OG Chapitre 107
OG Chapitre 109 [Bonus]

Pfiou, ce n’était pas facile, mais je crois bien vous avoir fait une traduction aux petits oignons ! Théoriquement, il y aura encore 2 OG ce soir ! Ceci étant dit, je vous annonce que je vais prendre une semaine et demie de vacances, du 30 au 8 ! Je bosserai néanmoins sur d’éventuels chapitres bonus en cas de dons durant cette période ^^

D’ailleurs, vu qu’il y a actuellement 5 bonus et 2 bonus de concours, j’en publierai deux demain, deux après-demain et deux lundi si je n’en fais pas deux ce soir ^^

Bref, bonne lecture à tous et à tout à l’heure !

 

 

Chapitre 108

 

 

Youngwoo était pressé. Il voulait rencontrer ses anciens camarades de classe le plus vite possible, maintenant qu’il n’était plus endetté. Regardez 23 ; j’ai réussi, vous ne pouvez plus m’ignorer ou m’insulter. Voilà ce qu’il voulait dire. Il voulait se venger de la façon dont ils s’étaient payé sa tête et l’avaient ignoré durant toutes ces années.

Vraouuuuuum !

23 filait sur les routes en respectant à peine la vitesse limite. À cette allure, il allait atteindre le lieu de rendez-vous en moins de dix minutes, ce qui était encore trop long pour le jeune homme qui voulait montrer à tous comme il avait changé.

Mais… Pourquoi le lieu de rendez-vous est à la périphérie de la ville ? Il est difficile à atteindre pour quiconque n’ayant pas de voiture, vu que les transports en commun n’y vont pas. L’ont-ils choisi à mon attention ?

Aurait-il toujours été endetté et sans voiture qu’il aurait eu énormément de mal à rejoindre le lieu de réunion. Il n’avait pas d’amis à qui emprunter un véhicule, et il ne pouvait pas s’y rendre en transports en commun. Du coup, il aurait dû appeler un taxi.

N’est-ce pas carrément abusé que de choisir un point de rencontre pareil ?

Le forgeron était sûr que c’était une façon supplémentaire de se moquer de lui, vu qu’ils se jouaient de lui depuis si longtemps. Alors qu’il était concentré sur sa conduite, il remarqua quelque chose et ralentit. Devant lui, une femme ouvrait le capot de sa voiture et faisait signe qu’elle avait besoin d’aide.

En temps normal, Youngwoo n’aurait aidé personne s’il n’y trouvait aucun intérêt, mais cette fois-ci était une exception. Il était curieux, car la femme ayant besoin d’aide était de toute évidence de grande beauté, même de loin.

« Regardez-moi ce style, ces proportions… Sérieux. »

La femme portait un jean, un t-shirt blanc et une veste noire par-dessus ; une tenue qui ne montrait aucunement sa peau. Elle portait également de grosses lunettes de soleil, aussi était-il difficile de voir son visage de loin. Cependant, il était néanmoins convaincu qu’elle était une beauté aux formes parfaites et à la peau blanche. Il voulait voir de près à quel point elle était belle, et c’était le genre d’instinct qu’on ne pouvait réprimer.

Je suis devenu pessimiste à l’égard des femmes à cause d’Ahyoung, mais… En tant qu’être humain, je ne peux pas ignorer une femme en panne au bord de la route.

Le jeune homme gara sa voiture à côté de celle de la demoiselle… Puis il fut surpris.

Il ne l’avait pas remarqué parce qu’il était captivé par la femme, mais la voiture qu’elle conduisait était un modèle S de la Compagnie C, soit une voiture quatre fois plus chère que la sienne. C’était un modèle que la Compagnie C avait sorti pour leur 120e anniversaire, et elle était très différente de la série 13 car elle ciblait les riches conglomérats.

Une jeune femme avec une voiture pareille… Est-elle la fille d’un PDG de conglomérat, comme dans les dramas ?

