[Bonus] OG Chapitre 379
OG Chapitre 381

Vieux motard que jamais, comme dirait l’autre !

Voici donc la reprise d’OG en même temps que la reprise des cours pour les autres. Au moins, je ne vous ai pas fait poirauter jusqu’au mon anniversaire, eheheh… :p

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 380

 

« Un de mes hommes est tombé sur toi au détour d’un terrain de chasse… Et tu utilisais une arme ressemblant exactement à une de celles de Grid. »

Il parlait probablement de l’Épée à deux Mains de Grid. Chris répondit nerveusement dans cette ambiance glaciale.

« Encore une fois, il existe dans ce monde des objets se ressemblant, non ? »

Le canadien tenta de prendre la poudre d’escampette comme prévu, mais Zibal lui agrippa l’épaule.

« Ça ne te ressemble pas, Chris. En temps normal, une telle accusation non fondée t’aurait énervée ; en ris-tu parce que j’ai dit la vérité ? »

« Je réponds toujours avec tact et politesse. »

Kwack !

Chris dégagea fermement la main de Zibal. Il avait développé une telle force en s’entrainant que son interlocuteur ne put lui résister.

« Ne me harcèle pas avec des rumeurs infondées. » Cracha le canadien.

Il resta ferme, et ce bien qu’il sache que personne n’était de son côté. C’était là sa dignité de 3e au Classement Global, mais… Son adversaire était Zibal. Il avait peut-être été tué en un coup par un fermier cinglé, mais parmi les joueurs sa force et son influence restaient incontestables. Le charisme de Chris, aussi élevé soit-il, n’avait aucune influence sur lui.

« Si tu es aussi confiant, pourquoi ne pas partager avec nous les détails de ton arme ? » Suggéra Zibal avec un grand sourire.

Ssik.

Il n’avait rien à perdre : que les informations de l’arme révèlent qu’elle vienne de Grid et il aurait raison. Dans le cas contraire, il aurait juste à s’excuser.

Chris vacilla un moment avant de réagir intelligemment.

« Ne dépasse pas les bornes, veux-tu, Zibal ? Qui révélerait à tout vent les infos de ses objets ? »

Les objets étaient à la fois la force et la faiblesse d’une personne, aussi révéler les informations d’une arme revenait à dévoiler une partie de sa vie privée, et les maîtres des sept guildes le savaient mieux que personne.

Ils tentèrent de dissuader Zibal.

« N’allez pas trop loin, Zibal. Ne causez pas plus de problèmes quand vous avez déjà du mal avec Surstuffé et le Carnival de Sang. »

« C’est vrai, pourquoi vous attaquer soudainement de la sorte à Chris. »

Le cours de la conversation commença à changer, et au moment où Chris se sentit soulagé…

« N’utilises-tu pas la même arme que Grid ? »

Le maître de la Guilde Dorée, Seuron, se leva. Il possédait une classe unique spécialisée dans le combat, Prédateur d’Âme, à laquelle il ne s’était pas encore pleinement habitué quand il fut vaincu par le fermier cinglé durant l’invasion de Reidan.

Mais il avait changé et à présent, il pourrait même se battre contre les fermiers à temps partiel et à temps plein.

« Je ne veux pas laisser partir tranquillement quelqu’un qui pourrait devenir l’ennemi de notre alliance. » Dit-il en brandissant sa Lourde Épée Brutal. Après sa défaite face aux fermiers, il avait investi plus de 10 millions de pièces d’or pour l’améliorer à +9. Ses finances en pâtirent grandement, mais il en fut satisfait car la différence entre une arme +8 et une +9 était énorme.

« Hé, Chris, sors ton arme. »

Seuron voulait devenir le n°1. De par son agressivité naturelle, il ne voulait pas rater une occasion de tuer un concurrent.

« Tu n’as pas l’intention d’obéir sagement, hein ? Je vais te force à la sortir. »

Pa pa pa pat !

Quatre lances surgirent de nulle part à gauche et à droite de Seuron. C’était la manifestation de Lances d’Âme, qui requéraient une âme d’homme ou de monstre pour être invoquées. Seuron avait atteint son plafond d’âmes à force de chasser, aussi était-il au mieux de sa forme.

Pepepepeng !

Les lances d’âme brillèrent en filant vers leur cible. Elles étaient si rapides que Chris avait du mal à les gérer, car il avait investi la majorité de ses points en force plutôt qu’en agilité.

Puuok !

Deux d’entre elles parvint à le toucher, et Seuron en profita pour l’approcher avec son épée tout en le figeant avec Chaînes d’Âmes. Chris dut alors faire un choix : devait-il sortir l’Épée à Deux Mains de Grid, ou sortir son arme secondaire pour bloquer le coup ?

Je n’ai pas le choix.

Il n’avait pas l’intention de donner à ces gens une chance de renforcer les accusations à son encontre, d’autant que sa guilde pâtirait d’un éventuel conflit avec ces gens… Au final, il dégaina son arme secondaire.

Jjejeong !

« Hoh. »

Seuron écarquilla les yeux, admiratif, en voyant le canadien contrer les Chaînes d’Ame, puis bloquer son épée au moment où il dégaina.

Chris a un meilleur contrôle encore que la rumeur le prétend.

Ses mouvements étaient lents mais efficaces, et ils engendraient le meilleur effet avec le minimum de mouvements. Sa technique à l’épée à deux mains était vraiment remarquable.

« Mais… »

Il n’était pas à la hauteur de Seuron.

Yiing.

Il renforça son épée avec Transfert d’Âme et à ce moment…

Chaaeng !

« Kuk… ! »

La puissance d’attaque de son arme augmenta et rendit inutile la force de Chris, qui commença à reculer. Le canadien, qui dut concéder quelques pas, réalisa une fois de plus que le plus important dans ce jeu, c’était vraiment les objets.

