de quelques mots doux et elle m’a sagement tout raconté.” Mu Li sourit, sans nier les spéculations de la demoiselle.

“Espèce de salop !” cria la Docteure Fée avec les sourcils droits.

“Je suis désolé, mais ces choses sont trop importantes pour notre Compagnie de Mercenaires de la Tête de Loup. Une fois qu’elles seront en notre possession, nous serons facilement capables d’absorber toutes les factions de la ville de Qingshan. A ce moment là, nous aurons la capacité de nous développer au-delà de la ville. Nous voyons au-delà de ce petit bled.” dit Mu Li d’un air impassible.

“Donnez-moi ces trucs.  Docteure Fée, vous devez parfaitement savoir ce que je ressens pour vous. Aussi longtemps que vous acceptez de devenir mienne, vous ne serez définitivement pas maltraitée quand je prendrais enfin le contrôle de la Compagnie des Mercenaires de la Tête de Loup.” Mu Li couvrit la Docteure d’un regard plein d’émotion tout en parlant d’un ton de plus en plus doux.

La voix de la Docteure Fée était mauvaise tandis que ses lèvres rouges et moites s’ouvrirent pour se moquer de lui : “Devenir tienne ? Ne serait-ce que de te parler me rend malade !” Il semblait que le fait que Mu Li ait corrompu son entourage ait stimulé sa furie.

Une lueur glacial traversa le regard de Mu Li tandis qu’il sourit et dit doucement : “Peu importe, je vous garderai de force à mes côtés.” Cela étant dit, il tourna son regard sur Xiao Yan, qui restait silencieux à côté d’elle, et rit : “Je t’ai déjà invité à rejoindre la Compagnie mais tu as refusé de m’écouter. Maintenant il est trop tard pour ça, même si tu souhaites nous rejoindre !”

Xiao Yan se frotta le nez et secoua la tête d’un air provocateur : “Une compagnie de mercenaires sans Da Dou Shi est réellement aussi arrogante ?”

“Au moins ce sera facile de te tuer.” Mu Li révéla un sourire plein d’intention de tuer.

“Donne moi ton butin. Au moins tu mourras avec un cadavre intact.” Mu Li fixa froidement Xiao Yan, les mains croisés sur la poitrine.

Xiao Yan fit une triste grimace. Son regard parcourut les insignes sur la poitrine des dix mercenaires qui bloquaient la sortir, se faisant ainsi une idée de leur force. Ils possédaient tous une force de Dou Zhe 4 ou 5 étoiles tandis que Mu Li était un Dou Zhe 6 étoiles.

Il se renfrogna en estimant la force de la composition de l’équipe ennemie. Dans son état actuel, Xiao Yan ne pouvait gérer au plus qu’un Dou Zhe 4 étoiles. S’il enlevait la grosse épée noire de son dos, il devrait être capable de tenir face à un Dou Zhe six étoiles.

Cependant, il y avait à ce moment plus de dix mercenaires à la force significative à la porte de pierre. Dans des circonstances normales, s’il l’attaquaient ensemble comme un groupe, Xiao Yan se ferait très probablement tuer, au vu de sa force du moment.

“Maître ?” Xiao Yan appela Yao Lao en son for intérieur mais n’obtint pas de réponse. Il ne put que sourire amèrement : il semblait impossible de convaincre Yao Lao de le sortir de ce merdier. (NdT eh ouais, pas de cheat mode !)

Mu Li croisa les bras et se tint au milieu de la porte de pierre. Son regard sinistre fixait l’expression du visage de Xiao Yan, qui changeait rapidement. Il avait l’impression d’être un chat jouant avec une souris.

Tapotant légèrement des doigts sur sa mains, Mu Li parla en souriant :  “Bien que tu ais un grand potentiel, il n’est pas encore développé. Ah, pour être honnête, je crains que tu ne cherches à te venger plus tard. Du coup, pour éviter de m’inquiéter d’une éventualité pareille, je dois te tuer ici et maintenant !”

