OG Chapitre 388
OG Chapitre 390

Et on continue notre semaine avec ce chapitre sympatoche, où Grid réalise quelque chose…

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 389

 

L’immortalité ne durait que 5 secondes, après lesquelles Grid se prendrait des dégâts s’il continuait de se battre. C’est pourquoi il avait prévu de maintenir une certaine distance entre son clone et lui.

Une fois l’immortalité terminée, je foncerai immédiatement sur mon clone et je l’achèverai.

Il allait se venger de lui.

Alors ? C’est frustrant, hein ?

Le forgeron sourit comme un méchant de film ou de manhwa. Tout à coup, le clone s’assit.

Hein ?

Sa copie s’était assise et fermait les yeux, ce qui le laissait perplexe. Il ne s’attendait pas du tout à ce qu’il agisse ainsi.

Mais que fait-il… ? Oh non, pas ça !

Un frisson lui parcourut l’échine tandis que le visage du clone retrouva rapidement ses couleurs.

Ce saligaud médite !

Effectivement, une fois assez loin de l’original, le clone utilisa Méditation pour restaurer ses points de vie et son mana.

Il peut utiliser Méditation quand il veut ?

Méditation se déclenchait spontanément lorsque la concentration d’un individu était extrêmement élevée, ce n’était pas une technique déclenchable à volonté ! Mais le clone semblait être une exception…

« Tché ! »

Grid utilisa précipitamment Transcender.

Kwa kwang ! Kwa kwa kwa kwang !

Une lame d’énergie était lancée vers son clone chaque fois qu’il brandissait son épée, mais il avait pris plus de trois secondes à incanter la technique… Et de plus, le clone avait déjà bu une super potion de soin, avant d’utiliser Transcender pour contrer les lames de l’original.

Pepepepeng !

« Ugh ! »

Le forgeron réalisa que son contrôle n’était pas encore à la hauteur. Les lames d’énergies du clone touchaient bien plus souvent leur cible que les siennes.

Il lance les lames d’énergie tout en esquivant les attaques…

C’était quelque chose qui lui était impossible. Grid tenta de réfléchir calmement, bien qu’il soit couvert de plaies.

Je n’ai pas besoin de paniquer, le clone a perdu son immortalité.

Le forgeron, lui, avait encore son immortalité et d’autres avantages, il n’avait aucune raison de le craindre. Il s’arma de Iyarugt et fonça vers son adversaire.

Chaaeng ! Chaeeeeeng !

Iyarugt était une épée qui indiquait à son maître la meilleure trajectoire à suivre, aussi pouvait-elle compenser ses lacunes niveau contrôle. La bataille reprit de plus belle, mais… Elle ne dura pas longtemps.

« Danse du Sabre de Pagma, Tueries Liées. »

La méditation du clone réduisait également ses temps de rechargement, aussi put-il utiliser ses techniques plus vite que l’original et dominer rapidement le combat.

Puk.

Puk puk puk !

« Kuuack ! »

Les Mains Dorés tentèrent de défendre Grid, mais elles furent bloquées par les Mains du clone. Le forgeron fut frappé par Tueries Liées et sa vie descendit rapidement. L’Anneau de Doran ne montra aucun effet transcendent, et par conséquent son immortalité s’activa.

« Enfoiré ! »

Énervé, le duc frappa le clone, déterminé à tuer le clone durant ses 5 secondes d’immortalité. Cependant, la copie lui échappa rapidement en se servant du ‘Vol’ attaché aux Bottes de Braham. Grid équipa à son tour les Bottes, bien que tardivement, mais la distance entre eux s’était considérablement élargie.

« Crois en moi, maître ! Nyang ! »

Noé atteignit le clone et frappa plusieurs fois de sa papatte. Malheureusement, ses griffes ne purent complètement neutraliser les défenses de l’ennemi, bien qu’elles soient plus dures que l’acier. L’Armure de la Lumière Sacrée était vraiment excellente.

Un moment plus tard, cette seconde bataille se termina sur la défaite du forgeron.

[Vous avez subi des dégâts fatals !]
[Vous êtes mort parce que vos points de vie sont descendus à 0.]
[Vous avez perdu 30.6% d’expérience.]
[Votre niveau est descendu à 305.]
[Vous avez perdu 10 points de stats.]

