OG Chapitre 377
[Bonus] OG Chapitre 379

Vous avez cru que je vous ferai défaut, hein ?

Dommaaaaaaaaaaaaaage, voilà votre dernier chapitre de la semaine !

Je vais prendre des vacances début août, j’annoncerai lundi combien de temps ^^

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 378

 

Le Continent Ouest était composé de 17 nations et comptait plusieurs milliards d’habitants, tout PNJS et joueurs confondus. Lord était considéré comme le plus grand génie parmi eux car sa facilité d’apprentissage, sa vitesse de développement et son intelligence étaient tous hors du commun.

Cependant, travailler le métal n’était pas chose aisée.

Clong ! Clong clong !

« … »

Lord était né depuis moins de trois mois, aussi ne risquait-il pas d’affecter les minéraux en tapant dessus avec un petit marteau. Il avait une dextérité innée considérable, mais peu de force et aucune expérience.

« Puhut. »

Il ne savait pas que son fils pouvait avoir une telle expression. Il transpirait, mais son martelage ne donnait rien et comme rien n’allait comme il le voulait, il boudait adorablement en gonflant les joues.

Grid caressa les cheveux noirs de son fils, qui ressemblaient aux siens, et il interpella un forgeron.

« Amenez-moi de l’argile. »

« À vos ordres ! »

Ledit forgeron fila immédiatement en recevant l’ordre du Duc Grid, Seigneur de Reidan et forgeron légendaire, avant de revenir avec l’argile.

« Abuuuu ! »

Son père avait l’air merveilleux quand il donnait des ordres. Lord l’observa avec un regard envieux, et il décida d’apprendre à parler aussi vite que possible. Grid, qui ignorait ses états d’âme, lui donna l’argile.

« Tu n’as pas besoin de faire quelque chose d’utile immédiatement. Martèle ça et apprends comment donner forme à quelque chose.

« Bubu ! Buuu ! »

Lord se plaignit aussitôt auprès de son père car sa fierté était blessée.

« Bububu ! »

Je ne suis pas un enfant de 4-5 ans ! Je ne veux pas jouer avec de l’argile !

Son comportement troubla son papa. « Tu as une grande fierté comme Irène, pas vrai ? »

Il venait d’une noble lignée… Alors que le duc fit claquer sa langue, Khan l’approcha.

« Huhu, éduquer le jeune seigneur n’est pas chose aisée, n’est-ce pas ? »

« Il possède ma dextérité naturelle mais comme tu peux le voir, il est trop jeune pour raffiner les minéraux. »

« Naturellement. Le génie ne détermine pas tout ; le jeune seigneur ne parviendra pas à gérer les flammes et les minéraux avant ses douze ans au moins. Tu dois lui apprendre le métier petit à petit. »

Huff !

Les yeux de Lord tressaillirent à cette déclaration, ce qui n’échappa pas à Kasim qui l’observait depuis les ténèbres.

Heok… Lord est provoqué.

Lord était son élève depuis plus de deux mois, aussi avait-il pleinement appréhendé son caractère. Le jeune seigneur avait une grande fierté, et il était prêt à se consacrer entièrement à quelque chose pour atteindre son but, sans jamais revenir sur sa décision.

« Ba ! Abubu ! » Déclara un Lord excité à Grid et Khan.

Les deux adultes ne le comprirent pas, mais Kasim comprit parfaitement ce qu’il voulait dire.

Plutôt qu’à 12 ans, tu deviendras un forgeron à 2 ans ?

Non mais attends, quand t’entraineras-tu aux techniques de mon maître, Lantier ?

Le bébé jeta un regard à son mentor inquiet, comme pour lui signaler qu’il fera de son mieux pour ne pas interférer avec son entraînement.

Hrmm… si c’est Lord, il pourrait y arriver.

Kasim ne considérait pas Lord comme un génie, mais comme un être transcendant le domaine des humains, et c’est pourquoi il ne considérait pas que sa détermination était un bluff.

« Que dit-il ? »

« Huhu, il dit qu’il t’aime. »

« Ahah, c’est vrai, Lord ? Je t’aime aussi. »

« Ahh ! Abuuuu ! »

Grid et Khan passaient moins de temps avec Lord que Kasim, aussi ne comprenaient-ils pas ce qu’il pouvait dire. Ils le trouvaient juste mignon. Ce jour-là commença l’entraînement spécial de Lord.

