OG Chapitre 425
OG Chapitre 427

Bonsoir tout le monde !

Nouvelle semaine, nouvelle série d’OG ! Et on commence illico avec celui du lundi !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 426

 

『 Les règles de l’édition de cette année de la Compétition ont réduit le nombre de participants par pays. 』

『 Ainsi, l’épreuve de siège a été modifiée. 』

『 Comme c’est la prochaine épreuve, voyons ce qui a changé. 』

Le siège était classé parmi les épreuves en équipe. Tous les athlètes des 32 pays étaient obligés de participer, et il se tiendrait sous la forme de tournoi aux matchs définis par tirage au sort.

『 Jusque-là, pas de changement, cependant il y a eu quelques ajouts : chaque pays recevra 50 PNJs de niveau 300. Le but du Groupe S.A était de développer cette épreuve et de diversifier les stratégies. 』

『 Que ces PNJs soient niveau 300 signifient qu’ils ont effectués leur 3e évolution de classe. Leur présence sera écrasante sur le champ de bataille vu que seulement 47 participants sur les 224 de la Compétition ont dépassé le niveau 300. 』

『 En effet, la clef de la victoire résidera dans l’utilisation des PNJs plutôt que la force des joueurs. 』

『 Détruiront-ils leurs ennemis ou prendront-ils possession de leur château ? Les deux favoris de l’épreuve sont… 』

『 Les États-Unis et le Japon. Les premiers ont Lauel et ses stratégies, les seconds les buffs de Damien. 』

『 Les stratégies de Lauel et les buffs de Damien… Le Japon a donc une grande chance de l’emporter. Peu importe que Lauel ait des stratégies remarquables ; avec les buffs du pape, les PNJs japonais domineront l’épreuve. 』

『 Il ne faut pas oublier la Turquie avec Bubat. Il perd peut-êtreà chaque fois face à Grid, mais sa véritable puissance réside dans les batailles de grandes ampleurs. Il pourrait bien balayer le champ de bataille. 』

『 N’écartons-pas non plus le Canada qui a Vantner, la crème des chevaliers gardiens, qui dispose d’une grande variété de provocations en plus d’être le plus puissant tank. Combiné avec les dégâts écrasants de Chris et ils n’auront rien à craindre des PNJs. 』

『 On peut dire que ces cinq pays sont les favoris. 』

『 Et quand est-il de la Russie et de la Corée du Sud ? Ils ont Kraugel et Grid. 』

『 Haha, elles n’ont aucune chance. Certes, Kraugel et Grid sont les plus forts. 』

『 Mais la Russie et la Corée n’ont pas de buffeurs ou de stratégistes désignés. 』

『 Que les PNJs parviennent à retenir Kraugel et Grid, et la Russie et la Corée s’effondreront. 』

『 Les joueurs coréens sont tout particulièrement faibles… Je doute qu’ils parviennent à atteindre le 2nd tour. 』

Une fois les épreuves du 2nd jour terminées, Yura et Jishuka vinrent réellement dans la chambre de Grid. Leurs intentions étaient très pures, contrairement à l’imagination de certains : elles avaient toutes deux gagné une médaille d’or et par conséquent, elles voulaient fêter l’évènement avec leur homme favori. Elles voulaient juste passer un bon moment à discuter avec lui.

Eh oui, les deux femmes n’avaient aucune expérience sentimentale et agissaient prudemment. Grid ne s’était heureusement pas mépris sur leurs intentions ; il en était incapable à cause de son premier amour, Ahyoung, qui avait détruit sa foi dans les relations sentimentales. Il pensait que les deux jeunes femmes le traitaient ainsi parce qu’ils étaient collègues et amis. Il n’aurait jamais imaginé que ces beautés mondiales talentueuses l’aimaient. Il les traitait comme des amies.

Il était assis sur le canapé et regardait la TV sans agitation. Il mâchouillait même du calamar séché.

