BTTH Chapitre 253

BTTH Chapitre 252
BTTH Chapitre 254

Bisoiiiiiir ! Voici enfin le chapitre bonus que nous devons à la générosité de Khultima ! Un grand merci à lui, une fois de plus !

Bonne lecture à tous et tout à l’heure normalement pour SSN !

 

 

Chapitre 253 — Recherche et l’Ambition du Clan Mo

 

Xiao Yan et Hai Bodong passèrent au travers de plusieurs rues bondées, puis ils firent le tour de la ville avant de la remonter à moitié pour arriver peu à peu en son centre, où se trouvait le territoire du Clan Mo. (NdT ce n’est pas évident, mais ils font tous ces détours pour semer d’éventuels poursuivants)

Arrivé au bout de la rue qu’ils suivaient, le jeune homme se mit à observer le quartier général des Mo qui avait l’air d’une forteresse à l’échelle réduite. Il ne put s’empêcher de secouer la tête : ce clan était vraiment digne d’être le clan le plus puissant à l’est de l’empire. La citadelle lourdement gardée en elle‐même devait avoir coûté une petite fortune.

Des patrouilles parcouraient les hauts murs par intervalles de dix mètres et dans les espaces qu’ils laissaient entre eux, l’adolescent put entr’apercevoir, bien qu’à peine, des têtes de flèches acérées brillant froidement sous les rayons du soleil.

Sa perception spirituelle balaya vaguement le sommet de la place forte et découvrit que le toit en était couvert dans toutes les directions sans laisser la moindre ouverture. Toute personne tentant de s’infiltrer par la voie des airs se prendrait immédiatement d’innombrables flèches tirées à partir de coins sombres, jusqu’à en devenir un hérisson.

Hai Bodong parcourut la forteresse du regard et dit avec une certaine surprise : « Tsk tsk, leurs défenses sont vraiment solides. On dirait qu’on va avoir du mal à s’infiltrer sans attirer l’attention. »

Son jeune compagnon hocha la tête : « Ça va être problématique, en effet. » Peut‐être était‐ce à cause de l’anniversaire de Mo Cheng, mais les défenses de la citadelle avaient été triplées au point que même eux aient du mal à s’y glisser furtivement sans être remarqués.

« Et si j’allais mettre la main sur deux invitations ?» dit le vieillard en fronçant les sourcils.

Le jeune alchimiste secoua la tête : « Ké ké, n’importe qui remarquerait au premier coup d’oeil que nous venons avec des intentions hostiles, vu la façon dont nous sommes vêtus. Ils ne nous laisseront pas rentrer avant de connaître nos identités. » Son regard se posa sur la foule aussi festive qu’animée qui se déversait dans le Clan Mo. Un moment plus tard, il se tourna vers un petit chemin et fit signe au vieil homme de venir en disant : « Suis‐moi. »

Ils suivirent donc un sentier et firent à moitié le tour de la place forte avant de finalement s’arrêter dans un endroit tranquille. Très peu de monde s’aventurait dans les parages tant le coin était isolé. Il avait beau y avoir encore quelques patrouilles parcourant les murs, les défenses étaient tout de même bien plus lâches que de l’autre côté.

Le Dou Shi, à l’ombre d’un arbre verdoyant, leva la tête et observa silencieusement le minutage des patrouilles courant les remparts. Un long moment plus tard, il fit un pas lourd et son corps se changea en une ombre noire qui bondit au sommet de la forteresse à la vitesse de l’éclair. Il agita rapidement la main et une flamme cyan jaillit de son doigt, pour aller rapidement frapper les gardes qui s’entrecroisaient en patrouillant.

La température de la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan ne permit même pas aux pauvres hommes de pousser un cri avant d’être réduits à l’état de cendres noires dans un bruit étouffé.

Xiao Yan jeta un œil indifférent aux restes humains et d’un geste de la main, il fit souffler une légère brise jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien.

Une fois cela fait, le vieil homme le rejoignit. Ils s’échangèrent un regard et descendirent rapidement des remparts, esquivant ainsi les patrouilles qui ne paraissaient pas avoir le moindre angle mort. Ils se changèrent en ombres noires qui firent la navette entre les ombrages offerts par les divers bâtiments.

Hai Bodong s’était recroquevillé à l’ombre d’un édifice. Il bloquait totalement son aura en lui et avec l’aide de la robe noire, il fut capable de se camoufler parfaitement bien qu’on soit en plein jour. Il était évident à sa façon de faire que ça n’était pas la première fois qu’il se glissait quelque part. Il jeta un œil aux nombreux édifices à proximité et dit d’un air désarmé : « Comment comptes‐tu organiser tes recherches ? Le quartier général des Mo est énorme, sans compter toutes les salles secrètes qu’il ne manquera pas d’y avoir. On risque d’y passer des jours s’il faut fouiller chaque pièce une à une. »

« J’ai passé assez de temps avec Qing Ling pour que son Qi me soit familier. Je balayerai plus tard la propriété entière des Mo avec ma force spirituelle, et devrais pouvoir la repérer tant qu’elle n’est pas loin sous terre. » dit le jeune homme.

