BTTH Chapitre 351

BTTH Chapitre 350
BTTH Chapitre 352

Ho ho hoooooooo *tousse tousse* Voici l’avant-dernier chapitre de cette série de bonus de BTTH ! On se retrouve en fin d’aprem/début de soirée pour le dernier et un TDG bonus !

Bonne journée à tous et bonne lecture =)

 

Chapitre 351 — Dou Huang, Ling Ying

 

L’esplanade plongea dans le silence à l’apparition de cette silhouette en noir. Certains disciples ordinaires ne savaient pas quelle puissance cette personne mystérieuse pouvait avoir mais en voyant que leurs doyens avaient adopté un air extrêmement grave, ils purent comprendre qu’elle devait être forte au point d’en être un petit peu terrifiante. Elle ne les choquerait pas à ce point, autrement.

Yun Leng fixa intensément cet intrus, du corps duquel s’échappaient des fils de Qi puissant. Cette démonstration de puissance fit un peu trembler ses doigts tandis qu’il demanda avec une bravoure apparente : « Qui êtes‐vous ?»

L’homme en noir baissa lentement la tête, dévoilant un vieux visage souriant. Il répondit : « Vous pouvez m’appeler Ling Ying. »

Le Premier Doyen l’inspecta prudemment du regard et sembla aussitôt remarquer quelque chose. Il poussa alors un cri de surprise : « Vous n’êtes pas citoyen de l’Empire Jia Ma !»

Ling Ying rit : « Naturellement ! Cependant, y a‐t‐il une loi stipulant que seuls les citoyens de l’Empire pouvaient y entrer ?»

Yun Leng fronça légèrement les sourcils et prit une grande inspiration. Il étouffa la panique qui le rongeait, joignit les mains ensemble et dit d’une voix grave au nouvel arrivant : « Cher ami, l’Empire Jia Ma n’empêche personne d’entrer sur son territoire, mais cette situation est un problème interne à la Secte des Nuages Brumeux. N’intervenez pas négligemment, s’il vous plaît. Une fois que tout sera terminé, notre secte vous traitera comme un invité de marque. Nous ne sommes peu‐être pas sorti du pays depuis longtemps, mais nous accueillons volontiers les experts du continent qui le visitent. »

« Ha ha, vous êtes vraiment éloquent. » Le dénommé Ling Ying rit mais secoua la tête, puis il regarda alentour et son regard dériva vers Hai Bodong et Xiao Yan qui s’étaient regroupés. Il soupira : « Malheureusement, je réponds aux ordres de quelqu’un et je dois mettre ce petit bonhomme de Xiao Yan à l’abri sans qu’il ait ne serait‐ce qu’une égratignure. »

Le Premier Doyen devint de plus en plus grave et solennel à cette réponse. Le coin de ses lèvres tressaillit tandis qu’un air possédé traversa son regard.

« Je ne sais pas qui vous êtes exactement, cher ami, mais il n’est pas sage d’offenser notre Secte des Nuages Brumeux de cette façon. » dit‐il à voix basse.

Ling Ying éclata de rire : « Ha ha ha, alors votre secte est si impressionnante que ça ? Certes, elle a un certain poids dans l’Empire Jia Ma, mais c’est une faction de seconde zone par rapport à celles du Continent Dou Qi. De quel droit me parlez‐vous sur ce ton ? Vous n’êtes pas sorti parcourir et comprendre le monde ces dernières années, du coup je comprends mieux comment votre secte a pu produire des gens aussi centrés sur eux‐même. Ha ha, vous allez sûrement détruire vous même toute la réputation que ce Yun Botian a créée avec tous ses efforts. » Il y avait dans son rire un mépris qui fit verdir Yun Leng. Il n’osa pas l’attaquer pour autant par crainte de sa puissance et de ses origines inconnues.

Jia Xingtian plissa les yeux en observant le nouvel arrivant. « Alors cet expert nous vient du continent… Notre famille impériale a envoyé de nombreuses personnes à travers le continent mais je n’ai jamais entendu parler d’un quelconque Ling Ying. Il doit sûrement sortir d’un entraînement en isolation. Cela étant, comment Xiao Yan en est‐il venu à rencontrer cet homme ? Sa propre puissance ne lui permet pas de contacter des experts de ce niveau. »

Fa Ma rit amèrement et secoua la tête. La situation se compliquait davantage, et les origines du jeune homme devenaient de plus en plus mystérieuses…

« Ha, si on compte Hai Bodong et ce Ling Ying, le camp de Xiao Yan a deux Dou Huangs à présent. Si on ajoute à ça sa bête magique mystérieuse, je ne pense pas que la Secte des Nuages Brumeux puisse le retenir de force jusqu’au retour de Yun Yun. » dit lentement le Vieux Démon en se caressant la barbe.

