BTTH Chapitre 119

BTTH Chapitre 118 partie 3
BTTH Chapitre 120

Et voilà le deuxième BTTH de la semaine avec un long chapitre !

 

Le concours de l’avent va commencer dès lundi ! Attention, ça va chauffer ! Comme on me l’a suggéré, je ferai état du classement deux fois par semaine afin que vous sachiez où nous en sommes !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 119 – Ailes du Nuage Violet

 

Bondissant à travers la vallée, Xiao Yan se dirigea nonchalamment vers la cascade. Son regard balaya précautionneusement les environs, et ce n’est qu’après avoir constaté qu’il n’y avait pas de bêtes magiques à proximité qu’il poussa un soupir de soulagement.

Arrivant à la paroi abrupte de la montagne, il mit un long moment avant de choisir avec attention une cave qui se trouvait alors à 4-5 mètres de lui. Xiao Yan grimpa prudemment sur les rochers glissants tel un singe agile et se glissa rapidement dans la caverne qu’il avait précédemment choisi.

Il y faisait relativement frais et elle n’était pas trop petite, largement suffisante pour qu’il y vive seul.

Xiao Yan balaya avec attention le sol de la grotte et, ne trouvant aucun signe qu’une bête magique y ait vécu, il se sentit enfin rassuré. Il fit un nettoyage rapide de son nouvel habitat avant de sortir de son anneau magique quelques affaires de camping et de se faire un lit sec et moelleux.

Une fois le nécessaire en place, Xiao Yan utilisa un gros rocher pour bloquer l’entrée de la caverne afin qu’une seule personne à la fois puisse y entrer. Puisqu’il allait passer pas mal de temps ici, les problèmes de sécurité étaient d’une importance capitale.

Ayant fini ces tâches, Xiao Yan se frotta les mains l’une contre l’autre pour en virer la saleté. Il regarda la grotte relativement sombre, réfléchit un moment et sortit trois Pierres de Lunes qu’il avait récupéré dans la caverne au trésor et les plaça dans des encoches sur le mur. La douce lumière éclaira immédiatement la grotte.

Xiao Yan eut un grand sourire en contemplant sa caverne toute neuve et s’assit sur le lit douillet en poussant un long soupir. Peu après, il croisa ses jambes en tailleur et forma un sceau d’entraînement de ses deux mains, récupérant lentement le Dou Qi qu’il avait consommé et la fatigue mentale et physique de ces deux jours de voyage continuel et précipité.

Tandis qu’il se tut, sa respiration se fit plus régulière et un cycle parfait d’inspiration et d’expiration s’établit. Chaque fois que ce cycle alternait, de légers fils d’énergie prirent forme dans les airs autour de Xiao Yan et suivirent sa respiration pour circuler dans son corps et une fois que ses méridiens eurent raffiné cette énergie, elle fut entreposée dans le vortex de Qi de son dantian.

Les pensées de Xiao Yan se plongèrent dans son corps et avec son extraordinaire vue intérieure, il fut capable de voir clairement le Dou Qi qui circulait dans son corps.

Il fut ravi en observant une fois de plus ce vortex de Qi miraculeux. Après près d’un an d’entraînement, le vortex blanc comme du lait de la taille d’un pouce de l’époque où il venait juste de devenir un Dou Zhe avait changé de couleur à cause de la méthode de Qi, devenant légèrement jaune. De plus, il était bien plus large qu’auparavant. Xiao Yan pouvait clairement sentir que la concentration de Qi dans son vortex était dix fois plus puissante qu’elle ne l’était auparavant.

Observant le Dou Qi jaune pâle qui circulait continuellement dans ses méridiens, Xiao Yan sourit légèrement en extrayant ses pensées de son corps. Ce n’est que lorsque son Dou Qi récupéra entièrement qu’il finit par ouvrir les yeux.

Tordant paresseusement son corps, Xiao Yan se sentit à nouveau revigoré. Il serrant fortement ses poings, pouvant sentir qu’à cause de ses douloureux entraînements, sa force actuelle augmentait progressivement de son état de Dou Zhe 5 étoiles à celle d’un 6 étoiles. Peut-être que dans un mois ou deux, il serait capable d’entrer au niveau des 6 étoiles.