« Avec ta force spirituelle, hein… La mienne n’est pas mal, mais ne peut rivaliser avec celle d’un alchimiste comme toi. (NdT Heureusement qu’on sait qu’ils parlent de force spirituelle… :p) Tu devras donc t’occuper des recherches. » dit le vieillard.

« D’accord. Couvre‐moi, du coup. » Il hocha légèrement la tête et ferma les yeux. La puissance spirituelle de Yao Lao sortit rapidement de son corps et se changea en ondes qui se répandirent illico dans toutes les directions.

Une fois que la force spirituelle fut répandue, de nombreuses images traversèrent l’esprit de l’adolescent, mais il ne découvrit cependant aucune trace de la demoiselle.

Il fronça les sourcils de plus en plus en laissant la force se répandre toujours plus loin ; un long moment plus tard, il ne put que la rétracter sans le moindre résultat. Il se mit ensuite à scanner prudemment son entourage immédiat.

Étant donné son besoin de recherche précise, il dût réduire la portée de la puissance spirituelle de son maître, et évita ainsi de bouger son corps si ça n’était pas nécessaire pour permettre à cette force de fouiller ailleurs.

Après une demi‐heure de recherche, le Dou Shi rouvrit les yeux d’un air lugubre.

« Tu ne l’as pas retrouvée ?» Le vieil homme eut sa réponse en regardant son expression, mais il avait posé la question par réflexe.

Il jeta un œil par un trou du mur et observa les soldats en armes patrouiller derrière. Il fronça les sourcils et dit à voix basse : « Ce Clan Mo doit avoir des salles secrètes difficiles à découvrir, ou elles n’auraient pas pu ne laisser aucune trace sous mon scan rigoureux. »

Le Dou Huang se frotta la barbe et jeta un regard à l’expression de son compagnon. Il dit avec une certaine hésitation : « Peut‐être que ces pervers du clan Mo ont eu ce qu’ils voulaient, et que la petite demoiselle ait été…»

Le coin des lèvres de Xiao Yan tressaillit une paire de fois. Il prit une grande inspiration, et l’air timide de la petite qui tordait de pitié le cœur des gens lui revint à l’esprit. Il grogna de haine : « Dans ce cas, je baignerai volontiers le Clan Mo dans son sang !»

Hai Bodong secoua la tête d’un air impuissant devant son air glacial. Il ne pouvait que se taire et ne pas le provoquer.

L’adolescent s’appuya contre le mur, morose. Incapable d’accepter la situation, il se servit à nouveau de la force spirituelle de son maître pour chercher une fois de plus, toujours sans résultats.

Son compagnon secoua la tête en le voyant s’assombrir à la suite de sa recherche infructueuse. Il lui dit : « Laisse tomber et prenons les devants. Une fois qu’on aura capturé ce Mo Cheng et qu’on l’aura battu à mort, il devrait pouvoir nous avouer où elle est. »

Le jeune homme expira doucement en entendant cette suggestion, les poings serrés sous ses manches. Il hocha légèrement la tête un long moment plus tard et dit d’une voix basse et froide. « C’est aussi bien. Attaquons frontalement. »

Une fois cela dit, il secoua doucement ses manches, prit appui au sol et bondit sur le toit d’un bâtiment aussi aisément qu’un grand aigle. Son regard parcourut les environs, puis il fonça vers le plus gros bâtiment au centre de la forteresse en restant au ras des toits. Le vieillard, derrière lui, flottait juste derrière lui telle une feuille au vent.

Les deux hommes se changèrent en deux vagues lignes noires en se pressant de toutes leurs forces. Ils parcoururent une centaine de mètres en un instant, et les patrouilles sous eux ne purent sentir que des bourrasques bizarres souffler soudainement. Le temps qu’ils lèvent la tête avec vigilance, il ne virent rien d’inhabituel, pas même l’ombre d’un fantôme.

.…..

Quelques silhouettes étaient assises dans une salle secrète sombre.

Un homme en barbe blanche et vêtu de vêtements gris, assis sur le fauteuil du chef, demanda à voix basse : « Est‐ce que les préparatifs sont prêts, Mo Ling ?»

« J’ai déjà confirmé que la petite fille possède bel et bien les légendaires Pupilles des Trois Fleurs Serpentines Cyan. » répondit respectueusement un homme entre deux âges.

« Parfait. » Les yeux du vieillard s’illuminèrent tandis que de l’excitation traversa son visage. Il rit d’un air sinistre : « Je ne m’attendais vraiment pas à ce que notre Clan Mo ait autant de chance sur ce coup. Nous sommes vraiment tombés sur des Pupilles des Trois Fleurs Serpentines Cyan pas encore matures…»

« Ces pupilles sont‐elles aussi extraordinaires que le disent les légendes, Premier Doyen ?» demanda l’homme d’âge moyen .

