BTTH Chapitre 323

BTTH Chapitre 322
BTTH Chapitre 324

Bonsoir tout le monde ! Voici le dernier chapitre de la salve de bonus en remerciement de la générosité de notre James national !

Merci à lui pour tous ces bonus ! 〈3

Bonne lecture et à toute pour un second chapitre bonus !

Chapitre 323 — Le vainqueur final

L’immense terrain ouvert devint totalement silencieux… Un long moment plus tard, le public des deux gradins poussa de longs soupirs de regrets.

La Petite Princesse épousseta doucement ses manches couvertes de poussières, leva la tête et observa le brouillard blanc qui se propageait là où se tenait Xiao Yan. Elle secoua alors la tête et poussa un léger soupir : « Ah…» Personne ne s’était attendu à ce que le plus grand outsider de la Grande Assemblée, et le seul à pouvoir rivaliser avec ce mystérieux homme en gris, échoue pour une raison aussi ridicule.

« La réputation de l’association va prendre du plomb dans l’aile cette fois…»

Après avoir ri un long moment, Yan Li parvint enfin à refouler sa joie débridée ; il leva la tête et rit en regardant Fa Ma et les autres à la tribune des invités de marque. « Ha ha, Président Fa Ma, veuillez annoncer le vainqueur de la Grande Assemblée maintenant que Yan Xiao a échoué !»

Hai Bodong fronça un peu les sourcils tandis qu’une légère aura meurtrière, froide et sombre, apparut et disparut de son visage. Il fixa l’alchimiste de l’Empire Chu Yun en contrebas et demanda à voix basse : « Que fait‐on ?»

L’expression du président n’était pas plus belle à voir mais cela étant, il était pieds et poings liés : « Que veux‐tu qu’on fasse ? Tu veux le tuer devant tout le monde ?»

Jia Ma fit un petit geste de la main pour couper court à ses grognements et dit froidement : « Si j’avais su que ça arriverait, je l’aurais tué hier…»

Fa Ma secoua la tête et soupira. « Ah, mais ça aurait été tout aussi problématique de le tuer hier. Notre incapacité à prouver son identité lui permet de nous tenir en échec. » Il sourit amèrement et dit : « On dirait qu’on n’a pas d’autre choix que de le consacrer champion. Notre association ne peut pas le retenir de force sur un motif improuvable au public. »

Le Vieil Hai et le Vieux Démon froncèrent les sourcils. Ils s’échangèrent des regards mais, sans autre solution, il ne purent qu’opiner du chef d’un air lugubre.

Le Président avança lentement vers le bord du gradin, et balaya l’esplanade du regard. Tout le monde put percevoir clairement l’impuissance de son ton : « Selon les règles de la Grande Assemblée, quiconque parvenant à raffiner la pilule médicinale la plus utile et de plus haut rang remporte la victoire. Bien que Liu Ling et la Petite Princesse aient tous deux raffiné des pilules médicinales de quatrième rang, elles sont inférieures sur ces deux points à la Pilule Violette Brisant les Barrières Cardiaques de Yan Li. Par conséquent…»

Un silence de mort régnait sur la Grand’Place, et seule la voix de Fa Ma y faisait écho.

« Par conséquent, le vainqueur de la Grande Assemblée de l’Empire Jia Ma de cette saison est…»

Yan Li, les bras croisés sur sa poitrine, s’étira paresseusement et sourit en observait l’air lugubre du Président et de ses deux compères. Il pouvait presque imaginer à quel point il allait être populaire à son retour dans l’Empire Chu Yun. Plus personne n’allait pouvoir l’affronter pour la position de président de l’association…

Fa Ma ferma lentement les yeux. Il finit par serrer les dents et marmonna les derniers mots : « Le vainqueur est Yan…»

Un cri soudain s’éleva abruptement en contrebas et interrompit le président : « Attendez !»

Tous les regards se tournèrent en direction de cette voix, avant de s’arrêter sur la table de pierre enveloppée du brouillard blanc. C’était de là que parvenait le cri.

