TDG Chapitre 285

TDG Chapitre 284
TDG Chapitre 286

Salut tout le monde ! Voici votre dernier TDG régulier de la semaine pour accueillir le week-end ! :3

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 285 - Agiter une plume de poulet comme symbole d’autorité

 

 

Ce jeune, Hu Yong, était le fiancé de Long Yuyin.

Il fit un pas en avant et attrapa Nie Li par le col : « Tu as osé blesser Long Yuyin, Nie Li ! Tu dois être fatigué de vivre !»

Nie Li renifla en regardant ce type et ses sous-fifres : « Vous êtes tous de la Famille Sceau du Dragon ?»

Son interlocuteur lui jeta un regard furieux : « Tu vas mourir en connaissance de causes, aujourd’hui ! Je suis Hu Yong, le fiancé de Long Yuyin !» Son cœur brûlait d’une rage intense devant l’air détaché du jeune homme.

Lu Piao regarda l’entrejambe de l’homme agressif et poussa trois petits rires : « Le fiancé de Long Yuyin ? Celui dont la rumeur prétend qu’elle l’a complètement démoli ? Je n’aurais jamais pensé que tu la défendrais vraiment. Cela dit, il est inutile de nous menacer ; ne crois pas que nous ne connaissons pas le règlement de l’Institut Esprit Céleste. Je t’admirerais vraiment, par contre, si tu osais nous sauter dessus ici et maintenant. »

Hu Yong bouillit de rage d’humiliation et continua de serrer le col de l’adolescent d’un air féroce : « Ne pensez pas que j’ai peur de vous toucher les gars !»

Ce dernier le regarda d’un air nonchalant : « Alors je te défie de nous toucher !»

Le jeune maître à ce moment était extrêmement furieux. Avant de venir, il avait réuni tant d’experts du Domaine du Destin Céleste que sa victime ne devrait pas avoir la moindre chance de réagir. Si seulement ces maudites règles de l’Institut l’empêchant de leur faire quoi que ce soit en son sein n’existaient pas !

Il relâcha sa prise et regarda le petit prodige tandis qu’une lueur glaciale traversa son regard. « Ne pense pas que les règles de l’Institut m’empêcheront d’agir à ton encontre. Tu essaies de te payer ma tête ? Tu es encore trop tendre ! Hu Tian, emmène ces trois-là dans un coin isolé et ‘discute’ avec eux !»

« En !» Un sourire impitoyable apparut au coin des lèvres du Hu Tian en question tandis qu’il dit : « On y va, mes trois Jeunes Maîtres ?»

Bien que Hu Yong et compagnie ne pouvaient pas les tuer sans que l’Institut ne prenne des mesures à leur encontre, il était encore possible de leur coller une raclée.

L’aura des neuf experts du Destin Céleste oppressa complètement les deux jeunes amis de Bourg-Triomphe, qui furent incapables de se débattre alors qu’ils se faisaient entraîner vers un coin reclus. Xiao Yu, par contre, n’était pas du tout affecté par leur aura ; il n’était qu’à un pas de former sa quatrième Âme du Destin. Cela étant, il ne tenta rien car il réfléchissait à une solution lui permettant de désarmer la situation. Et de toute façon, même s’il se décidait à leur rentrer dans le lard, il lui était absolument impossible d’affronter seul autant d’experts du même niveau.

Il n’aurait jamais imaginé que Hu Yong serait assez brave pour utiliser de telles méthodes.

« Oh, on dirait que tu te livres encore à des jeux d’enfants. » Nie Li lui jeta un regard de dédain. « Comme à la récré en fait ; je te tape, tu me tapes… Que c’est puéril !»

Le Jeune Maître manqua d’exploser devant son air dédaigneux et renifla : « Tu as la langue trop bien pendue pour un type qui va se prendre une dérouillée !»

Le jeune prodige croisa les bras et sourit dédaigneusement à son attention : « Crois-tu vraiment que je ne peux pas m’occuper de vous tous, là ? En fait, je n’ai même pas besoin d’agir moi-même avec des types dans votre genre !»

« Vous trois n’avez même pas encore atteint le domaine du Destin Céleste alors si je peux pas vous coller une raclée aujourd’hui, je commencerai à écrire mon nom à l’envers !» renifla furieusement le fiancé battu. Il savait parfaitement qu’il était très arrogant, mais il n’aurait jamais cru que ce type pourrait être plus arrogant que lui encore et dire une telle chose entouré d’ennemis. « Emmenez-les tous les trois !»

Au moment où ces mots quittèrent ses lèvres, une voix grave et âgée résonna derrière lui : « Jeune Maître Hu, je crains que vous ne puissiez pas les emmener avec vous. »

Celui-ci renifla furieusement : « Je vais les emmener si je veux ! Qui ose m’en empêcher ?»

Il se retourna pour voir qui avait l’audace d’aider ses trois-là et ne put s’empêcher d’être étourdi en voyant l’identité des coupables.

