BTTH Chapitre 352

BTTH Chapitre 351
BTTH Chapitre 353

Yo ho ho ! Voilà le dernier chapitre bonus de Noël ! Il fut long à arriver car figurez-vous que ce gland de traducteur anglais avait fait un énorme contresens… Que je n’ai pu résoudre qu’en passant en vo -_- DNC viendra dans la nuit ! Bonne lecture !

Chapitre 352 - La Secte des Nuages Brumeux abat sa carte maîtresse.

Les ombres noires couvrirent le ciel en bloquant le soleil, et même sa lumière avait du mal à les percer. À ce moment, l’esplanade était déjà plongée dans les ténèbres, et les spectateurs ne purent que se couvrir de Dou Qi pour utiliser la luminosité qu’il dégageait pour observer le combat dans les airs.

Au moment où les ténèbres couvrirent le ciel, l’énorme flèche nuageuse fonça abruptement. La puissance terrifiante à sa pointe créait des ondulations circulaires dans l’air environnant, accompagnées de bruits d’explosions nets répétitifs.

« Mille ombres immobilisantes !»

Ling Ying semblait avoir complètement fusionné avec l’ombre noire couvrant le ciel. Il forma subitement un sceau de ses mains, et le rideau noir se mit à bouger ; des appendices bondirent depuis toutes les directions, s’entrelacèrent les uns avec les autres et se jetèrent sur la flèche de nuages.

Deux lumières opposées, l’une blanche et l’autre noire, mais toutes les deux aussi puissantes l’une que l’autre, entrèrent en collision sous les regards de la foule en contrebas. Une explosion d’énergie extraordinaire éclata un moment plus tard au point d’impact, en émettant un souffle terrible qui claquait comme le tonnerre qui parvint à disperser la majorité du rideau noir couvrant le ciel. La lueur du soleil perça au travers des ouvertures ainsi créées et illumina la place de façon diffuse.

Jia Xingtian leva la tête et observa l’homme en noir qui disparaissait et réapparaissait dans le rideau couvrant le ciel. Il dit avec une expression grave : « Ce type est loin d’être faible… Vu ses attaques précédentes, je dirais que sa force doit être aux alentours de Dou Huang sept étoiles…»

Fa Ma opina du chef : « Il est effectivement très puissant et de plus, il a l’air d’avoir une affinité élémentaire de ténèbres, ce qui est plutôt rare. » Il jeta un coup d’œil alentour et dit soudainement : « Devrions-nous intervenir si ça continue ainsi ? Quoi qu’on en dise, la Secte des Nuages Brumeux est une faction de notre empire. »

Le Vieux Démon fronça les sourcils, réfléchit un moment et dit : « Attendons d’abord de voir comment ça va évoluer. Ce mystérieux Dou Huang n’a pas l’air de vouloir la plonger dans le chaos ; à mon avis, tant que Xiao Yan peut partir sain et sauf, il ne devrait pas rester longtemps. Et de plus, nous ne savons pas pour le moment s’il appartient ou non à une grande faction, aussi nous devrions nous montrer prudents. »

Le Président hocha légèrement la tête et se tut.

Ling Ying sortit lentement du rideau noir. Il observa Yun Leng en contrebas, qui était un peu pâle, et rit à gorge déployée : « Ha ha, on dirait que vous êtes plutôt capables ! Je comprends mieux d’où vient ton arrogance !»

Ce dernier serra les dents. Ses yeux se tournèrent vers les trous du voile noir, et il vit que Xiao Yan était sur le point de quitter l’esplanade. Il sentit alors le coin de ses lèvres tressaillir, et une douleur intense inonda sa tête, alimentant la rage qui rongeait peu à peu sa raison.

Il poussa un petit cri furieux et son visage devint à nouveau rouge : « Reste-là, toi !» Une vague de Dou Qi s’échappa lentement de lui, et secoua la mer de nuages jusqu’à l’agiter.

Ling Ying observa le vieil obstiné et son expression s’assombrit peu à peu : « Hmpf, vieil entêté, ne t’imagine pas que je ne vais pas oser te tuer !» Il sortit lentement les mains de ses manches, et un brouillage noir s’agrégea rapidement entre ses paumes pour former en un instant une lance noire de deux mètres de long. Elle était densément couverte de lignes sombres et émettait continuellement de l’énergie par vagues. De l’air noir s’en échappait vers le haut et lui donnait une aura plus fantomatique encore sur le ciel de ténèbres.