Des Flèches d’Âme volèrent vers sa tête, mais il sentit que…

C’est un combo !

Il était hautement probable qu’il se retrouve figé s’il venait à se faire toucher par ces attaques continues, et les joueurs haut-classés savaient très bien profiter de ces moments d’immobilisation. Chris se prépara à souffrir…

Tout à coup, les flèches lui tombant dessus furent pulvérisées par une chaine : Hao était intervenu.

« N’en faites pas qu’à votre tête, Seuron. »

Il y avait toute sorte de personnes à travers le monde, et il n’était pas étrange de que quelqu’un aime se battre, mais il ne comprenait pas que Hao et Seuron cherchent à faire de quelqu’un d’aussi important que Chris un ennemi.

« Hé Hao, vous ne trouvez pas Chris suspicieux ? Regardez l’arme qu’il a sorti ; c’est de la pure merde ! Ce n’est certainement pas son arme principale ! Il la cache ! »

« Disons que l’arme de Chris et celle de Grid soient identiques ; en quoi est-ce une preuve solide qu’ils sont de connivence ? »

« … »

Seuron devint silencieux face à cette question logique. Bubat intervint pour le soutenir ; il secoua une main dédaigneuse vers les deux combattants et dit :

« Laissez-les jouer, ce n’est pas plus mal qu’ils puissent se jauger avant la Compétition Internationale, non ? »

Seuron frémit. Il avait déjà conclu qu’il était supérieur à Chris, tout comme tous les autres présents sur place d’ailleurs… La bataille fut très courte, mais Seuron avait complètement dominé le canadien.

« … Je m’en vais s’il n’y a rien d’autre. » Dit ce dernier en reculant.

On aurait dit un chien avec la queue entre les jambes.

Seuron se paya sa poire. « Et dire qu’il est 3e au Classement. Pathétique. »

Personne dans cette pièce ne se doutait qu’en fait, Chris cachait ses véritables capacités.

J’aurais de nombreuses opportunités à l’avenir de leur tartiner la gueule.

Et la meilleure occasion arrivait dans seulement 40 jours. Les yeux de Chris brillèrent d’esprit combatif.

 

***

 

Maîtrise des Armes.

C’était la technique de maîtrise ultime, qui donnait des dégâts supplémentaires quelle que soit l’arme équipée, mais elle ne faisait pas de miracles. Les dégâts supplémentaires qu’elle offrait étaient bas comparés à ceux des techniques dédiées à une seule arme.

Par conséquent, Grid était obsédé par le niveau de Maîtrise de l’Arc. Si Maitrises des Armes ajoutait 10% de dégâts supplémentaires et Maîtrise de l’Arc 11%, alors à l’utilisation ce serait l’effet de Maîtrise de l’Arc qui serait appliqué.

En d’autres termes, même s’il venait à apprendre plus tard Maîtrise des Armes, il continuerait d’uitliser Maîtrise de l’Arc jusqu’au bout.

Si je peux donner aux objets une option augmentant rapidement l’expérience des techniques de maîtrise…

Ne serait-ce pas fantastique ? Cela dit, il n’avait aucunement l’intention de passer par le laboratoire d’alchimie pour y parvenir. L’alchimie, après tout, ne donnait que des options aléatoires et avait peu de chances de réussite…

« Khan. »

Dans cette situation, Grid demanda son opinion à Khan, qui en plus d’être un forgeron avancé niveau 8, avait également des décennies d’expériences et de connaissances.

« As-tu déjà entendu parler d’un objet pouvant rapidement augmenter l’expérience des techniques de maîtrise ? »

« Hrmm… »

Dans la famille de Khan, on était forgeron depuis des générations. Un de ses ancêtres était d’ailleurs Albatino, qui avait inspiré le forgeron légendaire Pagma. Le vieil homme passa en revenu toutes ses connaissances et finit par secouer la tête.

« Je suis désolé, je n’ai aucune idée… »

Grid avait toujours été d’une grande aide à Khan, et il voulait le remercier pour tout ce qu’il avait fait si l’occasion se présentait. Ne pas pouvoir l’aider quand il avait besoin de lui le déprimait… Alors que ses épaules s’affaissaient, il eut soudain une idée.

« Peut-être devrais-tu demander à Piaro. »

« À Piaro ? »

« Bah oui, il devrait mieux savoir que nous comment s’entraîner efficacement avec des armes, non ? Si tu l’écoutes, tu pourrais avoir une idée sur la façon de l’appliquer à un objet. »

C’était le pouvoir de la favorabilité infinie. Khan avait librement conseillé Grid, qui avait obtenu une excellente idée grâce à lui. Il étreignit le vieil homme de joie.

« Merci énormément ! »

« Haha ! Heureux de pouvoir t’aider ! »

Les forgerons de Reidan avaient l’habitude de voir ces deux-là s’étreindre, aussi détournèrent-ils le regard afin de ne pas s’immiscer entre eux.

Lord, par contre, était choqué.

« Abubu ? »

Le bébé martelait dans un coin de la forge. Heureux d’entendre la voix de son père, il se tourna vers lui avant de rester dubitatif. Il ne comprenait pas pourquoi son père étreignait quelqu’un d’autre que sa mère.

« C’est l’amitié entre hommes. » Lui murmura Kasim depuis les ténèbres.

« Woo… »

Il aimait la façon dont ce mot ‘amitié’ sonnait. Lord se jura qu’un jour, il aurait des amis fantastiques.

Et plus tard, il aurait les plus puissants collègues.

 

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
[Bonus] OG Chapitre 379
OG Chapitre 381

Related Posts

8 thoughts on “OG Chapitre 380

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com