OG Chapitre 57

OG Chapitre 56
OG Chapitre 58

Bonjour tout le monde ! Vous avez passé un bon week-end ?

Voilà votre premier OG de la semaine ^^ Bonne lecture !

 

 

Chapitre 57

 

Lorsque je travaillais sur les chantiers, je ne jouais à Satisfy que cinq à six hjeures par jour en moyenne. Mais tout ça changea après que j’ai découvert la salle de capsules : mon temps de jeu augmenta ainsi d’une dizaine d’heures, amenant ma moyenne quotidienne à 15 heures.

Grâce à ça, je pus produire deux fois plus d’objets par jour.

[Le Souffle du Forgeron Légendaire a augmenté l’efficacité de l’objet que vous avez créé.]

[Souffle du Forgeron Légendaire]
[Niveau : 2]
[Lorsque vous êtes concentré à faire un objet, la volonté du Descendant de Pragma emplira ledit objet.]
|Toutes les stats de l’objet produit seront augmentées de 7%.]

Donnez-moi un légendaire ce coup-là, s’il vous plaît…”

J’étais en train de produire une armure de plates de niveau 120 minimum, basée sur une méthode de fabrication que j’avais récemment acquise. Les matériaux nécessaires pour créer cette armure coûtaient au total la somme énorme de 483 pièces d’or ! C’était un cinquième de ma fortune ! Cette armure était l’objet le plus onéreux que j’avais jamais produit jusque là.

Cette grosse somme investie, je m’inquiétais que l’armure finisse avec un rang anormal, alors du coup je passai vingt heures à la fabriquer.

… Bon d’accord, je ne m’attends honnêtement pas à obtenir un légendaire, mais donnez-moi un unique. S’il vous plaît…”

J’étais un forgeron légendaire, alors j’avais besoin d’un peu d’espoir, quoi ! Je joignis avec ferveur la dernière feuille de fer, et l’armure fut terminée.

[Armure de plates très délicate]
[Rang : épique.]
[Durabilité : 272/272   Défense : 303   Vitesse de déplacement : -6%]
[ * Il y a une faible chance de bloquer complètement les attaques au couteau.]
[Une armure produite par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque d’expérience et de renommée.]
[La défense et liberté de mouvement ont été augmentées grâce à l’application de plaques d’acier finement raffinées.]
[Conditions d’utilisation : niveau 120 et plus, plus de 380 points de force, plus de 400 points d’endurance, maîtrise intermédiaire de l’armure lourde.]

[Un objet épique a été produit ! Toutes vos stats vont être augmentées de façon permanente de +4 points, et votre réputation à travers le continent a augmenté de +80.]

BORDEL !”

L’armure s’avéra être épique. J’étais certes content qu’elle n’ait pas fini ‘normale’ ou ‘rare’, mais ça n’était pas satisfaisant du tout considérant le temps et l’effort investis. Je n’allais pas faire beaucoup de profits avec le coût des matériaux et la location de la capsule.

Khan ignorait tout ça et me félicita. “As-tu vraiment fait cette armure en suivant la méthode que je t’ai donnée ? Pourquoi est-elle aussi différente alors ? Tu es vraiment fantastique !”

Pfiou… Combien puis-je en tirer ?” Lui demandais-je sans attendre grand-chose. Le vieil homme me dit alors quelque chose d’incroyable : “Hmm… Honnêtement, il est difficile d’estimer un prix exact, mais une chose est claire : tu pourras en tirer un meilleur prix en la vendant aux enchères aux chevaliers plutôt que de la vendre à la forge.”

Hein ?”

La vendre aux chevaliers ? Qu’ils achètent des objets aux enchères était déjà stupéfiant, mais j’étais plus surpris encore à l’idée de leur vendre une armure de niveau 120 à des hommes en arme de niveau 180 au moins.

Le vieillard m’expliqua : “Il y a un mois, j’ai pu admirer les armures des chevaliers lors de la procession donnée pour la nomination de la Demoiselle. J’ai ainsi pu constater qu’ils devaient avoir un bon forgeron à Frontière, mais après avoir vu tes œuvres, je peux affirmer que tu es bien meilleur que lui. Ha ha, c’est naturel pour le descendant de Pagma, tu me diras !”