« Vu le développement de la situation, Yun Leng devrait peser le pour et le contre avec attention. La mort de Mo Cheng ne mérite pas qu’il offense Xiao Yan quand il a une telle équipe avec lui. » dit le Président.

« Reste à voir ce que Yun Leng va faire, à présent. S’il peut oublier l’humiliation qu’il a subi et les laisser partir tranquillement, tout ira bien ; par contre, s’il les empêche de partir et insiste pour que le petit bonhomme reste, ça ne peut qu’éclater !»

Jia Xingtian hocha légèrement la tête, puis la leva pour observer le visage pâle du Premier Doyen qui serrait fort les poings. Il murmura : « Espérons qu’il ne soit pas trop borné…»

Tout le monde sur la place avait la tête levée à observer le ciel. Nalan Yanran se mordait les lèvres tant ses émotions bouillonnaient en elle. Elle ne se serait jamais attendu à ce que cette histoire provoque l’arrivée de deux Dou Huangs, qui en plus paraissaient aussi fort que sa maîtresse. Pourtant, ceux deux experts concentraient leur attention sur son rival et faisaient tout pour garantir son départ sain et sauf.

De l’amertume apparut au coin de ses lèvres. Le bon à rien du clan Xiao était en train de mettre la Secte des Nuages Brumeux sans dessus‐dessous parce qu’elle était allée annuler leurs fiançailles à l’époque. Peut‐être était‐ce sa provocation qui avait poussé ce jeune maître raté à changer du tout au tout.

« Si je n’avais pas à l’époque…» marmonna‐t‐elle… Elle se reprit soudainement et serra les poings. Ce léger regret qu’elle éprouvait semblait l’horrifier un peu. Elle posa une main sur sa poitrine et prit une grande inspiration.

Nalan Jie, de son côté, était tout aussi morose. Plus il y avait d’experts aux côtés à ses côtés, plus il réalisait la puissance terrifiante que cet adolescent de dix‐sept ans avait caché aux yeux de tous. Au départ, ce gamin qui allait bientôt devenir le plus puissant expert de l’empire aurait dû être un membre de son clan et le mener vers une prospérité sans précédents. Malheureusement, le geste impulsif de Yanran avait complètement brisé cet espoir.

C’est à ce moment que le Vieux Nalan éprouva un réel regret, mais aussi de la honte en parallèle. S’il avait pris la défense du Da Dou Shi et avait adressé quelques mots à Yun Leng lorsqu’il l’avait attaqué, il aurait gagné des points… Mais non ! De plus, il n’avait pas interjeté en sa faveur même en sachant qu’il était Yan Xiao qui lui avait sauvé la vie… Comme si une certaine partie de lui ne voulait pas voir ce jeune alchimiste, qui éprouvait déjà une certaine hostilité envers son clan, quitter la secte…

Son front se couvrit aussitôt de sueurs froides en pensant à cette possibilité, et ses membres lui parurent complètement gelés. Quelle différence y avait‐il entre son comportement et de l’ingratitude ? Et dire qu’il lui avait promis qu’il pouvait venir le trouver en cas de problèmes…

Le vieillard éprouvait une terrible honte. Cela dit, Xiao Yan ne s’occupait pas de lui car toute son attention était concentrée sur Ling Ying.

Hai Bodong observait ce dernier quand il fronça abruptement les sourcils et un long moment plus tard, il poussa un léger soupir et dit d’une voix grave : « C’est lui !»

Il surprit son jeune compagnon qui demanda immédiatement : « Lui qui ? Tu le connais, Vieil Hai ?» Ce renfort inattendu l’avait laissé lui aussi perplexe, car il ne ne souvenait pas l’avoir jamais rencontré.

« Tu n’avais pas senti qu’on nous observait à la capitale ? Je t’avais même dit que j’éprouvais la même sensation, mais que c’était très diffus et que je n’en étais pas sûr. Ce n’est qu’en voyant cette personne apparaître que j’en ai été certain : son Qi est le même que celui de la personne qui nous observait !» dit l’ex-empereur de glace d’une voix grave.

Le jeune homme fronça les sourcils et dit doucement : « Pourquoi nous espionnait‐il ?»

« Que veux‐tu que j’en sache ?» Hai Bodong leva le menton dans sa direction et dit : « Vu son intervention, il est clairement là à cause de toi. Demande‐toi plutôt quand tu t’es lié d’amitié avec un tel expert !»