Le banc de brume commença alors à se dissiper et, un long moment plus tard, tous les spectateurs purent voir clairement au travers. Un jeune homme aux habits en lambeaux se tenait devant la table de pierre, sur laquelle il s’appuyait de la main droite en haletant. Quelques taches de sang sur son corps laissèrent à penser qu’il avait été blessé par les fragments du chaudron lors de l’explosion.

L’adolescent parut remarquer la disparition du brouillard. Il leva la tête, le visage pâle, et s’adressa à Fa Ma d’une voix rauque : « Il devrait encore rester une dizaine de minutes avant la fin de la compétition, pas vrai ?»

Le vieil homme hocha la tête et répondit en fixant le jeune homme extrêmement faible : « Il en reste même quatorze !»

Yan Li ne put résister à l’envie de se moquer de son concurrent direct en le voyant revenir à la charge : « Ton chaudron médicinal a explosé, Yan Xiao, alors que penses‐tu pouvoir faire en dix minutes, hein ? Ha ha, comporte‐toi comme un homme et reconnais ta défaite !»

Xiao Yan sourit doucement : « Un homme ne devrait pas reculer devant un défi qu’il peut relever. » Il pencha un peu la tête lui adressa un sourire moqueur en riant froidement : « De plus, qui t’a dit que je devais tout reprendre à zéro ?»

Yan Li perdit graduellement son sourire. Il observa le Dou Shi et cria avec une inquiétude naissante : « Comment ça ?»

Son jeune adversaire ne lui répondit pas et, sous les dizaines de milliers de regards de l’assemblée, il leva lentement la main droite et la tourna vers le ciel. Une force de succion en sortit et s’élança violemment vers le ciel.

L’audience leva la tête pour voir ce qu’il visait, et fut abasourdie de voir une fleur de flammes blanches flotter dans le ciel.

Cette fleur était difficile à découvrir parmi les nuages dont elle avait la couleur et, sans une observation minutieuse, il était très difficile de remarquer qu’il s’agissait de flammes blanches.

Cette fleur était l’amas de Flammes Glaçant les Os avec lesquelles le jeune alchimiste avait adroitement enveloppé la Pilule spirituelle verte à trois lignes, avant de la propulser dans les airs d’un coup au cul du chaudron avant qu’il n’explose. Cette méthode lui avait permis d’éviter à la pilule de subir les affres de la déflagration.

Il était parvenu, à la dernière seconde, à rester imperturbable face au danger imminent et à penser cette méthode pour éviter un désastre. Il s’était impressionné lui‐même, sur ce coup‐là. La claque sous le pot, un geste a priori irréfléchi, avait réussi à renverser la situation à ce moment critique de la Grande Assemblée.

Fa Ma observa l’amas de flammes dans le ciel, stupéfait : « Qu’est-ce que…» Il put vaguement sentir que l’air entourant la flamme était froid. Bien sûr, le plus important était qu’une pilule médicinale verte était partiellement camouflée au coeur de ces flammes !

Hai Bodong soupira de soulagement : « Ha ha, on dirait qu’il est encore trop tôt pour s’avouer vaincu. Les miracles surviennent toujours à la dernière seconde et qui plus est, ce n’est pas ce qui manque avec ce petit gars. » Il savait que Yan Li n’était pas assez bon pour vaincre ce petit monstre.

Jia Lao applaudit et sourit : « Quel sacré bonhomme… Je l’ai effectivement sous‐estimé ! Cela dit, il faudra m’expliquer pourquoi il doit toujours créer autant de rebondissements à chaque fois qu’il participe à une compétition. »

Fa Ma partagea ce sentiment et hocha la tête. Il fallait avoir une grande force mentale pour regarder ce jeune homme disputer un concours, au risque de sentir son cœur lâcher devant toutes ces péripéties. L’excitation et la déception secouèrent tour à tour d’innombrables spectateurs lors de cette compétition.

Nalan Jie se frotta la barbe en chantant ses louages. « Il est vraiment terrifiant… Lui seul aurait pu penser à une telle méthode pour préserver la pilule à la dernière seconde. Ahlala, impossible de ne pas l’admirer !»

