BTTH Chapitre 341

BTTH Chapitre 340
BTTH Chapitre 342

Et voilà le BTTH régulier du jour ! On se retrouve tout à l’heure pour le SW et un BTTH bonus !
Bonne lecture =)

Chapitre 341 — Fin

Le bruit tonitruant résonna à travers l’esplanade tout entière et, comme la fureur du dieu du tonnerre, il fit trembler de peur les esprits des gens.

Deux puissances à la férocité inégalable éclatèrent alors dans une éruption d’énergie dans les airs, et firent naître un vent sauvage au‐dessus de la place qui la balaya en sifflant. Au centre même de l’explosion, l’air était même tordu sous la puissance monstrueuse…

La bourrasque souffla et l’ondulation énergétique se répandit comme des flammes descendant des cieux, et engouffra la zone où se trouvait Nalan Yanran.

Glug.”

Glug.”

L’ondulation entra en contact avec les boucliers défensifs que les disciples de la Secte des Nuages Brumeux avaient mis en place, mais ces derniers en avaient sous‐estimé la puissance qu’avait produite la collision des deux énergies… Aussitôt, certaines parties fragiles du bouclier furent aussitôt réduites en pièces par la déferlante énergétique, et certains disciples pâlirent avant de vomir du sang.

« Augmentez l’épaisseur du bouclier !» Hurla précipitamment Yun Leng en observant ces derniers.

Les disciples alentour crièrent aussitôt : « En !» à l’unisson.  Leurs cris parvinrent même à bloquer momentanément le bruit de la déflagration dans les airs.

Hah !” Suite à ce cri collectif, de nombreux Dou Qis de couleurs différentes jaillirent aussitôt des disciples de la secte. Ces Dou Qis s’attardèrent dans les airs et fusionnèrent rapidement ; en un clin d’oeil, un bouclier de Dou Qi multicolore enveloppa la moitié du champ de bataille.

Bang!”

Alors que la barrière défensive venait de se former, une autre ondulation énergétique terrifiante vint s’y écraser violemment. Le bouclier ondula aussitôt comme la surface d’un lac dans lequel on aurait jeté un énorme rocher, faisant naître de nombreuses ondulations depuis l’épicentre. Ceci dit, il tint bon cette fois.

Lorsque l’explosion retentit, les experts sur les cimes des arbres invoquèrent un bouclier d’énergie d’un geste de la main par précaution, à l’exception de Fa Ma, Jia Xingtian, Hai Bodong et les autres du même niveau. Ils reculèrent également à une certaine distance car même un Dou Ling n’oserait recevoir l’énergie issue de la collision des attaques des deux combattants, même s’ils n’étaient que des Da Dou Shi.

La place, bien que solide, trembla continuellement sous la puissante ondulation énergétique. De nombreuses craquelures y apparurent lentement avant de finir par s’étendre.

Xiao Yan leva la tête, l’air grave en observant la vague d’énergie qui l’approchait à la vitesse de l’éclair. Il trembla légèrement en en sentant la puissance, et fit apparaître ses ailes de nuage violet d’un mètre de long de ses épaules. Il prit un léger élan au sol du pied et recula rapidement, comme s’il glissait. L’ondulation le suivit de près en faisait siffler l’air, comme une vague gonflante ; elle ne laissait dans son sillage qu’une terrible destruction.

Le jeune homme fixa intensément cette vague d’énergie en reculant. Il jeta un regard du coin de l’oeil à gauche et à droite, puis il sourit immédiatement légèrement en coin. Il pivota son appui au sol et se tourna aussitôt dans une autre direction, suivi par la vague qui le traquait en faisant voler des fragments de rochers alentour.

Il ne fut pas vraiment surpris de voir que cette ondulation énergétique semblait avoir une volonté, car le Lotus du Courroux du Bouddha contenait un peu de sa force spirituelle. Par conséquent, lorsque les deux attaques étaient entrées en collision, une partie de l’énergie restante suivrait la force spirituelle appartenant à son créateur. Il ignorait dans quel était se trouvait Nalan Yanran car la luminosité de l’explosion l’empêchait de la voir, mais elle devait certainement avoir reçue une attaque énergétique aussi sévère.