« Hé hé, peut‐être plus encore. N’as-tu pas vu l’énorme serpent bicéphale qui la protégeait ? C’était une bête du niveau d’un Dou Ling ! Crois‐tu que sans ces pupilles, cette gamine qui n’a même pas la force d’un Dou Zhe puisse le contrôler ?»

Le vieil homme frappa la table lourdement et dit d’un air réticent : « Tant que nous pouvons obtenir une paire de ces yeux et nous exercer avec jusqu’à ce qu’ils arrivent à maturité, qui pourra oser nous affronter dans tout l’Empire Jia Ma ? Le moment venu, je serais même capable de me mesurer à cette Yun Yun. Nous n’aurons plus à dépendre de la Secte des Nuages Brumeux, et nous pourrons développer le clan bien plus rapidement encore en n’ayant plus à verser de tribut annuel. »

Les autres personnes présentes n’osèrent pas interrompre sa tirade furieuse, et ne purent que hocher la tête hâtivement.

« Tant que j’y pense, avons‐nous eu des nouvelles des gens que nous avons envoyés à la Ville du Désert Rocailleux ? Est‐ce que la Compagnie de Mercenaires de Métal du Désert a été complètement annihilée ? Ils ont vécu avec cette petite fille si longtemps qu’ils peuvent avoir découvert le secret de ses yeux. Cette information ne doit surtout pas s’ébruiter, et c’est pourquoi ils doivent mourir !» dit le vieux doyen d’une voix grave.

Une personne hésita un moment avant de répondre : « Euh, pas encore, mais avec la force de Mo Ran et des autres, ça ne devrait pas tarder. »

« Envoie‐leur un message en leur demandant de se dépêcher. Une fois qu’ils les auront tous tués, il faudrait qu’ils exterminent les mercenaires du sable également, ni vus ni connus. Nous devons éliminer toute preuve remontant à nous. » dit‐il froidement.

« En. »

« Bien. » Le vieil homme hocha la tête légèrement, puis il frappa doucement la table de son poing ridé en demandant abruptement : « Avez‐vous découvert d’où viennent les deux hommes en noir dont Mo Li nous a parlé hier ?»

« Non monsieur, ces deux‐là semblent surgir de nulle part. Nous n’avons pas la moindre information à leur sujet. » répondit l’homme entre deux âges de tout à l’heure après avoir souri amèrement.

Le vieillard en gris fronça les sourcils et dit froidement : « Essayez d’envoyer des hommes les surveiller. J’ai l’impression persistante que quelque chose cloche avec ces deux‐là. Une fois que la fête de ce soir sera terminée, nous commencerons l’extraction et la transplantation des yeux de la gamine. J’ai peur que quelque chose n’arrive si nous attendons trop longtemps. »

« Bien monsieur. » dit respectueusement son subordonné, qui hésita légèrement avant d’ajouter : « Nalan Yanran est également arrivée à Yan, Premier Doyen. »

Ce dernier hocha la tête. « Oui, je sais. » Une lueur traversa son vieux regard attentif et il dit : « Dis à Mo Li de s’efforcer de se rapprocher d’elle. S’il peut avoir une relation avec elle, alors notre clan verra sa position s’élever rapidement avec l’aide du Clan Nalan et de la Secte des Nuages Brumeux. Et quand ça arrivera, les trois autres gros clans ne seront plus capables de s’opposer à nous dans la région Est. »

« D’après Mo Li, Nalan Yanran semble difficile à maîtriser. Elle n’est plus la petite fille sentimentale qu’elle était il y a quelques années après avoir passé tout ce temps avec cette Yun Yun. »

« L’approche chaleureuse de Mo Li ne sera d’aucune utilité face à ce genre de fille hautaine. Dis‐lui de trouver autre chose si rien ne change. Je l’autorise à utiliser toutes les méthodes à sa disposition, tant qu’il se débrouille pour que cette fille devienne la bru de notre Clan Mo. » dit l’ancien avec un sourire sinistre.

Les quelques personnes présentent poussèrent un rire sec et obscène. Ils savaient clairement ce que le doyen entendait par « toutes les méthodes à disposition ».

« Bien, je dois à présent m’occuper de la fête. Ordonnez à nos subordonnés de redoubler d’attention aujourd’hui. De plus, je veux davantage de gardes là où la gamine est retenue prisonnière. Tout doit se passer au mieux, cette fois. »

« Oui Monsieur. » répondirent respectueusement les autres, qui se levèrent aussitôt avant de sortir lentement de la salle.

« Hmpf, attends un peu, Secte des Nuages Brumeux. Tôt ou tard, mon Clan Mo te fera recracher tout ce que tu as englouti !» Le visage du vieillard tressaillit tandis qu’une certaine sauvagerie s’en dégagea.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 252
BTTH Chapitre 254

9 Commentaires

  1. MrZerbow

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  2. Xander

    merci pour le chap 🙂

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. PapiBei le gredin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com