Le forgeron s’éclaircit la gorge et se détendit, puis il sortit de la voiture et demanda à la demoiselle : « Puis-je vous aider ? »

Elle devrait déjà avoir contacté son assurance, vu qu’il était évident qu’elle tenait à sa voiture exceptionnelle. Il avait envie de partie mais comme la femme demandait de l’aide, il ne pouvait pas l’abandonner.

La demoiselle enleva ensuite ses lunettes de soleil : « J’espère que vous m’emmènerez avec vous. »

Heok ?”

Youngwoo fut surpris en découvrant le visage de son interlocutrice. Il était si stupéfait qu’il avait l’impression que son coeur allait s’arrêter.

« Y-Yura ?”

Les joueurs classés célèbres à travers le monde entier étaient connus de quasi tout le monde, étant donné qu’ils apparaissaient fréquemment dans les médias. Les gens ignoraient le nom du président des États-Unis, mais ils connaissaient ceux des joueurs classés de Satisfy. C’était même une blague courante parmi les joueurs.

Et parmi ces joueurs classés, Yura était spéciale.

Elle était la seule femme du top 10 du classement général, et on la considérait comme le dernier espoir des Coréens, qui étaient il y a cinquante ans encore les meilleurs joueurs pros. Elle était admirée comme étant une des plus belles femmes au monde. Elle apparaissait dans toutes les publicités non seulement domestiques, mais également internationales, et elle était n°3 dans le classement des 100 personnes les plus influentes au monde.

Comment le forgeron avait-il pu croiser une telle femme dans un endroit pareil ? Il était vraiment déconcerté.

En fait, Youngwoo avait un lien avec elle, même si c’était plus un mauvais rapport qu’autre chose.

Il avait eu un différend avec elle lors de la quête de Doran, après être devenu le descendant de Pagma. Il avait raté la quête à cause de l’intervention de Yura, et avait publié des commentaires haineux à son égard pour se passer les nerfs.

Il envisagea aussitôt le pire. Peut-être que… Elle a engagé la cyber police scientifique pou me traquer et se venger ?

C’était possible, vu le pouvoir et la richesse de Yura.

Non, c’est impossible. On n’est pas dans un manwha… C’est une simple coïncidence.

Alors qu’il tentait de se calmer, la jeune femme le salua : « Enchantée de te rencontrer, Grid. »

« Tousse… »

Elle connaissait son identité ? Sa présence n’était vraiment pas une coïncidence alors !

Elle est venue se venger !!

Youngwoo devint plus déboussolé et anxieux que jamais. Il avait déjà fait l’expérience de la cruauté de la Sorcière Sanglante, et ne savait pas à quoi s’attendre.

D-devrais-je m’en aller ?

Le jeune homme trembla tandis que Yura vint s’asseoir sur le siège passager avant sans permission.

« Tu peux me conduire jusqu’à ta destination. Laisse-moi monter avec toi, s’il te plaît ; j’ai quelque chose à te dire. »

« … D’accord. »

Il ne pouvait pas refuser.

***

« Pourquoi est-ce que Shin Youngwoo est aussi en retard ? »

Pendant le lycée, Lee Junho avait harcelé et agressé ses camarades de classe. C’était quelqu’un d’horrible, qui avait forcé tout le monde à lui donner de l’argent. Même les élèves plus âgés et les professeurs avaient du mal à l’affronter. Il se montrait violent même avec ses rares amis, Sim Kiwan et Choi Chansung.

Sa violence ne s’arrêta pas au lycée, et elle continua à l’armée et à l’université. Le temps passa très vite et il eut 27 ans sans s’en apercevoir. Il ne pouvait toujours pas s’adapter à la société et changeait constamment de boulot.

Il avait travaillé dans une salle de jeux en réseau, dans une supérette, dans une station-service et ainsi de suite, jusqu’au jour où il réalisa soudainement quelque chose.

Je ne vaux rien.

Quand il était étudiant, tout se passait bien lorsqu’il se battait. Tout le monde était à ses pieds, quel que soit leur sexe ou leur âge. Il pouvait faire ce qu’il voulait.

