DNC Chapitre 39

DNC Chapitre 38
DNC Chapitre 40

Voilà enfin votre premier DNC de la semaine ! Mes excuses une fois de plus pour celui qui a sauté mercredi -_- Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 39 - La condition de Chu Yang

 

Un long moment passa avant que Wu Yunliang ne rit tristement. Il soupira et dit : « Je ne peux pas le faire non plus !»

C’est vrai, ça : si tu ne peux pas le faire toi-même, de quel droit peux-tu demander aux autres de le faire ?

Il continua après une pause : « Quoi qu’il en soit, tu as déjà tué Shi Qianshan alors tu dois le remplacer sur cette tâche. Pas de discussions à ce sujet. Tu… iras accomplir ta mission ! En d’autres mots, tu… va de l’avant et travaille dur pour ton futur et, en même temps, pour aider la Secte Au-Delà des Cieux. »

Chu Yang devint silencieux.

Une fois que j’accepterai cette mission, je divergerai complètement de ma vie précédente. De plus, j’aurais à affronter un ennemi impression - Diwu Qingrou !

Ceci dit, c’est la mission de ma vie ! Si je veux changer le destin et sauver Mo Qingwu, je dois vaincre Diwu Qingrou et changer la fatalité !

Cependant, Chu Yang n’était alors qu’un simple membre du Jiang Hu. Pour lui à ce moment, vaincre un individu à la renommée mondiale comme Diwu Qingrou était aussi difficile que de voler jusqu’aux cieux…

Il pensait, au départ, qu’une fois réincarné, il aurait au moins pour lui les connaissances quant à tout ce qui s’était passé dans sa vie et pourrait les utiliser pour vivre une vie glorieuse dans celle-ci. Mais à présent, il réalisa que sa vie allait à nouveau tomber dans l’incertitude éternelle !

Comparé à sa vie passée, il avait déjà cent fois plus de danger et d’illuminations dans cette vie !

Changer les évènements majeurs de ce monde avec la force d’une force ! Neuf chances de mourir, une de vivre et de nombreux dangers cachés. Affronter le destin, affronter la fatalité, affronter l’histoire et même affronter la Voie des Cieux !

Chu Yang ne pouvait pas reculer !

Pour Qingwu, pour Maître, pour moi„ et aussi pour le fait que je me soucie de la destinée de merde que le sort avait prévu pour moi ! Je dois la changer !

« Je vais m’y rendre !» dit-il gravement. Ses sourcils similaires à des sabres se levèrent et il pinça ses lèvres comme s’il portait des centaines de kilos sur le dos.

Wu Yunliang s’était à peine détendue quand il entendit Chu Yang poursuivre : « Mais j’ai une condition. »

« Quelle condition ? Parle ! Si la Secte peut le fournir, tu l’auras ! Même si tu veux que ce vieil homme s’incline devant toi… Je le ferai !» Wu Yunliang se détendit à nouveau.

« Je veux entrer sur le Terrain de la Congrégation des Sept Ombres !» Chu Yang leva la tête, la tint haute et ses yeux brillèrent comme parcouru par un courant électrique. « Je ne veux pas concourir pour le titre de meilleur disciple, pas plus que je ne veux la position de Maître de la Secte. Je veux juste un peu augmenter mon pouvoir. Si vous me le permettez, alors j’irai au Nuage de Fer !»

Wu Yunliang fit deux pas nonchalants avant que son regard ne brille d’une décision opportuniste : « Pas de problèmes, tu y entreras demain !»

Chu Yang était excité… Épée des Neuf Calamités ! Tu es… presque mienne.

L’Épée des Neuf Calamités était la clef pour changer son destin ! C’était également la plus grosse carte maîtresse dans la main de Chu Yang ! Une force absolue !

« Une fois que tu te lanceras dans la mission, j’effacerai toutes traces de ta présence dans la Secte. A partir de ce moment, tu n’en seras plus un disciple. Cette tâche est extrêmement dangereuse, aussi devras-tu l’accomplir seul. Je ne peux que te donner qu’un montant de 30 000 taels et une bonne épée. Je te donnerai moi-même de quoi soutenir ta culture les fois où nous entrerons en contact. »

Wu Yunliang expira et dit : « Notre adversaire n’est autre que Diwu Qingrou. Nous ne pouvons nous permettre d’être imprudent en quoi que ce soit ! Si Nuage de Fer ne tombe pas, alors notre Secte Au-Delà des Cieux s’élèvera. Quant à toi, Chu Yang, tu peux être devenir ministre à Nuage de Fer si c’est là ton destin. C’est ton propre futur ! Bien sûr, si tu choisis de revenir à la secte le moment venu, nous t’accueillerons !»

« Quant à la compétition de classement de la secte, ce n’est qu’une ruse pour attirer l’attention de l’extérieur. C’est essentiellement un petit jeu qui n’a aucune valeur pour toi. J’espère juste que, quoi qu’il arrive, tu n’oublieras pas ce que je t’ai dit aujourd’hui. »

Chu Yang hocha solennellement la tête.

« En ce moment, Qianqian est déjà à la Citadelle du Nuage de Fer. Je lui dirai ce qu’elle doit faire. Les autres, c’est à dire le neuvième oncle martial, Xue Ye et Mu Shang ne te connaissent pas. »

« Non, laissez moi lui parler. » refusa directement Chu Yang. Tu veux rire ? Si je dois changer mon identité alors la meilleure chose à faire, c’est que personne ne connaisse le plan. Pour le parfaire, même Wu Yunliang devrait ignorer ma nouvelle identité.

Elle sera alors absolument sûre !

Quant aux matériaux pour soutenir sa culture que le maître de secte avait promis… Je verrai comment ça se passe. J’ai juste besoin de mettre la main sur le premier fragment de l’Épée des Neuf Calamité, alors pourquoi me soucier de ça ?

