BTTH Chapitre 50

BTTH Chapitre 49
BTTH Chapitre 51

Et le pre­mier BTTH de la semaine est là pour votre plus grand plaisir ! Bon orage à ceux qui ont la chance d’en prof­iter :p

 

Chapitre 50 – De l’aide ?

 

Xun Er sec­oua la tête en voy­ant Xiao Yan quit­ter la pièce avec la méth­ode de Qi. Elle dit avec une cer­taine impuis­sance dans la voix : “Je vais te croire pour le moment.”

Xiao Yan regar­da, en sor­tant de la pièce, les autres mem­bres du clan qui étaient tous stupé­faits. Avec un léger hausse­ment des épaules, il atten­dit Xun Er avant que ces deux là ne flâ­nent sans but en bavar­dant joyeuse­ment.

Xun Er et Xiao Yan, ayant deux heures devant eux à pass­er ensem­ble, n’étaient pas pressés de sor­tir. C’était une rare occa­sion d’être dans ce Pavil­lon des Méth­odes de Qi vu que per­son­ne n’était autorisé à venir ici nor­male­ment. Du coup, ils en prof­itèrent pour sat­is­faire leur curiosité.

Alors qu’ils allaient quit­ter la voie du Feu, Xun Er entra non­cha­la­m­ment dans une petite pièce et se saisit d’un par­chemin de méth­ode de Qi de niveau Xuan Inférieur. Accom­pa­g­née de Xiao Yan, ils con­tin­uèrent vers les autres cor­ri­dors.

Ce jour là était la journée la plus bruyante de l’année dans le Pavil­lon des Méth­odes de Qi. Chaque cor­ri­dor voy­ait plein de monde entre ses murs ; Toutes les per­son­nes présentes avaient l’air vis­i­ble­ment excitées tan­dis qu’elles cog­naient con­tre les rideaux d’énergie rouge. A chaque fois qu’un rideau éclatait, un cri de joie se fai­sait enten­dre.

Dans cette agréable atmo­sphère, même Xiao Yan por­tait un léger sourire sur son vis­age.

Xiao Yan jeta un coup d’oeil à l’heure en sor­tant d’un autre cor­ri­dor. Il s’étira et rit en regar­dant Xun Er : “On devrait se met­tre en route, c’est bien­tôt l’heure.”

Hochant la tête d’un air indif­férent, Xun Er suiv­it Xiao Yan au détour d’un coin avant de se diriger vers la sor­tie du Pavil­lon des Méth­odes de Qi.

Pas­sant devant un des cor­ri­dors, Xiao Yan leva les sour­cils de sur­prise. Pas loin de là, il pou­vait voir la robe rouge appar­tenant à Xiao Mei. Son vis­age char­mant rougis­sait tan­dis qu’elle allait et venait con­tin­uelle­ment devant une bar­rière. D’après son apparence, il sem­blait qu’elle fasse tout son pos­si­ble pour obtenir la méth­ode de Qi mais n’arrivait pas à bris­er la bar­rière…

Ce jour là, Xiao Mei por­tait de mag­nifiques habits rouges avec une jupe légère­ment courte et un ruban cein­tu­rant ses hanch­es.

A cet instant, son vis­age pure et mag­nifique parais­sait anx­ieux tan­dis que ses sour­cils se fronçaient adorable­ment. Les mem­bres du clan alen­tours man­quaient de tomber les uns sur les autres en essayant de lui par­ler.

……

L’humeur de Xiao Mei empi­rait à chaque sec­onde ; Elle était qua­si­ment au bord du dés­espoir. La veille, son père lui avait secrète­ment don­né le numéro d’une pièce en lui dis­ant qu’il était impératif qu’elle mette la main sur la méth­ode de Qi qui s’y trou­vait . Après avoir cher­ché avec toutes les méth­odes pos­si­bles et y avoir passé des heures et des heures, son père était par­venu à obtenir un filet d’information des respon­s­ables de l’arrangement du Pavil­lon de Méth­ode de Qi. Il savait que si Xiao Mei pou­vait obtenir une méth­ode de Qi de niveau Huang Supérieur d’élément Vent, elle arriverait en tête dans la course au pou­voir devant tous les autres.

Bien que le père de Xiao Mei ait obtenu le bon numéro de pièce, il avait nég­ligé de pren­dre en compte la solid­ité de la bar­rière autour de cette pièce. Xiao Mei avait passé une heure devant la pièce sans pou­voir en bris­er les pro­tec­tions et même si les autres mem­bres du clan bavaient à l’idée de l’aider, ils étaient inca­pable de faire trem­bler cette bar­rière. Le rideau pro­tecteur ne pou­vait être attaqué que par une per­son­ne à la fois et si la bar­rière détec­tait deux per­son­ne ou plus essayant de la bris­er, elle aug­men­tait ses défens­es. Au final, ce serait comme essay­er de tir­er de l’eau avec un seau troué.