 

***

 

Les utilisations de l’alchimie étaient classées en 5 grandes catégories.

 

  1. La production de potions diverses et variées.
  2. Augmenter le rang des minéraux.
  3. La création de pierres d’amélioration d’armures et d’armes.
  4. La création d’objets spéciaux.
  5. L’ajout d’options supplémentaires.

 

On pourrait penser, avec cette liste, que les laboratoires d’alchimies étaient extrêmement utiles, mais qu’en était-il en réalité ? La plupart des royaumes de l’Ouest n’investissaient rien dans l’alchimie ; ça signifiait que cette science n’avait que peu d’intérêt, et ce pour une bonne raison.

L’alchimie était un domaine dans lequel il fallait toujours garder la possibilité d’un échec en tête. Certains usages de l’alchimie avaient des chances d’échec plus élevées que de réussite… Comme la création de potions.

[Laboratoire d’Alchimie de Reidan]
[Niveau : Intermédiaire 8.]
[ * Vous pouvez créer des potions de soin et de récupération de mana de grande qualité. Cette opération a 36% de chances de réussite.]
[ * Vous pouvez créer des potions de buff avancées. Cette opération a 14% de chances de réussite.] 
[ * Vous pouvez augmenter le rang des plus mauvais minéraux. Cette opération a 14% de chances de réussite.]
[ * Vous pouvez donner une option à un objet. Cette opération a 1% de chances de réussite.]

« … ? »

Un an s’était écoulé depuis le début du règne de Surstuffé à Reidan, un an pendant lequel la guilde avait investi des sommes colossales dans l’alchimie. On pouvait même dire sans exagérer que les revenus des territoires de Raiden, Bairan de l’Ile de Cokro et des guildeux étaient investis dans le laboratoire d’alchimie.

Et tout ça pour ça. Il n’était pas étonnant que Grid réagisse aussi froidement.

« J’attendais beaucoup de l’ajout d’options aux objets, mais c’est quoi cette probabilité de réussite ? 1% seulement ? »

« Comme je l’ai dit auparavant, une fois que le laboratoire atteindra un niveau avancé, les chances de réussite augmenteront en flèches. Je veux tester l’option avant ça… » Expliqua l’administrateur Lapin.

« Ooh, les chances de réussite augmenteront en flèche ? Jusqu’à combien ? »

« Autour de 5%… »

« ??? »

Grid fronça les sourcils devant ces chances absurdement faibles, malgré tout l’argent que lui et ses collègues avaient investi.

« Je comprends mieux pourquoi les autres royaumes n’investissent pas grand-chose dans l’alchimie. »

Il avait été aveuglé par son objectif de faire de Reidan la seconde Talima. Honnêtement, il ignorait si ça valait vraiment le coup. C’était presque de l’arnaque à ce niveau-là.

Lapin lui adressa un sourire éloquent. « Mais Reidan a du mithril jaune. »

Le mithril jaune était un minerai trouvable uniquement dans la mine près de Reidan. C’était le composant de base de la poussière de fée, qui augmentait dramatiquement les chances de succès dans l’alchimie, et ce sur quoi Lapin se basait pour le pousser à développer l’alchimie en ville.

« J’ai préparé de la poussière de fée. Je veux que vous en fassiez vous-même l’expérience, mon seigneur. »

[Vous avez obtenu de la poussière de fée.]

[Poussière de fée]
[Une poudre faite de mithril jaune raffiné dans un laboratoire d’alchimie.]
[Augmente les chances de réussite de l’alchimie de 20%.]
[Poids : 0.1]

20%…

Ça restait bien peu, et Grid éprouva tellement de regrets qu’il voulut retourner dans le passé pour l’empêcher d’investir dans l’alchimie.

Cela dit…

Il est vrai que ça augmente dramatiquement les chances de succès.

Là où les alchimistes classiques avaient des chances de réussite à 1 chiffre, Reidan avait au moins 20% de chances de succès. Elle était la seule ville capable de prouver la valeur de l’alchimie.

