TDG Chapitre 325

TDG Chapitre 324
TDG Chapitre 326

Bonjour tout le monde ! Désolé de vous avoir inquiété hier mais comme Nostra l’a dit, il y a effectivement quelques soucis de santé dans la famille qui ont exigés ma présence. Par conséquent au vu de ces dernières semaines d’activités, je vais exceptionnellement ne faire qu’un chapitre régulier par série cette semaine pour non seulement souffler un peu mais être présents auprès des miens. Je vais cependant rattraper mon retard (le chap’ bonus de TDG arrive ce soir, le SW et le DNC demain / après demain) et laisse les dons ouverts au besoin.

Je vous remercie pour tous les petits mots que vous avez eu à mon égard ! Je suis heureux d’avoir une communauté telle que vous ! 〈3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 325 - Frère et sœur

 

Il y avait cinquante à soixante estrades sur le terrain d’entraînement, et chacune était entourée par son propre public. On pouvait effectivement considérer que c’était une grande fête.

La Famille des Flammes Cendrées, le Clan Gu, la Famille Sceau du Dragon ainsi que quelques autres familles conséquentes étaient toutes présentes et occupaient chacune leurs propres estrades. C’était une réunion où ces grandes puissances pouvaient tester la force de leurs nouveaux venus en les faisant se battre les uns contre les autres.

Gu Lan jeta un regard à Gu Bei et sourit calmement : « Allons donc là-bas !»

« D’accord. » Son frère hocha la tête ; il paraissait calme, mais ses émotions bouillaient en lui.

Le groupe se retourna pour regarder en direction de Gu Heng. Papi Bei concentra un élan d’énergie et souleva doucement sa sœur de sa chaise.

Tous les membres de leur clan reculèrent à leur approche et se mirent à papoter à voix basse.

« Le frère et la sœur, Gu Lan et Gu Bei, sont également là !»

« Elle vit en réclusion depuis que ses méridiens sont bouchés, et là elle se montre enfin !»

De nombreux membres du clan soupirèrent également de tristesse. Il y avait beaucoup de factions au sein de ce dernier et bien des membres de la jeune génération soutenaient Gu Lan. Avant qu’elle ne soit handicapée, son prestige dans la famille était extrêmement élevé et surpassait largement celui de Gu Heng, et nombre de gens la respectaient encore énormément bien que ses méridiens soient obstrués.

« Vous avez entendu ? Gu Bei était sous les feux de la rampe hier aux enchères. D’après une grossière estimation, il semble avoir dépensé plus de quatre cent mille pierres spirituelles. C’est absolument choquant ! D’où vient tout cet argent, je me le demande…»

« Gu Bei n’est pas encore sorti dans le monde extérieur pour établir sa faction pas plus qu’il n’a concouru sur aucun Lac Divin. Comment a-t-il eu autant de pierres ?»

« Je n’en suis pas sûr, mais dépenser de l’argent n’est pas un talent ! Ça pourrait être celui de sa sœur !»

Les membres du clan discutèrent à voix basse. Ils avaient transféré une partie de leur attente sur lui après que les méridiens de Gu Lan aient été bouchés mais cela étant, Papi Bei les avait tous déçus. Il n’était qu’un dandy qui, à un si jeune âge, avait déjà plus de vingt femmes et bien qu’il possède une racine spirituelle céleste de 7e rang, sa culture n’avait pas augmenté selon les attentes du clan.

Il avait toujours été traité comme de la merde même par ceux tout en bas du domaine du destin terrestre.

Cependant, sa prestation de la veille avait un peu surpris tout le monde. Après tout, une personne ordinaire ne pouvait pas sortir une fortune pareille de nulle part. Par conséquent, certains commencèrent à le voir sous un autre jour.

Gu Bei et Gu Lan étaient sortis de chez eux… Qui pouvait dire ce qu’ils préparaient ?

Le regard de Gu Heng tomba sur eux et il ne put s’empêcher de rire : « Gu Lan, Gu Bei, vous venez tous deux participer à la fête ?»

Une fois cela dit, son regard fut traversé d’une lueur glaciale. Il était parfaitement au courant du quart d’heure de célébrité du jeune homme de la veille.

Cette petite démonstration l’avait grandement mis sur ses gardes. De cette paire de frère et sœur, l’une était paralysée et l’autre mécontent de sa situation !

