OG Chapitre 314
OG Chapitre 316

Bonjour tout le monde !

J’espère que vous avez bien profité de ce week-end pascal et que vous êtes en pleine forme !

Comme ça fait longtemps depuis le deuil + le lundi de Pâques, vous allez avoir deux chaps aujourd’hui !

Voici le premier =)

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 315

 

[Votre agilité a augmenté de 10.]

Une fois l’accord avec Chris conclu, Grid but l’élixir sur le champ et se sentit plus léger.

[Force : 2,790]
[Agilité : 1,756]

J’ai encore beaucoup de chemin à faire.

Il avait encore besoin d’au moins 104 niveaux avant d’atteindre un ratio force/agilité de 1:1, ce qui lui paraissait franchement hors d’atteinte. Tallos, l’agent d’Amoract, lui avait rapporté 2.6 milliards de points d’expérience, mais il n’avait gagné qu’un niveau ! Combien de temps en gagner 104 allait lui lui prendre ?!

Chaque fois que je monte en niveau, la quantité d’expérience nécessaire pour atteindre le prochain augmente de trop ! C’est pour ça qu’il n’y a toujours personne de niveau 400+ après un an.

Non, Kraugel pourrait-il parvenir à passer le niveau 400 en un an ? Il était niveau 319, soit 4 niveaux de plus que le 2nd au Classement.

Ce type est un monstre qui doit passer son temps à chasser…

Le forgeron n’avait jamais rencontré le 1er au Classement Global, Kraugel, pas plus qu’il ne l’avait vu à la TV. Cependant, il reconnaissait que cet homme avait une capacité unique à monter en niveau.

Quoi qu’il en soit, j’aimerais pouvoir fréquemment prendre des élixirs d’agilité.

C’était un vœu pieux, vu que les élixirs étaient très rares. Il était fort probable que ce genre d’échange ne se reproduise jamais.

« Hrmm. »

Grid regarda où se trouvaient ses guildeux. L’Expédition Pavranium était en train de nettoyer les cités vampiriques restantes, afin de profiter du buff d’expérience et d’obtention d’objets qu’ils avaient reçu après avoir vaincu Elfin Stone.

Woah… Pon et Regas sont déjà au niveau 308. Ils sont en train de se gaver d’expérience ! Je devrais retourner chasser aux villes également.

[Le taux d’obtention d’objets et d’expérience est augmenté de 5%. Cet effet ne s’applique qu’aux villes vampiriques. Il reste 25 jours, 13 heures, 40 minutes et 15 secondes.]

Encore 25 jours et demi… Si je chasse pendant que le buff est actif…

Ne pourrait-il pas obtenir au moins trois niveaux et un élixir, avec un peu de chance ? Inspiré par cette révélation, l’aventurier se rendit à la forge, où il avait à faire avant de partir.

Tout d’abord.

« Création d’objets. »

[Quel objet voulez-vous créer ?]

« Une armure. »

[Quels matériaux voulez-vous utiliser ?]

« De l’orichalque bleu et du fur noir. »

[Veuillez dessiner l’objet.]

Un plan vide apparut devant lui. C’était déjà la septième fois qu’il créait un objet, aussi put-il dessiner une armure sans anicroches. Au bout d’un moment, il termina une armure avec une apparence satisfaisante et en expliqua les fonctions.

« Cette armure ne peut pas être percée. Elle ne recevra aucune égratignure d’une épée, et même le souffle d’un dragon ne peut la faire fondre. »

[C’est impossible. Il y a des limites sur le niveau de matériau et sur le design utilisé.]

« … Comme je m’y attendais.”

C’était prévisible. La pénalité d’objets avait disparue, mais son rêve de s’équiper d’une arme avec une puissance d’attaque de 999,999,999 et une armure avec une défense de 999,999,999 restait saugrenu.

Sa Technique de la Maîtrise du métier de Forgeron Légendaire (Compréhension des Armes Divines) n’était que niveau 6, de toute façon. Il ne pouvait créer qu’un objet d’un niveau légèrement supérieur à celui d’Échec en employant de l’orichalque bleu et du fer noir, d’autant qu’il l’avait auparavant créé sans tenir compte des conditions d’utilisation.

Ça changerait si j’utilisais le pavranium comme minéral, mais…

Il voulait une arme du niveau de la Lance de Raphaël, mais son petit niveau d’artisanat l’en empêchait.

Actuellement, j’ai davantage intérêt à utiliser le pavranium dans des objets secondaires plutôt que dans mon équipement. Je dois trouver aussi vite que possible des minéraux meilleurs que de l’orichalque bleu.