[Mission échouée !]
[Vous sortez de la 41e île.]
[Vous retournez au dernier point de sauvegarde, la 40e île.]

 

***

 

« Et merde ! »

À son retour à la 40e île, Grid explosa de colère, mais ce n’était pas seulement à cause de sa perte de niveau.

J’avais même l’aide de Noé !

Son clone, lui, s’était battu seul et malgré tout, il avait perdu. Il avait terriblement honte.

« Ne perds pas espoir, nyang. » Dit Noé en lui tapotant l’épaule pour le réconforter. Cela faisait longtemps qu’ils voyagaient ensembles à présent, aussi l’aimait-il beaucoup.

« N’étais-tu pas inutile et faible à l’origine Maître, nyang ? Ne sois pas frustrée par une ou deux défaites, nyang ! »

« … »

Noé jugeait la force des gens en la comparant à celles des grands démons. C’était son instinct de memphis, une bête des enfers, et c’est pourquoi de son point de vue, Grid avait toujours été faible.

« … Ça ne me réconforte pas du tout. »

Grid, qui en voulait à Noé, posa soudainement une question.

« Sticks. »

« Oui, Grid ? »

« Êtes-vous sûr que la 41e île ne peut pas reproduire de Memphis ? »

D’après le vieil elfe, les memphis étaient les meilleures créatures après les dragons, et c’est pourquoi l’Archipel Behen ne pouvait les recopier. Mais il y avait une inconsistance dans ses explications.

« N’aviez-vous pas dit quelque chose sur la route vers la ville des vampires ? Du genre l’Archipel Behen peut reproduire un grand démon et un dragon ? Alors pourquoi ne peut-il pas copier un memphis ? »

« C’est une bonne question. »

Sticks sourit et expliqua : « Les dragons et les grands démons reproduits par l’Archipel Behen ont tous un point commun : leurs corps sont incomplets. »

« Leurs corps sont incomplets ? »

« Oui, tous les grands démons reproduits dans l’Archipel sont ceux qui ont été scellés par le Saint Épéiste Müller… »

Le dragon gourmet reproduit dans l’épreuve de Stick n’était une réelle reproduction, car il se déplaçait librement alors que les dragons étaient si lourds qu’ils ne pouvaient pas se mouvoir sans l’aide de la magie.

« Et comme ce sont des versions scellées et pas les originaux, l’Archipel Behen peut les reproduire. »

Grid avait une autre question.

« Alors les grands démons affaiblis et les dragons sont inférieurs à un memphis ? »

« Peut-être si le memphis est un adulte, oui ? »

« Un adulte… »

Grid fixa Noé, qui ressemblait à un chat grassouillet avec des cornes sur le front et de petites ailes sur le dos. Il était tout mignon à présent, mais le restera-t-il lorsqu’il sera adulte ?

« Va-t-il grandir jusqu’à atteindre la taille d’un dragon ? »

Sticks le regarda et rit.

« Non, son apparence ne changera pas dramatiquement. »

« Hum… Ça me rassure. »

Le forgeron voulait que Noé reste toujours adorable, car nombre de ses fans avaient rejoint son fan-club simplement à cause de son apparence.

Un jour, j’organiserai une convention de fans pour Noé…

Il serait très heureux de pouvoir se rapprocher des membres femmes et de lier une bonne relation avec elles… Il resta rêveur un temps avant de revenir à la réalité.

Ce n’est pas le moment de penser à tout ça.

Le clone de la 41e ile était trop fort. Grid ne pouvait utiliser que 50% de ses propres capacités, là où sa copie pouvait les exploiter à 100%. Il n’arrivait pas à trouver comment le vaincre.

Je pourrais y arriver si j’améliorais grandement mon contrôle.

On pouvait continuellement s’améliorer, de fait. Et à n’en pas douter, il rencontrerait à l’avenir des ennemis plus puissants qui ne manqueraient pas de se moquer de ses progrès.

Si seulement j’avais autant de talent que les membres de Surstuffé…

Il n’aurait pas besoin de subir aussi souvent des épreuves. Ces gens qu’on considérait comme des génies progressaient si vite qu’ils pouvaient gérer de nouvelles épreuves sans problèmes.

