TDG Chapitre 156

TDG Chapitre 155
TDG Chapitre 157

Bonsoir tout le monde ! Voici votre premier chapitre tant attendu, possible uniquement grâce à… Lelouch ! une fois de plus !

D’ailleurs, j’ai un message à vous faire passer de sa part :

tumblr_mrv124jhoc1rlox2ao1_2501

ALL HAIL LELOUCH o/’

 

 

Chapitre 156 – Là où on est chez soi 

 

Les yeux de Duan Jian irradièrent d’une lueur glaciale au moment où la lourde épée de Sikong Hongyue allait l’atteindre .

Après tant d’années, de combien d’humiliations avait-il dû souffrir, combien en avait-il enduré à attendre le moment de sa vengeance ? Comment son esprit pourrait être affecté par Sikong Hongyue ? Bien que sa culture soit supérieure à la sienne, se débarrasser d’elle allait être une bataille de longue haleine.

Qui plus est, ils étaient sur le territoire de la Famille aux Ailes Argentées ! Une fois que leurs renforts arriveraient, ils seraient dans la panade !

Il devait régler ce problème rapidement !

Voilà pourquoi Duan Jian avait fait exprès de montrer une ouverture à Sikong Hongyue : au moment où son énorme épée allait plonger en lui, il tendit subitement la main gauche, attrapa la lame de l’énorme épée et brandit son épée en direction de son cou.

Les pupilles de Sikong Hongyue se rétrécirent ; elle n’aurait jamais pensé que Duan Jian puisse n’avoir souffert d’aucun dégât de son attaque, et puisse même lancer une contre-attaque ! Juste à temps, elle abandonna son épée et se pencha en arrière, esquivant son attaque. Duan Jian donna alors subitement un coup de pied dans l’abdomen de Sikong Hongyue, l’envoyant voler et s’écraser violemment sur un énorme arbre ; on entendit alors un « boum ».

Du sang coula du coin de sa bouche ; le coup de pied lui avait infligé de sérieux dégâts. Sans la protection de son armure d’argent, ce coup de pied en lui-même aurait été largement suffisant pour la handicaper.

Nie Li regardait le combat depuis le début. Bien que les techniques de combat de Duan Jian ne soient pas très raffinées, il savait quelle était sa force ; il a utilisé son puissant physique pour asséner à Sikong Hongyue un coup puissant, finissant la bataille rapidement.

« Sikong Hongyue, crève ! » gronda froidement Duan Jian, leva son épée acérée dans sa mai net en chargeant dans sa direction.

Il n’avait pas la moindre hésitation dans ses actions face à cet adversaire et voulait d’emblée la tuer.

Au moment où il bondit, Nie Li sentit soudainement trois auras se diriger dans la direction de Duan Jian. Une lueur glaciale traversa son regard ; c’était l’aura d’experts de rang Or Noir !

« Wooosh ! » Le couteau volant Flamme Écarlate vola hors des mains de Nie Li et se précipita vers une des ombres. Avec sa force actuelle, il ne pouvait contrôler qu’un des couteaux volants pour le moment et la Flamme Écarlate était celui qu’il contrôlait le mieux.

Bang ! Bang ! (NdT my baby shot me doooooown)

Deux énergies violentes bombardèrent le corps de Duan Jian, l’envoyant bouler et le forçant à tituber des douzaines de pas avant de pouvoir se stabiliser. Grâce à son puissant physique, même les experts de rang Or Noir ne pouvaient pas le tuer d’un coup.

Au moment moment quasiment, un cri misérable parvint des ténèbres. Une silhouette en était sortie en volant et avait soudainement été clouée au tronc d’un grand arbre

C’était un des experts de rang Or Noir !

Lorsque cet expert se dirigea vers Duan Jian, il fut silencieusement frappé à la poitrine par le couteau volant ‘Flamme Écarlate’ de Nie Li et fut cloué, mort, au tronc d’un arbre. Nie Li n’était pas encore un adversaire à la hauteur de rangs Or Noir avec sa force ; cependant, en utilisant Flamme Écarlate contre un adversaire qui ne s’y attend pas, une attaque surprise réussie signifiait la mort. Même pour un rang Or Noir.