Son père l’avait toujours averti, depuis sa plus tendre enfance, qu’il lui fallait si possible tuer quiconque il avait offenser pour couper court toute chance de se venger au partir adverse.

Xiao Yan fixa Mu Li qui était tout sourire et ses yeux se plissèrent. Durant tout ces années, il avait toujours été celui qui maltraitait les autres et n’avait vu ce genre d’attaque groupée visant à tuer.

Un sourire en coin glacial apparut tandis que Xiao Yan parla : “Tu as raison. Si j’ai la chance de partir, je créerai sans aucun doute des problèmes pour la Compagnie de Mercenaires de la Tête de Loup.”

“Il est admirable que tu parviennes à jouer les durs dans une telle situation. Cela dit, tu n’as fait que renforcer mon intention de te tuer.” Mu Li sourit tandis que de l’intention de tuer traversa son regard.

Xiao Yan ouvrit ses paupières, révélant une intention de tuer similaire dans ses yeux.

Au moment où il réfléchissait à comment s’échapper, il sentit qu’on plaçait quelque chose dans la main qu’il avait dans son dos.

Il plissa les yeux et serra cette main en poing sans que ne le remarque. Du coup de l’oeil, il jeta un vague regard à la Docteure Fée qui se tenait tout près de lui.

Les lèvres de cette dernière bougèrent légèrement, disant d’une voix faible à l’oreille de Xiao Yan : “C’est le sédatif de tout à l’heure.”

Il pencha la tête et balaya les murs de la pièce du regard. Il eut une idée en remarquant les trois Pierres de Lunes qui émettaient une légère lueur.

“Reste près de moi.” demanda t’il d’un air sérieux.

“Hm.” La Docteure Fée hocha la tête docilement. Tout ses espoirs de s’échapper reposaient alors en Xiao Yan.

Mu Li fit un signe nerveux de la main et ordonna : “Allez-y ! Tuez ce garçon ! N’oubliez pas de ne pas blesser la Docteure Fée ; c’est ma femme.”

“Oui chef !” A l’ordre de Mu Li, cinq des dix mercenaires derrière lui bondit en avant, une expression vicieuse sur le visage.

Xiao Yan fronça les sourcils en voyant que la porte de pierre était toujours fermement bloqué malgré la perte de cinq hommes passés à l’attaque. La prudence de ces mercenaires lui collait une migraine.

“Bang !”

Après avoir jeté un regard aux mercenaires qui le chargeaient, Xiao Yan tendit la paume vers eux. La puissante force balança le sac de sédatif dans les airs, qui explosa ensuite. La poudre éparpillée couvrit instantanément la pièce entière.

Devant la poudre médicinale éparpillée dans les airs, l’expression de Mu Li changea totalement tandis qu’il aboya rapidement ses ordres : “Retenez votre respiration ! Ceux à la porte, je vous interdis de bouger, bloquez le chemin. Ma Si, attaque les !”

Les ordres de Mu Li calmèrent rapidement la confusion dans laquelle les mercenaires étaient plongés. Les cinq mercenaires attaquants dégainèrent leurs armes et chargèrent Xiao Yan et la Docteure Fée avec un regard féroce.

Xiao Yan attrapa la main de la Docteure et battit en retraite plus loin dans la pièce. Ensuite, il courba abruptement sa main, aspirant promptement une Pierre de Lune sur le mur dans sa direction. La Pierre se détacha du mur et fila dans sa main.

Xiao Yan pivota sa main et la Pierre de Lune fut rangée dans son anneau ; la salle entière devant plus sombre en perdant une de ses sources de lumière.

Son expression devint alors plus sérieux et il déplaça son regard. Sa main droite aspira les deux dernières Pierres de Lune qu’il entreposa rapidement dans son anneau.

La cave fut entièrement plongée dans le noir quand la dernière pierre se retrouva dans l’anneau de stockage.

