OG Chapitre 376
OG Chapitre 378

Bonsoir à tous !

Je sais, je vous dois l’OG d’hier, et il arrivera demain !

Bonne lecture d’ici là :p

 

 

Chapitre 376

 

Lors de l’enregistrement de la vidéo d’ouverture de la Compétition Internationale

224 joueurs venant de 32 pays se réunirent en France, où le Groupe S.A avait mis en place un serveur temporaire. Le plus célèbre de ses joueurs était le n°1 au Classement Global, Kraugel.

« Pfiou, pouvoir voir Kraugel dans la vraie vie me donne l’impression d’être réellement récompensé d’être un joueur classé. »

« Il est étonnament jeune ; il n’a même pas 30 ans et il se tient déjà au-dessus de 2 milliards de joueurs… »

« Je suis fan de Kraugel depuis longtemps. Pouvons-nous le soudoyer afin qu’il rejoigne notre guilde ? »

« S’il était si facilement influençable, il aurait déjà rejoint un groupe, d’autant plus que la plupart d’entre nous sommes ses fans. »

Personne ne réalisait mieux la grandeur du russe que les joueurs classés. Plus on atteignait un haut niveau et plus il était difficile de l’augmenter ; c’était le quotidien de ces joueurs classés, aussi à leurs yeux Kraugel était un être transcendant qui surpassait le niveau d’un simple génie.

Buzz buzz.

Les joueurs classés continuèrent de fixer le jeune russe en bavassant, tels des enfants n’ayant jamais vu de célébrité. La plupart d’entre eux voulaient lui parlaient, mais aucun n’osait l’approchait ; ils le contemplaient comme on contemple le ciel lointain.

Zibal n’était pas différent des autres.

Je n’ose pas aller à sa rencontre…

Zibal était le chef de la Guilde du Serpent et le n°2 au Classement Global. Il s’était pris une déroutée face à Surstuffé, mais peu de gens pouvaient nier qu’il était un des meilleurs joueurs au monde… Et pourtant, il reculait devant Kraugel comme un enfant face à un adulte célèbre.

Et au milieu de cette ambiance gênante…

« Bonjour. »

Quelqu’un interpella le russe : Grid. Les joueurs classés se moquèrent de lui.

La guilde Surstuffé tente de se raccrocher à Kraugel.

Kraugel va le mépriser.

Ils ignoraient tout de la relation entre les deux hommes, aussi s’imaginèrent-ils leur héros envoyer bouler le forgeron. Contre toute attente, il l’accueillit comme s’ils se connaissaient déjà.

« Ça fait longtemps. »

« Comment te portes-tu, depuis le temps ? J’ai vu dans le classement que tu avais creusé l’écart avec le n°2 ? »

« C’est entièrement grâce à toi. Je chasse et raid plus efficacement que jamais grâce à l’amélioration des performances de Croc Blanc. Merci beaucoup. »

« C’est moi qui devrais te remercier. Grâce à toi, j’ai pu visiter l’Archipel Behen et m’améliorer. »

« As-tu réussi à atteindre la 30e ile ? »

Kraugel avait échoué à franchir la 30e ile, où les difficultés passées étaient reproduites. La réponse de Grid lui donna un choc.

« Je viens juste d’arriver à la 40e ile. »

« … »

Le russe fut figé sur place. Il reconnaissait que Grid était assez fort pour atteindre une zone avant lui, mais il ne s’attendait pas à une telle différence. Il avait l’impression d’avoir été reçu un coup de marteau derrière la tête, mais c’était une stimulation positive.

« C’est la première fois que je suis à la traîne. »

C’était intéressant. Il n’y avait que très peu de personnes capables de le pousser à aller plus loin.

Le forgeron lui adressa un sourire complice et lui dit la vérité : « Je ne suis pas allé plus loin que toi parce que je suis meilleur, mais simplement parce que les épreuves de l’Archipel Behen me correspondent. »

« Tu n’as pas à être aussi humble. »

Les deux hommes, qui marchaient côte à côte, s’arrêtèrent soudainement car ils sentirent que d’autres personnes les suivaient.

