OG Chapitre 238
OG Chapitre 240

On est déjà en milieu de semaine ! Courage ! Et pour vous aider, voici un chapitre avec un cliffhanger totalement… Inattendu 😀

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 238

Cette quête de rang A est étonnamment difficile.

Grid avait un pouvoir unique et, depuis qu’il l’avait obtenu, il avait facilement résolu quasi toutes les quêtes de rang A qu’il avait accepté. Sauf ce coup-ci : il avait perdu plus de 1/6 de sa vie et de son endurance pour tuer 25 ennemies.

« C’était une mêlée inattendue. »

N’importe qui aurait pleuré en l’entendant, étant donné que c’était rigoureusement faux. Il s’agissait plus d’un massacre unilatéral amoral qu’autre chose. Cependant, le forgeron pensait différemment. Pour lui qui avait subjugué les meilleurs joueurs classés durant la Compétition, c’était choquant !

L’ennemi a un niveau moyen d’environ 200 et pourtant, je n’ai pas pu finir la mission rapidement… C’est la faute de ce fichu nécromancien de Veradin. Cet enfoiré était trop fort.

Un nécromancien était un adversaire pénible, qui ne faisait aucune distinction entre alliés et ennemis. Il ressuscitait tous les cadavres pour en faire ses soldats. C’était une classe qui consommait les ressources de l’ennemi (sa vie, sa mana, son endurance, etc).

Veradin était de haut niveau et savait se battre, et ses morts-vivants étaient des experts en attaque comme en défense, aussi le harcelaient-ils. Le nécromancien avait une capacité offensive identique comparable à celle des membres de Surstuffé.

Créer un objet pouvant facilement tuer les morts-vivants serait pas mal.

Faire directement l’expérience du combat était effectivement très important, d’ailleurs l’aventurier tira des leçons de sa dernière bataille. Il prévoyait de produire des armes pour des ennemis spécifiques à l’avenir. Il évoluait constamment.

Il toucha le Bracelet du Gardien avec douceur.

Plus je l’utilise et plus je l’apprécie.

De base, la stat indomptable de Grid était à 900, mais grâce à l’ensemble du Gardien, elle dépassait les 1,000. Par conséquent, l’effet de la stat était souvent activé, et il se retrouvait à résister complètement aux attaques des ennemis de bas niveau. C’était le résultat de sa stat de défense anormalement élevée et de l’indomptable.

Randy est meilleur que ce à quoi je m’attendais.

Il ne doutait pas des compétences guerrières de Randy, qui équivalait à un épéiste niveau 180 en copiant 30 % des stats et des objets de son maître. Cependant, la danse du sabre légendaire de Pagma lui donnait des ailes.

Comme il pouvait utiliser Pinacle et Liens, ainsi que le très utile Riposte Miroir, il avait pu battre plusieurs joueurs de niveau 200. Il était un excellent collègue. Le forgeron le complimenta tandis qu’il reprit la forme d’une petite fille.

« Tu t’es bien battu. »

Les grands yeux de la petite brillèrent comme des étoiles.

« Compliments ! Content ! » Elle sourit adorablement en rougissant.

Sehee était aussi mignonne, auparavant. Pensa l’aventurier en lui caressant les cheveux.

« Moi aussi je veux me battre avec Maître ! Miaoug ! Pourquoi ne me laissez-vous pas me battre ? Miaoug ! Pourquoi la meilleure bête démoniaque est traitée de la sorte ? Kyang ! »

Noé avait passé son temps à chasser seul autour de Reidan et était à présent niveau 143. Il espérant pouvoir s’améliorer avec son maître en voyageant à ses côtés, mais le maître en question n’avait d’yeux que pour le doppelgänger. Il n’aimait pas du tout ça.

Grid apaisa sa bête démoniaque jalouse. « Tu es ma précieuse arme secrète, et je n’ai pas besoin d’emprunter ta puissance pour aussi peu. »

« Oooh… ! Ooooh ! »

Précieuse arme secrète’, ‘ta puissance’, autant de mots qui ravirent Noé, qui dansa de joie sur ses petites pattes. Il était aussi mignon que ridicule, vu que son corps potelé tremblait. Une observation attentive révéla que les cornes poussant sur son front étaient un peu plus grandes qu’auparavant, et ses crocs plus tranchants.