« … »

Quand bien-même, pourquoi n’y avait-il aucune tension ? Yura portait une robe blanche descendant à ses chevilles, qui soulignait sa beauté innocente, et Jishuka une robe accentuant sa silhouette trahissant sa sensualité. Elles voulaient toutes deux maximiser leurs charmes pour attirer son regard, mais… Le forgeron, qui portait un short et un t-shirt, se grattait l’estomac.

Grid, après s’être plongé dans les infos pendant un long moment, finit par dire dans cette atmosphère inconfortable :

« J’ai beau retourner le problème dans tous les sens, obtenir une médaille d’or durant le siège va être difficile. »

Il connaissait mieux que quiconque les points forts de Lauel et de Damian ; il ne pouvait pas les vaincre en siège. Jishuka appuya sa poitrine contre son avant-bras et dit :

« N’abandonnes-tu pas trop facilement ? »

Grid visait le top pour régner en tant qu’existence absolue, aussi la brésilienne pensait qu’il devait faire de son mieux en toute situation. Face à sa douce poitrine et au regard glacial de Yura, le jeune homme s’éclaircit la gorge et dit, tout en mâchant son calamar :

« Pour avoir fait l’expérience des buffs de Damien, je peux te dire qu’ils sont complètement pétés, alors s’ils les donnent à 50 PNJs de troisième évolution… »

Était-ce comme donner des ailes à un tigre ? Non, pire que ça : c’était donner naissance à des monstres. C’était terrible à imaginer.

« Dans ce cas Youngwoo, penses-tu que le Japon va gagner l’épreuve de siège ? »

Grid opina du chef à la question de Yura.

« Le Japon ou les États-Unis. »

La zone choisie pour le siège était la Forêt d’Anterava. Deux grands châteaux se faisaient face avec une forêt énorme entre les deux. Trois chemins y menaient : le chemin épineux ne pouvait être raccourci, le chemin brumeux empêchait de voir devant soi, et il était difficile de sortir du chemin marécageux. Il y avait bien d’autres zones dangereuses impossibles à traverser, aussi n’y avait-il que 8 façons de traverser la forêt.

C’était donc une carte de siège avec huit chemins par lesquels envahir le château adverse. C’était assez pour permettre aux stratégies de Lauel de briller.

Ces deux pays seront finalistes s’ils ne se rencontrent pas en début d’épreuve.

« Et qu’en est-il de la Corée du Sud ? » Demanda Jishuka.

Après mûre réflexion, Grid répondit : « Comme le disent les experts, on aura de la chance si on passe le second tour. »

Yura ne le réfuta pas. La Corée du Sud dépendait trop de Grid, mais ce dernier ne pouvait pas s’occuper seul des 50 PNJs de niveau 300+.

« Bah, pareil pour le Brésil. »

Le Brésil était considéré comme un pays mineur dans Satisfy, d’autant que Jishuka n’avait qu’une classe normale et n’avait pas le potentiel du forgeron.

Suuk.

Jishuka sourit amèrement et se leva pour observer avec curiosité et intérêt la chambre de Grid, histoire d’avoir une idée de ses goûts.

« Héhé ce lit est plutôt grand non ? Il n’est fait pour dormir seul. »

Épuisée physiquement et mentalement par ces 2 premières journées d’épreuve, où elle s’était battue pour l’honneur de son pays et de Surstuffé, elle s’allongea sur son lit sans arrière-pensée et… S’endormit comme une masse.

« Wow. »

« … »

Grid se retrouva embarrassée, et Yura fit face à une crise. Elle crut qu’elle pouvait perdre face à la brésilienne, aussi finit-elle par s’allonger également sur le lit. Par conséquent, Grid dormit sur le canapé. Pour être honnête, il avait très envie de dormir contre elles, mais il craignait d’être dénoncé pour harcèlement sexuel.

 

***

 

Couloir du 3e étage de l’Hôtel Shang x Lila.

