BTTH Chapitre 322

BTTH Chapitre 321
BTTH Chapitre 323

Mon cher James, voici l’avant-dernier chapitre en remerciement de ta générosité ! Nous approchons de l’apogée de l’arc !

Encore merci à notre mécène James, et bonne lecture à tous !

Chapitre 322 - Explosion de chaudron

L’anneau noir au doigt de Xiao Yan resta silencieux un moment après son appel, puis il se mit à trembler doucement. Une légère froideur commença à envelopper le bout de son doigt et en blanchit les articulations.

La flamme violette dans le chaudron parut se rendre compte de quelque chose, et commença à se tortiller anxieusement. Fort heureusement, elle était complètement muselée par sa force spirituelle et ne put causer aucun problème.
Lorsque les éclats de rire de Yan Li finirent par s’effacer, les regards concentrés sur la Pilule Violette Brisant les Barrières Cardiaques se tournèrent à nouveau vers le Dou Shi. Il était, à ce moment, le seul à raffiner sur l’esplanade. Tous les autres alchimistes avaient choisi soit d’admettre leur défaite, soit de se retirer de la compétition. Ils étaient, après tout, incapables de surpasser la pilule du type en gris alors pourquoi rester davantage ?

Yan Li cessa de faire sauter sa pilule dans sa paume. Il croisa les bras sur sa poitrine et sourit froidement devant l’ultime effort de l’adolescent avant sa défaite assurée.

Fa Ma, dont l’expression était un peu sombre, fronça doucement les sourcils ; il leva la tête et regarda son jeune poulain. En tant qu’alchimiste le plus expérimenté sur place, il pouvait naturellement sentir le changement de flammes.

« Que s’est-il passé ? Pourquoi la flamme du chaudron montre-t-elle des signes d’agitation et d’anxiété ?» Murmura-t-il, clairement perplexe. Son expression changea alors drastiquement. Ses pupilles se contractèrent soudainement tandis qu’elles fixaient le chaudron médicinal devant le jeune homme. Il avait l’impression d’y avoir clairement senti quelque chose de blanc et de plus, une froideur glaciale commençait à lentement suinter de la marmite.

« De l’air froid ?» Il s’aperçut que la température de la Grand’Place tout entière avait brutalement chuté. Son expression changea à nouveau ; il n’avait pas la moindre idée de ce qui se passait.

Jia Lao le rejoignit sans qu’il s’en aperçoive, et dit en regardant Hai Bodong d’un air étrange : « La température du terrain tout entier a baissé… Cet air glacial parvient à couvrir une zone très étendue… Ne me dis pas que c’est le Vieux Glaçon qui l’a créé ?»

Le Vieil Hai roula des yeux : « Si j’avais été capable d’étendre de l’air froid à travers toute l’esplanade sans que vous vous rendiez compte de quoi que ce soit, j’aurais été un Dou Zhong. » Il savait que Xiao Yan devait être le responsable de cet air froid ; il devait certainement se servir de la Flamme Exceptionnelle blanche et dense. Il avait eu l’occasion d’échanger quelques coups contre cette flamme, et comprenait parfaitement à quel point cette chose était terrifiante. Elle contenait une chaleur extrême dans une froideur qui ne l’était pas moins ; de quoi coller une terrible migraine à ses adversaires.

Le Président secoua la tête et dit d’une voix grave : « Non, ce n’est pas lui. Cet air froid semble provenir du chaudron médicinal de Yan Xiao. »

Le Vieux Démon fronça les sourcils : « Que fait-il à créer de l’air froid en raffinant une pilule ? Il n’a pas peur d’éteindre la flamme dans son chaudron ou quoi ? Ne me dis pas qu’il a décidé de jeter l’éponge et de tout détruire de dépit ?»

Fa Ma secoua la tête : « Non, il ne ferait certainement pas quelque chose d’aussi stupide vu son caractère. Je pense qu’il a une idée derrière la tête. » Il lui était impossible de l’imaginer abandonner avec ce qu’il savait de lui.

Il soupira et fixa le jeune homme au centre de l’esplanade. « Que fais-tu exactement, petit bonhomme… ?»

L’anneau noir trembla de plus en plus et le jeune alchimiste envoya à nouveau sa force spirituelle à la rescousse, prête à contrôler le retrait de la flamme violette du chaudron à tout moment. Aucune de ces deux flammes ne lui appartenait, aussi le changement de flammes allait être beaucoup plus compliqué que la dernière fois. Cependant, il restait confiant grâce à l’expérience qu’il avait tirée de sa réussite, et la condition étrange dans laquelle il était.

