TDG Chapitre 178

TDG Chapitre 177
TDG Chapitre 179

Gnnnn chapitre trois de Noël dispo avant minuit ! SAUVE !

 

 

 

Chapitre 178 - Révolte ?

 

« Nièce Ning’er est vraiment belle et élégante. Je me demande, quelle est sa culture actuelle ?» demanda Nie Hai. Il avait précédemment entendu parler de la correction qu’elle avait infligé à Shen Hai, d’où sa question.

Les patriarches des autres familles étaient toujours là et bien qu’ils échangent des salutations avec Nie Hai et les autres, ils écoutaient également la conversation entre les deux hommes.

Xiao Yungen couva Ning’er d’un regard bienveillant, sourit doucement et dit : « Ma fille est actuellement de rang Or 2 étoiles et va probablement atteindre les 3 étoiles sous peu. »

Tout les patriarches furent intérieurement stupéfait en entendant la répondre de Xiao Yunfeng. Bien qu’ils aient entendu les rumeurs, l’entendre de vive voix les laissa profondément choqués. Elle avait déjà cultivé jusqu’au rang Or deux étoiles à son jeune âge ! Elle devait être au moins dans le top 3 de la jeune génération !

Les sourcils de Nie Hai tressaillirent. Cette Xiao Ning’er avait effectivement du potentiel et devenir la femme de Nie Li était plutôt pas mal. Ce serait plutôt bien de l’épouser si jamais il ne pouvait avoir la fille du Gouverneur. De plus, Xiao Ning’er avait des traits délicats, dont il n’y avait rien à dire sur son physique.

Nie Hai réfléchissait toujours à comment obtenir une femme pour Nie Li. Il gloussa et dit : « Nie Li a toujours causé des soucis. Puisque Nièce Ning’er est son amie, veille sur lui, s’il te plaît. Si tu as le temps, tu peux passer voir ma Famille des Marques plus souvent !»

Nie Hai ne voulait naturellement pas mettre la charrue avant les bœufs ; Après tout, Nie Li n’avait pas pris de décisions lui-même.

Comment Ning’er aurait-elle pu ignorer ce que Nie Hai voulait dire par là ? Ses joues la brûlèrent légèrement mais elle répondit quand-même : « Merci, Oncle, je vous rendrai définitivement visite. »

Xiao Yunfeng, Nie Hai et les autres patriarches commencèrent à discuter. Bien que la Famille des Marques Célestes ne soit qu’une Famille Aristocratique, personne n’osait la considérer en tant que telle.

 

Dans les sièges surélevés

Ye Xiu regarda Nie Li et lui dit en souriant : « Nie Li, je voudrais que tu sois l’hôte de ce banquet ; qu’en penses-tu ?»

Le prestige de Nie Li était à son pinacle aux yeux de tout les Patriarches, avec la fin de l’invasion de la Horde. Ces derniers avaient peut-être réévalué sa position à la hausse, mais ce soir ils durent le faire à nouveau.

Le jeune homme regarda Ye Xiu ; il avait probablement une raison de lui demander, aussi hocha t’il la tête et dit : « Il n’y a pas de mal à ce que je serve d’hôte !»

Ye Xiu sourit doucement. Nie Li, devant cette occasion énorme face à près de cinq à six mille experts de toutes les familles présentes, n’avait pas le moins du monde le trac. En y réfléchissant bien, on ne pouvait pas le considérer comme un jeune ordinaire, de toute façon.

Le hall résonnait de bruits divers, avec les experts des diverses familles se saluant les uns les autres.

Cependant, Nie Li, Ye Xiu et Ye Shuo ne montrèrent pas la moindre intention de commencer le banquer. Ils attendaient patiemment que les experts aient fini leurs salutations.

Après tout, plus les choses traînaient, plus Ye Zong avait de temps pour finir sa mission.

Du côté de ce dernier, tout avait été prévu : Il allait, en une demie-heure, prendre la tête d’une groupe d’experts de la Famille Vent&Neige et partir. Il était même probable qu’il ait lancé sa mission au moment même où la Famille Sacrée était entrée dans le Manoir. Ils ignoraient par contre quelle était sa situation.

Dans le hall, il n’y avait pas grand monde du côté de la Famille Sacrée et ils buvaient seuls leur vin, l’air solitaire.

Tout les patriarches des diverses familles observaient depuis le côté, puisque la Famille Sacrée était oppressée par la Famille Vent&Neige. Comment pourraient-ils aller voir Shen Hong et lui parler. S’ils allaient entamer la discussion avec lui, cela ne voudrait-il par dire qu’ils conspireraient contre la Famille Vent&Neige ? De plus, cette famille s’était comportée comme un exécrable tyran par le passé. Il était déjà très poli de la part des autres familles de ne pas leur jeter des pierres, alors comment pourraient-ils aller les voir et s’attirer la poisse à un moment pareil ?