Il ressemble de plus en plus à une bête démoniaque. La puissance démoniaque du forgeron augmentait à chaque fois qu’il tuait un joueur. Il n’allait pas finir par se changer en démon également, tout de même… ?

Plus sa puissance démoniaque augmentait, et plus il avait de chance de finir en enfer. Cela étant, il ne pouvait s’empêcher d’imaginer des horreurs, comme il n’y avait aucune méthode pour entrer ou sortir des enfers.

Les survivants du Clan Ul vinrent ensuite à sa rencontre.

Le maire du village, Buda, le salua au nom de tous les autres : « Héros !  Si vous ne nous aviez pas aidés, notre peuple n’aurait plus été qu’une trace dans la toile de fond de l’histoire ! Je ne savais pas comment vous exprimer notre gratitude ! »

[La quête ‘Sauvez le Clan Ul’ a été accomplie.]
[Votre affinité avec le Clan Ul est à son maximum. Le Clan Ul sautera d’une falaise pour vous.]

Les membres du clan s’inclinèrent tandis que l’aventurier sortit l’Épée du Grand Seigneur pour voir leurs stats.

Leur intelligence est très élevée !

En général, les PNJs avaient une intelligence tournant autour de 100, mais les membres du Clan Ul avaient une intelligence moyenne de 300. Une fille du nom de Hwarin se détachait particulièrement du lot.

[Nom : Hwarin]
[Âge : 11 ans Sexe : féminin]
[Occupation : réfugiée]
[Titre : Dernier membre de la famille royale du Clan Ul]
[Niveau : 7]
[Force : 3/70 Endurance : 12/249]
[Agilité : 14/398 Intelligence : 120/1,890]
[Charme : 155/1,503 Dignité : 30/550]
[Sorts : N’en a pas encore appris.]
[Une survivante du Royaume Ul, que l’Empire Saharan a détruit. Son identité est peut-être dissimulée, mais elle descend en fait de la lignée royale du Clan Ul.]

Parfait.

Le Clan Ul était une excellente race, qui pourrait servir de bien des façons. Il était par exemple possible d’en entraîner certains pour en faire des magiciens. « Vous ne pouvez pas vivre dans l’empire. Pourriez-vous envisager de vous installer dans le Royaume Éternel ? »

« Le Royaume Éternel… ? » C’était une des grandes puissances parmi les 17 nations du continent, mais ce pays n’était pas comparable non plus à l’Empire. « Est-ce que le Royaume Éternel nous acceptera, nous fugitifs de l’Empire ? Ça pourrait fournir à l’Empire une excuse pour- »

« Si vous voyagez secrètement, l’Empire ne vous remarquera pas. »

« Mais la famille royale ne sera pas contente. »

« Ne vous inquiétez pas pour ça et allez à Reidan. Même la famille royale ne peut intervenir dans l’administration d’un duché. »

« Qui êtes-vous ? »

« Le maître de Reidan. Je vous promets que personne là-bas ne vous discriminera. »

« Heok… !  Alors vous êtes un duc ! »

Le Clan Ul en resta perplexe. Que faisait un duc d’un autre royaume dans l’Empire ? Ce n’était pas quelque chose qu’ils pouvaient comprendre avec leur sens commun.

Grid contacta Lauel par message privé.

J’ai besoin de quelqu’un pouvant mener 930 du territoire du Comte Zebra dans l’Empire jusqu’à Reidan.

-Plaît-il ?

Le forgeron expliqua la situation à son bras droit qui, tout heureux, recommanda Faker.

Faker ? Vraiment ?

Faker se déplaçait toujours dans l’ombre. Il ne se montrait jamais publiquement, et il n’était pas le personnage le plus apte à diriger des gens. Cependant, Lauel avait une opinion différente à ce sujet.

Sa capacité à prendre des décisions en fonction de la situation et à poser des pièges est unique en son genre. S’ils devaient être poursuivis, il pourrait installer des pièges aussi rapidement que possible, tout en guidant discrètement les Ul.