Alors que de mon côté, je…

Grid avait reçu les enseignements de Piaro et avait progressé grâce à l’avis de ses guildeux, mais il n’était pas encore à leur niveau. Il était triste et peiné de n’avoir aucun talent.

« … Attends une minute. »

Revenons en arrière. Depuis quand était-il aussi obsédé par son contrôle ?

Depuis que j’ai pris conscience de la puissance de Piaro.

Il avait alors réalisé qu’il avait besoin d’un meilleur contrôle pour vaincre de puissants ennemis, et c’est depuis ce jour qu’il s’était voué à l’améliorer. Mais était-ce vraiment l’unique chose à faire ?

Peu importe si je fais autant d’efforts que les autres.

Il ne pourrait atteindre que 20 à 30% de leur maîtrise. C’était vraiment trop improductif. Grâce à ses nouvelles capacités cognitives, le forgeron atteignit une conclusion.

Je n’ai pas besoin d’être aussi obsédé par cette histoire de contrôle.

Était-il stupide ? Non, il était le Successeur de Pagma.

Je suis fondamentalement un forgeron légendaire.

Il pouvait créer toutes sortes d’armes et s’en servir sans restriction.

Bien, je dois revenir aux sources.

La réponse à laquelle il était arrivée consistait dans le pouvoir des objets. Grid sortit ses outils et sa fournaise portable, les yeux brillants, et il réfléchit à toute vitesse.

Pour vaincre la 41e ile… 

Il ne pouvait produire un bon objet, vu que le clone s’en servirait également et deviendrait d’autant plus fort.

Ce dont j’ai besoin, c’est de… 

Tenter un coup de poker. Afin de surpasser ces épreuves qui ne pouvait être surmontées sans pure talent, il devait s’en remettre aux dieux.

Je dois parier sur le fait que mon clone sera aussi poissard que moi.

Grid se souvint du sort ‘Dé Aléatoire’ d’Euphémina. C’était un sort qui pouvait rapidement changer la situation, que ça soit en bien ou en mal, en générant aléatoirement divers effets. S’il pouvait impliquer ce principe à un objet…

Attends un peu, tu vas voir, Clone.

La victoire ou la défaite allaient être déterminées par la chance. Il n’avait besoin que de vaincre sa copie qu’un fois.

 

***

 

Carnaval de Sang

Une guilde composée de joueurs classés non-officiels, à la cruauté inégalée. Elle n’agissait que par intérêt et pouvait être engagée pour des meurtres, pour interférer dans un raid, pour voler des choses aux compagnies marchandes, etc… Un nombre inimaginable de joueurs avait subi leurs méfaits, dont de nombreux joueurs de haut rang.

« Nous avons reçu une nouvelle demande. » Dit le maître de la guilde, une personne secrète à l’identité inconnue, qui souriait derrière le voile camouflant son visage.

« On nous demande de vaincre Kraugel durant la Compétition Internationale. La personne qui exécutera ce contrat devra avoir le logo d’une certaine compagnie sur son équipement. »

« C’est une requête de haut niveau. »

« Ce doit être dans le but de créer le buzz. Je suppose que la rémunération est énorme ? »

Kraugel était réputé comme étant invaincu, aussi s’il venait à être vaincu sous les yeux du monde entier, les médias internationaux se focaliseraient sur la personne qui l’aurait emporté face à lui. Ainsi, toute compagnie associée à cette personne recevrait une publicité phénoménale. »

« Doit-ce être dans une épreuve particulière ? »

« Non, vous pouvez le vaincre dans n’importe quelle épreuve, mais la paie sera triplée si Kraugel se fait démolir lors de l’épreuve de JcJ. »

« Dans ce cas, ce sera évidemment lors du JcJ. »

« Mais est-ce que l’un d’entre nous participe à la Compétition Internationale ? »

« Oui, moi. »

Un des plus puissants joueurs du Carnaval de Sang sortit des rangs, l’air absolument confiant.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 388
OG Chapitre 390

Related Posts

6 thoughts on “OG Chapitre 389

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com