L’adolescent cessa abruptement de reculer. Il prit solidement appui au sol, laissant une empreinte d’un centimètre et demi de profondeur dans la roche verte sous son pied. Il battit soudainement des ailes et gagna aussitôt les airs, choquant les doyens de la Secte derrière lui.

La vague d’énergie n’eut pas le temps de le poursuivre suite à son envol soudain, et fonça agressivement vers les vieillards sur la plateforme de pierre.

Yun Leng recouvrit rapidement de sa stupéfaction et grogna rageusement à voix basse : « Qu’il est malin !» Il frappa lourdement le sol de ses paumes en criant : « Mur rocheux solide !»

Lorsque son cri s’éteignit, le sol à quelques mètres devant lui commença à s’agiter violemment. Un bruit sourd retentit aussitôt et un énorme mur de pierre sortit du sol, protégeant les vieillards derrière lui comme un colosse.

« Bang !» La vague d’énergie s’écrasa férocement sur le mur dans un bruit qui força les disciples alentour à se couvrir les oreilles.

Des fragments tombèrent continuellement du mur de roc et de minuscules craquelures s’y répandirent rapidement également. Cela étant, Yun Leng ne paniqua pas le moins du monde ; il leva la tête et observa le Da Dou Shi dans les airs. D’une voix abasourdie, il dit : « Ce sont des ailes de Dou Qi ? Non… Ne me dites pas que c’est une technique de Dou de vol ?! Hmpf, quel petit veinard, il possède même une chose aussi rare. »

Un doyen essuya la poussière couvrant sa tête d’une main et dit rageusement d’un air désarmé : « Ce petit futé nous a forcés à neutraliser la vague d’énergie qui le pourchassait…»

Un autre doyen leva la tête, observa la ciel et dit en fronçant les sourcils : « La situation de Nalan Yanran n’est pas des meilleurs… De plus, ce Xiao Yan possède même une technique de Dou de vol !  Elle peut rester temporairement dans les airs grâce à sa technique de Dou d’agilité, mais elle ne peut se mesurer à lui dans un combat aérien, où elle ne serait pas aussi agile que lui. » Le soleil ne semblait pas le gêner le moins du monde.

« Premier Doyen, la situation a quelque peu surpassé ce à quoi on s’attendait. Ce Xiao Yan est vraiment très fort !»

Yun Leng fronça légèrement les sourcils en se caressant la barbe. Un long moment plus tard, il dit d’une voix basse et grave : « Attendons de voir ce que ça va donner d’abord. Essayez d’empêcher Nalan Yanran de perdre, ou nous allons perdre la face devant autant d’experts puissants !»

Les doyens en robe blanche furent surpris et froncèrent les sourcils : « Que voulez‐vous dire, Premier Doyen ?»

Yun Leng secoua la tête et n’en dit pas plus : « Attendons de voir avant tout. » Il leva la tête pour observer le ciel quand tout à coup, son expression changea légèrement : « Yanran est blessée !»

Glug.”

Dans le ciel couvert de la vive lueur, Nalan Yanran bondissait comme une fée au milieu des vents violents. Elle se servait des divers courants pour sauter avec grâce et agilité, esquivant les vagues d’énergie qui tourbillonnaient vers elle. Cependant, ces vagues étaient trop nombreuses et larges et, après en avoir esquivé plus d’une dizaine, elle finit par s’épuiser, ralentir et subir l’assaut violent d’une vague d’énergie. Elle pâlit aussitôt et ne put s’empêcher de cracher une gorgée de sang…

Elle posa sa main sur sa poitrine et endura de force la douleur qui parcourait son corps. Elle venait juste de s’arrêter de bouger quant tout à coup, ses pupilles se contractèrent : en tournant la tête, elle avait remarqué un jeune homme en robe noire, les bras croisés sur sa poitrine, pas loin derrière elle. Les ailes violettes dans son dos battaient tandis que ses yeux noirs l’observaient froidement.

Ils s’échangèrent un regard dans les airs, puis la jeune femme se mordit fortement la lèvre, et poussa sa main dans la direction de son adversaire. Immédiatement, un grand nombre de lames de vent vert pâle apparurent devant elle de nulle part et bondirent vers lui.