Mais la situation changea lorsqu’il entra dans la société.

Ceux qui avaient étudié sérieusement pendant le lycée pouvaient obtenir des emplois convenables, mais aucune compagnie n’acceptait Lee Junho, qui ne savait faire que se battre. Lorsqu’il se battait, d’ailleurs, il était traîné jusqu’au poste de police et était forcé de payer des dommages et intérêts.

Il s’est avéré qu’il n’était pas le meilleur combattant non plus. Il s’était rendu à un dojo pour apprendre un art martial, mais d’innombrables personnes étaient présentes.

Lee Junho commença à devenir anxieux.

Il ne pouvait pas trouver de boulot, il ne savait rien faire correctement, alors allait-il pouvoir épouser qui que ce soit ? Il ne pouvait même pas se permettre de penser à mettre de côté pour son mariage, vu qu’il pouvait mourir de faim d’ici quelques années… Et quand bien même parviendrait-il à survivre qu’il aurait du mal à supporter de vieillir seul.

Il se mit à boire en imaginant le pire, au point de ne plus pouvoir dormir sans alcool.

Puis il y a deux ans, il put oublier tous ses soucis en rencontrant Shin Youngwoo à la réunion. Pour la première fois depuis bien des années, il avait vu quelqu’un dans une pire situation que lui. Au moins n’était-il pas endetté, contrairement à Youngwoo qui était en plus obsédé par ses jeux vidéo.

Junho se sentait sûr de lui en le voyant.

Ne suis-je pas toujours mieux que lui, au moins ?

Cette rencontre eut sur lui un effet magique. Après avoir vu Youngwoo, la brute parvint à dormir sans boire. Sa vie pouvait bien être terrible, il pouvait néanmoins la supporter en se rappelant que celle de Youngwoo était pire encore.

Et à présent.

Sa vie n’avait pas changé durant ces deux dernières années. Il vivotait toujours de petits boulots, il approchait doucement de la trentaine et ne pouvait pas économiser, puisqu’il ne trouvait toujours pas d’emploi stable.

Lorsqu’il travaillait dans la supérette ou à la salle de jeux en réseau, il n’avait pas pu s’empêcher d’insulter et de frapper des clients, auxquels il dût ensuite verser des dommages et intérêts. Sa fierté avait été grandement mise à mal lorsqu’il travaillait à la station-service : il était couvert d’essence, contrairement à ses pairs, et voir des jeunes conduire des voitures étrangères l’irritait. Les chantiers étaient pire encore : les gens qui y bossaient étaient des tocards de quarante-cinquante ans qui n’attendaient plus vraiment rien de la vie.

Ainsi, Junho essayait d’améliorer sa situation, mais il savait que c’était difficile et du coup, son anxiété reprit le dessus, et il se mit à boire à nouveau. Il avait besoin d’une ordonnance, d’une séance de Youngwoo où il allait pouvoir se moquer de lui avec ses anciens camarades de classe et oublier tous ses soucis.

Les autres anciens élèves étaient dans une situation similaire, certes meilleure que celle de la brute, mais ils s’inquiétaient tous pour leur futur. Ils voulaient revoir Youngwoo.

 

Au lieu de rendez-vous de la réunion, le secrétaire de l’association des anciens élèves, Lee Junho, devint nerveux lorsque Youngwoo n’arriva pas à l’heure.

« Hé, Kim Ahyoung, es-tu sûre que Youngwoo vient ? »

Ahyoung se moqua de lui : « Je ne suis pas sûre, non, vu que j’ignore s’il peut venir dans ce coin paumé que tu as choisi. »

Ils étaient dans un restaurant en plein air hors de la ville. Une personne sans voiture devrait prendre un taxi pour s’y rendre, et il était peu probable qu’un Youngwoo criblé de dettes puisse se permettre d’en prendre un.

Lee Junho, qui avait choisi délibérément ce restaurant comme lieu de rendez-vous, commença tardivement à le regretter.