Après cette conclusion, Grid convoqua Mineur, le détecteur de minéraux.

« Cherche des minéraux supérieurs à l’orichalque bleu, et rapporte-moi tes découvertes. »

Mineur fronça les sourcils. « Hein ? Pardon ? Ne m’aviez-vous pas promis de me laisser vivre en tant que mineur si vous parveniez à récupérer tout le pavranium ? »

Les talents innés de Mineur convenaient davantage à la détection de minéraux qu’au minage. La grande ambition du jeune homme était de devenir un mineur légendaire surpassant Gis, et devenir le bras droit de l’Empereur. Que Grid ne lui donne aucune chance de devenir mineur le faisait trembler.

Le forgeron lui tapota l’épaule.

« Sois encore un peu patient. Tu sais bien que je suis un forgeron légendaire, non ? J’espère sincèrement que tu deviendras un grand mineur qui me soutiendra, mais le moment n’est pas encore venu. »

« Kuoh… ! »

Mineur serra les dents et le foudroya d’un regard venimeux. C’était vraiment l’attitude d’un homme qui trahirait son maître.

Il a besoin d’admettre la réalité. Pensa l’aventurier en ronchonnant intérieurement.

Mineur était clairement talentueux, et il avait toutes les qualités pour devenir un mineur incroyable… Mais ce n’était pas assez pour devenir un mineur légendaire. C’était ce que l’Épée du Grand Seigneur lui montrait. En d’autres termes, le rêve de l’adolescent était inatteignable.

Tes talents conviennent davantage à un détecteur de minéraux.

La capacité à détecter les minéraux était rare. Grid observait de temps à autre les habitants de Winston, de Bairan et de Reidan, mais Mineur était le seul à avoir ce talent.

« La santé de ta mère s’est détériorée à Bairan, non ? Je vais parler au seigneur de Bairan afin qu’il donne à ta mère le meilleur traitement possible. Si tu veux que ta mère retrouve la santé, pars à l’aventure. Trouve les meilleurs minéraux. Courage ! »

« Bordel… Bordel ! Ce salop maléfique ! »

Mineur n’avait que 14 ans et c’est pourquoi Grid, qui jouait sur ses faiblesses, paraissait maléfique à ses yeux. Cependant, le forgeron était convaincu qu’il vivrait une meilleure vie en tant que détecteur de minerais, plutôt qu’en tant que juste un excellent mineur.

L’adolescent sortit en tremblant, puis le duc envoya un message privé à Euphémina.

Combien de Larmes du Roi du Clan de l’Eau as-tu obtenu ? 

Quatre. 

-Oh, c’est plus que je ne le pensais ?

Ces larmes étaient un matériau spécial qui donnait de façon permanente un sort à un objet. C’était des objets à effet unique, mais le Roi du Clan de l’Eau ne pleurait qu’un jour tous les cinq mois. Grid était surpris car elle avait réussi à récupérer 4 larmes en 3 mois.

J’ai eu de la chance, j’ai eu un invité particulier.

– Un invité particulier ? Qui donc ?

Hé hé, je le dirai plus tard.

Elle est excitée. Elle doit avoir obtenu une quête plutôt sympa.

Le forgeron hocha la tête, un sourire aux lèvres.

Oui, j’ai hâte de l’apprendre. Si tu as le moindre problème, n’hésite pas à me contacter, mais commence par mettre les larmes dans l’entrepôt de guilde.

Un peu plus tard, il récupéra les larmes du Roi du Clan de l’Eau dans ledit entrepôt et mit le pavranium à fondre.

 

***

 

Un joueur capable de faire des objets légendaires existe vraiment !!

Chris sourit d’une oreille à l’autre après avoir conclu son accord avec Grid. Leur marché l’avait peut-être mis dans une situation défavorable, mais quelles étaient les chances d’obtenir une si bonne arme ? On pouvait affirmer sans se tromper que c’était rare.

L’Épée à deux mains de Grid transcendait le sens commun, et elle était mieux qu’il ne l’espérait. Le canadien était même convaincu que ses performances surpassaient celles de Croc-Blanc de Kraugel, et l’Épée Brutal et Lourde de Seuron.

Je peux l’utiliser jusqu’au niveau 360, au moins.

Ce n’était pas une exagération.

Sa nouvelle arme était bien meilleure que l’objet de rang unique de niveau 320 qu’il avait obtenu lors d’un raid. D’après son analyse, il jugeait que les objets de niveau 350~356 ne l’égaleraient pas non plus.

Je n’ai pas à me soucier de mon arme pendant 10 mois au moins, mais la situation est grave…

Ça signifiait que Grid et les membres de Surstuffé étaient armés d’objets aussi bons.