« Les murs ont des oreilles, raconte-moi les détails plus tard. »

Alors que Kraugel lui disait au revoir, Grid l’interpella et déclara avec un regard provocateur : « As-tu lu le script pour la vidéo d’intro ? Lors de la dernière scène, je suis censé t’attaquer ; je vais faire de mon mieux, alors fais attention à ne pas mourir. »

Il s’était certes amélioré, mais il était curieux de savoir lequel d’entre eux était le meilleur. Alors que ses yeux brillaient de détermination, le russe opina du chef.

« J’ai hâte de voir ça. »

Et ce jour-là…

« Danse du Sabre de Pagma, Liens Transcendés. »

Kwa kwa kwa kwang !

Kraugel évita les 20 lames d’une des techniques ultimes du forgeron, qui n’en fut pas frustré pour autant.

J’ai encore bien des progrès à faire.

Il devait continuer de s’améliorer. Alors qu’il débordait de motivation, son ami russe éprouva de l’admiration.

L’orbite de ses lames est plus agressive.

Durant leur combat amical il y a deux mois -en temps Satisfy-, Liens Transcendés n’avait pas représenté le moindre danger, car les lames fonçaient vers leurs cibles en ligne droite. Rien de plus simple pour lui que de les éviter.

Mais à présent, les lames suivaient des orbites aux directions différentes, et si ces orbites devaient devenir plus complexes encore…

Ce deviendra très intéressant.

Seuls les joueurs malintentionnés pouvaient le provoquer, comme Agnus par exemple. Grid, lui, était différent, et rencontrer quelqu’un aux intentions aussi pures était vraiment une chance pour lui. Il était convaincu que plus il passerait de temps avec lui, et plus il pourrait progresser.

Et de toute…

Il ne pouvait pas facilement ignorer le fait que Grid soit plus avancé que lui dans l’Archipel Behen.

Chaaeng !

Kraugel brandit Croc Blanc vers Grid, qui le bloqua. Le russe n’en fut que plus déterminé.

J’ai également besoin d’un nouveau défi.

Il se promit de continuer à s’améliorer jusqu’au début de la Compétition Internationale tandis qu’on lui signala la fin du tournage.

« Enchanté de vous rencontrer, Kraugel. Je suis Zibal, le n°2 au Classement, juste derrière vous. »

Zibal approcha et lui tendit la main, s’imaginant que le russe allait accepter après sa discussion amicale avec Grid. Le russe lui adressa un regard navré.

« Ma mère m’appelle. »

« … ? »

Devant plus de 200 joueurs classés et 100 membres du Groupe S.A, Kraugel se déconnecta après avoir refusé de lui serrer la main.

Pahat !

« Pfff ! »

Zibal rougit comme une tomate tandis que Chris commença à rire.

 

***

 

Kraugel vivait dans une maison tombant en ruines dans un lotissement miteux près de Moscou.

Il était ce qu’on appelle un Koryoin, un russe d’origine coréenne, et il avait grandi dans la pauvreté.

Il était la cible de discrimination et de préjudices à cause de ses origines ethniques, et il en souffrit de nombreuses fois au cours de sa vie. Cependant, grâce aux enseignements de sa mère aussi gentille que sage, il n’eut pas besoin d’abandonner ses études et put entrer dans une université prestigieuse, ce qui lui permit d’obtenir éventuellement un bon boulot.

Elle avait un tel impact dans sa vie qu’il ne pourrait jamais la remercier assez pour ce qu’elle avait fait pour lui. Récemment, elle était devenue plus mince.

Pipipipipi !

Le signal d’urgence installé dans sa capsule commença à briller. Dès qu’il l’entendit, Kraugel se déconnecta du jeu et quitta sa capsule pour filer droit vers la chambre de sa mère, qui souffrait d’une maladie encore incurable : Alzheimer.

Il l’avait faite ausculter par les meilleurs médecins du monde avec l’argent qu’il avait gagné, mais l’état de sa mère ne s’améliora pas.

« Mon fils ! Où est mon fils ? » lui demanda-t-elle d’un air dément.

Elle jeta des objets alentours dans sa furie jusqu’à ce que son fils la serre dans ses bras.

