TDG Chapitre 153

TDG Chapitre 152
TDG Chapitre 154

Et voici votre premier TDG de la semaine ! 😀

Que diriez-vous d’un petit concours pour l’avent ? Je vous propose un truc: la série parmi les trois qui aura reçu le plus de don au 24 décembre aura, le jour de Noël, trois sorties bonus comme cadeau !

Qu’en dites-vous ?

 

 

Chapitre 153 – Gravure d’explosion divine ?

L’impression de danger traîna dans son cœur un long moment.

Nie Li et Duan Jian prétendirent que rien n’était arrivé et continuèrent de marcher jusqu’à ce que le vieil homme disparaisse.

«Maître, avez-vous découvert quelque chose ?» demanda Duan Jian. Nie Li n’avait rien dit depuis un moment déjà et il pouvait sentir que quelque chose n’allait pas.

«Le vieil homme de tout à l’heure est un expert.» dit Nie Li en regardant le ciel noir. Dans le domaine de la Prison des Abysses, il y avait probablement de nombreux experts cachés un peu partout, en plus de ceux des treize familles.

Duan Jian hocha la tête. Il pouvait également sentir que le vieil homme était fort, mais ne savait pas à quel point.

“Je n’aurais jamais pensé que cette Formation Ancienne soit connectée au domaine de la Prison des Abysses. C’est un endroit si dangereux… Si j’avais sû ça plus tôt, je ne serais pas venu.’ pensa Nie Li en son for intérieur. Il s’imaginait, au départ, que la formation contenait un énorme trésor. Pourquoi, sinon, la Guilde Noire voudrait autant revendiquer cet endroit ? Il n’aurait jamais pensé que cet endroit soit aussi dangereux…

Il ne voulait pas revenir à nouveau dans ce monde une fois retourné dans le leur, à moins d’atteindre le rang Or Noir.

«Nous en discuterons après avoir sauvé Ning’er, Du Ze et les autres !»

Les étoiles brillaient dans le ciel.

D’énormes bêtes démons y volaient parfois et les lueurs des feux clignotaient dans les montagnes. C’était des signes témoignant de combats entre humains et bêtes démons.

La Famille aux Ailes Argentées avait, comme à son habitude, des gardes en patrouille. C’était une famille de dix milles âmes, présente dans le domaine depuis des millénaires et une des plus grandes existences dirigeantes de la Prison des Abysses.

Deux silhouettes apparurent dans la forêt.

«Ca commence.» dit Nie Li en souriant doucement. Tout ce qui avait été préparé allait bientôt donner à la Famille des Ailes Argentées un sacré choc.

Au palace à la cime des arbres, Sikong Yi profitait tranquillement de vin et de femmes. Puisqu’il n’avait plus beaucoup de temps à vivre, il ne s’entraînait plus aussi diligemment qu’avant et passait ses jours tranquillement.

«Je me demande quand est-ce que ce môme de Lei Zhuo sera de retour…» Sikong Yi se sentait anxieux, sans raison.

Une jeune femme qui massait sa jambe se sentit soudainement fatiguée et renversa imprudemment un verre. Celui-ci tomba au sol, se brisa en morceaux et le vint fut répandu au sol. Elle fut immédiatement terrifiée tandis que son visage blanchit.

Elle s’agenouilla immédiatement et supplia : «Seigneur Patriarche, je n’ai pas fait exprès. Pardonnez-moi, je vous en prie !»

«Tu oses pourrir (NdT mon groove :D) mon humeur, connasse ?» Le visage de Sikong Yi s’assombrit tandis qu’il gifla la servante. La force de cette tarte projeta la jeune femme contre un pilier, puis elle en tomba tandis que du sang coula de sa bouche.

«Seigneur Patriarche, je ne l’ai pas fait exprès. S’il vous plaît, au nom de toutes ses années à votre service, pardonnez-moi, je vous en prie !» supplia la jeune fille en se prosternant au sol, frappant son front plein de sang par terre.