Peut-on les laisser tranquilles ?

Chris était le maître de la Guilde Géante, et il aspirait à devenir roi afin d’obtenir pouvoir et fortune. De son point de vue, le forgeron était probablement un gros obstacle.

« Allons-nous-en. » Dit-il à ses capitaines.

Il se dirigea vers la sortie quand un doute l’envahit soudain.

« Où est Mihara ? »

« Ça fait trois jours qu’il a disparu, après avoir dit qu’il rentrait à Pedro. »

Mihara s’était promené à sa guise dans Reidan. Qu’il soit rentré en premier n’était pas étrange, vu sa personnalité capricieuse.

« Celui-là… Huh ? »

Le canadien s’arrêta soudainement de marcher tandis qu’ils traversaient les champs s’étendant à perte de vue hors de Reidan.

Un fermier leur bloquait le passage ?

« Qui êtes-vous ? » Lui demanda Asellas, un des cinq capitaines. Le fermier leur tendit alors des binettes.

« Défrichez le terrain. »

« Quoi ? »

Ce fermier était-il cinglé, à surgir de nulle part et à leur demander de défricher le terrain ? Alors que les capitaines restaient cois devant l’absurdité de la situation, Chris demanda :

« Et pourquoi devrions-nous vous aider ? »

La logique du fermier, Pario, était simple : « Votre compagnon a osé toucher une domestique du Duc Grid. Vous avez échoué à contrôler proprement votre compagnon, alors vous allez à présent contribuer au développement de l’agriculture de Reidan. »

Leur compagnon avait agressé une domestique ? Le canadien et ses capitaines, incrédules, se souvinrent qu’on parlait de Mihara.

Ce stupide môme s’est encore comporté vulgairement… !

Mihara avait causé maints accidents par le passé. Chris soupira et hocha la tête.

« Je comprends ce que vous voulez dire. Je vais punir celui qui a touché la domestique. Ne soyez pas tant en colère et laissez-nous passer. »

Il s’imaginait que ce fermier du nom de Piaro s’adressait à eux aussi théâtralement afin de lui faire entendre la supplique d’un faible fermier présentant la faute de son subordonné. Mais il se fourvoyait.

« Je l’ai déjà puni, aussi à présent devez-vous travailler dans les champs. »

Asellas perdit patience et haussa le ton.

« Pourquoi continuer avec ces conneries ? Vous vous adressez à un vicomte du Royaume Éternel et au maître de la Guilde Géante, Grid ! Vous ne devriez même pas le regarder dans les yeux, alors comment pouvez-vous zapper l’étiquette et même lui demander de travailler dans les champs ? »

Ça faisait longtemps qu’ils avaient commencé Satisfy, et ils n’avaient pas interagi avec des fermiers depuis presque aussi longtemps. Piaro jeta un regard indifférent à Astellas, qui bouillait de rage.

« Je vous ai observé de loin, et vous n’avez fait preuve d’aucune politesse envers le Duc Grid. Je suis juste votre comportement grossier. »

« Notre comportement grossier… ! »

L’étiquette importait peu aux joueurs, contrairement aux PNJs. Chris et ses capitaines auraient dû s’incliner et se montrer polis envers Grid ? Impossible. Le fermier ignorait comment les choses se passaient en réalité. Ils n’allaient pas laisser un pécore les retarder plus longtemps. Asellas poussa le fermier.

« Dégage ! »

Ses yeux s’écarquillèrent. « Eek ? » Il voulut attraper le poignet du fermier mais tout d’un coup, sa vision se changea et lui montra le ciel.

Qu’est ce que… ?

Asellas se retrouva à terre, sous les regards ébahis de ses collègues.

Le fermier monstrueux de Reidan existe bel et bien… !

Ils pensaient que c’était une rumeur, mais la vérité était sous leurs yeux. Chris devint très intéressé et se saisit de l’Épée à deux mains de Grid.

« C’est vous qui avez vaincu Zibal ? Montrez-moi vos techniques ! »

L’alliance des sept guildes, dont faisait partie la Guilde Géante, avait échoué à envahir Reidan à cause de fermiers non-identifiés. Chris se demanda s’il pouvait vaincre ce fermier assez fort pour l’emporter face à Zibal, le 2nd au Classement Global.

Chris, 3e au Classement, était convaincu d’être plus fort que Zibal après avoir obtenu sa seconde classe. Il fonça droit vers Piaro.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! Ca fait toujours plaisir !

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 314
OG Chapitre 316

Related Posts

4 thoughts on “OG Chapitre 315

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com