« Tout va bien, ne vous inquiétez pas, vous pourrez le voir bientôt. »

Kraugel ne souriait jamais. Il avait quitté son job afin de se consacrer à Satisfy pour trouver une manière de guérir sa mère. Tout l’argent qu’il gagnait dans le jeu était investi dans son traitement, et il était persuadé qu’un jour elle redeviendrait la douce mère qu’il avait connu.

Pour tenir jusque-là sans céder au désespoir, il s’occupait de sa mère de tout son cœur tout en éprouvant du plaisir en jouant à Satisfy, qui lui permettait de se penser à autre chose que sa vie douloureuse.

 

***

 

『 Nous avons appris une chose de l’absorption des Chevaliers d’Argent au sein de Surstuffé. Surstuffé possède à présent un total de trois territoires : Reidan, Bairan et l’Ile de Cokro. 』

『 C’est la première fois qu’une guilde possède trois territoires, non ? On spécule que Surstuffé doit accumuler une petite fortune. Qu’en pensez-vous ? 』

『 Ils se font évidemment une fortune colossale. Reidan est une grande ville, Bairan possède de nombreux terrains de chasse de niveaux variés, et l’Ile Cokro est une attraction touristique renommée. Leurs coffres doivent déborder de taxes chaque mois. 』

『 Les fonds de Surstuffé s’accroissent jour après jour. De nombreux joueurs souhaitent rejoindre Surstuffé pour bien des raisons. 』

Les médias qui se concentraient sur Kraugel tournaient leur attention vers Grid et Surstuffé, car ils n’avaient que peu d’information sur le russe. Grâce au plein de Lauel, Surstuffé fit le buzz et gagna quotidiennement en popularité.

« En voilà des histoires… Surstuffé est riche ? Foutaises. On vit quotidiennement dans la pauvreté. » Renifla Vantner.

Tous leurs bénéfices étaient investis dans Reidan, aussi trouva-t-il drôle ces analyses d’experts.

« Reidan est si isolé qu’ils se perdent en spéculations. Il est peu probable qu’aucun d’entre eux devine la véritable situation de la ville. »

Lauel était très satisfait. Plus la réputation de la guilde croissait, et plus des gens talentueux afflueraient vers eux pendant que le nombre de leurs ennemis s’amoindrissaient

« Au fait, quand part-on pour l’Archipel Behen ? » Demanda Regas.

Il rêvait toujours de devenir plus fort encore, aussi était-il très motivé à l’idée de se rendre à l’archipel, tout comme la plupart des membres de Surstuffé.

Lauel se leva de son siège. « Nous partons dans une heure. Sticks nous y guidera. »

« Et Grid ? »

« Grid va rester à Reidan pendant quelques jours. Il veut tenter de combiner ses techniques de forgeron à celles d’alchimie. »

« Et s’il y arrive, parviendra-t-il à recréer les techniques uniques aux nains ? »

« C’est encore un autre sujet. Pour le moment, il pourra au mieux ajouter une option unique à un objet.

Pour Lauel, l’ajout de cette option allait bouleverser les champs de bataille.

 

***

 

[Marteau de forgeron de bébé]
[Rang : Épique]
[Durabilité : 28/28    Puissance d’attaque : 10~12]
[+2% de chances de produire un objet rare.]
[+1% de chances de produire un objet épique.]
[ * +5 Dextérité]
[Un marteau de pierre noire, solide mais léger.]
[Le forgeron légendaire Grid l’a créé pour son jeune fils, aussi s’est-il concentré sur l’aisance d’utilisation.]
[Conditions d’utilisation : Aucune.]
[Poids : 3]

« Tu vas travailler un moment avec Papa, Lord. »

Il était amusant de voir le fils d’un forgeron légendaire apprendre les techniques de base du métier. Grid avait l’intention d’entraîner Lord durant son séjour à Reidan.

« Ba ! Bababa ! » Lord était excité à l’idée de partager ce moment avec son père.

Ttang ! Ttang !

Dung dung ! Dung !

Ils commencèrent tous deux à marteler quelque chose sur l’enclume. Kasim observa le père et le fils, s’améliorant de jour en jour en étant toujours plus vigilant.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 376
OG Chapitre 378

Related Posts

8 thoughts on “OG Chapitre 377

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com