OG Chapitre 561
OG Chapitre 563

Bonjour !

J’espère que vous avez passé un bon week-end, pas trop étouffant !

On commence cette semaine en beauté avec un nouvel OG !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 562

 

Ville fortifiée de Patrian

Pepeng !

Pepepepeng !

Durant la nuit, des flèches de feu tombèrent inlassablement sur le champ de bataille, illuminant les ténèbres.

« Putain… ! C’est n’importe quoi ! »

Les joueurs appartenant à la 4e Armée de Réoccupation de Patrian s’étaient imaginés que les 3e premières armées allaient contenir les Surstuffés et que la guerre allait se terminer dès leur arrivée. Dans la réalité, ils devinrent désespérés au bout d’une demi-journée.

La femme du nom de Jishuka devint une véritable archère divine avec l’Arc du Phénix Rouge. Elle surpassa la puissance d’un joueur avec sa grande puissance de feu illimitée qu’elle pouvait utiliser de loin ! Elle était la pire arme de destruction massive et l’armée d’Éternel finit en cendres devant elle.

« Comment peut-on vaincre quelqu’un comme ça ? »

L’armée d’Éternel plongea dans la panique. Il était difficile d’imaginer traverser le déluge de flèches de feu capable de tuer des centaines d’hommes.

« Que font les archers et les magiciens de notre camp ? Tuez donc cette nana ! Ne lui laissez pas l’occasion d’attaquer ! » Cria quelqu’un de frustration dans cette atmosphère glacée.

Il se prit une réponse cynique en retour : « Ne sais-tu pas que Jishuka est une archère divine ? »

« Son archerie est inégalée ; sa portée et sa précision sont d’un tout autre niveau que les nôtres. »

« Nous devons être au plus à 200 mètres d’elle pour l’attaquer, mais elle ne nous permet pas d’approcher autant. »

« … »

Patrian était la plus grande forteresse du Royaume Éternel, aussi la muraille qu’occupait la brésilienne n’était pas seulement solide, mais également haute. La puissance de l’archère était ainsi maximisée. Ses Yeux de Faucon lui permettait de voir le champ de bataille tout entier et de tuer les éléments dangereux en premiers. Les chances de victoire d’Éternel diminuaient à vue d’œil.

[Le moral des soldats diminue !]
[Les stats de tous les soldats diminuent drastiquement !]

« C’est complètement dingue. »

Les joueurs virent les fenêtres de notification consécutives à propos des soldats et réalisèrent qu’ils devaient abandonner toute idée de recapturer Patrian. Ils ne pouvaient cependant pas l’accepter : c’était complètement absurde qu’un joueur puisse bloquer des dizaines de milliers de personnes !

Certains joueurs grognèrent.

« Ça n’a aucun sens qu’il existe réellement quelqu’un capable de rendre l’existence d’une armée inutile ! »

« Jishuka doit être nerfée. Elle est complètement pétée à pouvoir bloquer 20,000 hommes seule. »

D’autres joueurs contredirent leurs arguments.

« En quoi est-ce n’importe quoi ? Jishuka a fait de gros efforts pour devenir aussi forte. Ne pensez-vous pas que vous devriez en faire autant au lieu de vous plaindre ? »

C’était un fait qu’ils ne pouvaient pas ignorer.

« Nous sommes des joueurs, comme Jishuka. Un joueur, nous pourrons être aussi fort qu’elle. Nous ne devrions pas être jaloux d’elle à présent, nous devrions plutôt l’admirer. »

Contrairement aux PNJs, le potentiel des joueurs était infini. La brésilienne le rappela aux joueurs d’Éternel, qui se mire à rêver de devenir un jour des joueurs classés.

***

« Pourquoi a-t-il demandé ça ? »

15 minutes auparavant, Grid avait posé une question sur la fenêtre de chat de la guilde, à propos de la localisation des guildeux protégeant Bairan. Après ça, il garda le silence, ce qui inquiéta Pon, Yura et les autres.

« En toute logique, il est lui-même à Bairan… »

« Ne me dis pas qu’il est isolé au milieu de 100,000 troupes ? »

« … On dirait bien. »

« … »

Leur chef ne parlait plus dans le chat parce qu’il n’avait pas le temps de répondre sous les attaques.