Cela étant, peu importe votre frustration, je déjouerai violemment tout plan que vous pouvez fomenter !

Papi Bei, qui était débraillé, poussa un petit rire : « Bonjour Cousin Aîné Gu Heng. Nous faisons juste un petit tour tant il fait bon ce soir !»

Quelques doyens fixèrent Gu Lan du regard.

« Comment vas-tu, Gu Lan ?» demanda un des doyens en robe dorée en souriant gentiment. Il était le premier doyen du clan, Gu Ya.

La jeune femme hocha la tête : « Je vais beaucoup mieux grâce à votre bénédiction, Premier Doyen. » Elle se servait à cet instant d’une méthode spéciale pour dissimuler sa puissance, de sorte que même ce vieillard ne puisse pas découvrir sa véritable puissance.

Celui-ci soupira en son for intérieur : « D’accord. » Elle était devenue handicapée lorsque ses méridiens s’étaient bouchés. Les cieux n’avaient pas été cléments avec le clan Gu : elle avait un talent plus remarquable que tout ce qu’il ait pu voir en une centaine d’années et le premier candidat actuel à la succession, Gu Heng, était très loin de l’égaler.

Ce dernier soupira : « Quel dommage… Gu Lan semble avoir retrouvé des couleurs par rapport à avant. Il est regrettable que ses méridiens obstrués ne puissent récupérer. »

Bien qu’il paraisse penser ce qu’il venait de dire, la demoiselle sentit quand même le ridicule suinter de ses paroles. Auparavant, cette pique lui aurait brisé le cœur mais à présent, elle était calme et sereine. Qui sait l’expression qu’aurait son cousin aîné s’il venait à découvrir que sa culture avait déjà retrouvé ses précédents sommets et avait même progressé ?

Gu Bei changea de sujet : « Il y a une sacrée ambiance aujourd’hui. J’ai entendu dire que la jeune génération du clan s’affrontait lors de combats amicaux alors je suis venu participer à cette petite fête. » Bien qu’il ait envie de bondir sur Gu Heng, il devait encore le supporter pour le moment aussi ne fut-il pas agressif.

Son cousin était le premier successeur du clan pour le moment et même s’il avait envie de le faire descendre de son piédestal, il devait quand même jouer le jeu puisque les doyens étaient là.

Nie Li et son groupe ne se mêlèrent pas à la discussion. Il observa l’expression de tous les membres du clan présents et put ainsi connaître les sentiments qu’ils entretenaient à l’égard de ses deux amis. Il lui semblait qu’ils étaient tous plutôt inquiets envers la sœur et le frère.

« Oh ? Tu as également envie d’y participer, jeune cousin Gu Bei ? On fait se battre les membres de la nouvelle génération les uns contre les autres dans l’espoir de trouver de jeunes talents. Pourquoi n’y participerais-tu pas ?» dit Gu Heng en souriant.

Gu Ya et les autres doyens tournèrent leur regard vers Papi Bei qui était réputé être le dandy du clan qui ne s’entraînait jamais. Cependant, les évènements de la veille avaient faussé ce jugement ; après tout, on ne pouvait pas sortir quatre cent mille pierres spirituelles de nulle part. Même des doyens comme eux ne pouvaient oser prétendre pouvoir sortir une telle somme en un coup ! C’est pourquoi ils durent prendre compte de ce jeune homme qui, après tout, était le frère de Gu Lan.

Son talent était quand même remarquable et s’il travaillait dur à augmenter sa culture, il pourrait même obtenir quelques résultats notables et devenir un des piliers du clan.

Tous les doyens voulaient avoir un aperçu de sa puissance. Cependant, Gu Bei semblait être resté au pinacle du domaine du destin terrestre et ne pas avoir formé son 1er destin. Ils ne purent s’empêcher d’en éprouver une certaine déception. Long Yuyin, qui était de la même génération, avait percé au destin céleste depuis longtemps déjà.

Gu Heng remarqua que les doyens regardaient son jeune cousin avec des expressions changeantes et une trace de méchanceté traversa son regard. Ce gamin de Gu Bei allait enfin dévoiler son jeu ? Il allait devoir trouver quelqu’un pour réfréner ses ardeurs en ce cas !

