OG Chapitre 413
OG Chapitre 415

Bonsoir tout le monde !

Félicitations d’avoir tenu jusqu’au milieu de semaine ! Voici un OG pour vous récompenser !

Bonne lecture à tous ^^

 

 

Chapitre 414

 

『 Bubat a été déconnecté ! 』

Bubat se prit un raz-de-marée de critiques dès sa déconnexion.

Les turcs étaient déçus par ses facultés pathétiques qui l’avaient fait mourir des mains de Grid.

Il était entouré d’un grand nombre d’alliés, dont il aurait naturellement dû tanker pendant qu’ils attaquaient.

Quel genre de tank défie quelqu’un en un contre un ?

Bubat manque d’expérience en un-contre-un. C’est vraiment le pire.

En gros, Grid est le plus fort. Comment un monstre pareil est-il apparu dans une petite nation faible dans Satisfy comme la Corée du Sud ? Que la Corée nous plombe deux années de suite me dégoûte.

On dirait que cette année, c’est la Turquie qui occupera le fond du classement.

Bubat ne risque-t-il pas de bientôt perdre ses sponsors ?

« … »

Bubat, sorti de sa capsule, n’osa pas lever la tête. Il avait peur de retourner en Turquie. De son côté, Grid était toujours sur le champ de bataille, et il admirait toujours le turc.

Il a une technique passive démentielle.

Grid confirma les dégâts infligés par Pinacle et en conclut qu’il pourrait achever Bubat avec Tuerie au Pinacle, mais il avait tort. Tuerie au Pinacle avait infligé bien moins de dégâts qu’attendu, ce qui laissait penser que le turc avait un passif du genre ‘seul un % de la santé maximale peut être enlevé en un coup’.

Ça aurait pris bien plus longtemps si son armure avait été descellée.

Avec ses ‘Yeux de Forgeron’, il avait vérifié les informations d’un objet en le regardant pendant trois secondes, mais c’était une arme à double tranchant car la fenêtre d’information de l’objet bloquait son champ de vision.

Quoiqu’il en soit, il avait pu apprendre grâce à ce sort que l’armure de Bubat était actuellement scellée et qu’elle ne pouvait pas exercer sa pleine puissance.

Le Roi Invaincu…

Faisait-il également partie des 9 légendes ? Grid retourna au combat avec une expression sévère : il avait passé plus de temps que prévu à affronter Bondre et Bubat.

J’ai l’impression d’avoir une sacrée poisse aujourd’hui.

Il utilisait l’Ensemble de la Lumière Sacrée au lieu de ces nouvelles armures, notamment dans l’espoir de déclencher les 5 Attaques Conjointes attachées aux gants. Si cette technique s’était déclenchée, il aurait pu se débarrasser bien plus rapidement de ses ennemis.

Le problème était qu’elle ne s’était pas activée. En fait, depuis son entrée dans l’Archipel Behen, le nombre d’activation des 5 Attaques Conjointes s’était significativement réduit. Il avait l’impression d’être dans un de ces jeux de chances où les probabilités du joueur baissaient de plus en plus.

J’en ai plein le cul.

Il voulait produire un objet augmentant sa chance.

… Eh ? Mais ce n’est pas bête, dis donc.

Ce serait mieux que la stat de chance de bien des façons. C’est un exemple extrême mais s’il portait des objets augmentant la chance, il pourrait augmenter ses chances de produire des objets de haut rang.

Voilà ce à quoi il pensait en allant sauver l’équipe coréenne. Il n’avait cependant l’air nullement nerveux, malgré le danger de leur situation.

Pourquoi ?

Parce qu’il croyait en ses compagnons. Il avait décidé de mener cette opération très risquée parce qu’il avait confiance en Yura et Lame au Zénith.

 

***

 

4 minutes après le début de l’épreuve de tir sur cibles.

L’équipe coréenne se débattait face aux équipes ennemies pendant que Grid vainquait Bondre et Bubat à la suite.

« Mur de Feu ! »

« Tirs Multiples. »

L’archer Jonghwa et la magicienne Sumin tentèrent de ralentir les ennemis sans se soucier de conserver leur mana, pendant que le tailleur Jinhee faisait de son mieux pour monter une tente protectrice. Le tank Kyunghoon utilisa ses techniques pour ralentir l’avancée ennemie.