Deux silhouettes s’approchaient lentement d’eux et il les connaissait bien. L’une d’entre elles étaient Nanmen Tianhai et l’autre, Huang Yu. Ils étaient tous deux des cadres du rang de Doyen dans l’Institut que même les dirigeants du clan Hu traitaient avec respect. De plus, Hu Yang était actuellement un disciple de l’Institut et sujet à son règlement !

« Jeune Maître Hu, je crains que vous ne puissiez faire comme bon vous semble au sein de cet établissement. Ces trois-là font partie de la génération de talent de notre Institut Esprit Céleste et personne n’est autorisé à leur nuire de quelque manière que ce soit. S’ils sont en tort, nous nous chargerons nous-même de leur punition. » Huang Yu regarda le jeune maître en disant d’une voix solennelle : « Jeune Maître Hu est également un disciple de notre Institut ; que ce soit maintenant ou plus tard, ceux qui osent enfreindre le règlement ne peuvent nous reprocher de les punir !»

Hu Yong fut extrêmement abattu. Ce n’était qu’à présent qu’il réalisait qu’il était tombé dans le panneau du prodige.

Avec les deux Doyens de présents, il n’allait vraiment rien pouvoir faire à leur encontre aujourd’hui. De plus, ils allaient le surveiller à présent, aussi ne pourrait-il plus que rêver de les tuer. Il jeta un regard noir au groupe d’amis.

Lu Piao rit en le regardant : « Tout à l’heure le Jeune Maître Hu a dit que s’il ne pouvait pas s’en prendre à nous, il écrirait son nom à l’envers !»

« Vous feriez mieux de surveiller vos arrières, je ne vous laisserai pas vous en tirer comme ça ! En particulier, n’espérez pas mettre un pied hors de l’Institut une fois que vous serez au domaine du Destin Céleste ! Autrement, vous mourrez à chaque fois que vous sortirez !» aboya furieusement ce dernier. Ensuite, il jeta un regard à ses neuf sous-fifres et ordonna : « On s’en va !«‘

Le groupe d’antagonistes s’accorda un dernier regard furibond à Nie Li et compagnie avant de retourner et de partir.

Ce que Hu Yong avait voulu dire, c’est qu’il les attaquerait une fois que les trois amis atteindraient enfin le domaine du Destin Céleste et sortiraient de l’Institut. Cela dit, d’ici là Nie Li aurait déjà placé sa première Âme de Destin dans le Hall des Âmes, alors de quoi devrait-il avoir peur si ce devait arriver ? Il sourit doucement ; il ne pouvait pas penser à un moment où il avait eu peur de qui que ce soit !

Le mieux que ce Jeune Maître pourrait faire serait de retarder un peu sa culture en l’empêchant de percer au Domaine de l’Étoile Céleste. Cela étant, ce type prenait vraiment sa vessie pour une lanterne.

Il était arrivé avec son groupe en roulant des mécaniques, mais était reparti la queue entre les jambes. Hu Yong lui-même était extrêmement démoralisé : il s’était retrouvé Gros-Jean comme devant alors qu’il avait voulu défendre Long Yuyin qui le martyrisait.

À cause de ces deux doyens, il avait dû repartir avec son groupe d’un air dépité.

Nanmen Tianhai et Huang Yu quittèrent le jeune maître du regard, et le premier dit d’un air sévère : « Ça compte aussi pour vous trois ! À l’institut, la culture vient avant tout le reste. C’est tout à fait inapproprié que de courir partout à chercher les ennuis ! Si ça doit se reproduire, je vous exclurai tous de l’Institut !»

Lu Piao chouina immédiatement en se plaignant, comme si ce doyen ne pouvait pas voir qui avait tort ou raison : « Mais Seigneur Doyen, on a rien fait ! C’est eux qui ont commencé !»

Ce dernier renifla froidement et balaya les trois larrons d’un regard strict : « Une mouche ne mordra jamais un œuf lisse ! Si vous n’aviez pas cherché les problèmes, comment ceux-ci auraient pu vous trouver ?»

Huang Yu, qui se tenait de côté, leur sourit gentiment et dit : « Vous avez tous les trois un talent appréciable et des perspectives d’avenir sans pareilles, c’est pourquoi vous devez faire profil bas. La Famille Sceau du Dragon ou le Clan Gu ne sont pas des groupes que vous devriez facilement offenser. Il vaut mieux que vous vous montriez patients et accommodants à l’avenir, afin d’éviter de gâcher de plus grands projets !»

Nie Li et Xiao Yu s’échangèrent un regard. Ils étaient tous deux intelligents ; un des doyens avait un air angélique, et l’autre l’air démoniaque. (NdT Bon flic mauvais flic :D) Leur intention était limpide : ils étaient venus leur dire de ne plus chercher d’embrouilles à des gens comme Long Yuyin et Hu Yong.

En fait, lorsque le jeune homme cultivait sur le Terrain des Âmes Saintes, il se doutait de l’impression éblouissante que sa position sur la Liste éponyme avait laissé. Vu qu’il s’était montré bien plus puissant que la jeune despote, il n’y avait pas de raison que les dirigeants de l’Institut ne soient pas au courant et c’est pourquoi ils l’avaient corrigé. Ces dirigeants allaient trouver une manière d’étouffer l’affaire car, après tout, les talents étaient extrêmement importants pour l’Institut !