Tandis que le Dou Huang se saisissait de l’arme, il jeta un regard en contrebas et pinça ses lèvres. Il serra abruptement le manche et fit un demi-pas du pied droit en arrière, ce qui tordit sa taille légèrement. Sa main droite se figea un moment, puis elle tourna abruptement et la lance à l’aura sinistre bondit vers sa cible dans la mer de nuages.

« Morsure du serpent du diable !»

La longue lance ressembla à une comète noire traversant le ciel. L’aura noire dont elle était enveloppée s’aggloméra légèrement en un énorme serpent noir, qui se mit à siffler en faisant vibrer l’air.

Yun Leng changea drastiquement d’expression en sentant cette puissance terrible qui fonçait explosivement dans le ciel. Il pouvait sentir que cette fois, son adversaire ne retenait pas ses coups.

L’horreur envahit son cœur, et il bougea abruptement les mains ; la mer de nuages commença aussitôt à s’agiter, et des vagues d’énergie nuageuses s’élevèrent et se rassemblèrent au-dessus de sa tête. Un bouclier de trois mètres de large apparut alors en un clin d’œil. Le bouclier luisait, ce qui donnait l’impression qu’il était réel et extrêmement solide.

À son apparition, l’océan de nuages devint bien plus clairsemé, ce qui indiquait qu’il avait fallu énormément d’énergie pour créer ce bouclier de nuages.

La lance noire à l’aura sinistre ne ralentit pas d’un iota devant ce bouclier, et chargea toujours aussi férocement. Sous le regard affolé du public, elle s’y écrasa férocement et une explosion assourdissante retentit aussitôt, forçant les disciples à se couvrir les oreilles.

La lueur noire et le halo nuageux s’entremêlèrent dans le ciel, et l’espace à l’endroit de la collision commença à se déformer légèrement. L’attaque de Ling Ying avait une telle puissance… Il était indubitablement un Dou Huang.

Ling Ying observa les deux énergies bicolores en pleine lutte plus bas et, un moment plus tard, il forma lentement un sceau de ses mains. Il poussa subitement un léger cri. « Hmpf, brise-le !»

Le halo noir de la lance, suite à ce cri, gonfla considérablement. L’énorme serpent d’énergie de vingt mètres de long quitta le manche de la lance et ouvrit de plus en plus son énorme gueule fantomatique. Il avala ensuite le bouclier de nuages d’un coup sous le regard abasourdi de Yun Leng.

La lance était devenue bien plus faible après avoir avalé le bouclier mais le Premier Doyen, après avoir perdu ses défenses, en était absolument terrifié.

Cependant, sa terreur n’arrêta pas une seconde l’arme, qui fonçait violemment vers son cœur.

La pointe acérée grossit de plus en plus dans l’œil du doyen, qui n’avait plus d’autre choix que de serrer les dents, d’envelopper ses mains de Dou Qi et d’attraper la lance de toutes ses forces. Il pivota rapidement en même temps.

Quand il se saisit de l’arme, la puissance terrifiante qu’elle contenait le fit violemment cracher une gorgée de sang.

« Glug !»

Son corps trembla sous l’énergie jusqu’à tomber comme une pierre vers le sol.

Dès qu’il quitta la mer de nuages, celle-ci s’éclaircit de plus en plus jusqu’à disparaître complètement.

Suite à sa disparition, tous les doyens aux quatre coins de l’esplanade pâlirent ; ils se tinrent la poitrine et poussèrent des grognements étouffés de douleur.

Les disciples de la secte, qui avaient ajouté leurs propres forces à cette mer de nuages, se retrouvèrent dans un état plus misérable encore que leurs doyens. Nombre d’entre eux parmi les plus faibles crachèrent immédiatement du sang, avant de pâlir et de s’évanouir juste après. Ceux qui étaient un peu plus forts endurèrent le contrecoup de force, mais leurs expressions léthargiques montraient néanmoins que la disparition forcée des nuages les avait sévèrement blessés.

Une attaque de Ling Ying avait handicapé la Secte des Nuages Brumeux tout entière. La puissance d’un Dou Huang était donc terrifiante à ce point… !

Yun Leng fut donc violemment projeté vers le sol et s’y écrasa lourdement. « Bang !» Des pierres volèrent aussitôt du point d’impact, qui créa de nombreuses grosses fissures à terre comme si la terre venait de trembler. Ces craquelures étaient si grosses que les disciples alentour furent forcés de se lever pour les éviter.