Un homme était caché à l’entrée du couloir et observait la chambre de Grid. C’était Zibal, le 2e au Classement Global et le capitaine de l’équipe des États-Unis.

« Ugh… il va vraiment dormir avec les deux au final ? »

Zibal était un homme qui aimait particulièrement les belles femmes. En d’autres termes, il avait instinctivement des sentiments pour Yura et Jishuka, comme la plupart des hommes au monde, mais elles étaient inébranlables. Il ne l’avait jamais dit à personne, mais elles l’avaient repoussées.

Mais Grid, ce type qui semblait pire que lui passait une nuit de folie avec les deux femmes. Ça faisait déjà trois heures qu’elles étaient rentrées dans sa chambre, mais personne n’en était encore sorti. Zibal ne comprenait pas pourquoi des femmes aussi intelligentes pouvaient tomber amoureuses de ce type.

Toi… T’es un sacré type.

Il avait des objets dans le jeu, et une énergie illimitée dans la réalité ? Alors qu’il devenait envieux, une main lui toucha l’épaule. Il se retourna de surprise et vit Lauel.

« Je te cherche depuis un moment. Je ne m’attendais pas à ce que tu sois un voyeur. »

« Je ne suis pas un voyeur ! Que penses-tu de moi… ? »

« Ah, du calme, je me fiche de tes perversions. Retourne dans ma chambre. »

« Pourquoi ? »

« Pourquoi pas ? Vas-tu rester caché là toute la nuit devant la chambre de Grid ? Tu veux entr’apercevoir les chevilles de Yura et Jishuka ? Kukuk. »

« C’est pas ça ! Pourquoi dois-je retourner dans ta chambre avec toi ? »

« Je tiens une réunion opérationnelle pour le siège de demain. »

« Ah… ! »

Zibal, aveuglé par la jalousie, ne pouvait pas réfléchir logiquement. Lauel le suivit dans l’ascenseur et réfléchit.

Idéalement, l’idéal serait que…

Le Japon perde très tôt et que la Russie se batte bien, afin que leur plus gros rival pour cette épreuve disparaisse et qu’ils puissent affronter la Russie. Pourquoi ? Parce qu’il souhaitait appâter Kraugel avec une médaille d’or pour le faire rejoindre Surstuffé.

Cependant, il s’inquiétait de la performance à venir des Russes. Certes, ils étaient tous plus forts qu’il ne l’avait imaginé, mais il n’était pas sûr qu’ils aient le moindre talent pour la stratégie.

Ça me rendrait malade que la Russie affronte rapidement le Japon ou la Turquie et soit éliminée.

À ce moment, même Lauel qui vénérait Grid autant que Huroi et Damien, ne croyait pas dans les chances de la Corée du Sud. Elle n’allait pouvoir tenir qu’un rôle mineur dans l’épreuve de siège.

 

***

『 Le 3e jour de la Compétition Nationale, qui captive l’attention du monde entier, a commencé ! 』

『 L’épreuve de siège est la seule tenue aujourd’hui ? 』

『 Oui, elle va se tenir sous la forme d’un tournoi en équipe, donc ça va durer longtemps. 』

『 Les représentants de chaque pays montent sur scène actuellement. 』

『 Ils vont déterminer leurs adversaires en tirant un numéro au hasard. 』

『 Les représentants qui vont tomber sur les États-Unis ou le Japon subiront la rancune de leurs coéquipiers et de leur peuple, ahah ! 』

Qui allait être chanceux et qui allait avoir la poisse ? Le monde entier observa son écran avec anticipation, puis au bout d’un moment… Le plus grand poissard apparut. Et c’était évidemment…

« … Pardon. »

Grid.

Grid venait de tirer les États-Unis. Les coréens devinrent frustrés tandis qu’il se mit à transpirer.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 425
OG Chapitre 427

Related Posts

6 thoughts on “OG Chapitre 426

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com