L’adolescent rit amèrement : « Je suis tout aussi perplexe que toi. Je suis sûr de le rencontrer pour la première fois, et je n’ai pas la moindre idée de pourquoi il veut m’aider. »

Le vieux machin leva un sourcil et dit avec un léger sourire ironique : « Hmm, c’est étrange. Ne me dis pas qu’il y a vraiment des gens assez stupides dans ce monde pour intervenir à la moindre injustice sur leur passage ?»

Son jeune camarade secoua la tête en faisant semblant de ne pas avoir entendu ses moqueries, et dit précipitamment : « Bien, nous nous inquiéterons de son identité plus tard ; partons à présent que le dôme d’énergie est brisé. »

Le Vieil Hai opina du chef et commença à battre des ailes. Ils commencèrent alors à reculer en faisant face à Yun Leng.

À peine commençaient‐ils à reculer que ce dernier le sentit. Il tourna le regard vers eux et les observa d’un air glacial et sombre. Une douleur intense irradiait de sa tête et l’enragea davantage encore. Une flamme ardente apparut tout à coup dans ses yeux tandis que sa main tremblait, et il dit d’un air sévère : « Où crois‐tu aller, Xiao Yan ? Comment vais‐je aider la chef de la secte à gérer cette grande secte si je ne peux pas te retenir ici aujourd’hui, hein ?»

Le Da Dou Shi l’ignora et continua de reculer sans changer d’expression : « On s’en va !»

« Saloperie ! Stop !»

Yun Leng devint de plus en plus furieux. Il remua des mains soudainement et la mer de nuage autour de lui devint houleuse et enfla. Un moment plus tard, un énorme arc de nuages de trois mètres de haut s’aggloméra en son sein. Il fit un autre geste et l’arc se tendit tout seul. De l’énergie laiteuse se réunit rapidement sur le corps de l’arme et, un instant plus tard ; elle se changea en une énorme flèche de nuages de deux à trois mètres de long.

Le Premier Doyen fixa vicieusement Xiao Yan tandis que de la transpiration perla sur son front. Invoquer l’arc et la flèche semblait avoir demandé une énorme quantité d’énergie, au point qu’il ait dû mal à leur en fournir malgré sa puissance de Dou Wang. « Crèèèève !»

« File !» La flèche fusa soudainement de l’arc et transperça l’air tel un météore en fonçant directement vers sa cible.

Hai Bodong fut le premier des deux à découvrir son attaque : Il poussa un cri et tira le jeune homme derrière lui : « Attention !» Ses deux mains remuèrent rapidement et l’air froid enfla alentour.

Alors qu’il s’apprêtait à affronter la flèche, une ombre noire apparut subitement devant lui. Elle tourna ensuite la tête vers lui et lui dit en souriant : « Emmenez Xiao Yan loin d’ici, je vais l’arrêter !»

Le Vieil Hai fut un peu surpris. Il plissa les yeux et jaugea Ling Ying puis, sans rien dire, il prit le jeune homme avec lui et battit rapidement en retraite. Se faisant, son côté prudent lui fit prendre des précautions contre l’attaque du premier doyen, mais aussi se méfier de Ling Ying. Avec sa grande expérience, il lui était naturellement impossible de faire confiance à quelqu’un qui venait d’apparaître.

Ling Ying les regarda partir, puis il se retourna lentement et observa avec indifférence la flèche terrifiante qui paraissait trancher l’air en deux en volant. Il remua doucement sa manche, et des ombres noires jaillir soudainement de son dos. En un instant, ses ombres montant en piquet semblèrent recouvrir le ciel, et une énorme puissance fit aussitôt pâlir les disciples de la secte.

Suspendu au milieu des ténèbres, le vieil homme vêtu de noir ressemblait à un démon. Il poussa un rire sauvage où perçait clairement l’insolence.

« Ha ha, montrez‐moi qui ose blesser la personne que la jeune maîtresse de mon clan veut protéger !»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 350
BTTH Chapitre 352

11 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci

    Répondre
  3. Spartan

    Merci pour le chapitre,
    Xiao Yan protégé par le mystérieux clan derrière sa bien aimée ^^

    Répondre
    1. vincent

      vous avez deviné ou vous avez lue les chapitre en anglais ?

      Répondre
      1. Tokaï

        C’est évident.
        Merci pour le chapitre !!!

        Répondre
  4. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  5. ManaMana

    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Mire'

    Merci pr le chapitre par contre il ne devait pas avoir le 352 et un tdg bonus ? Sinon encore merci or ts ce travail !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com