A ce moment, deux heures s’étaient déjà écoulées. Si elle ne pou­vait bris­er la pro­tec­tion de la pièce rapi­de­ment, alors Xiao Mei par­ti­rait les mains vides. Pen­sant aux con­séquences d’une sor­tie sans avoir pu met­tre la main sur une seule méth­ode de Qi, les beaux yeux de Xiao Mei ne purent que s’humidifier.

Le regard brumeux, elle sec­oua la tête avec un sourire amer. Elle regar­da alen­tour et ses sour­cils se lev­èrent quand elle vit quelqu’un de fam­i­li­er.

Pas loin de là se trou­vait un jeune homme habil­lé de noir les mains der­rière la tête avec un air tran­quille sur le vis­age.

Essuyant son vis­age pré­cipi­ta­m­ment, Xiao Mei avait déjà aban­don­né mais l’apparition de Xiao Yan lui don­na un nou­v­el espoir. Effaçant les traces de larmes dans ses yeux, elle mar­cha vers Xiao Yan en se mor­dant les lèvres, dans l’espoir qu’il l’aide.

Les autres mem­bres du clan autour de Xiao Mei virent ce change­ment d’apparence et suivirent le regard de Xiao Mei ; Ils tombèrent sur Xiao Yan. Leurs mur­mures s’éteignirent alors qu’une pointe de respect apparut dans leur regard.

Pen­dant un moment, le cor­ri­dor alors bruyant tom­ba dans le silence.

Xiao Yan se dirigea vers elle, l’air indif­férent mal­gré la douzaine de regards posés sur lui. Il dépas­sa Xiao Mei qui n’arrivait pas à trou­ver ses mots, sans même lui jeter un regard…

Ses lèvres rouges légère­ment ouvertes, Xiao Mei regar­da Xiao Yan qui venait juste de l’ignorer, stupé­faite par le traite­ment qu’elle venait de recevoir. Un moment après, son beau vis­age s’emplit d’une expres­sion d’autodépréciation tan­dis qu’elle sec­oua douce­ment la tête. La colère qui mon­tait en elle se dis­si­pa rapi­de­ment alors qu’elle se sou­vint de l’attitude qu’elle avait eu envers Xiao Yan ces trois dernières années

Ha ha, ce doit être ma puni­tion, je suis vrai­ment une per­son­ne détestable. On récolte ce que l’on sème…” Xiao Mei s’accroupit douce­ment à terre ; Ses épaules trem­blèrent légère­ment tan­dis que des pleurs étouf­fés réson­nèrent dans le cor­ri­dor silen­cieux.

Les mem­bres du clan alen­tour soupirèrent tris­te­ment en sec­ouant leur tête en voy­ant Xiao Mei qui avait l’air d’un cha­ton aban­don­née, assise comme elle l’était sur le sol.

Xiao Mei san­glota douce­ment, accroupie ; Elle sen­tit soudain que quelque chose était étrange et elle leva lente­ment son vis­age ruis­se­lant avant d’être sur­prise.

Le jeune homme qui était par­ti avait fait demi-tour et mar­chait lente­ment vers Xiao Mei, les mains der­rière la tête.

Pousse-toi du chemin.” dit Xiao Yan d’un air indif­férent en regar­dant Xiao Mei.

Ah ? Oh…” Xiao Mei qui était stupé­faite se remit immé­di­ate­ment, la joie retrou­vant son beau vis­age et comme une petite fille obéis­sante, elle lui fit de la place.

Sous les regards curieux et recon­nais­sants des gens présents, Xiao Yan se tint devint le rideau gar­dant la porte. La paume ten­due, il inspi­ra lente­ment.

Tout le monde se tut puis soudaine­ment, comme le ton­nerre, il bougea ; Tor­dant son corps, Xiao Yan leva son pied et tel un fou­et, il bon­dit en avant. Son coup de pied fit un « kaka » et déchi­ra l’air ambiant.

Baaang!” Le coup de pied bru­tal atter­rit sur la bar­rière, cau­sant des ondu­la­tions qui se répandirent rapi­de­ment. La bar­rière, finale­ment, craqua sous le regard stupé­fait de tous.

Son pied res­ta dans l’air un moment avant que Xiao Yan ne repose sa jambe au sol. Il tordit un peu son cou avant de marcher vers Xun Er qui était au loin.

Biao-ge…  Mer­ci… Je suis désolée.” Xiao Mei remer­cia timide­ment Xiao Yan quand il pas­sa à côté d’elle.

Ouais.”

Xiao Yan jeta un oeil à la fille qui avait per­du toute son arro­gance et hocha légère­ment la tête dans sa direc­tion avant de dis­paraître des yeux admi­rat­ifs des autres mem­bres du clan.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 49
BTTH Chapitre 51

6 Commentaires

  1. Majaspic14

    Mer­ci pour le chapitre.

    Répondre
  2. Mywok

    Il est trop gen­til 😀

    Répondre
  3. zesifry

    Mer­ci pour le chapitre, sa bon­té le per­dra a notre petit Yan

    Répondre
  4. nounours

    mer­ci pour le chap

    Répondre
  5. Comme en terre

    Mer­ci xiao yan s’impose dans le game

    Répondre
  6. korojii

    Mer­ci =)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com