Il expira lentement : « Priez pour moi, Maître. » Son doigt, légèrement plié sur la cheminée, s’y glissa tout à coup. L’anneau noir trembla à nouveau, et une flamme blanche et dense en jaillit abruptement. La température alentour ; à ce moment, descendit encore davantage.

« Retire-toi !» Cria le Dou Shi en son for intérieur. La flamme blanche déferla dans le chaudron par une cheminée tandis que la flamme violette en fut rapidement sortie par l’autre cheminée, après quoi elle disparut lentement.

« Fais monter la température. » Sa force spirituelle enveloppa en un éclair la flamme blanche qui grondait dans le pot. Il frappa violemment du pied à terre, sous lequel une paire de craquelures commencèrent à s’étendre. La sueur dégoulinait de son front comme s’il y pleuvait au point que sa robe en fut déjà trempée. Fort heureusement, sa robe était d’une excellente facture et elle pouvait absorber toute la transpiration qu’il dégageait, ce qui lui permettait de ne pas avoir l’air trop misérable.

Sous le contrôle de sa force spirituelle qu’il avait complètement déployée, la température de la flamme blanche augmenta rapidement, puis elle finit par envelopper la pilule médicinale sous les yeux fatigués de Xiao Yan.

Il avait beau faire de son mieux pour augmenter la température de l’amas de Flamme Glaçant les Os entourant la pilule, le reste des flammes n’était pas inhibé et émettait constamment un air glacial. Heureusement qu’il avait déjà enveloppé sa pilule dans des flammes chaudes, autrement ce froid aurait pu lui causer de gros problèmes. Cela dit, cette tranquillité n’était que temporaire.

Alors que la flamme blanche se tortillait dans le chaudron, des filets d’air froid et blanc en suintèrent et finir par couvrir le pot jusqu’à ce qu’il devienne légèrement flou.

La Petite Princesse  et Liu Ling regardèrent cet air froid qui se répandait alentour et s’échangèrent un regard « Mais que fait-il ?» Ils avaient l’air complètement perplexes. Ils ignoraient totalement, comme les autres alchimistes à proximité, que l’adolescent changeait à nouveau de flammes au profit d’une troisième depuis qu’il avait glissé son doigt dans la cheminée.

Yan Li observa l’air froid, fronça les sourcils et dit en tenant sa pilule dans la main : « Quel étrange air froid… Il est clairement glacial, alors pourquoi ma Perception Spirituelle me dit qu’il est aussi chaud qu’une flamme quand je jette un oeil ?» Il ne savait pas pourquoi, mais il commençait à se sentir anxieux.

« Bah, je n’ai pas besoin de m’inquiéter. Je ne pense pas que ce gamin soit capable de produire quoi que ce soit en une demi-heure. » Il frotta doucement la pilule violette ; elle seule, à ce moment, parvenait à lui donner une certaine assurance.

« Buzz. » Un bruit étrange rendit le Dou Shi perplexe, alors que son regard fixait intensément la pilule médicinale au sein de l’amas de flammes blanches.

Il balaya la table de pierre du regard avant de s’arrêter sur son chaudron rouge sombre. C’était de là que provenait le bruit…

Il fronça les sourcils, dubitatif. À ce moment, un craquement infime le fit soudainement pâlir. Il pencha la tête et fixa son regard sur le chaudron ; ses pupilles s’étaient contractées jusqu’à ne plus faire que la taille d’un trou d’épingle.

Il venait de remarquer qu’une légère craquelure avait doucement commencé à s’étendre sur la paroi extérieure !

« Le chaudron est sur le point d’exploser…» Il déglutit légèrement en observant cette minuscule fissure, et sentit sa bouche s’assécher tout à coup. Après les changements de flamme, son chaudron avait atteint les limites du supportable et était sur le point d’exploser. Le jeune alchimiste, qui ne s’était jamais soucié d’en trouver un bon, réalisa pour la première fois à l’importance qu’avait un chaudron médicinal de qualité pour quelqu’un de sa profession.

« C’est la merde. » La sueur coula à nouveau lentement sur son visage. Il ne s’attendait pas à ce qu’un tel gag se produise au dernier moment.

Un second craquement retentit rapidement après le premier, puis ils furent succédés par un troisième, et un quatrième… Le chaudron médicinal, jusque là en bon état, se retrouva couvert en un instant de craquelures minuscules.  Il put même voir la flamme blanche y danser au travers de ces dernières !