Nalan Yanran, qui s’était retenue de respirer, expira longuement et hocha légèrement la tête. Elle essuya aussitôt de sa main blanche la sueur froide couvrant son front sans laisser de traces. Elle ne s’attendait pas à un tel retournement de situation alors que tout semblait joué.

« Qu’est-ce que c’est que ce truc… ?» Yan Li affichait un air sombre en observant l’amas de flammes blanches dans le ciel. Il devint bien plus anxieux encore.

La flamme blanche commença à rapidement descendre du ciel sous la force de succion de Xiao Yan. Elle se mit à rapidement disparaître pendant la descente, révélant graduellement la pilule verte qu’elle contenait.

La flamme disparut complètement lorsque la pilule ne fut plus qu’à cinquante centimètres de sa paume, où elle atterrit précisément.

Le jeune homme ramena sa main à lui, et baissa la tête pour regarder cette bille ronde. Il avait dû traverser bien des péripéties pour parvenir à la raffiner… Il leva la tête et prit une grande goulée d’air frais.

La pilule médicinale était entièrement verte et de la taille d’un œil de dragon. Elle était parcourue de trois lignes : une verte, une violette et une blanche, arrangées dans cet ordre. Il put même sentir l’énergie débordante qu’elle contenait rien qu’en la tenant.

La Petite Princesse et les autres alchimistes à proximité, ne purent contenir leur curiosité devant son sourire et demandèrent « Il a réussi ? De quel rang est sa pilule ?» L’air glacial entourant cette Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes empêchait toute odeur de s’en échapper, et c’est pourquoi les alchimistes alentour n’avaient aucune information à son sujet. Cela dit, même sans son odeur, ils n’étaient pas assez stupides pour imaginer que ce soit une pilule de bas rang.

L’adolescent rit doucement en balayant le visage sombre de Yan Li du regard, qui était un peu fébrile et anxieux. Il leva la pilule verte haut dans les airs, jeta un regard aux vieillards sur le gradin et cria d’une voix claire qui résonna sur l’esplanade : « Voici la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes, une pilule de quatrième rang !»

Fa Ma ne put contenir davantage son excitation et rit d’un air satisfait : « Ha ha, très bien !»

« Une… Une Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes ?!»

Cette annonce avait claqué comme coup de tonnerre aux oreilles de Yan Li, au point même qu’elles en bourdonnent. Son expression fière se dissipa instantanément et il pâlit. Il fixa la pilule entre les doigts de son rival avec des yeux de poisson mort, et tomba en arrière tandis que ses genoux s’effondrèrent sous lui.

Sa Pilule Violette Brisant les Barrières Cardiaques avait beau être extrêmement puissante, il savait parfaitement que la Une Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes lui était bien supérieure !

Il avait perdu, en l’espace de quelques minutes, le titre de champion qui allait lui revenir…

C’était un miracle.

Un miracle créé par un jeune homme de même pas vingt ans.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 322
BTTH Chapitre 324

15 Commentaires

  1. ti

    merci !!!!!!!
    bon courage pour les autres chapitres à traduire 😉
    c’est vraiment impressionnant le boulot que tu fais !!

    Répondre
  2. Zorbal

    Merci Wazouille pour cette traduction, et Merci a toi James de nous faire profiter de tes largesses, nous apprécions beaucoup.

    Répondre
  3. Hinomura

    Merci pour le chapitre autant au traducteur qu’au donateur

    Répondre
  4. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Un gros merci pour le/les donateur(s) !
    PPS:Haha, je l’avais dit dans le chapitre précédant qu’il allait gagner…

    Répondre
  8. Tazam

    Merci !!

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. sai1905

    personne a remarqué que la flamme blanche est une flamme exceptionnelle ?

    Répondre
    1. essitamessitam

      nan, ils en ont tous ras le bol d’être surpris toute les 3 seconde 🙂

      Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. vincent

    sinon btth est un light novel mais est t’il dispos en mangas ?

    Répondre
    1. Zorbal

      Oui même si je te le déconseill a cause des nombreuses coupes dans l’histoir qui la gâche totalement…

      tu le trouvera sus le Doupo Cangqiong non de et je cois que c’est traduit par la team Ryozanpaku.

      Répondre
  13. Dark-iop

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com