Au moment où les ténèbres tombèrent, Xiao Yan tira le bras de la Docteure Fée, se retourna et bondit vers la sortie telle qu’il se la représentait de mémoire.

“Ne paniquez pas ! Sortez vos étincelles de feu. Ceux à la porte, ne bougez pas ; ceux dans la pièce, ne retournez pas à la porte. Souvenez-vous, tuez toute personne qui ose aller vers la porte.”

Les ténèbres soudaines rendirent l’expression de Mu Li lugubre. Cependant, il avait une intelligence surprenante et prit la bonne décision en quelques secondes.

Avec leur chef présent, la compagnie de la Tête de Loup se calma également. Les mercenaires qui avaient amené leurs étincelles les sortirent rapidement mais au moment où ils allaient les allumer, un vent impétueux les balaya. Il fut suivi par un coup de paume à la force féroce qui s’abattit lourdement sur leur poitrine. Tout de suite après, les quelques mercenaires incapables de réagir à temps poussèrent un cri étouffé et tombèrent lourdement au sol.

Les mercenaires qui furent attaqués endurèrent leur agonie et hurlèrent : “Il arrive ! Il est à la porte de pierre ! Vite, arrêtez-le !”

Le visage de Mu Li s’assombrit à nouveau en entendant ses subordonnés crier. Il se pressa jusqu’à finir au bord de la porte de pierre, bloquant ainsi complètement la seule sortie.

“Bang !”

Une force féroce et puissante partit depuis devant eux. Si les quelques Dou Zhe 5 étoiles n’avaient pas réagi à temps, ils auraient été envoyé bouler sur le côté par ce coup. Bien que ça ne soit pas le cas, ils durent néanmoins tituber de quelques pas en arrière malgré tout.

Durant le moment où ces types étaient chancelants, deux vents impétueux s’échappèrent secrètement par le trou dans leur défense ainsi créé. Le temps qu’ils s’en remettent, il était déjà trop tard pour arrêter la paire et ils ne purent que crier à Mu Li qui était à l’arrière : “Jeune Maître, ils arrivent vers vous !”

Mu Li plissa les yeux et étendit ses deux jambes de chaque côté, bloquant le tunnel étroit de son corps. Il tint ses mains l’une contre l’autre et un léger Dou Qi vert coula petit à petit. Sous l’influence de ce Dou Qi, ses mains prirent la couleur du bois.

“Je veux voir comment tu vas essayer, en tant que Dou Zhe deux étoiles, de me repousser dans une confrontation directe.” Avec un rire glacial,  Mu Li sortit une perle luminescente la nuit et la lança devant lui. La faible lumière n’avait un rayon que de deux trois mètres mais c’était plus que suffisant dans ce tunnel étroit.

Peu après qu’il ait jeté cette perle, deux silhouettes marchèrent dessus à toute vitesse. Grâce à la lueur de la perle, Mu Li ne put voire que l’image trouble de l’intention de tuer sur le visage de Xiao Yan.

“Recule !” Il se mit à rire d’une voix glaciale en voyant Xiao Yan se précipiter sur lui. Ses poings semblables à du bois, qui étaient entourés d’une lueur verte, frappèrent furieusement et sans pitié vers Xiao Yan, emplis d’une force agressive.

“Technique de Dou de Xuan Inférieur : Force des Bois !”

Le Dou Qi qui arrivait sur lui fit frissonner le visage de Xiao Yan. Il leva la tête et vit clairement le regard sinistre de Mu Li.

“Bordel.”

Xiao Yan jura intérieurement en prenant une inspiration. Ses mains attrapèrent ensuite son énorme épée noire et il la souleva en criant. D’un mouvement du poignet, il la rangea dans son anneau spatial.

Avec la disparition de l’énorme espadon, la vitesse de Xiao Yan grimpa en flèche en un clin d’oeil. Le Dou Qi qui se déplaçait alors lentement en lui se précipita dans ses veines comme une marée montante.