Mais ils étaient faibles, au moins 40 niveaux de moins que les autres joueurs, aussi leur étaient-ils d’endurer leurs assauts.

« Quand est-ce que Grid arrive, bordel ? » Dit nerveusement Park Jonghwa.

Il n’aimait pas ce plan depuis le départ, aussi ne put-il s’empêcher de grommeler. Il tirait ses flèches sans relâche, mais pas un seul ennemi ne tomba ; ses tirs faibles étaient incapables de pénétrer les défenses ennemies.

« Ugh ! »

De son côté, il recevait de plus en plus de coups à cause des contre-attaques. Ses points de vie étaient déjà descendus à un niveau dangereux. Il aurait été tué plus tôt sans les 50% de réduction des dégâts de JcJ du patch. Sumin épuisa ses derniers points de mana.

« Je ne peux plus lancer de sorts… »

« Et merde ! Hé, Jinhee ! Tu n’as pas encore monté la tente ? »

« D-désolé, je pense que ça prendra encore 3 minutes ! »

« Ah mais… Argh ! »

Ku tang tang tang !

Kyunghoon bloqua de justesse une attaque avec son bouclier et fut envoyé bouler. Son assaillant était le chef de l’équipe australienne, Luca.

« Cessez cette résistance insensée. N’êtes-vous pas fatigué de tenter vainement de gagner du temps ? »

Luca était 80e au Classement Global et avait dépassé le niveau 300. Les membres de l’équipe coréenne ne pouvaient pas s’opposer à lui. Il les couva d’un regard glacial.

C’est foutu. Pensa Park Jonghwa avec frustration.

« Notre but est de gagner cette épreuve, pas de gagner du temps

Yura, protégée par son équipe, s’occupait des cibles avec son fusil mais cette fois, c’était elle qui protégeait ses coéquipiers.

Luca l’observa et rit.

« Je me demandais quel genre de classe secrète vous aviez obtenu après votre disparition du classement, mais c’est juste tireur ?

Tireur, une classe secrète dont un des avantages était leur utilisation de fusils, qui avaient une plus longue portée et de plus puissantes attaques que les archers. Les tireurs avaient la plus grande puissance d’attaque des classes offensives.

Mais leurs faiblesses étaient évidentes : ils avaient peu de points de vie, peu de défense et leur taux d’évasion était ridiculement bas. Ils n’avaient pas autant de compétences de protection et d’évasion que les magiciens, aussi dès que leurs ennemis parvenaient à les approcher, ils étaient sûrs de mourir.

Pour Luca, un tireur n’était qu’une proie délicieuse.

« Je hais les beaux visages des asiatiques, alors je fais profiter de cette occasion pour te piétiner la gueule. » Dit-il avec un sourire mauvais avant de foncer vers Yura.

Il était très rapide et sa défense comme son taux d’évasion étaient élevés, aussi esquiva-t-il tous les tirs mortels parmi ceux que Yura avait tiré.

« Yura ! » Hurlèrent les athlètes coréens désespérés, tout comme les spectateurs coréens suivant l’épreuve. Ils ne voulaient pas voir la déesse de la Corée être piétinée. Leurs prières avaient-elles atteint les cieux ?

Yura ne paniqua pas ; elle évita l’assaut de Luca et le coupa. Oui, une tireuse avait infligé une entaille.

« Q-qu’est-ce que c’est que ça ? » Bégaya Luca en écarquillant les yeux tandis qu’une douleur terrible l’assaillit.

 

***

 

« Dégainement d’épée. » (NdT Je suppose que c’est Iaido, la technique d’escrime japonaise bien connue.)

Au moment où Lame au Zénith plaça la main sur son fourreau, une dizaine d’ennemis lui sautant dessus reculèrent. Il paraissait stupide en temps normal, mais il avait une présence différente sur le champ de bataille.

« Annihiler. »

Flash !

Tout le monde savait que Lame au Zénith avait coupé en deux des douzaines d’ennemis lors de la guerre des Chevaliers d’Argent contre la Guilde Sakura autour des Iles Corko, et cette histoire célèbre était à présent reproduite sous les yeux du monde entier.

Seokeok !