Sikong Yi renifla froidement : «Gardes, traînez la hors d’ici et exécutez la !»

Sa voix semblait monter droit des enfers, totalement dépourvue d’émotion.

La jeune fille continua néanmoins de se prosterner pour obtenir son pardon tandis que plusieurs gardes à l’air féroce marchèrent jusqu’à elle et la traînèrent hors de là.

«Seigneur Patriarche, pardonnez-moi s’il vous plaît ! Je n’oserai pas faire deux fois la même erreur !» La voix larmoyante de la servante disparut au fur et à mesure au loin.

Quand Sikong Hongyue entra dans la salle et entendit la voix pleurnicharde, elle fronça les sourcils un moment, s’inclina puis demanda : «Père, pourquoi êtes-vous de mauvaise humeur ces derniers temps ?»

«Hongyue, crois-tu que ce môme, Lei Zhuo, nous mente ?» demanda Sikong Yi, un peu furieux.

«Probablement pas ; après tout, ses amis sont encore entre nos mains !» Sikong Hongyue fronça un moment les sourcils puis dit : «Père, vous n’avez pas à autant vous inquiéter. Lei Zhuo va sans aucun doute nous apporter le remède.»

Au moment où sa voix s’éteignit, une énorme explosion se fit entendre et le palace entier se mit à trembler.

Sikong Yi se leva soudainement : «Que se passe-t’il ?» Cette horrible explosion était comme un le tonnerre et faisait bourdonner les oreilles.

«Qu’est-il arrivé ?» L’expression de Sikong Hongyue changea également.

Boum ! Boum ! Boum !

Des explosions se produisaient un peu partout dans le territoire de la Famille aux Ailes Argentées. Une explosion en suivait une autre et ainsi de suite, dans un cycle infini.

*Tremble !* *Tremble !*

Le palace des cimes tremblait tellement qu’on aurait dit qu’il allait bientôt s’effondrer.

«Ca craint, sortons d’ici !» L’expression de Sikong Yi changea et avec sa fille, ils volèrent hors du palace.

Les terribles explosions couvraient le ciel entier, suivies par des lueurs aveuglantes qui illuminèrent les cieux. Même les treize familles, qui habitaient loin de là, pouvaient voir ce spectacle.

De nombreux membres de ces familles furent tirés de leurs rêves et regardaient en direction de la Famille aux Ailes Argentées en discutant entre eux.

«Qu’arrive-t’il au territoire de la Famille aux Ailes Argentées ?»

«C’est probablement un feu d’artifice donné en raison d’une réjouissance quelconque !»

«Ces feux d’artifice sont vraiment terrifiants ! On peut les entendre de très loin !» (NdT ça sent le rush territoire ça :D)

Quelques enfants applaudirent et crièrent avec excitation : «Quelle belle vue !»

Tout le territoire de la Famille des Ailes Argentée était devenu un bordel innommable. Les gardes couraient dans toutes les directions, incapables de comprendre ce qui se passaient. Certains avaient même le feu au cul et criaient en courant en direction d’une piscine.

Pshhh ! Pshhh !

La piscine était pleine de gardes et des têtes dépassaient de l’eau. Quand ils se déshabillèrent, ils s’aperçurent qu’il y avait des plaques noirs sur leur corps. Tout d’un coup, une énorme explosion retentit et une vague de chaleur monta au ciel depuis le fond de la piscine.

D’énormes vagues jetèrent les gardes hors de cette dernière et certains tenaient leur cul noir en courant partout dans la prairie, hurlant.

«Qui a placé un putain de patron de gravure d’explosion divine au fond de la piscine ?»

«Mon cul va être carbonisé… !»

Ces gardes criaient en courant partout.

A ce moment, Nie Li, qui était caché dans les hautes herbes, ne put s’empêcher de sourire en entendant tout ça. Même l’impassible Duan Jian se mit à rire.