Ling Ying observa la place chaotique en contrebas. Il fit un geste de la main et les ombres qui couvraient le ciel revinrent dans son corps, laissant la lumière chaleureuse envelopper à nouveau la place. Les disciples, glacés par tout ce qui venait d’arriver, poussèrent des soupirs de soulagement sous cette douce caresse.

Cela fait, ils tournèrent leurs regards vers l’endroit où leur premier doyen s’était écrasé ; ils virent alors que sa chute avait formé un cratère profond, ce qui les fit déglutir.

Jia Xingtian observa le cratère et soupira doucement : « Il vit encore. » La situation était arrivée à un point où personne ne pouvait contrôler quoi que ce soit.

Alors que la voix du vieux démon s’éteignit, on entendit une toux intense parvenir du cratère. Une silhouette humaine en sortit lentement, mais elle n’avait plus du tout la dignité du Premier Doyen de la Secte des Nuages Brumeux.

Les vêtements de ce dernier étaient détruits et son visage maculé de sang. De plus, il saignait abondamment d’une plaie à la taille et en trempait presque le sol. Il avait saisi de force la lance noire précédemment pour éviter d’être frappé mortellement, mais la force acérée qu’elle contenait l’avait tout de même blessé.

Tous les membres de la secte soupirèrent doucement en voyant leur Premier Doyen dans un état aussi misérable…

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, il n’avait pas le moins du monde l’air enragé en sortant de son trou ; au contraire, il était d’un calme olympien. Il jeta un regard glacial au sang coulant de sa taille, et toucha doucement de ses deux mains la cicatrice sauvage que Xiao Yan lui avait infligée. Il se mit alors à rire tout d’un coup, d’un rire où perçait une folie certaine.

Il leva la tête et rit à gorge déployée en observant Ling Ying.

Ce dernier fronça légèrement les sourcils. Il bougea lentement la main et un air noir l’enveloppa. Il dit avec indifférence : « Tu es effectivement difficile à tuer. Je peux t’aider si tu es fatigué de vivre…»

« Ha ha ha. » Yun Leng éclata subitement de rire en le fixant. Son rire tira sur ses blessures, ce qui le fit tousser à nouveau et cracher quelques gorgées de sang. Il essuya le coin de ses lèvres et leva soudainement la tête, dévoilant un regard de bête sauvage.

« Je me fous de savoir qui tu es, mais tu es le premier à avoir embarrassé notre Secte à ce point depuis bien longtemps ! Je crains que nous ne perdions entièrement notre réputation au sein de l’Empire Jia Ma si vous devions vous laisser partir ! Par conséquent, pour le bien de la secte, vous allez TOUS ! RESTER ! ICI !»

Long Ying se moqua de lui : « Tu n’es pas capable de nous retenir. »

« En effet, j’en suis incapable, mais…» Le Premier Doyen rit d’un air sombre et, sous le regard de tous, il sortit soudainement un sifflet blanc de son anneau de stockage. Il le glissa entre ses lèvres et souffla de toutes ses forces. Un sifflement strident étrange résonna aussitôt jusqu’à envelopper toute la Montagne Nuage Brumeux, et persista un long moment.

L’esplanade plongea dans le silence suite à son geste et, pendant un temps, on n’entendit que le sifflet dans toute la montagne.

Jia Xingtian plissa les yeux, puis il échangea un regard avec Fa Ma. Il sembla alors s’être souvenu d’un coup de quelque chose et ses yeux se contractèrent subitement !

« C’est ce vieux machin ! Il est vraiment encore en vie !»

Une puissance majestueuse descendit alors des profondeurs de la montagne, comme si un énorme dragon antique venait de se réveiller ! Elle exerçait une pression inégalable !

À ce moment, un rayon de lumière blanche s’arrêta soudainement à quelques centaines de kilomètres de la secte, et une belle silhouette apparut dans les airs. Elle avait le regard tourné en direction de la secte, et son visage à la beauté éthérée se couvrit de choc.

« Pourquoi est-ce que le Maître s’est réveillé ?»

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 351
BTTH Chapitre 353

9 Commentaires

  1. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre. C’est qu’il est entêté le vieux.

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre,

    quel mauvais perdant fait il.

    Répondre
  5. guts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com