OG Chapitre 351

OG Chapitre 350
OG Chapitre 352

Salut tout le monde !

Comment était votre week-end prolongé ? :p

Voici votre OG du mardi, et quel chapitre !

Vivement demain pour la suite :p

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 351

 

« C’est toi qui as causé ça ? »

Grid observa le cratère au sol. Les traces laissées par la bataille étaient impressionnantes et lui permirent d’avoir un aperçu indirect du n°1 Kraugel.

Il a affronté Piaro, qui est rené en tant que légende.

Lors de leur confrontation précédente, il n’avait pu réduire la vie de Piaro que de moitié. Et à présent ?

Je ne pourrais la réduire que d’un quart.

Piaro s’était amélioré.

Durant son combat amical contre son seigneur, il s’était éveillé aux vraies techniques agricoles, puis ses stats avaient augmenté grâce au bonus, qui avait aussi grandement amélioré ses techniques… Sans parler du bonus de gain de niveau.

Et quelqu’un était parvenu à affronter Piaro ?

Et avec une classe normale, en plus…

Kwack.

Grid serra les poings de toutes ses forces. Il éprouvait d’étranges émotions, qui lui brûlait la poitrine.

Face à son silence, Kraugel s’excusa : « J’ai donné une bien mauvaise première impression. Je suis désolé que Reidan ait subi des dégâts à cause de ma cupidité. Je vous rembourserai autant que possible. »

C’était Piaro qui avait causé tous ces dégâts, mais Kraugel avait un grand sens des responsabilités. Cet incident était arrivé parce qu’il avait défié le fermier dans un combat amical, aussi pensait-il que c’était principalement sa faute.

Grid répondit à ses excuses sincères avec une remarqua sarcastique.

« Oui, une bonne réponse digne du n°1 au Classement. Tu dois avoir beaucoup d’argent, pas vrai ? »

Un tremblement de terre avait secoué tout Reidan suite à leur bataille. Rien qu’à voir l’état de la forge, les dégâts devaient être élevés.

« Est-ce qu’une telle somme peut être remboursée par un individu seul ? En tant que ‘frère’ de Piaro, ne devrais-tu pas en assumer la responsabilité ? »

« M-mon Seigneur. » Bégaya Piaro, qui trouvait que son maître était plus fâché que d’habitude.

Pourquoi réagit-il ainsi ?

Piaro ne le comprenait pas, mais Asmophel parvint à comprendre les émotions de son Seigneur.

Il éprouve de l’envie et de la jalousie…

Asmophel était le second fils de ses parents, aussi avait-il toujours éprouvé ces émotions. Piaro et Kraugel, eux, avaient toujours été les meilleurs, aussi étaient-ils incapables de se mettre à leur place.

« Ne t’inquiète pas du remboursement. À la place… »

Shaaaaaah

Une épée transparente d’un bleu clair apparut dans la main gauche de grid, et une épée à deux mains bleu nuit apparut dans sa droite. C’était Échec et son Épée à deux Mains.

« Bats-toi contre moi. »

« … ? »

Sa volonté de se battre au débotté laissa Kraugel décontenancé. Il n’arrivait pas à comprendre comment les choses s’enchainaient. De plus, il se trouvait dans la ville de Grid, où tout lui appartenait, donc Piaro.

Cherche-t-il à m’isoler ?

Devait-il interpréter son agressivité comme une volonté de lui interdire de mettre à nouveau le pied dans cette ville ? Le russe regarda son interlocuteur d’un air sombre, tandis que ce dernier pointa Échec dans sa direction.

« Ne cherche pas midi à 14 heures. Je souhaite te défier en combat en un contre un. »

Un combat en un contre un ? Dans ce cas, Kraugel accepterait illico. Grid était également une légende, et c’était l’occasion rêvée d’un vaincre une et de finir sa quête du Saint Épéiste. Cependant, le russe ne pouvait accepter si facilement cette quête. Son amour-propre ne supportait pas d’utiliser un parfait inconnu pour finir sa quête.