Chu Yang comprit enfin clairement pourquoi Wu Qianquan aimait Shi Qianshan dans sa vie passée. C’était parce qu’il avait pris part à cette mission et eut la chance d’être avec elle…

Même s’il n’avait pas accepté cette mission, Chu Yang aurait quand-même dû se rendre dans la Patrie du Nuage de Fer, car le second fragment de l’Épée se trouvait dans un endroit extrêmement secret dans la Citadelle du Nuage de Fer.

Dans sa vie passée, Chu Yang se baladait du côté de la Citadelle quand le pays a été vaincu. Grâce aux sens du premier fragment de l’épée, il trouva le second. Ce ne fut qu’un un an après avoir mis la main sur le premier, cela dit, et après avoir augmenté sa culture de plusieurs fois ce qu’elle était.

L’Épée des Neuf Calamités avec de strictes restrictions hiérarchiques : si ça culture avait été insuffisante, il aurait souffert de lourdes conséquences en récupérant le second fragment !

 

Le lendemain matin.

Meng Chaoran se tenait devant la Forêt de Bambous Violets et regarda le disciple dans lequel in plaçait tant d’espoirs. Il ne dit pas un mot pendant un long moment.

Après ce temps de silence, il poussa un soupir ému. « Chu Yang, cette fois tu as neuf chances sur dix d’y rester ! (NdT adaptation de l’expression qu’on a vu plus haut, neuf chances de mourir et une de vivre). De plus, tu seras dans un endroit inconnu sans personne. Tu ne devras dépendre que de toi même pour la nourriture, tes vêtements, ton logement et comment évoluer au milieu de situations dangereuses !»

Il fit une pause et regarda son disciple un moment avant de dire : « Est-ce… Tu y as bien réfléchi ?»

Chu Yang voulut lui répondre mais son maître fit un geste de la main pour l’arrêter. « Tu n’as pas besoin de répondre si rapidement. (NdT Mec, laisse le répondre ! Il l’a prise, sa décision oO) Réfléchis-y bien d’abord. Avec ton maître à tes côtés, personne ne peut te forcer à faire quelque chose dont tu n’as pas envie. Je vais aller voir le Maître de la Secte et lui demander d’annuler son ordre, même si tu ne veux pas !»

Chu Yang fut touché ; il était sur le point de prendre une des décisions les plus importantes de sa vie et Meng Chaoran, qui était toujours calme dans toute situation, avait enfin perdu le contrôle de ses émotions et laissait voir ce qu’il ressentait vraiment.

« Il y a bien des choses dans la vie qu’on sait ne pas pouvoir faire mais qu’on doive faire néanmoins. C’est Maître qui m’a dit qu’on doit avoir, dans la vie, quelque chose à quoi on tient et veut protéger. » dit Chu Yang sincèrement. « Je m’engage dans cette mission à cause de ce que je veux protéger… Je dois l’accomplir !»

Meng Chaoran resta silencieux et après un long moment, il marcha vers son disciple et lui tapota l’épaule. Il leva le bras qui sembla s’arrêter dans les airs… avant de doucement le baisser et de redresser l’ourlet de la chemise de Chu Yang et d’effacer quelques plis. Ensuite, il recula de quelques pas et le regarda silencieusement un moment. Enfin, il se retourna et leva la tête vers le ciel, les bras croisés. Il poussa un long soupir.

Une vague de chaleur envahit son coeur et Chu Yang ne put s’empêcher de l’appeler : « Maître !»

Un long moment plus tard, Meng Chaoran agita sa manche et dit d’une voix rauque : « Bien ! Je vais t’emmener… Au Pic Rassemblant les Nuages ! Au Terrain de la Congrégation des Ombres !» Une fois cela dit, il se lança sans regarder en arrière. (NdT moi je dis qu’il a pleuré :’) )

Meng Chaoran n’osa pas se retourner. Il craignait que son disciple ne découvre sa faiblesse intérieure…

Il n’avait eu que trois disciples de toute sa vie. Quelques jours auparavant, le premier l’a trahi et mourut. En ce moment, le second allait s’embarquer dans un voyage incertain, un voyage où l’attendrait mille difficultés et une seule chance de vivre !

Comment cela pourrait-il rassurer n’importe quel maître ?

 

**********************************************************

 

Maître comme élève se dirigèrent en silence vers le Pic Rassemblant les Nuages, Meng Chaoran devant et Chu Yang derrière. Aucun des deux n’ouvrit la bouche.

Le vent de la montagne les glaçait jusqu’aux os, à marcher de bon matin. Il s trouvèrent tout deux que le temps aujourd’hui était extrêmement triste, comme s’il portait la sensation pénible d’une séparation.

Un long moment plus tard, la montagne se présenta sous leurs yeux et Chu Yang desserra enfin les dents : Maître, Tan Tan, il ne… il ne sait rien encore de tout ça, je…»

« Ne t’inquiète pas. Je vais bien prendre soin de lui. » dit Meng Chaoran d’un ton froid. « A partir de dorénavant, je le traiterai comme mon fils unique. Après tout, si tu meurs, je ne peux dépendre que de lui pour qu’on s’occupe de moi dans ma vieillesse !» (NdT c’est un coup à mourir d’une attaque au réveil,  avec la tronche de Tan Tan… *vomit*)

Chu Yang ne dit rien de plus mais fut complètement rassuré.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 38
DNC Chapitre 40

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Fabulas

    MErci pour le chat pitre

    Répondre
  3. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. korojii

    Merci pour le chapitre <3
    Bonne continuation et ne te surmène pas 😉

    Répondre
  7. Blackwars

    merci^^

    Répondre
  8. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  9. Myrddin

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com