Le coréen éprouva un plaisir infini en dégainant son arme. L’ennemi ne pouvait pas distinguer son attaque qui suivait le chemin le plus court depuis le fourreau jusqu’au point d’attaque.

« Eh… ? »

Kukukukukung !

Il y eut un éclair et tous les ennemis devant lui s’effondrèrent, ce qui fit frémir les autres alentour.

[Vous avez subi 13,520 points de dégâts.]

[Vous avez subi 12,144 points de dégâts.]

[Vous avez subi 9,050 points de dégâts.]

[Vous avez subi 8,600…]

« Ugh ! »

« Tousse ! »

La douleur arriva tardivement.

Comment une attaque à distance peut infliger autant de dégâts ?

Les joueurs classés subirent de gros dégâts avec incrédulité, cependant Lame au Zénith n’était pas satisfait du résultat.

Bon sang, l’effet du patch se ressent vraiment trop.

Le seul avantage de sa classe avec un long délai entre les attaques était la puissance de ses coups. Ça valait vraiment le coup vu qu’une seule attaque infligeait des dégâts mortels, mais cet avantage disparaissait dans la Compétition Internationale où il ne pouvait pas exercer sa véritable force.

« Attaquez-le ! »

« Allons-y ! »

Les athlètes blessés des équipes adverses foncèrent vers Lame au Zénith, car ils étaient conscients de la faiblesse de sa classe. Il ne pouvait pas enchainer les attaques sans rengainer son arme, aussi était-il sans défense entre temps.

Mais l’arme de Lame au Zénith avait été faite par un forgeron légendaire.

[Épée Longue Idéale]
[Rang : Unique]
[Durabilité : 308/308    Puissance d’attaque : 680]
[Vitesse d’attaque : +21%]
[ * La technique ‘Coup de Vent’ est générée.]
[ * La technique ‘Mouvements Rapides’ est générée.]
[Conditions d’utilisation : Niveau 310 ou plus. Maîtrise de l’épée avancée niveau 5 et plus.]

La durabilité et la puissance d’attaque étaient inférieures à Iyarugt, également de rang unique, mais on ne pouvait pas nier que c’était une des meilleures épées à une main du marché. De plus, c’était une épée longue qui maximisait les avantages de la Dague Idéale de Grid.

Cette arme convenait parfaitement à Lame au Zénith, pour qui la vitesse d’attaque était importante. De plus, le forgeron lui avait préparé un autre cadeau : un fourreau.

[Fourreau de Lame au Zénith]
[ * vitesse de dégainage de l’épée augmentée de 20%.]
[ * vitesse de récupération de l’épée augmentée de 40%.]

C’était un fourreau créé à partir d’une des Larmes du Roi du Clan de l’Eau, obtenu dans le Royaume Sirène, qui permettait d’attacher la magie de vent de Zednos à l’objet. Une bourrasque de vent éclatait au dégainage de l’épée, ce qui augmentait sa vitesse et en même temps, ça créait une tornade qui aidait à rengainer l’arme.

« Dieu Grid ! Je vais certainement devenir plus surstuffé ! » Cria le patriote en pleurant.

Les athlètes adverses pâlirent.

Il rengaine à une vitesse absolument ridicule !

Ils ne reculèrent cependant pas, malgré ce spectacle insensé. Enfin, ils ne pouvaient pas reculer, pour être exact : face à Lame au Zénith, ils jouaient le tout pour le tout.

« Meurs !

« Un pays faible dans Satisfy comme le vôtre devrait s’effondrer rapidement ! »

Toutes sortes d’armes s’abattirent sur Lame au Zénith.

Peeeeeong !

La tempête de coups enveloppa le coréen tandis qu’une lueur aveuglante apparut à nouveau.

« Kuaack ! »

Lame au Zénith confirma la mort de ses ennemis, fou de joie.

C’est le pouvoir des objets !

Surpasser les limites de sa classe avec des objets… Ça l’enthousiasmait autant que ça le stupéfiait.

Au même moment, ailleurs.

« L-le ciel au-dessus du ciel… ! »

Pendant que la Corée du Sud et les pays alliés s’affrontaient dans un chaos absolu d’un côté de Tira, Kraugel se déchaînait de l’autre.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 413
OG Chapitre 415

Related Posts

7 thoughts on “OG Chapitre 414

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com