D’une manipulation de sa force spirituelle, Nie Li fit revenir le couteau volant dans sa main.

Les deux experts de rang Or Noir se retournèrent et, devant cette scène, la peur envahit leur regard tandis qu’ils regardaient Nie Li, qui était alors debout sur une branche le couteau prêt à être lancé dans sa main. Ils aboyèrent immédiatement : « Retraiiiiite ! »

Les deux rangs Or Noir portèrent Sikong Hongyue et bondirent vers un autre coin de la forêt.

Duan Jian se tenait la poitrine et s’apprêtait à les poursuivre ; cependant, la voix calme de Nie Li résonna : « Reviens, il est inutile de les pourchasser davantage, nous n’arriverons pas à les rattraper. Nous devons partir immédiatement : si cette vieille canaille de Sikong Yi vient ici, nous ne pourrons pas nous échapper ! »

Finissant son discours, Nie Li bondit.

Il a vraiment permis à cette femme, Sikong Hongyue, de s’échapper ? Duan Jian poussa un souffle rancunier puis le suivit.

Nie Li n’était pas prêt à trop intervenir dans les affaires de la Famille aux Ailes Argentées et c’est pourquoi il avait laissé Duan Jian prendre sa décision. C’était ce dernier qui était en pleine vendetta et s’il ne le laissait pas s’en charger personnellement, alors il pourrait y avoir une ombre dans son coeur qui défavoriserait sa future culture.

Après tout ce qu’il avait vécu dans sa vie précédente, Nie Li avait compris que certaines choses devaient être réglées personnellement ; elles ne pouvaient être accomplies de la main des autres.

En ce jour, la Famille aux Ailes Argentées s’était pris une branlée monum- avait énormément souffert. Nie Li estima qu’ils n’allaient pas pouvoir se remettre rapidement de ce coup-là. De plus, son couteau volant avait tué un expert de rang Or Noir de la famille, aussi il était probable qu’ils n’envoient pas de péons à leurs trousses.

Nie Li et Duan Jian rejoignirent Xiao Ning’er, Du Ze et les autres. Ils changèrent un peu leur apparence en utilisant la pâte de nuage, puis ils disparurent rapidement dans les profondeurs de la forêt.

Sikong Yi chercha dans l’étendue sauvage pendant plusieurs heures sans pouvoir trouver Nie Li et les autres ; il ne put que rentrer, l’air impuissant. A son retour, il apprit que pendant qu’il perdait du temps à chercher leurs traces, ils étaient en fait restés dans le Territoire de la Famille et avaient causé plus de désordre encore, tuant même un expert de rang Or Noir. Cela fit fumer Sikong Yi de rage.

En voyant le cadavre de l’expert, il donna un coup de poing furieux à un arbre à côté et le réduisit en poussière.

« Lei Zhuo, je te ferai payer cette dette ! Un jour, je te retrouverai et te mettrai en pièces ! » rugit il furieusement.

Sikong Hongyue se tint la poitrine et dit d’une voix où traînait encore la peur : « Seigneur Père, en plus de Lei Zhuo, il y avait aussi Duan Jian. Ce dernier a à présent un physique qui n’est pas inférieur à celui d’un rang Or Noir. Même moi ne pouvait rien contre lui. » Sans les doyens de la famille venus à la rescousse et la sauvant, elle aurait probablement été tuée des mains de Duan Jian.

« Duan Jian ! » La rage de Sikong Yi était à son comble. S’il avait sû, il l’aurait tué il y a longtemps. A présent Duan Jian était devenue une épine dans son pied et fut mal à l’aise.

Nie Li et les autres restèrent sur la montagne une douzaine de jours, observant la situation dans les diverses familles du domaine de la prison des Abysses. Comme il s’y attendait, plusieurs familles lancèrent une attaque contre la Famille aux Ailes Argentées, ce qui expliquait pour elle n’avait envoyé personne à leur poursuite.

Il était temps de partir.

Après avoir quitté Bourg-Triomphe depuis aussi longtemps, il était grand temps pour eux de rentrer.

