OG Chapitre 378

Et bim !

Un chapitre bonus apparaît !

Et tout ça grâce à la générosité de Dylan, qui ne voulait pas rester si longtemps sans OG !

Bonne lecture à tous et merci encore à Dylan !

 

 

Chapitre 379

 

[Vous tentez d’ajouter une nouvelle option à Iyarugt.]
[Félicitations ! Vous avez réussi à ajouter une nouvelle option.]

Ça a réussi du premier coup !

Grid était un poissard qui, jusqu’à présent, n’avait aucune chance avec les jeux de hasard. Par exemple, il était capable de ne rien gagner en jouant à un lotto avec 99% de chances d’emporter le gros lot… Mais là, il avait réussi du premier coup avec 21% de chances seulement !

Il était terriblement excité… Mais ça ne dura qu’un temps.

[Iyarugt a reçu l’option de rang B ‘Stylé’.]

« Pardon ? »

[Iyarugt est devenu encore plus cool.]

Ttiring~

[Iyarugt +8]
[Rang : Unique (Croissance)]
[Durabilité : 351/351    Puissance d’attaque : 793+365]

[ * L’option ‘Stylé’ a été ajouté grâce à l’alchimie.]

« Hein ??? »

Quoi ? Stylé ? Il est devenu plus cool ?

Non mais c’est quoi ce délire ?

Parmi toutes les options possibles, il a fallu qu’il obtienne ‘stylé’ ? Il se disait bien que tout se passait trop bien… Il n’aurait jamais pensé qu’il obtiendrait une option aussi inutile.

« Je n’arrive pas à y croire… Rien ne se passe jamais bien du premier coup. »

Alors que la frustration le gagnait, Silverun poussa un cri de joie.

« Ohh… ! Ohhh ! Vous avez obtenu a meilleure option de rang B, ‘Stylé’ ! Je ne m’y attendais pas du tout ! »

« … ? »

Stylé’ était la meilleure option de rang B ? Le forgeron n’en crut pas ses oreilles.

C’est ça la meilleure option de rang B ? J’me demande à quel point les autres sont nazes alors…

Plus il découvrait la science de l’alchimie, et plus il trouvait que c’était de la merde. Tout l’argent qu’il y avait investi était gâché… Lapin lui donna son impression pendant qu’il tenait sa tête entre ses mains.

« La classe est un facteur important ; une belle apparence, que ce soit pour un objet ou une personne, permet d’obtenir aisément les faveurs des autres. »

Tout comme dans la réalité, les gens tentaient constamment d’avoir l’air cool. Ils faisaient attention à leur coupe de cheveux et à leurs vêtements, et ils pouvaient dépenser des fortunes dans des produits de luxe ou dans la chirurgie plastique. Pourquoi ? Tout simplement pour augmenter leur propre valeur. De fait, on juge un objet par son apparence.

« … En effet. »

En y réfléchissant bien, Grid se souvint avoir entendu des rumeurs à propos de la classe secrète ‘Créateur de Peau’, comme quoi il se faisait énormément d’argent en changeant l’apparence d’objets pour les rendre plus beaux.

Il observa Iyarugt et jugea que ça n’était pas si mal. Une douce lueur coulait le long de la longue lame rouge et assurément, elle avait l’air plus cool qu’avant.

Buuong. Buoong.

Chaque fois qu’il la brandissait, Iyarugt brillait comme un joyau. Le forgeron avait l’air plus stylé avec cette arme en main ; de toute évidence, il allait captiver l’attention lors de la Compétition Internationale… Mais une fois de plus, il restait insatisfait.

 

***

 

« Nous allons continuer d’accumuler la poussière de fée sans l’utiliser jusqu’à ce que le laboratoire d’alchimie atteigne le niveau avancé. » Ordonna-t-il d’une voix apathique.

Lapin s’inclina d’un air gauche : « … À vos ordres. »

« Sur ce, je vais retourner travailler. »

« Bien… Bon courage à vous. »

Grid quitta Lapin et retourna à la forge. Il voulait créer des armes lui permettant d’utiliser ‘Lancer de Lance’ et ‘Maîtrise de l’Arc’ avant de retourner à l’Archipel Behen.