« Ce minable ne peut même pas se payer un taxi… ? »

À ce moment…

« Woah ! Regardez là-bas ! »

Les anciens élèves commencèrent à s’exclamer en regardant par la fenêtre, aussi Lee Junho et Kim Ahyoung jetèrent également un œil. Ils virent ainsi une voiture noire entrer dans le parking.

« Une série 13… ! »

Une édition limitée valant plus de 800 millions de won ! La brute avait vu de nombreuses voitures étrangères en travaillant à la station-service, mais il n’en avait jamais vu de si luxueuse.

Bordel ! Je tombe sur ce genre d’enfoirés partout où je vais !

Il secoua la tête en s’imaginant que le propriétaire d’une telle voiture était l’enfant d’un PDG de conglomérat, tandis qu’Ahyoung avait les yeux pleins de cœurs.

Je n’aurais plus jamais à me faire de soucis si je peux épouser un type avec une voiture pareille ! Quand vais-je pouvoir sortir avec un homme comme ça ?

La voiture se gara ensuite sur le parking, et tout le monde fut choqué de voir Shin Youngwoo descendre du siège du conducteur !

« Q-quoi… ? » S’écria Lee Junho en bondissant sur ses pieds. Comment un raté criblé de dettes comme Youngwoo avait pu venir dans une voiture de luxe ?

« C’est impossible ! »

Il était évident qu’il l’avait volé. En tout cas, c’était ce que tous les anciens élèves pensèrent.

Ahyoung, par contre, avait un avis différent. Il ne mentait pas en disant avoir réglé ses dettes et avoir trouvé un emploi ? Mais quel genre de boulot payait si bien qu’il pouvait se permettre d’acheter une voiture pareille ?

Elle réfléchit à toute allure.

Quoi qu’il en soit, c’est parfait. Youngwoo m’aime… Il n’est jamais sorti avec qui que ce soit, alors je n’aurais pas de mal à mettre le grappin dessus, et mon train de vie sera assuré ! Okay, je vais faire de lui mon mec.

À ce moment, une femme descendit du côté passager. Ahyoung désespéra devant sa beauté, tandis que Junho et les autres crachèrent tous l’eau qu’ils buvaient.

« Pfft!! »

« C-c’est quoi ce merdier ? »

Pourquoi étaient-ils aussi choqués ? À cause de l’identité de la passagère. C’était Yura, une femme si belle qu’on pouvait la reconnaître même de loin, le genre de canon à être enveloppé par un halo…

« C-comment est-ce possible ? »

Personne ne comprenait ce qui se passait et tandis que la confusion régnait, Yura se pencha pour embrasser Youngwoo. Quelques instants plus tard, une grosse limousine apparut et emmena la jeune femme.

« C-cette scène…?”

À leurs yeux, il semblait que Yura et Youngwoo venaient de conclure leur rendez-vous, ce qui affola leur imagination.

Comment Youngwoo est-il parvenu à séduire Yura ? Est-ce qu’elle a réglé sa dette et lui a acheté cette voiture ?

Comment a-t-il rencontré une femme comme Yura ? Ils vivent dans des mondes complètement différents, alors ils n’ont pu se rencontrer nulle part. Non, peut-être que… Et si Youngwoo était en fait le jeune maître d’une famille riche ? Prétendait-il être un lycéen normal et un étudiant endetté ?

Peut-être que… Youngwoo a pu se lier à Yura grâce à Satisfy…

C’est ça. Youngwoo n’aura pas perdu son temps sur Satisfy en vain. Il y a rencontré Yura, et ils ont fini par sortir ensemble, et ça s’est concrétisé dans la réalité…

Bordel ! Peut-être que j’aurais pu être comme Youngwoo si j’avais joué sans réserve au lieu de bosser !

Youngwoo entra enfin dans le restaurant. Il savait pertinemment que tout le monde avait assisté à la scène, aussi les salua-t-il nonchalamment.