« Pourquoi veux-tu m’affronter ? »

Ses phrases devinrent naturellement de plus en plus courtes. Vu que Grid ne s’embarrassait pas de politesse, il finit par suivre son exemple.

« On t’appelle le ciel au-dessus du ciel, le sommet de deux milliards de joueurs, non ? Je veux voir si tu es vraiment quelqu’un d’aussi exceptionnel. »

« As-tu ce qu’il faut pour voir un aperçu de mes techniques ? »

« Tu vas bientôt le découvrir. »

Le duc envoya une demande combat amical au Russe. Bien qu’il soit sur son domaine et qu’il puisse recevoir une grosse pénalité en cas de mort, il l’avait défié en duel, ce qui prouvait son sérieux.

« Sehee… No, Rubis. Soigne-le. »

« Tu vas encore te battre ? » Demanda la jeune femme d’un air irrité. Elle s’inquiétait pour son frère car elle avait vu de quoi Kraugel était capable, mais comme elle était embarrassée qu’il puisse remarquer son inquiétude, elle s’était montrée grincheuse.

« Dépêche-toi. » L’empressa Grid.

« … Sois prudent. »

Devant sa sincérité envers le russe, Rubis finit par se servir de ‘Espoir’, son sort de soin ultime qui rendait de 10 à 30% des points de vie maximum de la cible. Kraugel regarda sa vie remonter, admiratif.

Une Sainte…

Et la sœur de Grid.

Il a un territoire, une famille, des subordonnés, des collègues et des amis. Est-ce fun de se limite au même groupe de gens ? Pourquoi ont-ils besoin de répéter ce qu’ils faisaient dans la réalité ? Le monde de Satisfy est si vaste que je pourrais passer ma vie à l’explorer. N’ai-je pas raison, en tant que joueur, de voyager seul sans aucune attache, afin de découvrir de nouvelles choses plus vite que quiconque ?

Sehee utilisa Espoir plusieurs fois et rendit toute sa vie à leur invité. Kraugel prit alors la décision de partager les informations de sa quête avec le duc.

[Saint Épéiste]
[Difficulté : SSS]
[Gagnez face à une légende.]

« Ce combat face à toi pourrait m’aider ; ça te convient quand-même ? »

Grid se figea sur place.

Pouvait-il vraiment donner la plus puissante classe légendaire à une autre ? L’ancien Grid aurait immédiatement tout annulé, mais il était différent à présent. Il était le chef de Surstuffé, un seigneur, et le père d’un enfant. Nombre de regards l’observaient, y compris celui de Lord, donc il ne pouvait pas faire machine-arrière.

Que ferait Lauel ?

« Ce ne serait pas si mal que tu deviennes un saint épéiste grâce à moi. Le joueur classé n°1 me devrait une faveur, après tout. Et je ne crois pas que je vais perdre. » Dit-il avec une confiance inébranlable.

« Grid, j’ai vu de quoi tu étais capable bien des fois à la télé, aussi laisse-moi te dire en connaissance de cause : tu ne pourras jamais me vaincre. » Répondit honnêtement Kraugel.

« Tu parles trop. »

Grid avait juré, après avoir sacrifié Huroi à cause de son impuissance, de ne plus jamais se retrouver dans une telle situation.

Je vais faire de mon mieux pour devenir le meilleur et ne plus avoir à sacrifier mes collègues à nouveau.

C’était son rêve, aussi saugrenu soit-il.

Tu vas m’aider à voir où j’en suis.

Marche, marche.

Grid avança sans la moindre hésitation. Au premier abord, sa démarche paraissait ordinaire, mais il utilisait en fait le jeu de jambes de la danse du sabre de Pagma. Il camouflait son utilisation de la technique ! Deux années irl après l’ouverture de Satisfy, il utilisait enfin les techniques de base du jeu… Cela dit, Kraugel le perça immédiatement à jouer.