Cependant, il y avait une personne qui n’avait que faire de tout ça, et c’était Huyan Xiong de la Famille Huyan.

Ce dernier avait un verre de vin à la main et riait : « Frère Shen, ça fait un moment qu’on a pas bu ensemble ! Profitons de ce moment où grand-frère Zong est notre hôte ! Allez, à la tienne !» (NdT Bonjour, je suis bourré, je calcule rieeeeeen)

« Frère Huyan est trop poli. » Shen Hong pouvait sourire, son coeur lui ne souriait pas quand il vida son verre de vin d’un trait.

« Quelle belle résistance au vin, et si on en buvait un autre ? Servants, remplissez le verre de Frère Shen !» Huyan Xiong rit.

Les Patriarches des diverses familles avaient peur de la Famille Sacrée, avec son oppression par la Famille Vent&Neige. Ils craignaient que cette dernière pouvait se méprendre sur leur relation avec elle. Seul Huyan Xiong s’en fichait éperdument ; qui ignorait que la Famille Huyan était le bras droit de la Famille Vent&Neige, doté d’une loyauté infaillible envers elle ? La Famille Vent&Neige ne les soupçonnerait jamais d’avoir la moindre relation avec la Famille Sacrée.

Shen Hong répondit au toast de Huyan Xiong, mais le brouhaha le rendit nerveux. Il sentait que quelque chose n’allait pas dans ce banquet, mais il n’arriva pas à dire quoi.

Une énorme interrogation surgit en son coeur : Ye Zong était-il mort ? Si oui, alors ce banquet allait être utilisé pour élire un nouveau patriarche. La Famille Vent&Neige ne pourrait probablement pas trouver un candidat valable en si peu de temps. Si Ye Zong n’était pas mort, alors ce banquet pourrait servir à s’occuper de leur famille.

Vu que les experts de la Famille Sacrée étaient présents, s’ils voulaient leur régler leur compte, Ye Zong allait devoir se montrer. S’il ne le faisait pas, ça voudrait dire que tout ce passerait comme Ye Han l’avait dit : il serait empoisonné par l’Herbe de Langue Draconique et même déjà mort.

Cependant, pourquoi Huyan Xiong n’était pas triste ? Normalement, il aurait dû être informé de la mort de Ye Zong !

« Je vais voir ce que vous avez prévu !» pensa Shen Hong en son for intérieur. Il renifla froidement et garda une expression sévère en sifflant son vin.

Le ciel s’assombrit petit à petit et les ténèbres couvrirent le monde entier.

Les autres quartiers de la ville étaient paisibles ; cependant, le Manoir du Gouverneur était encore illuminé.

A ce moment, outre le hall principal, toutes les autres pièces du manoir étaient lourdement gardées. Tout les gardes étaient armés jusqu’aux dents, leur intention de tuer débordant de leurs armures. Il y avait des arbalètes, des lances et d’énormes boucliers sur les murs du Manoir, qui dégageaient tous une intention de tuer glaçant le sang.

Aux portes du Manoir, un homme portant une robe grise arriva en toute hâte. Son expression se fit anxieuse quand il fut bloqué par les gardes.

« Je veux aller voir quelqu’un à l’intérieur !»

« C’est le Manoir du Gouverneur, les gens sans statut ne peuvent pas entrer !» aboya froidement un garde à l’air sévère.

« Je veux voir mon Patriarche !» dit l’homme.

« De quel famille êtes-vous ?»

Le type roula des yeux et cria d’un air anxieux : « La Famille Huyan !»

Les gardes s’échangèrent des regards les uns les autres et l’un d’entre eux dit : « Suivez-nous, nous allons vous mener à votre Patriarche. »

« Merci, voici un petit geste pour vous montrer mon appréciation. » dit l’homme en les flattant avant de transmettre des pièces esprits démons aux deux hommes.

Les deux gardes empochèrent les pièces sans battre des paupières et dirent calmement : « Suivez-nous. »

« Oui oui. » rit l’homme en les suivant tout les deux.

Les deux gardes emmenèrent l’homme en robe grise en avant, faisant un détour par un long corridor avant d’arriver dans une petite cour noire.

« Où m’emmenez-vous ? On ne dirait pas le chemin vers le banquet du hall principal. » Au moment où l’homme finit de parler, un des deux gardes lui couvrit la bouche pendant que l’autre lui planta son épée dans l’estomac (NdT : Aouch, c’est long et douloureux…). L’homme se débattit, tentant de faire du bruit mais ses yeux s’éteignirent petit à petit et il arrêta vite de respirer.