Cependant, Nie Li avait rassemblé de nombreuses informations pendant qu’il était dans cette Prison des Abysses et il pensa tout d’un coup à quelque chose. (NdT attention, Nie Li diverge à mort et j’avoue que dix verges, c’est én- oubliez ça.) Dans sa vie précédente, quand la Guilde Noire avait provoqué la horde de bêtes démons qui allait détruire Bourg-Triomphe, c’était à coup sûr le genre d’attaque qui demandait beaucoup d’efforts et n’était pas vraiment bénéfique à qui que ce soit. La Guilde Noire se cachait alors dans la Chaîne de Montagne St Ancestral, isolée du monde. Leurs conditions de vie étaient bien pires que celles de Bourg-Triomphe et ce ne fut que plus tard, quand le Seigneur Ye Mo ouvrit l’ancienne formation que la Guilde Noire ne put plus attendre et conspira avec la Famille Sacrée pour le tuer.

Auparavant, Nie Li ne pouvait deviner ce que la Guilde Noire pouvait gagner en détruisant Bourg-Triomphe. Ne s’inquiétaient-ils pas d’être détruits à leur tour par les bêtes démons ? Cela dit, à présent, il comprenait : il y avait de grandes chances qu’après la destruction de la ville, la Guilde Noire se soit réfugiée dans le domaine de la Prison des Abysses. Après tout, les habitants de ce domaine pouvaient attaquer et défendre, donc ils pouvaient encore se servir de leur force.

Mais, quand la horde de bêtes démons est arrivée, pourquoi le Seigneur Ye Mo n’a pas laissé les gens se réfugier dans ce domaine ? C’était un mystère. Peut-être que de son point de vue, la horde de bêtes démons n’était pas si effrayante que ça et il n’a probablement jamais pensé qu’il allait être trahi par la Famille Sacrée.

Nie Li et ses amis arrivèrent à l’ancienne formation dans l’étendue sauvage puis se dirigèrent vers celle de téléportation.

Tout d’un coup, une silhouette attira l’attention de Nie Li ; une vague d’aura dangereuse déferla sur lui.

« L’infini n’a pas de commencement ; s’il n’a pas de commencement, il ne peut avoir de fin. » marmonna un vieil homme. Ses vêtements étaient en lambeaux et il titubait en marchant dans les ténèbres.

« Que dit ce vieil homme ? Pourquoi je ne comprends rien de ce qu’il dit ? » demanda Lu Piao, curieux.

« Je l’ignore également. » Nie Li secoua la tête, les paumes trempées de sueur. Son intuition sentait le danger. Ce vieil homme était à nouveau réapparu… Il était évident qu’il était un des successeurs de l’Empereur Kong Ming et s’il apprenait qu’il en était un également, alors Nie Li serait en danger.

Cependant, ce qu’il ne comprenait pas, c’est pourquoi -si ce type était bien un des successeurs- révélait il si facilement son identité ? N’avait-il pas peur d’être pourchassé par les autres successeurs ?

Se pouvait-il que…

Ce vieil homme avait l’intention de tuer son groupe directement ?

Le vieux passa à côté d’eux, riant comme un damné. Sa voix semblait larmoyante : »L’infini n’a pas de commencement ; s’il n’a pas de commencement, il ne peut avoir de fin. Ridicule, ridicule ! »

Le regard mort du vieil homme balaya le corps de Nie Li, ce qui couvrit ce dernier de sueurs froides. Se pouvait-il qu’il ait réalisé quelque chose ?

Alors que Nie Li était secrètement alerte et prêt à combattre, le vieillard devint soudainement cinglé, riant et pleurant tandis qu’il s’en alla de plus en plus loin.

Nie Li poussa un soupir de soulagement en le voyant disparaître dans les ténèbres. Ce vieil homme ne pouvait pas être devenu dingue, pas vrai ? Il pouvait sentir que son énergie spirituelle était anormale. Cependant, que signifiait ces deux apparitions du vieux où il répéta la même phrase ? (NdT votre avis là-dessus ? :D)

Aussi longtemps qu’il ne disait à personne qu’il avait comprit le sens profond de « L’infini n’a pas de commencement ; s’il n’a pas de commencement, il ne peut avoir de fin », il pourrait être pour le moment en sécurité. Autrement, s’il venait à rencontrer un des quatre autres successeurs, il était sûr de mourir.