La Petite Princesse et les autres alchimistes près de lui sentirent quelque chose après le premier craquellement et, quand ils virent Xiao Yan couvert de sueurs froides, ils s’exclamèrent : « Mes dieux…» Qui aurait pu imaginer que ce type aurait poussé son chaudron au point qu’il en vienne à exploser ?

Fa Ma, sur son gradin, sentit le coin de ses lèvres tressaillir. Il avait imaginé plusieurs scénarios dans lesquels le jeune homme était vaincu, mais jamais qu’il échouerait à cause de l’explosion de son chaudron.

Il secoua la tête avec amertume, un long moment plus tard, et dit doucement : « Ah, c’est terminé. Mais que faisait exactement ce petit bonhomme à la fin ? Son chaudron médicinal avait été capable de supporter la haute température, jusque là. Cependant, si on considère la différence thermique avec l’air froid et la piètre qualité du chaudron, ce n’est pas étonnant qu’il explose. »

Hai Bodong fronça légèrement les sourcils. Il comprenait bien mieux ce qui s’était passé que le Président. L’adolescent avait probablement voulu raffiner la Pilule Spirituelle Verte avec la flamme blanche jusqu’à ce qu’elle ait ses Trois Lignes, mais il avait négligé ce léger problème. Cependant, tout léger qu’il soit, il allait déterminer l’identité du champion à ce moment crucial !

Yan Li resta stupéfait en observant le chaudron couvert de fissures et, après être resté perplexe un moment, il ne put s’empêcher de rire incontrôlablement en frappant la table de pierre de la main. « Ha ha ha, ton chaudron est sur le point d’exploser alors que vas-tu pouvoir raffiner, hein ? Hahaha…» Sa réaction intense prouvait qu’il avait était sérieusement ébranlé par ses actions mystérieuses de tout à l’heure.

Le Dou Shi ignora le monde extérieur. La tête couverte de transpiration, il fit de son mieux pour prévenir tout dégât supplémentaire mais malheureusement, il était alchimiste, pas forgeron. Par conséquent, malgré tous ses efforts, il ne put qu’observer avec impuissance les fissures s’élargir de plus en plus.

Lorsque les craquelures s’élargirent au point d’en compromettre l’intégrité physique de la marmite, elles cessèrent de s’étendre. Le silence régna un moment, puis un vent froid houleux jaillit abruptement des fissures et enveloppa complètement la table.

À ce moment, le chaudron commença à enfler… Le jeune alchimiste le regarda fixement grossir de plus en plus et, juste avant qu’il n’explose, il en frappa brutalement le cul, les yeux injectés de sang.

La marmite n’en supporta pas davantage, et éclata sous son coup dans une déflagration : « Bang !”

Une explosion intense retentit à travers l’esplanade. D’innombrables fragments furent projetés dans toutes les directions, terrifiant les alchimistes alentours qui reculèrent précipitamment.

Yan Li éclata de rire : « Ha ha ha ha, je t’avais dit que le titre de champion m’appartiendrait !» Il s’était enfin complètement détendu en regardant la table de pierre couverte d’air froid.

L’écho de l’explosion et le rire frénétique de Yan Li étaient les seuls bruits sur toute la Grand’Place. Tout le monde s’était tu. La défait de Xiao Yan était à présent gravée dans le marbre.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 321
BTTH Chapitre 323

12 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. sai1905

    La défait de Xiao Yan était à présent gravée dans le marbre. mais c’est alors que, contre toute attente la pillule est terminée ? je suis sur que ça va être ça^^

    Répondre
    1. Zhexiel Kurokage

      Je pense la même chose.^^

      Répondre
      1. vincent

        je panse que tu a raison et qu’il va aussi avalez la pilule a trois couleur pour combattre nalan yanran et devenir Dà Dòu Shī vue que la pilule c’est 2 ou trois étoile

        Répondre
    2. GUIAMON

      Ou alors la flamme de son maître va l’aider a raffiner la pilule dans sa main façon Yao Lao !

      Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:À mon avis il à terminé la pilule au dernier moment, ou sinon il va finir de la raffiner sans le chaudron.

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Hinomura

    Merci pour le chapitre.

    Je pense qu’il va terminer sans chaudron en le fessans dans ses mains

    Répondre
  7. Psycho

    Merci pour les chapitres

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com