Oh… Les performances de mon armure étaient assez bonnes pour attirer des chevaliers de niveau 180 et plus ? Bon effectivement, j’avais le métier de forgeron légendaire et le ‘souffle du forgeron légendaire’, qui augmentaient respectivement les stats de mes objets de 12% et 7%. Mon armure de plate très délicate n’était peut-être que de rang épique, mais ses performances égalaient une armure normale ou rare niveau 180.

Et il y a une option supplémentaire grâce au souffle.

Je lui posai la question la plus importante : “Si mon armure est vendue à l’enchère, combien d’honoraires devrais-je payer ?”

Les enchères sont organisées par le palais en l’honneur de la Demoiselle. Les nobles ont une grande fierté et n’essaieront pas de profiter de l’événement, donc il n’y aura rien à payer.”

Je décidai aussitôt : “D’accord, je vais mettre l’armure aux enchères.”

C’est une bonne décision. Les enchères auront lieu dans deux jours, donc j’irais à ce moment-là.”

Nope, je me déplacerai.”

Hein ? Vraiment ?”

Vraiment. Ça fait un mois que je suis enfermé ici, alors j’ai envie d’aller prendre un peu l’air.”

Oh, d’accord. Prends ça avec toi dans ce cas ; ça t’aidera à prouver ton identité et entrer dans la salle des ventes sans autre procédure.”

[Vous avez obtenu la marque du Successeur du Forgeron.]

À combien pourrais-je vendre cette armure ? Et si je suivais l’avis de Khan, pourrais-je me faire beaucoup d’argent… ?

Non, ne t’attends pas à grand-chose. Si mes attentes sont basses, je ne serais pas déçu.

J’étais un poissard qui avait été déçu plus d’une fois ou deux, et c’était pour cette raison que je me résolus de la sorte.

Khan suggéra : “Pourquoi n’essaierais-tu pas de produire une meilleure amure encore d’ici deux jours ? Ce serait mieux de montrer plusieurs pièces si tu participes aux enchères, non ?”

C’est pas faux.”

Ainsi, les deux jours suivants, je travaillai vingt heures par jour à la forge et produisis deux objets. Malheureusement, l’un était normal et l’autre épique.

Mais comment je peux pondre un objet normal après avoir passé 20 heures dessus ? Ce devrait être au moins un objet rare !

C’était parfaitement illogique ! J’avais beau y réfléchir, c’était forcément de la faute du Groupe S.A ! Ils craignaient que ma classe légendaire ne détruise l’équilibre du jeu, et du coup ils m’avaient donné les pires probabilités lors des productions d’objets.

Si ce n’était pas eux, alors j’étais peut-être plus malchanceux encore que je ne le croyais.

***

Le seigneur d’un territoire pouvait tenir des enchères régulières à l’attention de leurs chevaliers pour deux raisons. La première était de les aider à obtenir le meilleur équipement possible, et la seconde était de profiter de l’occasion pour trouver des artisans doués.

Pourquoi cherchaient-ils des artisans doués ? Pour passer un accord commercial. Ceux qui créaient les produits les plus remarquables obtenaient la permission de livrer leurs produits au seigneur. C’était le genre d’opportunité pouvant changer une vie.

 

Hall Annexe du Château de Winston

Des douzaines de personnes aux expressions nerveuses, venues présenter des articles aux enchères, étaient rassemblées là. Il y avait des joueurs, des PNJs et également plusieurs forgerons.

Je regardai les forgerons et pensai : S’il y a des forgerons exceptionnels dans le lot, je voudrais les recruter pour notre forge.

Je pourrais assigner aux nouveaux toutes sortes de tâches et toucherais une commission sur la vente de leurs articles.

Une fois que Khan prendra sa retraite et que j’en deviendrai le propriétaire, je dirigerai la forge avec l’intention de recruter des nouveaux.