Je n’ai qu’à reproduire l’arc que j’ai créé pour Jishuka, ça me suffira.

Avec ça, il allait faire une lance dédiée spécialement au jet.

 

***

 

« Crée des binettes. »

[Les binettes ont été développées.]

Paaaat !

Plus de 50 binettes apparurent simultanément sur les champs nouvellement créés près des Altes. Ce n’étaient pas des binettes normales, mais des binettes faites d’aura.

Pa pa pa pa pak !

Les 50 binettes d’aura commencèrent à travailler la terre en même temps, offrant un spectacle à couper le souffle. Elles étaient aussi efficaces qu’une centaine de fermiers. Ce résultat était dû à la majesté du Maître de l’Aura, Hurent.

Hurent avait été humilié devant le monde entier après avoir été vaincu par Grid en JcJ en 5 secondes seulement. Il brûlait d’envie de se venger de lui.

Dans 40 jours se tiendra la 2e Compétition Internationale…

Hurent allait participer à la Compétition en tant que joueur représentant les États-Unis, affronter Grid et l’emporter cette fois. Mais il y avait un problème.

« Mes yeux ne m’ont pas trompé, tes techniques sont parfaites pour travailler dans les champs. Veux-tu travailler avec moi un peu plus longtemps ?

Le fermier légendaire Piaro était un homme malfaisant qui l’avait enlevé, mais il savait que la quête secrète qu’il lui avait donnée était inestimable. Dans les faits, sa rancune envers le fermier avait fondu comme neige au soleil.

« Ça veut dire quoi, ‘un peu plus longtemps’ ? » Demanda-t-il prudemment.

« Trois mois. »

« Trois mois… ! »

C’était trop long, d’autant qu’il avait bien des choses à préparer avant la Compétition.

« Un mois ne suffira pas ? »

Piaro secoua la tête à sa question.

« Si tu ne veux aider qu’un mois, il vaut mieux encore que tu t’en ailles. J’allais t’apprendre une nouvelle technique adaptée à l’agriculture, et un mois ne suffira pas à l’apprendre… »

« … »

Hurent se tenait à un carrefour de sa vie : devait-il quitter Piaro immédiatement pour rêver de vengeance, ou devenir plus fort auprès de Piaro et ensuite se venger ?

« Hu-ummm… »

Hurent tenta de répondre objectivement à sa question : pouvait-il vaincre Grid ?

Honnêtement, il n’y a aucune garantie.

Il y a trois mois de ça, en temps Satisfy, il avait envahi Reidan avec le Prince Ren, croyant être plus fort que Grid, mais il avait changé. La déclaration de Piaro l’avait changé.

« Tu es fort, mais bien d’autres gens sont plus fort que toi. Comment ? Comment tu te compares à Mon Seigneur ? Il est bien évidemment plus fort que toi. »

Au départ, Hurent pensait que le fermier était biaisé, mais après avoir appris à le connaitre, il avait compris que ça n’était pas son genre.

Si je ne peux pas vaincre Grid…

Il allait probablement se faire humilier devant le monde entier. Dans ce cas…

« …Je vais t’aider. »

Il aurait de nombreuses occasions de se venger plus tard. Même s’il ne participait à la Compétition de cette année, il pourrait toujours participer à l’édition de l’année suivante ou encore après. D’ici là, Hurent voulait progresser autant que possible. Il était déterminé à faire évoluer sa classe de Maître de l’Aura au rang légendaire.

« Tu as fait le bon choix. »

Piaro sourit à son engagement. C’est ainsi que l’agriculture de Reidan commença à se développer plus vite encore, et Hurent s’adapta naturellement à la vie de fermier. Il fit tant d’efforts pour Reidan que sa vengeance envers Grid était vaine.

 

***

 

Zibal de la Guilde du Serpent, Chris de la Guilde Géante, Seuron de la Guilde Dorée, Hao de la Guilde Hadès, Bondre de la Guilde de la Fleur de Glace, Bubat de la Guilde du Yak et Ralph de la Guilde de Zeraph.