Quand ça arriverait, s’il se débarrassait des restrictions de la lourde épée et avec quelques techniques de Dou de niveau Xuan, il lui serait possible d’affronter un Dou Zhe 8 étoiles. Bien sûr, ce n’était qu’au cas où les techniques de Dou de ce Dou Zhe 8 étoiles étaient égales ou inférieures à celle de Xiao Yan. Après tout, la méthode de Qi de ce dernier était du plus bas niveau de Huang ; c’était là sa seule faiblesse !

Après avoir rétabli son énergie à un niveau normal, Xiao Yan retourna sa paume et y fit apparaître un parchemin noir. C’était la technique de Dou de vol de Xuan Supérieur.

C’était le rêve de tout un chacun que de s’élever à travers les cieux et Xiao Yan était lui-même extraordinairement intéressé à l’idée de voler librement. Voler était la meilleure façon de s’échapper. Si, l’autre nuit, ils n’avaient pas eu l’Aigle Bleu de la Docteure Fée, il aurait été autrement plus difficile pour le duo de s’échapper de la falaise encerclée par les ennemis.

Sur le Continent Dou Qi, transformer le Dou Qi en des ailes était un droit que seuls les puissants praticiens (NdT d’arts martiaux) qui étaient des Dou Wang ou plus pouvaient avoir. Les autres, eux, ne pouvaient que tourner leur regard vers le ciel et soupirer. Pourtant, Xiao Yan avait obtenu par chance une rare technique de Dou de vol qui lui permettait d’échapper aux restrictions que les autres subissaient.

Il se saisit du parchemin noir des deux mains, se lécha les lèvres et défit la ficelle qui fermait le parchemin avant de lentement le dérouler.

Deux ailes d’aigle noires comme la nuit apparurent sous ses yeux tandis qu’il déplia le parchemin, ce qui le fit légèrement trembler. Vu que cette paire d’ailes était peinte sur le papier, elles n’étaient pas trop grosses mais dégageaient cependant une légère chaleur. On pouvait deviner, devant ce mystérieux spectacle, que ce n’était pas un simple dessin.

Les ailes d’aigle étaient d’un noir profond tandis que des nuages violets apparaissaient légèrement. Si on les examinait de près, on s’apercevait que cette paire d’ailes était en fait telle de l’acier noir, possédant une texture métallique particulière. Les plus de ces ailes émirent une légère chaleur quand Xiao Yan souffla légèrement dessus, ce qui fit qu’il ne put s’empêcher d’être légèrement alarmé. Les plumes s’agitèrent légèrement sous son souffle, comme si elle était réelle. C’était quelque chose d’extrêmement miraculeux à voir.

Tandis que son regard parcourut les ailes, ses yeux s’arrêtèrent subitement sur une phrase, inscrite sur le côté et,clignant des yeux, il récita doucement les mots à voix haute.

« Aigle de Feu Noir au Nuage Violet, une bête magique volante de cinquième rang. Selon les légendes, il possède le sang de la lignée des phénix des temps anciens. Sa vitesse de vol est la plus rapide de toutes les bêtes magiques volantes. Par nature, il est à la fois rusé et cruel, extrêmement difficile à capturer et ne vit que dans les zones montagnes brumeuses au nord du continent. »

« Une bête magique de cinquième rang ? » Xiao Yan, choqué, avala difficilement sa salive ; ce n’était rien de moins que le niveau d’un Dou Wang humain.

« Le nom de cette technique de Dou est « Ailes d’Aigle », aussi connu comme « Ailes de Nuage Violet ». Ca m’a pris trois ans, à moi l’auteur et quelques amis, pour capturer un de ces aigles. Ensuite, en utilisant une méthode secrète pour obtenir les deux ailes, nous sommes finalement parvenus à créer ce parchemin permettant à une personne d’apprendre la technique de Dou de vol. J’ai créé cette technique à la fin de ma vie en utilisant du Dou Qi. Souvenez-vous qu’une seule personne peut l’apprendre ! »

Xiao Yan fit claquer sa langue par deux fois tandis qu’il s’exclama de surprise : « Quelle personne audacieuse à oser capturer une bête magique volante du niveau d’un Dou Wang… » Il fut quelque peu curieux de savoir quel était exactement le niveau de puissance de la personne qui avait laisser ces choses derrière lui.