L’enchérisseur se montra pendant que je pensais à un projet d’esclavagiste.

Les enchères débuteront dans 20 minutes et dureront au moins trois heures. Vous pouvez rester dans la salle d’attente le temps qu’elles aient lieu.”

Une fenêtre de notification apparut ensuite.

[Vous êtes entré dans les enchères tenues par la Demoiselle. Veuillez soumettre les objets devant être côtés, ainsi que l’enchère minimum pour ces objets.]

J’ouvris mon inventaire et passa en revue les détails des articles que j’allais mettre en vente une dernière fois.

[Armure de plates très délicate]
[Rang : épique.]
[Durabilité : 272/272   Défense : 303   Vitesse de déplacement : -6%]
[ * Il y a une faible chance de bloquer complètement les attaques au couteau.]
[Une armure produite par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque d’expérience et de renommée.]
[La défense et liberté de mouvement ont été augmentées grâce à l’application de plaques d’acier finement raffinées.]
[Conditions d’utilisation : niveau 120 et plus, plus de 380 points de force, plus de 400 points d’endurance, maîtrise intermédiaire de l’armure lourde.]

 

[Gantelets apparemment quelconques]
[Rang : épique.]
[Durabilité : 83/83   Défense : 29   Vitesse d’attaque : +4%    Précision : +8%]
[Des gantelets produits par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque d’expérience et de renommée.]
[Leur apparence n’a rien de spécial, mais ils marchent surprenamment bien une fois portés.]
[Conditions d’utilisation : niveau 120 et plus, plus de 1000 points d’agilité.]

Je vais vendre ces deux-là, comme prévu.”

Je décidai d’inscrire ces deux articles aux enchères.

[Veuillez entrer un prix d’enchère minimum pour l’armure de plates très délicate.]
[Veuillez entrer un prix d’enchère minimum pour les gantelets apparemment quelconques.]

Mmmh… À combien devrais-je les mettre ?

Je produisais, en temps normal, de l’équipement niveau 60. C’était la première fois que j’en faisais de niveau 120, alors je n’étais pas sûr de pouvoir estimer leur valeur.

J’aimerais faire gonfler le prix autant que possible quand je pense au prix des matériaux et à mon labeur, mais… Si c’est trop cher, ils risquent de n’attirer…

Un garçon aux cheveux blancs m’approcha alors que j’étais en pleine détresse.

Monsieur~ Vous avez un problème ?”

Vous êtes… ?”

Bonjour, je m’appelle Steng, je suis forgeron. Je vous regardais et on dirait que vous êtes également un alchimiste et que c’est votre première enchère, alors du coup je pensais vous aider.”

Ce garçon sourit en me donnant son nom, qui avait quelque chose de familier.

Qui est Steng… ?

Je connaissais clairement ce nom, mais j’étais incapable de me souvenir d’où. Je ne savais pas si je ne m’en souvenais plus parce que ma mémoire était mauvaise, ou parce que ça n’était pas important.

Je lui expliquai : “Je suis inquiet, car je n’arrive pas à décider du prix minimum d’enchère des objets à vendre.”

Steng cligna les yeux avec surprise : “Votre maître ne vous a pas donné de prix minimum ?”

Mon maître ?”

Celui qui vous a donné cette quête ! Ne montrez-vous pas les objets de votre maître lors de cette enchère ?”

Mais de quoi parlait-il ? Steng dégaina une épée à une main de son fourreau brillant alors que j’étais perplexe.

Voici l’arme spéciale que mon maître a créée pour cette enchère. N’est-elle pas merveilleuse ? C’est une épée rare avec un niveau minimum de 190.”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 56
OG Chapitre 58

9 Commentaires

  1. DarkramDarkram

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. MisterLights

    Merciiii, sweeeet

    Répondre
  4. Coco

    Merci pour le chapitre (•°>

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. coincoin

    Merci pour le chapitre !

    Il y’a une petite coquille, a la fin non ? ‘vous êtes également un alchimiste’ >vous êtes également forgeron 😀

    Répondre
  7. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Répondre à PoloZore Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com