Un patron de gravure d’explosion divine ? Est-ce que quelqu’un a jamais vu un de ces patrons de gravure pouvant exploser au fond de l’eau ? Elles étaient faites en gravant un patron de gravure d’explosion sur une pierre de talisman spéciale et pouvaient provoquer de petites explosions au pouvoir de destruction très faible. Le patron de gravure d’explosion de flamme dont Nie Li se servait été différent. Il pouvait être gravé sur n’importe quoi et une fois activé, il causait une explosion massive.

Le territoire de la Famille des Ailes Argentées était plein de ces patrons de gravure. Normalement, ces explosions de flamme étaient cachés et étaient difficiles à détecter. Au moment où la première explosion de flammes était déclenchée, la seconde, la troisième, la quatrième, etc… et bien d’autres exploseraient à sa suite rapidement.

Une série d’explosions retentissaient partout sur le territoire des Ailes Argentées.

Nie Li sortit des hautes herbes et dit à Duan Jian : «Allons-y !»

Il marcha ensuite, une expression indifférente sur le visage, vers le point de rendez-vous conclu avec Ning’er et les autres.

Duan Jian fut légèrement stupéfait ; Nie Li y va comme ça, tranquillement ? Cependant, il le suivit quand-même.

Boum ! Boum ! Boum !

Partout où Nie Li et Duan Jian allait, une explosion retentissait pas loin d’eux. Il y avait des gardes en armures d’or volant dans les airs les uns après les autres avant d’atterrir de l’autre côté de la route. Les deux compères marchaient ouvertement à côté d’eux.

Ils n’avaient pas besoin de s’occuper d’eux personnellement et ces gardes étaient éparpillés par les explosions de flamme que Nie Li avait laissé derrière lui. Ils furent mis à terre, les uns après les autres, et furent incapable de se relever.

Dans la cour

Xiao Ning’er, Du Ze, Lu Piao et les autres entendirent les explosions provenant de l’extérieur. C’était l’heure de la promesse faite à Nie Li.

«Ning’er, Lu Piao, faites vos bagages. Nous partons.» dit Du Ze en souriant doucement.

Lu Piao bondit d’excitation : «Ca fait plusieurs jours qu’on est enfermés et surveillés ici. Je ne pouvais presque plus le supporter ; si Nie Li n’était pas revenu nous chercher, j’aurais pu finir par charger jusqu’à la sortie.»
Xiao Ning’er regarda à l’extérieur, prit une carte et dit : «Nie Li nous a dit de suivre cette route.»

Les six amis s’enfuirent de la cour et suivirent la route indiquée par Nie Li. Des explosions se produisirent pas loin, envoyant les gardes dans les airs.

L’un d’entre eux atterrit devant Du Ze et les autres, leur donnant une petite frayeur. Ils virent, juste avant de fusionner avec leur esprit démon et d’engager le combat, que le garde était carbonisé, toujours au sol et ne bougeait plus.

Tout le groupe s’échangea des regards.

Tout d’un coup, d’autres gardes tombèrent devant eux comme des boulettes (NdT It’s raiiiiiiiining meeeeeen, alleluiaaaaaaaaaaaa) les uns après les autres, sans qu’aucun ne se relève.

«C’est trop drôle, ahahahah ! Ils sont tous aussi noirs que les tribus aborigènes !» rit Lu Piao qui bondit jusqu’à un garde et lui piétina le cul.

Le groupe des six continuèrent de suivre la route sans rencontrer le moindre ennemi. Tout le territoire de la Famille des Ailes Argentées avait été réduit en ruines.

Ils regardèrent à quelques centaines de mètres devant eux, sur une plaine vide où ils virent Nie Li et Duan Jian qui les attendaient.

«Ils sont là.» Nie Li sourit légèrement. Tout se passait selon ses plans. (NdT : ACCORDING TO KEKYAKU)

Une fois qu’ils furent réunis, les huit individus disparurent dans les ténèbres.

A ce moment là, il y avait un bordel sans nom dans le territoire de la Famille des Ailes Argentées. Sikong Yi et Sikong Hongyue écumaient leur territoire ; peu après qu’ils aient commencé, une explosion soudaine retentit, faisant vadrouiller des flammes féroces alentour.