Il le regarda en gloussant un peu : « Puisque tu as envie de participer, jeune cousin Gu Bei, pourquoi n’enverrais-je pas Gu Kuan jouer un peu avec toi ? Après tout, il est aussi au pinacle du destin terrestre !»

Papi Bei hésita un moment puis dit avec un certain embarras : « Ce ne me semble pas être une bonne idée, si ?»

Gu Heng pensa qu’il avait peur et sourit : « Ce n’est qu’un combat amical entre membres de la jeune génération, tu n’as pas de soucis à te faire. Je vais demander à Gu Kuan d’y aller doucement !»

Il réfléchit un moment comme s’il devait prendre une décision difficile, puis dit : « Dans ce cas, d’accord. »

Xiao Ning’er ne put s’empêcher de sourire et couvrit sa bouche de sa main. Bien qu’elle ne sache pas à quel point l’ami de Nie Li était fort, elle pouvait néanmoins voir qu’il n’aurait pas de mal à s’occuper d’un type au pinacle du destin terrestre. Cependant, il prétendait quand même être dans une situation difficile, de la même façon que son aimé se faisait passer pour un mouton quand il était un loup. « Qui se ressemble s’assemble », effectivement…

Tout le clan Gu s’anima en apprenant que Gu Bei allait participer à la compétition, et ses membres discutèrent entre eux en se préparant à assister au combat.

« Tu as entendu ? Ce bon à rien aux vingt épouses va concourir !»

« Il paraît que sa culture est au fin fond du domaine du destin terrestre et qu’il a toujours perdu face à des adversaires de son niveau parce qu’il ne s’est jamais entraîné ! C’est une grosse brêle !»

« Mais il a une racine spirituelle céleste de 7e rang !»

« Peuh, à quoi sert une racine de ce niveau si tu ne t’en sers pas ?»

« Mais je ne veux quand même pas qu’il soit une brêle ! Il est le frère de Gu Lan après tout !»

« La différence entre eux est trop grande, à se demander s’ils sont vraiment liés par le sang…»

En entendant ces bavardages, Gu Heng transmit sa voix à Gu Kuan et renifla froidement : « Démolis-le au point qu’il n’ait plus assez confiance en lui pour cultiver, Gu Kuan !» Il lui fallait implacablement étouffer toute velléité que Gu Bei pourrait avoir !

Gu Kuan jeta un regard au dandy tandis qu’une trace de mépris parcourut son regard. Ça allait être trop facile que de corriger un déchet comme lui. Il bondit sur l’estrade.

Gu Bei fit de même avec des pas aussi légers qu’une plume, comme s’il n’exerçait pas la moindre force se faisant.

Les disciples alentour ne purent s’empêcher de secouer la tête en voyant cela. Papi Bei avait été probablement complètement vidé par ses femmes. Comment allait-il se battre avec des pas aussi légers ? Tout dépendrait de s’il connaît ou non des techniques de combat…

Nie Li sourit tant son ami était doué pour jouer la comédie. N’avait-il pas peur d’être frappé par la foudre ? (NdT c’est une superstition chinoise :p « Si tu fais quelque chose de mal, tu seras frappé par la foudre !»)

Xiao Ning’er lui transmit sa voix : « Nie Li, Gu Bei a tout appris de toi non ?»

Le jeune homme se frotta le nez en gloussa gauchement : « Il a tout appris de moi ? J’ai fait ça moi ?»

Xiao Yu ne put s’empêcher de sourire également. Il connaissait bien la force de Gu Bei ; il pouvait, rien qu’avec son esprit démon à vitesse de croissance divine, défier des adversaires plus forts que lui et malgré ça, il prétendait quand même être un trouillard.

Les membres du Clan Gu applaudissaient sous la scène.

« Vas-y Gu Kuan ! Écrase ce bon à rien !»

« Vas-y Gu Bei !»

Les acclamations devinrent de plus en plus fortes.

« Je méprise les dandys comme toi, Gu Bei. Les nazes dans ton genre n’ont rien à faire dans notre clan Gu. Tu salis cette racine céleste de 7e rang à ne rien en faire. Je vais te coller une bonne leçon au nom de la famille tout entière aujourd’hui !» Gu Kuan renifla froidement et avança vers son adversaire à grands pas. Une aura majestueuse s’éleva vers les cieux.