« Hmpf, les rebelles de la Famille Sacrée méritent de mourir ! Vous croyez qu’en prétendant être de la Famille Huyan, on ne vous reconnaîtrait pas ? Pff, c’est ridicule. On a parfaitement retenu les visages de tout ceux de la Famille Sacrée !»

Les deux gardes fouillèrent le corps mais ne trouvèrent rien. Ce type devait probablement apporter des nouvelles. Peu avant, le Gouverneur avait donné l’ordre de ne laisser personne entrer ou sortir du Manoir et de tuer à vue tout membre de la Famille Sacrée tentant de faire de même !

La nuit était d’un noir d’encre et le brouillard sombre qui flottait semblait porter une dense intention de tuer.

Le hall principal résonnait encore de tellement de bruits… Toutes sortes de voix s’en dégageaient, des fortes comme des plus basses.

Après que Huyan Xiong et Shen Hong aient bu des douzaines de coupes ensemble, Huyan Xiong se mit soudainement à rire et dans son rire, on sentait le pouvoir pénétrant de sa force spirituelle. Il lâcha tout d’un coup sa coupe qui atterrit au sol et se brisa instantanément en morceaux.

Ce bruit soudain choqua les experts jusque là silencieux de la Famille Sacrée. Ils se levèrent tout et récupérèrent leurs armes de leur anneaux spirituels. En un instant, des rayons de lumière se reflétèrent sur leurs épées et l’atmosphère se tendit soudainement. Avant de venir, Shen Hong leur avait dit d’être extrêmement prudent avant d’entrer dans le Manoir, comme quoi la Famille Vent&Neige pourrait agir contre eux. Voilà pourquoi ils avaient été tendus tout la soirée. Pris par surprise par le geste de Huyan Xiong, ils crurent qu’il donnait un signal aux experts de la Famille Vent&Neige. Ils pensaient qu’il s’agissait du signal donnant l’ordre d’agir.

Des gens de toutes les familles tournèrent leur regard sur ceux de la Famille Sacrée. Ils furent tous choqué, à se demander ce qu’il s’était passé. Pourquoi les membres de la Famille Sacrée ont ils sortis leurs armes ? Le sourire se figea sur les visages des experts des diverses familles.

L’atmosphère dans le Hall Principal devint immédiatement tendue.

Huyan Xiong ne s’en rendit absolument pas compte et rit : « Tu tiens vraiment bien ton vin, frère Shen ! Je t’admire, je t’admire !» Il avait l’air d’ignorer totalement ce qui venait de se passer. Ses yeux parcoururent les experts de la Famille Sacrée et il dit, en les fixant le regard vide : Oh ? Frère Shen, pourquoi ta Famille Sacrée… pourquoi ont-ils sortis leurs armes ?»

Huyan Xiong les avait trompé ; Shen Hong se sentit outré. Son regard froid fixa les experts de la Famille Sacrée et il renifla : « Qu’est ce que vous faites, vous autres ? Pourquoi avez vous sortis vos armes ? Nous sommes dans le Manoir du Gouverneur, au banquet du Gouverneur et vous causez des problèmes ?!»

Ces experts rangèrent leurs armes et s’assirent.

Huyan Xiong rit et dit : « J’ai été effrayé par les frères de la Famille Sacrée ! Pourquoi sortir vos armes à un banquet ? Ceux qui en ignorent la raison pourraient penser que la Famille Sacrée se rebellait ! Cependant, comment le pourrait-elle ? C’est la plus grande blague au monde ! Quel intérêt aurait la Famille Sacrée à se rebeller ?»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 177
TDG Chapitre 179

16 Commentaires

  1. Hista

    Merci et first

    Répondre
  2. Aven

    Merci pour ses chapitres
    Je vous souhaite de bonnes fête à tous

    Répondre
  3. Beuhbeuh

    Merci

    Répondre
  4. ALIXINE24

    Merci

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Zeks

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. ti

    Merci beaucoup

    Répondre
  9. Toriko

    Une vraie fripouille ce Huyan Xiong, j’adore

    Répondre
  10. Conan

    Merci pour ce chapitre!!!!

    Répondre
  11. fabulas

    Merci pour les chapitres.
    Le coup du mec bourré marche toujours

    Répondre
  12. Merci

    Merci

    Répondre
  13. dragondessonges

    merci pour le chapitre
    en plus en les fesan rengener il sassur kil si prendron tro tard ken il devron vraimen degener mdr

    Répondre
  14. korojii

    Merci 🙂

    Répondre
  15. vincent

    Merci pour le chapitre. Pauvre famille sacrée !

    Répondre
  16. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com