« Je vais le rejoindre. »

Les Surstuffés, dont Yura, craignaient le pire, mais elle arrêta ceux qui voulaient se rendre à Bairan.

« Ne soyez pas aussi hâtif. La situation n’est pas claire. »

Et si à leur retour à Bairan, Grid n’était plus là ? Ils mourraient juste bêtement face à la grande armée. Il valait mieux attendre de recevoir plus d’informations.

« Et dans tous les cas, il aurait invoqué ses chevaliers s’il était vraiment en danger. »

« … »

Cet argument convainquit tout le monde.

Youngwoo, je crois en toi.

Le beau visage de Yura manifestait une confiance absolue.

***

[Votre puissance démoniaque a atteint 10,000 !]
[Votre coordination avec le mana de magie noire a augmenté !]
[Votre résistance à la magie noire augmente de 10% !]
[Votre résistance à la magie divine diminue de 10% !]
[Les fonctions de Noircissement ont été mises à jour !]
[Une des conditions d’évolution du memphis est satisfaite !]

Les pouvoirs démoniaques de Grid avaient naturellement augmenté avec ses massacres, mais voir les fenêtres de notification le soulagea.

Jusqu’ici, tout va bien.

La puissance démoniaque était une stat qu’il avait ouverte en faisant de Noé le memphis son familier. Il craignait depuis toujours que l’augmentation de cette stat ne l’envoit en enfer, voire même ne le change en démon. Fort heureusement, ça ne semblait pas être encore le cas.

De toute façon, il n’est pas si facile de changer de race.

De plus, la fenêtre avait dit qu’il pourrait ‘librement’ accéder aux enfers si sa puissance démoniaque augmentait ; ça ne disait en rien qu’il serait forcé d’y rester. En y réfléchissant, sa crainte de la puissance démoniaque n’avait aucun fondement.

J’ai Noircissement et Noé, du coup il vaudrait peut-être mieux augmenter ma puissance démoniaque…

Si Noé et Noircissement devenaient plus forts, il en deviendrait lui-même plus puissant ! Ça valait même le coup de prendre une pénalité sur sa résistance à la puissance divine, vu qu’il avait de bons rapports avec la plupart des religions. Par contre, il était l’ennemi de l’Église de Yatan.

Il était donc plus probable qu’il se fasse attaquer à coups de magie noire plutôt qu’avec de la magie divine. Les effets de l’augmentation de sa puissance démoniaque lui convenaient bien.

Pa pa pa pa pak !

Des centaines de flèches tombèrent vers le forgeron pendant sa réflexion. Les magiciens furent détruits par la 5e invocation de phénix rouges, aussi les archers tentèrent de le ralentir. Le jeune homme évita instinctivement les flèches et vérifia sa barre de vie.

[Vous avez subi 250 points de dégâts.]
[Vous avez subi 190…]

Les flèches l’atteignirent mais vu qu’il portait Triple Couches, il les ignora, but une potion, se mit à tourbillonner tel un moulin et frappa des centaines de soldats de son épée à deux mains.

« Hah… » Exhala le Duc Lucilliv, admiratif.

Le coréen balaya la formation en un instant. Le plus gros problème était son endurance ; le duc pensait qu’il allait être fatigué au bout d’un moment, mais il était encore en pleine forme.

Si ça continue, nous ne ferons que perdre des hommes. Je n’ai pas d’autres choix.

Kkuok !

Le Duc Lucilliv prit sa décision.

« Mes braves soldats ! Coupez la tête du rebelle ! »

Au même moment, les soldats en armures dorées qui occupaient les murailles en bondirent et se jetèrent sur Grid. Les rayons de lune reflétés par leurs armures offraient une vue spectaculaire.

« Waaaaaaaaah ! »

-Les troupes d’élite, enfin !

-La vraie bataille commence maintenant.

Les soldats en armures dorées étaient différents, que ça soit au niveau de leur force ou de leurs mouvements. Ils traversèrent les troupes alliées rapidement et atteignirent leur cible.

« Pour la gloire du Duc Lucilliv ! »

« Crève ! »

Les soldats dorés brandirent leurs armes vers le jeune homme, et les joueurs appartenant à Éternel saisirent l’occasion.