C’était facile pour lui qui avait un regard perçant et une bonne perspicacité.

« Tuer. »

Le russe fit un pas de côté pour éviter la technique légendaire et contre-attaqua.

« Ascension de la Taupe. »

« Riposte Miroir. »

La danse du sabre de Pagma était une technique relativement exigeante, qui demandait une moyenne de cinq pas. Grid s’en était servi des heures et des heures durant au fil du temps et s’y était graduellement adapté. Il pouvait s’en servir beaucoup plus vite qu’auparavant, et c’est ainsi qu’il infligea des dégâts au ciel au-dessus du ciel, Kraugel.

[Vous avez subi 17,500 points de dégâts.]

La défense de l’épéiste blanc était inférieure à celle des classes normales de niveau 300 et plus, et il ne portait pas ses gants de crainte qu’ils ne se brisent en recevant des dégâts supplémentaires.

De son côté, le Successeur de Pagma était une classe légendaire capable d’exercer une puissance d’attaque ultime, et il était équipé des meilleurs objets disponibles. Le russe perdit ¼ de sa santé en un coup.

Kraugel s’en sortit bien grâce aux effets des titres qu’il avait obtenu et à sa défense ; sans eux, c’eut été un coup fatal. Cela dit, ce n’était pas sa puissance d’attaque qui le choquait.

Un joueur m’a blessé ?

Aucun joueur n’avait réussi à le blesser à part le roi des morts, Agnus, et le duo du Carnaval Sanglant. Force lui était de reconnaître Grid comme quelqu’un de puissant.

« Pas de Lumière Blanche. »

Susuk.

Le russe disparut du champ de vision du duc.

Est-ce de la furtivité ?

Le forgeron ouvrit grand les yeux. Alors qu’il se demandait que faire, il sortit la Ceinture de Kenen.

Pepeng !

Il disparut sous un nuage de fumée, mais Kraugel garda son calme. Il distingua rapidement la silhouette de son adversaire dans la fumée, mais ce dernier disparut à sa grande stupéfaction.

Il a filé ?

Perplexe, il se figea lorsque ‘Sens Aiguisés’ lui envoya un avertissement. Le danger arrivait de derrière !

« Si tu deviens furtif, alors je deviendrai invisible. »

Grid apparut, revêtu d’un sweat à capuche blanc, et il brandit son épée. Pinacle s’abattit verticalement vers le russe.

Une cape d’invisibilité, incroyable… 

Kraugel rit en voyant son adversaire utiliser des objets fantastiques aussi nonchalamment. Il pivota sur lui-même et frappa avec Croc Blanc en suivant une orbite verticale vers le haut. C’était ‘Déchirer le Ciel’.

Chaaeng !

[Vous avez subi 21,050 points de dégâts.]

« Tousse ! »

Grid fut frappé par une puissante technique et sa barre de vie descendit fortement. Le russe ne lui laissa pas le temps de respirer et continua de brandir Croc Blanc pour prendre le contrôle du combat.

Chaaeng ! Chaeng !

Cette orbite… !

Le forgeron était équipé du Cache-Œil du Boucher. La synergie entre sa grande perspicacité et cet objet lui permettait d’atteindre l’orbite d’attaque de l’ennemi, mais l’escrime de Kraugel contenait une orbite bien moins lisible que celle de Piaro.

[Vous avez subi 3,500 points de dégâts.]
[Vous avez subi 3,610 points de dégâts.]
[Vous avez subi 3,485 points de dégâts.]

Grid continua d’encaisser des coups. Il tenta de contre-attaquer avec Liens, mais Kraugel bloqua ou évita tout. De toute façon, il était quasi-impossible de toucher le russe avec des sorts non-ciblés, tant son contrôle était fantastique. Au final, le forgeron invoqua les Mains Divines.