Et effectivement, les deux doyens étaient apparus lorsque Hu Yong était venu le trouver. Les deux hommes avaient beau être subordonnés au Grand Doyen, ils étaient néanmoins des figures d’autorité de la Secte des Plumes Divines.

Le jeune prodige dit d’un air ni servile ni péremptoire : « Merci pour votre enseignement, chers Doyens. Nous ne chercherons plus à causer de soucis. Cependant, si certaines personnes se montrent grossières, déraisonnables et persistent à nous chercher des noises, nous ne pourrons pas continuellement serrer les dents en silence. Autrement, ils prendront le bras si on leur donne un doigt !»

Nanmen Tianhai et Huang Yu s’échangèrent un regard et sourirent amèrement en leur for intérieur. Les génies avaient bel et bien leur caractère particulier… La déclaration du jeune homme n’était ni agressive ni couarde ; il sous-entendait simplement que si Long Yuyin ou son fiancé venaient lui causer des problèmes, il riposterait.

L’éphèbe opina du chef et ajouta : « Nous avons le droit de nous protéger si certaines personnes se montrent arrogantes et déraisonnables. Prenez aujourd’hui par exemple : Hu Yong et son groupe voulaient nous entraîner dans un coin pour ‘prendre soin de nous’. Si vous n’étiez pas venus, chers Doyens, qui sait ce qu’il serait arrivé ? Comment pourrions-nous patiemment supporter un tel comportement ?»

Nanmen Tianhai dit d’une voix solennelle : « Si quelqu’un veut vous causer du tort, nous vous aiderons naturellement à résoudre ce problème. Cependant, vous avez tous un futur sans bornes, alors je vous suggère de ne pas gâcher votre force dans des combats internes. Nous, la Secte des Plumes Divines, avons encore bien d’autres ennemis aussi vous, les génies de la secte, devriez être unis !»

Le petit génie attendait que le vieil homme dise cela.

Il sourit : « Ce serait évidemment bien mieux si vous, cher Doyen, nous aidiez à nous défendre. Nous ne perdrions pas notre temps avec des gens aussi insensés !»

Le vieillard renifla : « Tout dépendra de vos performances !»

Les deux doyens firent demi-tour et s’en allèrent.

Nie Li les regarda partir avant de se retourner. Il sourit doucement à ses amis et dit : « Rentrons. Une fois que nos leçons seront terminées, nous nous rendrons au deuxième terrain de raffinage ! Personne ne devrait oser nous y toucher avec les deux doyens à nous observer. Autrement, ils reviendraient sur leur parole !»

Xiao Yu ne put s’empêcher de sourire. Son ami avait vraiment agité une plume de poulet comme symbole d’autorité (NdT : proverbe signifiant « se servir d’une autorité injustifiée sur un prétexte.)

 

Nianmen Tianhai et Huang Yu s’arrêtèrent une fois hors du Terrain.

Le premier sourit amèrement et demanda au second : « Vieil Yu, sommes-nous tombés dans le piège de ce gamin ?»

Huang Yu tendit les mains de chaque côté et dit : « On dirait bien que c’est le cas. Sa performance remarquable sur le Terrain allait immanquablement attirer l’attention des membres haut-placés de l’Institut ; il le savait et c’est pourquoi il n’a pas montré la moindre peur face à Hu Yong. »

Son collègue lui répondit d’un air déprimé : « J’ai vu les formulaires que Xiao Yu a rempli pour eux. Ils n’ont que quatorze ans. À la fin de cette année, ils auront quinze ans au plus (NdT SANS DÉCONNER !) et ils sont pourtant déjà si rusés… Long Yuyin et Jin Yang était les membres les plus remarquables de la jeune génération, mais ils sont effectivement un peu inférieurs à ce jeune homme. »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 284
TDG Chapitre 286

16 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aven

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Un peu inférieur ? Ils n’arrivent pas à la cheville de Nie Lie oui !!

    Répondre
    1. Kingdo

      Rooo Laissent les rêvé un peu.

      Thx for the chap

      Répondre
  4. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  7. yann

    Merci pour ce chapitre !
    Nie li > tout le monde

    Répondre
    1. Ryushikki

      Pas tout le monde seulement qu’il a 2 vie et connais beaucoup de chose mais et inférieur a beaucoup de monde pour l’instant et le pire adversaire de nie li c’est l’empereur sage qui a déjà tué nie li
      Et sinon merci pour le chapitre

      Répondre
      1. coucou

        Avec tes commentaires tu me fais penser aux vieux sages sur les montagnes qui connaissent le futur. Mais on a tous compris que tu avais lu les TDG en anglais pas de panique 🙂

        Répondre
  8. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci

    Répondre
  10. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Darkaito

    Kawaboumga !!!!!

    Répondre
  12. Laghtt

    Merci !!

    Répondre
  13. TouSen

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com