«Un patron de gravure d’explosion divine ?» Sikong Yi fronça les sourcils un moment puis esquiva les flammes arrivants sur lui dans un flash. «Non, ces patrons de gravure n’ont pas autant de puissance !»

Quand sa voix s’éteignit, il y eut une série d’explosions provenant des troncs d’arbres alentours. Des flammes les engloutirent de toute part. Sikong Yi poussa un aboiement sourd et une barrière en forme de cercle apparut, le protégeant lui et sa fille des flammes.

«Père, qu’est-il arrivé ?» Sikong Hongyue regarda les alentours, complètement choquée ; des explosions retentissaient de partout sur leur territoire, des flammes s’élançaient vers le ciel et les gardes étaient dans un état pitoyable et poussaient des cris misérables. Le palace des cimes baignait dans les flammes et tremblait constamment, donnant l’impression de pouvoir s’effondrer d’un moment à l’autre.

«Ca doit être ce gamin, Lei Zhuo !» La rage de Zikong Yi atteignait des sommets. Il comprenait à présent qu’il avait été eu par Nie Li.

Il avait des suspicions à son endroit depuis le début mais n’aurait jamais pensé qu’il utiliserait une méthode pareille pour faire de son territoire un immense bordel. L’expression de Sikong Yi devint lugubre, son coeur entier couvert d’une terrifiante intention de tuer. «On dirait que je t’ai sous-estimé !»

«Lei Zhio a fait tout ça ?» Les sourcils de Sikong Hongyue tressaillirent. «C’est vrai, ses amis sont encore dans la cour !»

«C’est inutile. Avec sa prévoyance, ils doivent déjà être partis, à présent !». Son visage devenait de plus en plus sombre. Il ne se serait jamais attendu à être trompé par un môme comme Nie Li !

TDG Chapitre 152
TDG Chapitre 154

24 Commentaires

  1. #Uta

    merci

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
    1. dragondessonges

      merci pour le chapitre

      Répondre
  4. Kerezenn

    Merci merci

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. JRtodag

    merci merci !!!! faisons en sorte que TDG soit 1er au 24 décembre 5 euro par lecteur sa mange pas de pain!!

    Répondre
    1. GUIAMON

      sauf pour ceux qui on pas de quoi payer

      Répondre
  7. ALIXINE24

    Merci

    Répondre
  8. korojii

    Merci 🙂

    Répondre
  9. Kathysse

    merci pour ce nouveau chapitre, j’ai hâte de lire la suite ! ^^

    Répondre
  10. Djeliek

    Merci pour ce chapitre!!!!!

    Répondre
  11. Kevin

    Merciiiii

    Répondre
  12. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  14. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  15. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  16. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  17. Camelot

    Merci pour le chapitre
    Le’auteur a pas fait une erreur en disant que les 6 allaient rejoindre ni lie
    Du ze, ninger, lu piao et les 3 autres, ça fait déjà 6
    Il a oublié la fiancée de lu piao

    Répondre
  18. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.
    PS:Lol,j’ai l’impression de revoir la scène de la pluie de feu dans the elder scrolls IV:oblivion!
    PPS:MDR.Si tout les dons sont compté et pas seulement ceux à partir de maintenant alors TDG à une avance divine (et une chance si c’est le cas!)! XD

    Répondre
  19. Lelouch

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  20. camelot

    Merci pour le chapitre mais l’auteur n’a pas fait une erreur. Ils ne sont pas 6 mais 7 à senfuir
    Lu piao. Du zhe. Ninger. Les 3 autres. Ça fait 6.
    Ils ont oublié la fiancée de li piao en chemin :(.

    Répondre
  21. Angel-vieur

    Merci pour le chapiteau re et je croise les doigts pour TDG.

    Avait été eu : nope :3 dupé ou bien s’était fait avoir.
    Et suspicions à son encontre et pas endroit :3

    Répondre
  22. Aizawa

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com