Ils exploraient un domaine inconnu des autres royaumes, ou du moins était-ce que Grid se disait en tentant d’être aussi positif que possible.

« Bien, je vais faire un essai. Je me demande à quel point l’option donnée à l’objet sera intéressante ? »

 

***

 

Le meilleur alchimiste du continent, Silverun, s’était plongé dès son plus jeune âge dans l’alchimie et y avait consacré les 50 dernières années de sa vie.

Cependant, personne ne reconnaissait l’utilité de la science de l’alchimie, aussi Silverun ne put recevoir l’environnement ou les fonds nécessaires à son travail. Il était comme un homme invisible dont personne ne reconnaissait l’existence, et il n’avait nulle part où démontrer l’étendue de ses connaissances et de ses talents.

Et puis un jour…

Lapin vint trouver Silverun et se présenta comme l’administrateur de Reidan : « Le Duc Grid du Royaume Éternel a entendu parler de vous et vous envoie une invitation personnelle. Il ne doute pas de vos talents d’alchimiste, alors pourquoi ne pas déployer vos ailes avec son soutien ? »

Le Duc Grid devint une existence spéciale pour lui dont personne ne reconnaissait la valeur, et qui avait vécu une vie solitaire dans la pauvreté. Il allait prouver la valeur de l’alchimie au monde entier pour le Duc.

… Qui ignorait tout de cette histoire.

 

Au laboratoire d’alchimie de Reidan

« Je salue le Duc Grid ! »

Silverun salua Grid qui visitait le laboratoire pour la première fois depuis longtemps. Ses manières étaient vraiment exagérées.

Qui est cet homme ?

« Je suis allé le récupérer pour vous, Monseigneur. » Lui murmura Lapin.

« … »

À chaque fois qu’il voyait Lauel et Lapin, il ne pouvait s’empêcher de remarquer qu’il était vraiment pratique d’être entourés de gens intelligents. Il avait obtenu un autre sujet loyal sans le savoir. Il tendit la main vers Silverun.

« Relevez-vous. »

« Ohh… !! Ohh !! »

Le grand duc qui avait reconnu la valeur de l’alchimie lui tendait la main ? Il la saisit avec des doigts tremblants. »

« Je suis tellement touché que le le Duc nous rende visite lui-même que j’en ai les larmes aux yeux. »

« …”

Une telle adoration était pesante. Grid se détourna de l’homme en pleurs et jeta un œil au laboratoire.

« Je veux donner une nouvelle option à une épée. »

Il sortit Iyarugt de son inventaire, l’épée de type croissance capable d’atteindre le rang légendaire et qui contenait l’âme d’un démon.

Est-ce que l’alchimie allait fonctionner sur un objet spécial comme celui-là ?

Silverun donna une réponse positive à son patron dubitatif.

« J’en suis capable. »

Silverun, en sa qualité de meilleur alchimiste du monde, débordait d’assurance.

« Mais vous devez savoir que le niveau des options données à un objet avec un laboratoire intermédiaire va du minimum, le rang F, jusqu’au rang A maximum. De plus, comme vous le savez, l’alchimie est une discipline qui n’échappe jamais au risque d’échec. »

« Est-il possible que les performances de l’objet chutent en cas d’échec de l’option ? »

« Il n’y aucun danger que ça arrive. »

« Bien, essayons. »

« Je vais vous menez jusqu’à la salle de test. »

C’était l’occasion de repayer la grâce de ce seigneur, qui avait reconnu sa valeur et celle de son domaine de recherche. Enthousiaste, Silverun emmena Grid de l’autre côté du laboratoire dans une salle pleine d’équipements.

L’alchimiste posa Iyarugt sur un autel au centre de la pièce.

« Je vais commencer. »

Peeeeeong !

Une lueur bleue intense inonda la salle dès que Silverun donna le signal. Une fenêtre de notification apparut devant Grid durant cette lueur.

[Vous tentez d’ajouter une nouvelle option à Iyarugt.]
[Félicitations ! Vous avez réussi à ajouter une nouvelle option.]

Ttiring~

« Pardon ?! » Grid fut stupéfait par la nouvelle option.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 377
[Bonus] OG Chapitre 379

Related Posts

5 thoughts on “OG Chapitre 378

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com