Elle se servit de la force de recul pour foncer rapidement vers le sol, comprenant clairement qu’elle serait désavantagée dans un combat aérien vu que l’adolescent possédait une paire d’ailes. C’était d’autant plus vrai qu’elle était grièvement blessée.

Alors qu’elle amorçait sa descente, le jeune alchimiste prit les devants. Il battit des ailes et plongea abruptement vers le sol, tremblant légèrement en esquivant de justesse la vague de lames de vent. Sa vitesse de vol augmenta soudainement et il apparut au‐dessus de sa Némésis tel un fantôme. Il baissa alors la tête pour l’observer.

« C’est terminé, Nalan Yanran. »

Il fixa son beau visage tandis qu’une légère brise souffla à ses oreilles. Sa voix était soudainement devenue un peu rauque. Il avait passé trois années d’entraînement intensif, de solitude, de sang et de sueurs pour parvenir à se défaire de la honte qu’une jeune femme lui avait infligée dans le hall du clan Xiao.

La demoiselle, en voyant son beau visage délicat d’aussi près, parvint à retrouver le visage du jeune homme de l’époque. Sa vue se troubla un peu, et la silhouette de l’adolescent ordinaire portant une longue robe d’alchimiste à la Grande Assemblée lui revint en mémoire. Elle ne put s’empêcher d’afficher alors une expression d’autodérision…

« C’était ta vengeance que de créer une personne si remarque qu’elle me fascinerait, pour ensuite la briser et me montrer que le bon à rien que je méprisais à l’époque était devenu quelqu’un d’entièrement différent ? Xiao Yan, je te prenais effectivement de haut à cause de ta force à l’époque, mais la réalité a prouvé que je suis incapable de voir à long terme…»

Elle leva son beau visage et fixa directement son adversaire qui allait abattre son poing sur elle. Alors qu’elle se mordait la lèvre inférieure, l’obstination qu’elle affichait alors était presque la même que celui de Xiao Yan il y a trois ans.

« Mais je l’ai dit et le répéterai : même si je devais revenir en arrière, je me rendrais tout de même au clan Xiao annuler nos fiançailles. Je n’ai pas besoin qu’on décide de mon mariage pour moi ! Je suis incapable de tenir compagnie à un étranger pour le restant de mes jours !»

Le jeune homme l’observa avec indifférence. On pouvait lire une certaine fatigue dans ses yeux noirs. Il descendit abruptement et posa sa main sur sa poitrine, murmurant lentement à son oreille comme s’il soliloquait : « Je n’ai jamais dit que tu avais tort de rompre les fiançailles, mais la façon dont tu les as rompues était horrible. Malheureusement, tu n’y as jamais pensé, du haut de ta superbe. »

« Maintenant qu’on en est arrivé à ce point, il n’y a plus lieu de débattre de qui a tort ou raison. Nos chemins ne se recroiseront plus dans le futur. Tu peux continuer d’être la chef junior de la Secte des Nuages Brumeux tandis que je continuerai d’être un artiste martial continuant de s’entraîner durement. »

« L’Accord des Trois Ans est terminé, Nalan Yanran. »

La force invisible que contenait la main explosa aussitôt qu’il eut terminé de parler ; ses paroles avaient fait blanchir la jeune femme…

Au moment où il s’apprêtait à frapper, une voix fut transmise à son oreille sans que quiconque d’autre l’entende : « Xiao Yan, donne de la face à la Secte des Nuages Brumeux et incline‐toi devant Nalan Yanran. La Secte te remerciera de façon satisfaisante…»

L’adolescent sourit en coin de ridicule. Il avait reconnu cette voix ; n’était-il risible et puéril de la part de Yun Leng, le Premier Doyen de la Secte, de tenter de le persuader d’abandonner au dernier moment de la sorte ?

Il rit doucement, baissa la tête et observa l’esplanade… Sans la moindre hésitation, la force déferlante dans sa paume explosa comme un volcan !

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 340
BTTH Chapitre 342

19 Commentaires

  1. Stealoxs

    Merci !!!

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Xander

    Merci pour le chap!!!
    ENFIIIIIINNNNNN!!!!!! Elle s’est fait botter le cul ! ça fait presque un an que j’attendais ça ;-D

    Répondre
    1. Jb

      te plains pas ! Lui ça fait 3 ans qu’il attend

      Répondre
    2. Traxy

      Attend pas sure qu’elle n’échappe pas a l’humiliation à la dernière seconde même s’il relâche son attaque, les doyens peuvent peut être lancer un bouclier ? Tant que je ne lis pas le moment ou il est acclamé je n’espère pas..