C’était la première fois que le Dou Qi de Xiao Yan explosait d’un coup après avoir été étouffé. Il serra son poing et de nombreuses veines commencèrent à vibrer. Une force terrifiante se concentra rapidement.

Sentant le Dou Qi déferler en lui, Xiao Yan sentit une intense envie d’en découdre monter à son visage délicat et beau. Ses yeux jetèrent un regard glacial à Mu Li, qui était à sa portée. Le Dou Qi en lui commença à suivre les méridiens prédéterminés par la technique de Dou et se mit à tourner de manière incontrôlée.

“Les Huit Destructions Extrêmes !”

Un cri résonna en son for intérieur et les manches autour du bras de Xiao Yan se resserrèrent. Le tissu de base doux s’était transformé en quelque chose d’aussi dur que le métal.

L’espace vide dans les manches contenait une puissance intense alors que Xiao Yan recula son poing avant de le balancer en avant avec une force explosive.

“Bang !”

Les deux poings se rencontrèrent dans le passage étroit et le son étouffé, similaire à du tonnerre résultant de leur collision se propagea un long moment dans le tunnel.

L’expression de Mu Li changea en voyant que Xiao Yan avait une force similaire à la sienne. Il ne s’attendait pas à ce que la force de ce dernier monte de quelques niveaux en un clin d’oeil.

Un rugissement froid et sinistre sortit de la gorge de Mu Li : “Je l’ai arrêté. Vite, tuez-le coûte que coûte !” La force que démontrait alors Xiao Yan rendit anxieux ce jeune chef de compagnie extrêmement rusé. A un si jeune âge, il pouvait se battre contre lui, un Dou Zhe 6 étoiles, à égalité. Il était difficile d’imaginer à quel point il deviendrait fort dans quelques années. Si Xiao Yan parvenait à s’échapper, la Compagnie des Mercenaires de la Tête de Loup pourrait potentiellement faire face à une possible destruction.

Ne serait-ce que penser qu’on puisse se venger de lui avec cette force écrasante fit gonfler l’intention de tuer de Mu Li.

XIao Yan eut un petit sourire moqueur en entendant Mu Li crier. Il ouvrit la bouche : “Explose !”

“Bang !”

Une autre explosion étouffa résonna. Cependant, elle parvenait de l’intérieur du corps même de Mu Li.

“Spoot!”

Le visage de Mu Li devant blanc en un instant, à cause de la soudaine explosion dans son corps qui trembla entièrement avant qu’il ne tousse violemment une pleine gorgée de sang.

“On y va !” Xiao Yan résista à l’envie de le tuer après l’avoir fait tomber. Il tira promptement la main du docteur sans regarder en arrière, chargeant en direction de la dangereuse paroi de la falaise.

BTTH Chapitre 117
BTTH Chapitre 118 partie 2

15 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Kops

    Énorme la scène de combat merci beaucoup pour le chapitre

    Répondre
  5. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  7. Kathysse

    merci pour ce chapitre ! ^^

    Répondre
  8. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. zesifry

    Haha le retour merci pour ces beaux chapitres par contre j’ai un problème je reçoit un mail pour chaque commentaire que dois je faire pour arrêter ça?

    Répondre
    1. zesifry

      je viens de regarder il m’est impossible d’enlever les notif par mail pour ton site car il n’apparait pas dans ma liste d’abonnement wordpress donc je pense qu’il ‘y a que toi wazouille qui peut faire quelque chose.

      Répondre
  10. psycho

    Merci pour les chapitres 🙂

    Répondre
  11. Myrddin

    Merci

    Répondre
  12. korojii

    Merci au généreux donateur 🙂
    & merci pour le chapitre et bonne continuation 😀

    Répondre
  13. kevin

    Merci pour ce chapitre et bon courage pour traduire le reste de ce chapitre ^^

    Répondre
  14. nickylaboum

    merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com