Tandis que son regard se détacha de ces mots, Xiao Yan tendit prudemment sa paume et toucha doucement la pair d’ailes d’aigle noires comme la nuit aux reflets violets.

« Pourquoi est-ce que ça a l’air… d’être de vraies ailes ? »

La sensation des ailes sur sa paume l’émerveilla grandement. Il caressa une fois de plus les ailes de la paume quand soudain, son expression changea. Il retira brutalement sa main et horrifié, il dit d’une voix rauque : « Il y a une âme dans ces ailes d’aigle ? »

La perception spirituelle de Xiao Yan était particulièrement remarquable et quand il toucha les ailes d’aigle, il put distinctement sentir qu’une âme brutale et berserk se cachait s’y cachait.

Une voix âgée et stupéfaite résonna soudainement de l’anneau à son doigt : « Eh ? Il y a bel et bien une âme cachée mais elle n’a pas de conscience. »

« Elle n’a pas de conscience ? » demanda sceptiquement un Xiao Yan confus.

Yao Lao fit part de sa réflexion en riant d’un air morne : « Je pense que c’est dû à la méthode secrète utilisée pour faire cette technique de Dou de vol auparavant. Oh, il faut bien évidemment une méthode secrète et unique pour enlever l’âme et les ailes d’une bête magique volante avant d’enfin les fusionner ensemble. Ce n’est qu’à partir de là qu’une vraie technique de Dou peut être créée… Pas étonnant que ce genre de techniques ne soit plus transmises ; il faut connaître ce genre d’excentricités pour en créer. »

« Alors… Apprendre cette technique ne m’apportera pas d’effets négatifs, pas vrai ? » demanda Xiao Yan avec une certaine appréhension.

« L’âme que tu as sentie devrait appartenir à cet Aigle Nuage Violet et il ne doit rester de son intelligence, après avoir subi le passage des années, que ses instincts de bête sauvage. Aussi longtemps que tu t’en prémunies en utilisant le parchemin, il ne devrait pas y avoir de problèmes. » Yao Lao rit en conseillant son disciple.

Ce n’est qu’en entendant la réponse de son maître que Xiao Yan poussa un soupir de soulagement ; il était en effet quelque peu effrayé à l’idée d’être contrôlé par l’âme de l’Aigle Nuage Violet en pratiquant la technique. Après tout, l’intelligence d’une bête magique de cinquième rang n’était pas inférieure à celle d’un humain.

Jetant une fois de plus un regard aux ailes noires sur le parchemin, Xiao Yan lut les instructions sur la façon de s’entraîner à la technique plusieurs fois. Ses sourcils se plissèrent légèrement et il dit à voix basse : « Le parchemin dit qu’en pratiquant la technique, l’âme de l’aigle dans les ailes pourrait possiblement attaquer le praticien. Si ce dernier est capable de résister à l’attaque de l’âme, il aura alors la capacité de poursuivre son entraînement. Dans le cas contraire, cette personne devra abandonner l’idée de pratiquer la technique. »

« Pfiou, on dirait qu’il va y avoir du danger si je prévois de pratiquer cette technique de Dou de vol. » Xiao Yan expira longuement avant de soupirer, l’air impuissant.

 »Évidemment. Si tu veux quelque chose, il faut en payer le prix. » dit Yao Lao d’un ton sérieux avant de sourire et de poursuivre : « Vu la force de ton âme, tu n’as pas à trop t’inquiéter des attaques de l’âme de cet aigle. Bien qu’il ait été une bête magique de cinquième rang, c’est à présent une simple âme abîmée qui ne peut pas faire grand chose. »

A ces mots, Xiao Yan pencha légèrement la tête sur le côté. Peu après, il grinça des dents et prit enfin sa décision, tendant légèrement ses paumes.

Ses deux paumes se déplacèrent sur le parchemin et appuyèrent légèrement sur les douces ailes. Xiao Yan prit une grande inspiration et, sans hâte aucune, ferma les yeux.

Peu après qu’il ait posé ses paumes sur les ailes, une âme d’aigle tyrannique poussa soudainement un rugissement avec un pépiement perçant, qui faisait trembler les âmes. Le pépiement passa au travers du parchemin et suivit le chemin jusqu’aux paumes de Xiao Yan et, tel une foreuse, martela désespérément son esprit.