      Répondre
  4. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Fengzi

    Merci pour le chapitre.
    En tant que fidèle de ce site qui ne laisse pas un commentaire depuis maintenant plus d’un an -absent de tout réseau en fait‐, je tiens à remercier toute la team pour le travail de qualité que vous nous donnez. Vraiment, étant un flemmard pure souche, c’est très agréable de lire ce travail bien fait sans avoir à bouger de chez soi.
    A Wazouille avant tout, pour avoir eu l’idée de ce site, pour avoir mis cette ambiance unique -c’est vraiment agréable l’esprit des traducteurs de ce site qui selon moi amène irrémédiablement quantité de lecteur passionné possédant un esprit au moins semblable‐ pour toutes ces heures passés sur ces TDG, BTTH, DNC et SW, merci
    A Nostra dont l’engagement force le respect dans les heures sombres, pour nous avoir fait découvrir SSN, IATM, 2 magnifiques ln, merci
    A AlthanMaiel, pour ICDS, pour son humour, pour cette volonté de diversifier le site en plein de truc bizarre mais franchement marrant, merci
    A Angel‐Vieur qu’est pas souvent là mais qu’on aime bien quand même -oui je lis WDQK, oui le jour même où ils sortent, non, je n’ai pas oublié le chapitre d’avant-, merci d’essayer
    A tout ces gens qu’on sait pas qu’y sont là et pis qu’on va sur « Xiao Novels : Le site » et puis qu’on se dit ’waaaa mais c’est peuplé en fait’, merci pour les corrections et l’édition,
    A tout les généreux mécènes, merci, c’est aussi grâce à vous qu’on a plus de notre dose.
    En bref, merci à tous pour tout, un chapitre après une dure journée, pendant la dure journée ou avant la dure journée eh beh ça fait toujours du bien ><

    Donc MERCI, on ne le dira jamais assez. u_u <
    PPS : *Se rend compte qu’un commentaire tout à fait général est tout à fait pas au bon endroit mais fait semblant de pas savoir*
    PPPS : Oui, c’est long mais c’est pour compenser.

    Répondre
    1. Fengzi

      Il est trop long donc y a eu un trou au milieu ? X’D

      Donc MERCI, on ne le dira jamais assez. u_u <
      PPS : *Se rend compte qu’un commentaire tout à fait général est tout à fait pas au bon endroit mais fait semblant de pas savoir*
      PPPS : Oui, c’est long mais c’est pour compenser.

      Répondre
      1. Fengzi

        ah non, j’ai compris, il comprend pas les flèches… c’est dur la vie.…

        Donc MERCI, on ne le dira jamais assez. u_u *flèche vers la gauche* dit celui qu’est là mais dit rien depuis plus d’un an maaaaaaa.….

        PS : Attend la suite avec impatience ><
        PPS : *Se rend compte qu’un commentaire tout à fait général est tout à fait pas au bon endroit mais fait semblant de pas savoir*
        PPPS : Oui, c’est long mais c’est pour compenser.

        Répondre
  7. Spartan

    Merci pour le chapitre
    Enfin elle a eu ce qu’elle méritait ^^

    Répondre
  8. ManaMana

    Merci beaucoup pour ce chapitre.
    Je l’attendais avec impatience.
    Belle conclusion que ce combat (bon pas vraiment une fin étant donné qu’il y aura encore quelque rebondissement avec Le vieux Yun Leng le Premier Doyen de la Secte, Nallan (qui va certainement mettre son grain de sel et enfin (j’espère) la somptueuse maître de Nallan Yun Yun qui va débarquer, imposer son style.

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci

    Répondre
  10. Ling_Tian

    merci pour le chap

    Répondre
  11. Zhexiel Kurokage

    >Merci pour le chapitre.
    PS:Superbe combat ! J’ai hâte de lire la suite !

    Répondre
  12. dacastar

    merci pour lr chapitre

    Répondre
  13. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  15. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    PS:Xiao Yan ne laisse aucune face aux vieux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com