« C’est le moment ! Maintenant ! »

« Allons-y ! »

Ces joueurs avaient toute la confiance du duc. Ils pensaient que le forgeron, en affrontant les soldats dorés, allait montrer des failles dans sa défense. Au moment où les hommes du duc étaient sur le point de le toucher…

« C’est l’occasion parfaite. »

Kakiing.

113 boules blanches flottaient autour du coréen, et elles devinrent des rayons frappant dans toutes les directions sous l’effet d’Alarme.

Pepepepeok !

« Kuaaaaak ! »

« Tousse ! »

Les soldats dorés à l’avant-garde poussèrent des cris.

« Danse du Sabre de Pagma, Vagues. »

Kurururung !

Une vague d’énergie bleue engloutit la zone autour De Grid, qui écarquilla les yeux tandis que ses ennemis mourraient.

[Vous avez vaincu un soldat d’élite du Duc Lucilliv.]
[Vous avez obtenu une Épée Longue Affutée.]
[Vous avez obtenu une pépite d’or.]
[Vous avez obtenu une pépite d’or.]
[Vous avez obtenu…]

« …Woah. »

Jusque-là, les soldats qu’il avait tués ne laissaient tomber que de vieilles armes ou du cuir, mais les hommes en armure dorée du duc lui donnaient de l’or. De l’or ? Il écarquilla les yeux.

[Pépite d’or]
[Elle vaut 50 pièces d’or.]
[Poids : 5]

Des pépites d’or valant 60,000 wons étaient dans son inventaire ! Il baissa sa garde sous l’excitation, et les joueurs parmi les soldats dorés foncèrent vers lui. Ceux de niveau 300+ arrivèrent à l’approcher.

« Grid, je n’ai rien contre toi ! »

« Comprends bien que c’est à cause des récompenses de quête ! »

Les joueurs classés lancèrent leurs techniques en balbutiant des excuses.

Kwarururung !

Les techniques intenses des joueurs 300+ allaient certainement le tuer.

« Je n’ai rien contre vous non plus, mais laissez vos objets derrière vous. »

« … ! »

Avait-il vraiment baissé sa garde ? Des points d’interrogation apparurent au-dessus des têtes des joueurs haut classés.

Kwa kwa kwa kwang !

Les points de vie du forgeron descendirent d’un tiers après qu’il ait encaissé leurs techniques. Oui, d’un tiers ; il était rare qu’il perdre beaucoup de vie d’un coup à cause de sa défense et de ses points de vie ridiculement élevés, mais ses adversaires eux pensaient qu’ils allaient au moins le faire descendre dans une condition critique sous leurs coups. Mais il n’avait perdu qu’un tiers de sa vie ?

C’est quoi cette défense ?

Il est surstuffé comme un ouf !

Les joueurs haut classés pâlirent. Quelque chose scintilla tandis qu’ils tentèrent d’enchainer avec d’autres techniques : c’était un fil très fin, qui luisait sous la lueur sélène.

C’est quoi ça ?

Au moment où cette question les traversa…

« Vous serez mes boucliers. »

Kwack !

La voix lugubre du coréen résonna à leurs oreilles tandis qu’un fil d’argent les ligota.

[Vous avez été attaché par quelque chose d’inconnu !]
[C’est très solide ! Vous ne pouvez pas vous en échapper aisément ! Vous allez rester ligoté pendant 5 secondes.]

« Quoi… ? »

Cinq secondes de captivité ? Les joueurs haut classés se mirent à flotter dans les airs, comme collés à une toile d’araignée, et ils furent tabassés par les soldats dorés.

-Woah…

-Regardez le sourire de Grid.

Grid se servit du fil d’argent avec une dextérité époustouflante, et il se servit des cinq joueurs pendus derrière lui comme de barrières. Le contraste entre leurs expressions était saisissant : le jeune homme souriait et les joueurs pleurait. C’était assez perturbant.

Un des joueurs, ensanglanté à cause des attaques des soldats dorés, ne put s’empêcher de demander : « Sur… Est-il possible de rejoindre Surstuffé ? »

 

 

Un p’tit café pour cette belle lecture ? C’est beaucoup de boulot, et j’apprécie toujours votre soutien =) 

Wazouille
Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 561
OG Chapitre 563

Related Posts

5 thoughts on “OG Chapitre 562

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com