Il rugit comme un tigre féroce venant tout juste de descendre des montagnes et bondit vers lui. Une fois dans les airs, il fusionna avec son Autour au Dos de Fer aux serres dures comme l’acier.

Il avait beau sous-estimer Papi Bei, il ne retenait pas ses coups le moins du monde.

Gu Kuan utilisait toute sa force dans son coup. Son opposant allait probablement avoir du mal à l’encaisser. Plusieurs doyens soupirèrent et secouèrent la tête. Après tout, ils connaissaient bien la force de Gu Bei : c’était un dandy qui ne mettait pas le moindre effort dans sa culture.

Gu Kuan visa de ses serres la tête de ce dernier de façon terrifiante.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 324
TDG Chapitre 326

28 Commentaires

  1. reynolds

    merci waz pour le chapitre
    la famille passe avant tout^^

    Répondre
  2. Bontino

    Merci pour le chapitre ! Repose toi wazou tu le mérite ! J’espère que sa va en tout cas 🙂

    Répondre
  3. Kingdo

    Thx pour le chap, et prend soin de ta famille Wazouille, c’est important ^^

    Répondre
  4. Erate

    Merci pour ce chapitre ! Et merci d’avoir décidé de sortir le chapitre bonus ce soir malgré les événements =)
    Prends soin de toi !

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre et bon courage

    Répondre
  7. Laghtt

    Merci pour le chapitre!!! Repose toi bien.

    Répondre
  8. Kyntoxy

    Merci pour tout ces chapitre que je viens de dévorer en un peu plus de 2jours et 2nuit. Maintenant j’espère que rien de grave n’ai arrivé de ton côté. (pour que je puisse continuer a l’enfilé tes super trad.^^)
    En attendant je vais me jeter sur la VA 🙂

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Naos

    merci pour le chapitre ^^
    tu mérites largement de te reposer un peu 😉

    Répondre
  11. Khultima

    Merci pour le chapitre et bon rétablissement aux tiens.

    Répondre
  12. nagami

    merci et bonne chance pour ta famille . c’est pas comme si on allait t’en vouloir d’etre avec eux dans un moment dificile .

    Répondre
  13. nicylaboum

    merci et bon courage irl

    Répondre
  14. Myrddin

    Merci pour le chapitre et repose toi bien !

    Répondre
  15. mikado123

    Merci pour le chapitre et j’espère que ta famille ira bien. Prends soin de toi !

    Répondre
  16. yann

    Ah bas sa y est les mécènes ont fini tuer ^^ Merci pour ce chapitre et repose toi bien !

    Répondre
  17. Zorbal

    Un grand merci pour le chapitre !

    Ne t’inquiète pas je pense que tout le monde comprend et est derrière toi, moi en tout cas je le suis, bon courage et profite en pour te reposer un peut en même temps ^^.

    Répondre
  18. Rijtoa

    Courage face à tes problèmes familiaux jespère que ça s ‘améliorera.
    Et je dis pas ça parce que je veux avoir plus de chapitres hein ^^’.
    Je ne peux que te souhaiter ça.

    Merci

    Répondre
  19. mike

    merci pour ce chapitre. Prends soin de toi et des tiens et bon rétablissement.

    Répondre
  20. Warhabis

    Wow un grand merci pour ce chapitre ! tellement hâte de voir la suite 😀 un bon bachage de la team Ni Li comme on les aimes

    Répondre
  21. Kyouma

    Merci pour ce chap on t’en veux pas le repos et la famille avant tous 😉
    Bon Courage !

    Répondre
  22. leffi22

    merci pour ton super boulot, repose toi bien et profite de ta famille

    Répondre
  23. Riri

    Merci pour le chapitre, j’espère que le(s) membre(s) de ta famille qui sont malade seront bientôt rétablies.

    Répondre
  24. Kuroki91

    Courage et fonce pense pas à nous

    Répondre
  25. flatwin

    Merci pour ce chapitre
    Reste auprès de ta famille

    Répondre
  26. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  27. RaKuraiKokuryū

    Bon courage à toi et merci pour le chapitre

    Répondre
  28. Sôma

    Wazouille je te le dis t’es un putain de génie ton humour me plis en deux et j’adore vraiment ton travail franchement si tu lis ce commentaire un gros soutient à toi tu gère OH TOI GRAND ROI DE LA TRADUCTION FRANÇAISE

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com