« Comment allez-vous ? »

« … »

Était-ce vraiment Youngwoo ? Son comportement et son apparence étaient complètement différents d’avant. Aucun d’entre eux ne put lui adresser la parole, et ils le regardèrent juste avec des yeux de merlan frit. Youngwoo s’installa à une table à côté, puis il prit une coupe de vin et en tendit une autre à Lee Junho.

« Ça fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus, n’est-ce pas ? Tiens, prends ce verre. »

« Hein ? O-oui. Oui… »

Lee Junho était abasourdi. Shin Youngwoo avait toujours chancelé face à lui, et ce depuis le lycée… Et à présent, il lui demandait de boire avec lui !

Je ne suis pas venu ici pour le voir comme ça…

La rage montait en lui. Youngwoo vida son verre et lui dit : « Allons, bois un coup. Mais dis-moi, comment vas-tu ces temps-ci ? Tu n’as toujours pas corrigé ta mauvaise habitude de te ronger les ongles ? Tu vieillis, alors tu devrais arrêter, ne crois-tu pas ? »

Lee Junho craqua et se leva de son siège, avant d’empoigner Youngwoo et de brailler : « Espèce d’enfoiré ! Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais arrête de te prendre pour une élite ! Je vais te tuer. »

Autrefois, Youngwoo aurait été furieux et terrifié, mais il était différent à présent. Il était devenu un homme et pour un adulte, les compétences se transforment en pouvoir et en assurance. Les gens compétents ne chancelaient pas facilement en toute situation.

« Pourquoi es-tu si furieux ? Repense à tout ce que tu as pu me dire ou me faire ; as-tu la moindre idée de la rage que j’ai pu éprouver ? »

…!”

À ce moment, Junho recula par réflexe devant le regard de son ancien souffre-douleur, car il lui rappela celui d’un homme. Celui du psychopathe au casque en forme de crâne qui l’avait tabassé au Canyon Kesan ! Le regard de Youngwoo était comme celui de ce taré qui avait récemment anéanti la Guilde Géante à Winston.

Est-il possible que cet enculé soit lui ?

Junho recula en devinant son identité. Junho, la brute incontrôlable, battit en retraite comme un chien. C’était difficile à croire. Youngwoo paraissait être une tout autre personne pour tous les anciens élèves.

Puis ce dernier se mit à rire.

« Ce vin est bon. Que faites-vous ? Pourquoi ne buvez-vous pas ? »

Youngwoo avait subi bien des épreuves au fil des années, et son plus grand traumatisme avait été le harcèlement de ses anciens camarades. Mais ce jour-là, il parvint à parfaitement surmonter ce traumatisme, ce qui le fit mûrir et le rendit psychologiquement plus stable.

Son développement allait sûrement lui être d’une grande aide plus tard dans Satisfy.

***

Est-ce que ça l’a aidé ?

Un peu plus tôt, Yura était descendue de voiture et s’était rapprochée de Youngwoo pour enlever une poussière dans ses cheveux. Depuis le restaurant, ça ressemblait à un baiser.

Elle sourit en se souvenant de l’aide qu’elle avait reçue du jeune homme au Temple de Yatan, il y a quelques mois de ça.

J’ai réglé ma dette.

Yura avait accompli divers exploits de ses propres mains, et elle voulait oublier ce souvenir de sa faiblesse, de lorsqu’elle avait reçu l’aide d’un autre. Du coup, elle avait fait suivre Grid et après une enquête récente, elle avait déterminé qu’elle pouvait d’acquitter de sa dette de cette façon.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 107
OG Chapitre 109 [Bonus]

Related Posts

11 thoughts on “OG Chapitre 108

  1. Ma résolution pour 2020 c’est de lire tous les chapitres de n’importe quelle histoire sur ce site XD

    Ps : merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre hâte de lire la suite , Yura va t’elle le revoir dans le jeu leur relation va avancer… je veux trop savoir!!!

    bon courage et bonnes fêtes à toute l’équipe

  3. Merci pour ce chapitre. Profite de ces vacances bien mérité.
    Pour ceux qui avaient des doutes sur le comportement de Ahyoung, ce chapitre devrait vous éclaircir. Quelle belle salope !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com