Les chefs des sept guildes s’étaient réunis. Ils étaient parmi les plus puissants joueurs du top 30 du Classement Global, et ils participaient à la 2e Compétition Internationale.

« Cela fait à présent neuf mois que nous nous sommes unis pour envahir Reidan et avons été humilié. »

Les sept guildes perdirent leur honneur et leur dignité suite à cet évènement. Elles qui inspiraient auparavant la peur étaient à présent sujets de plaisanteries. Seule Surstuffé était reconnue comme étant la meilleure guilde.

« Nous devons regagner notre honneur lors de la Compétition Internationale. »

« Tu veux écraser Surstuffé lors de la Compétition Internationale ? Et comment ? » Demanda Seuron, dubitatif.

La Compétition n’était pas une guerre de guildes ; c’était des jeux internationaux où les nations s’affrontaient, et il allait être très difficile de s’attaquer aux Surstuffés alors qu’ils faisaient partie de différents pays.

Zibal sourit d’un air éloquent.

« Grid est le symbole de Surstuffé et un coréen, nous devons donc détruire consciencieusement la Corée du Sud. »

Le pouvoir d’un symbole surpassait l’imagination. Qu’ils parviennent à écraser totalement l’équipe coréenne menée par Grid, et ils parviendraient à prouver que les sept guildes sont encore en vie tout en détruisant la réputation de Surstuffé.

« La guilde Surstuffé n’est plus la meilleure. »

Zibal était certain de lui car il possédait des objets produits par Panmir, le n°1 au classement des forgerons. Ces objets avaient été produits avec les techniques des nains, aussi n’étaient-ils pas inférieurs aux objets de Grid.

« Unissons nos force pour retrouver notre honneur et piétiner la Corée du Sud. »

Lorsque les sept guildes étaient considérées comme étant les meilleures, leurs maîtres de guildes gagnaient des fortunes, aussi était-il naturel qu’ils veuillent retourner à cette époque.

Chris garda le silence un moment en fixant Zibal, puis il demanda : « Depuis quand es-tu notre représentant, Zibal ? »

Au départ, les sept guildes étaient désunies et comme des guildes normales, elles se contenaient les unes les autres. Parfois elles étaient hostiles l’une envers l’autre, d’autres fois elles rivalisaient entre elles. À un moment, Zibal établit l’alliance des sept guildes et en prit la tête.

Et Chris n’aimait pas ça. »

« Allons Chris, que dis-tu ? Comment ça je suis le représentant ? Je ne me suis jamais vu ainsi, je vous considère tous comme des compagnons et mes égaux. »

Les sept maîtres de guilde étaient tous des personnes fières, et Chris tenta de les irriter en pointant ce fait du doigt. Zibal tenta de dédramatiser la chose car il voulait s’assurer que l’ambiance de l’alliance reste au beau fixe.

Chris pouffa : « Moi, ton compagnon ? Ah ! »

Chris n’avait jamais participé à l’alliance, pas plus qu’il n’avait rejoint l’invasion de Reidan, et il était venu à cette réunion pour bien le faire comprendre.

« N’utilise plus à l’avenir le nom ‘Alliance des Sept Guildes’. Ma Guilde Géante n’a jamais rejoint votre alliance. » Déclara-t-il en se levant de son siège.

Les autres maîtres de guilde ne réagirent pas car ils n’avaient aucune raison de le forcer à participer, mais pas Zibal. Il jugeait qu’il valait mieux briser Chris plutôt que de laisser une variable incontrôlable en liberté.

Zibal bloqua le chemin de Chris et sourit de toutes ses dents.

« La rumeur comme quoi tu as rejoint Grid était donc vraie. »

« Chris et Grid ? »

Les chefs de guilde impassibles commencèrent à réagir.

Chris fronça les sourcils. « J’ai rejoint Grid ? C’est quoi ces salades ? »

« Un de mes hommes est tombé sur toi sur un terrain de chasse… Et il a dit que ton arme ressemblait exactement à une des armes de Grid. »

La température de la salle descendit sous les 0°.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 378

Related Posts

6 thoughts on “[Bonus] OG Chapitre 379

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com