-Je suis conscient de ses capacités, mais… Nous n’avons personne de meilleur que Faker à disposition ?

-On croule sous le travail, à Reidan, et c’est pourquoi je ne peux pas envoyer davantage de monde. Faites confiance à Faker, s’il vous plaît.

Comme la question était réglée, Grid utilisa un sort.

« Invoquez un chevalier. »

[Invoquez un chevalier. Vous avec actuellement Huroi, Lauel, Jude, Jishuka, Euphémina, Faker, Pon et Regas. Quel chevalier voulez-vous invoquer ?]

« Faker. »

[La cible a accepté l’invocation.]

Sururuk.

Un homme enveloppé dans une cape noire surgit de l’ombre du forgeron.

« Bon boulot. » Dit-il d’un air nonchalant en regardant son invocateur.

« Merci. »

Suuk.

Le ninja tourna son regard vers le clan Ul, dont les membres eurent envie de pleurer en le voyant.

J’ai l’impression que ses yeux me pénètrent jusqu’aux os.

J-j’ai peur.

Les Ul prirent peur car il était affecté par la stat d’intention meurtrière de Faker, et c’était la raison pour laquelle il agissait normalement en secret. Il devait se concentrer activement pour cacher son intention meurtrière ; cette stat était une sorte de pénalité pour un assassin.

« Allons-y. »

Faker ne perdit pas de temps et ordonna aux membres du Clan Ul de prendre leurs bagages. Ils quittèrent ensuite immédiatement le village.

Au bout de plusieurs jours en compagnie du ninja, le Clan Ul eut l’impression de marcher sur le fil du rasoir. Leur accompagnateur ne pipait mot, mais ils le craignirent cependant de plus en plus. Ils avaient l’impression qu’ils pourraient mourir en le touchant, et ils suffoquaient.

De son côté, Grid dut changer ses plans et passa son temps à chasser. Il n’avait pas d’autre choix, étant donné que son infamie était montée en flèche après avoir tué tous ces joueurs. Il lui était impossible d’entrer dans une ville ou un village si son infamie était trop élevée. Il pourrait encore se déplacer librement dans le Royaume Éternel, mais il était dans l’Empire, aussi était-il nécessaire de réduire cette infamie en chassant des monstres.

Le problème était que les monstres dans Zébra n’étaient que de niveaux 180~220. Ils donnaient moins d’expérience et réduisaient moins l’infamie que d’autres. Perdre autant de temps rendit le forgeron nerveux, mais il conserva son calme et profita de l’occasion pour s’entraîner au maniement de deux épées, ainsi que pour augmenter l’expérience de Randy et de Noé.

C’est alors qu’un pigeon voyageur arriva.

Il lui apportait une des lettres hebdomadaires d’Irène. Habituellement, elle y exprimait son envie de le voir, mais la lettre d’aujourd’hui était spéciale.

Grid en fut abasourdi.

Irène lui déclarait toujours son envie de tomber enceinte, mais il ne pensait qu’il était réellement possible de procréer dans une relation entre un joueur et un PNJ.

Il y a environ un mois, mon estomac a commencé à me faire mal. Je n’y ai pas prêté attention, mais j’ai ensuite commencé à manifester des symptômes de grossesse. D’une manière ou d’une autre, j’ai l’impression que mon ventre a… Des larmes de joie coulent sur mes joues. J’aimerais avoir un fils qui te ressemble, mon cher époux.

« Heok… »

Un enfant ?

Grid était plus décontenancé qu’heureux. Il était confus parce qu’il s’agissait d’une expérience totalement inattendue et inconnue. C’est alors qu’une fenêtre de notification apparut.

[Voulez-vous honorer la nouvelle de la grossesse de votre femme?]
[La naissance d’une nouvelle vie devrait être félicitée, mais ceux dépourvus de sens des responsabilités devraient se souvenir qu’ils ne méritent pas d’être parents. Réfléchissez bien.]

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 238
OG Chapitre 240

Related Posts

8 thoughts on “OG Chapitre 239

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com