« Projectile Magique ! »

Pepepepeng !

Des lueurs brillèrent dans toutes les directions et menacèrent Kraugel. Le Duc donna Échec, l’Épée de Grid et l’Épée du Doppelgangër aux Mains, puis il se servit de Mouvement Rapide et invoqua Iyarugt en fonçant.

[Par ici !]

Iyarugt lui indiqua la meilleure trajectoire à suivre. La lumière rouge fonça droit vers Kraugel, qui parvint à peine à répondre à son coup. Il esquiva en faisant le moins de mouvements possible et contre-attaqua en plongeant Croc Blanc dans la poitrine de son adversaire.

[Coup Critique !]
[Vous avez subi 8,300 points de dégâts.]

Sa défense est ridiculement élevée. Pensa Kraugel.

Il lui était difficile d’imaginer quel genre d’armure le duc portait. Cependant ce dernier trouvait la situation plus absurde encore.

Ma défense n’est pas proprement appliquée parce qu’il ne frappe que mes points vitaux.

Il tenait plus du superordinateur que de l’être humain à frapper ses points vitaux à chaque fois…

« Danse du sabre de Pagma… ! »

De l’énergie se concentra autour de Grid et gonfla violemment comme une vague.

C’était les signes précurseurs de Vagues, mais la technique ne se manifesta pas.

Kraugel avait frappé les jambes du forgeron, annulant de force la danse du sabre.

« Épée Tempête. »

Kwa kwa kwa kwang !

Alors que le duc titubait, Épée Tempête jaillit de Croc Blanc et le frappa dans la poitrine. Du sang jaillit de sa plaie, pendant que le russe bondit en avant dans le but d’enchainer avec Épée Météore. Les Mains Divines tentèrent de le maîtriser, mais c’était peine perdue. La maîtrise de l’escrime des mains Divines était encore au niveau débutant ; il leur était impossible de menacer Kraugel.

« Épée Météore. »

Au moment où Kraugel sema les Mains et parvint à utiliser Épée Météore, il fut frappé par Cri de Sang.

Chaaeng !

« … ! »

Le corps du russe trembla tandis qu’une puissante vague fut émise. Une puissante tempête déferla sur lui et lui fit perdre l’équilibre. Alors qu’il chutait, Grid eut soudainement une idée. Sa peau blanchit et une brume noire d’énergie démoniaque apparut autour de lui.

Il allait plus vite que jamais grâce à la combinaison de Courroux du Forgeron et Noircissement. C’était là sa puissance.

Puok !

Les nuages qui avaient été déchiré par ‘Pilonnage de Mortier’ se dispersèrent davantage encore. A leur centre, Grid avait planté Iyarugt dans le cœur du russe, arrosé par une pluie de sang.

« Mon Seigneur ! »

Piaro grogna.

Kraugel, qui cherchait toujours à saisir la meilleure opportunité face au danger, était parvenu à contre-attaquer.

Puok !

Croc Blanc vola et pénétra le cou du Duc. Même Iyarugt ne vit pas le cou venir, aussi le forgeron ne put profiter de l’anneau de Doran.

[Comment a-t-il… ?]

« Ugh… ! Danse du Sabre de Pagma… ! »

Les points de vie de Grid, qui avaient diminué à cause de Noircissement, se réduisirent comme peau de chagrin. Cependant, il ne recula pas, car il croyait en son passif d’immortalité.

Les attaques de Kraugel ? Il pouvait encore les encaisser pendant 5 secondes. Après avoir jugé calmement la situation, il décida d’utiliser Restriction et d’enchainer avec Liens pour achever le russe. Cependant, ce dernier utilisa sa technique plus rapidement qu’il ne pouvait lancer Restriction.

Chaaeng !

La puissance du coup de pied de ‘charge’ projeta Grid à terre.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 350
OG Chapitre 352

Related Posts

5 thoughts on “OG Chapitre 351

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com