C’était la première fois qu’il subissait l’attaque d’une âme ; son corps trembla soudainement tandis que son teint blanchit grandement.

Yao Lao cria depuis l’anneau : « Concentre toi, protège ton esprit, laisse le attaquer ! »

Grinçant des dents en hochant la tête, Xiao Yan se servit de sa perception spirituelle pour former plusieurs couche de protection autour de son esprit, lui permettant enfin de résister à l’attaque perçante sur son âme.

Comme si elle pouvait voir que son attaque n’avait aucun effet, l’âme de l’Aigle Nuage Violet se plongea dans le silence un moment avant qu’une présence brutale ne force abruptement son chemin depuis le parchemin avant de s’enfouir droit dans les profondeurs des pensées de Xiao Yan.

La voix de Yao Lao résonna au moment approprié : « Stabilise tes pensées, ne le laisse pas contrôler tes émotions ou tu seras réduite à l’état de bête qui ne sait que tuer ! »

Soupirant lourdement une fois de plus, Xiao Yan protégea fermement ses pensées, n’osant pas laisser cette présence brutale l’envahir, même légèrement.

Cet échange entre âmes dura plus de dix minutes avant que l’Aigle Nuage Violet ne concède lentement la victoire. Bien que la force de Xiao Yan soit loin d’atteindre celle d’une bête magique de cinquième rang, après avoir été étouffée pendant d’innombrables années, cet Aigle n’était pas différent d’une bête handicapée.

Quand cette présence animale et brutale se retira enfin de ses pensées, Xiao Yan s’effondra immédiatement. Son teint pâle trahissant une fatigue extrême. Ce genre d’affrontement spirituel était bien plus fatiguant qu’un affrontement physique.

« Est-ce qu’on peut dire que j’ai réussi ? » demanda t’il en essuyant la sueur sur son front.

« Oui, tu possèdes maintenant le droit de pratiquer cette Technique. »

Xiao Yan fut ravi de l’entendre et rit avant de placer à nouveau ses paumes sur les ailes d’aigle. Cette fois, il ne subit pas d’attaque spirituelle et, pinçant ses lèvres, il fit circuler le Dou Qi dans son corps en suivant les instructions du parchemin. Un moment plus tard, son Dou Qi circula dans ses bras avant d’entrer petit à petit dans ses paumes.

Quand le Dou Qi apparut au centre de ses paumes, les ailes d’aigle sur le parchemin noir s’illuminèrent soudainement de violet et de noir. Elles brillèrent de plus en plus fort avant de se transformer en deux rayons de noir-violet qui entrèrent dans les paumes de Xiao Yan.

Une fois que ces rayons furent entrés dans son corps, ils suivirent ses méridiens et circulèrent jusqu’à atteindre les méridiens dans son dos. Ils s’arrêtèrent abruptement avant de faire demi-tour et, contre toute attente, de forcer le passage pour graver deux nouveaux petits méridiens.

Ces deux nouveaux méridiens grandirent à partir des méridiens principaux et arrêtèrent lentement leur progression une fois avoir créer une sortie sur son le dos de Xiao Yan.

Xiao Yan, lui, était encore distrait par la disparition des ailes d’aigle quand soudainement, il poussa un cri intense tandis que la transpiration coula de son front et qu’il joignit fermement ses mains l’une contre l’autre. Il haleta lourdement, siffla, jura : « Qu’est ce que cette saloperie est en train de faire ? »

Il se recroquevilla sur lui-même sur le lit et se mordit les lèvres jusqu’à ce qu’un filet de sang coule de sa bouche. Il endura la peine un moment avant de ne plus pouvoir supporter la douleur de sentir ses méridiens se déchirer et perdit connaissance.

BTTH Chapitre 118 partie 3
BTTH Chapitre 120

16 Commentaires

  1. Yihomi

    Merci!

    Répondre
  2. Kathysse

    et ensuite il se réveille avec des ailes dans le dos, c’est ça ?! XD
    j’ai hâte de voir la suite et merci pour ce chapitre! ^^

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. Steallet

    Merci !

    Répondre
  10. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  11. korojii

    Merci pour le chapitre et vivement la suite 🙂

    Répondre
  12. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  13. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  14. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  15. psycho

    Merci =)

    Répondre
  16. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com