Sur le chemin, Nie Li demanda à Du Ze et Lu Piao de capturer beaucoup de Fantômes Écarlates, créa grâce à eux de nombreuses bouteilles de sang explosif démoniaque et les rangea dans son anneau spatial. Qui sait quand il pourrait avoir besoin de ces bouteille ?

 

Formation de Téléportation

Nie Li plaça les Pierres de Lumière dans les piliers de pierres les unes après les autres. Les piliers s’illuminèrent et un excédent d’énergie spatial tordit continuellement l’espace alentour.

« Nous pouvons enfin rentrer ! J’me sens pas à l’aise, ici. » dit Lu Piao en s’étirant un peu. Il entra ensuite le premier dans la formation de téléportation.

Les autres entrèrent à sa suite .

Nie Li, Xiao Ning’er et Duan Jian furent les derniers. Duan Jian regarda le ciel noir avec une expression complexe sur le visage. Il avait, dans le domaine de la Prison des Abysses, passé une enfance heureuse mais aussi les souvenirs les plus amers de son ennemi qu’il ne pouvait pas encore tuer avec sa force actuelle.

La gentille Xiao Ning’er put sentir le chagrin dans son coeur et soupira tristement.

« Duan Jian, si tu veux rester, je ne t’en empêcherai pas. Après tout, c’est ta patrie. » dit Nie Li en regardant.

Duan Jian secoua fermement la tête et dit : « Ma patrie est morte en même temps que mes parents. Je n’ai plus que cette vendetta. Maître m’a donné une nouvelle vie, m’a donné l’espoir de me venger. Je veux suivre le Maître ! »

Une fois terminé, il entra dans la formation de téléportation.

Nie Li soupira ; ah, les vendettas… Dans sa vie précédente, n’avait-il du pas, lui aussi, porter le poids d’une vendetta en errant ? Il comprenait ce que Duan Jian pouvait ressentir et dit à Xiao Ning’er : » Ning’er, nous devrions y aller également. »

TDG Chapitre 155
TDG Chapitre 157

29 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. Illmryn

    Merci pour le chap.
    Pour moi le vieux est devenue fous a cause de la vision de Kong Ming. Il a était totalement dépassé par cette vision

    Répondre
  3. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  4. Plop

    Ou c’est tout simplement Kong Ming lui-même.

    Répondre
    1. ascrassin

      j’y ai aussi pensé mais se pose le problème de la longévité

      Répondre
  5. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    ALL HAIL LELOUCHE

    Répondre
  6. Kathysse

    Merci pour ce chapitre ! ^^
    Vivement la suite .

    Répondre
  7. Lelouch

    Merci pour le chapitre 🙂
    Mdr Wazouille

    Répondre
  8. dragondessonges

    Merci pour ce chapitre on se demande si il vont y retourner lol

    Répondre
  9. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.
    PS:All Hail/not hail Lelouch!
    PPS:Bah quoi? Vous me direz pas que personne y avait pensé? XD

    Répondre
  11. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Conan

    Merci pour le chapitre!!! ALL HAIL LELOUCH !!!!

    Répondre
  13. Billou.cloclo

    Merci pour tout les trads 😀

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci et bienvenue !

      Répondre
  14. ThauSky

    Merci a vous 2 pour ce chapitre supplémentaire ^^

    J’ai un doute a niveau du 6eme paragraphe
    « elle n’aurait jamais que Duan Jian puisse n’avoir souffert…  »
    il manque pour moi le mot « pensée » non ?

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Yep, merci, « pensée » n’a pas quitté les miennes quand je traduisais 😀

      Répondre
      1. ThauSky

        XD bien et joliment dit !!

        Répondre
  15. #Uta

    VIVE LELOUCH
    plus serieusement merci pour votre travail

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci petite chanson o/

      Répondre
  16. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  17. BHH

    Merci à vos 2 ^^

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci et bienvenue à toi o/

      Répondre
  18. linklynx13

    merci se manhua est génial

    Répondre
  19. Djeliek

    Merci pour ce chapitre!

    Répondre
  20. korojii

    All Hail Lelouch !
    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  21. BriocheDore

    ALL HAIL LELOUCH !
    IS ALIVE !

    Répondre
  22. Aizawa

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  23. Angel-vieur

    Merci pour le chapitre et hail lelouch o/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com